Films
46 176
Membres
23 258

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de Cinenode

Commentaire de Colleen21

Joker


Commentaire ajouté par Colleen21 2019-10-21T01:56:55+02:00

J’ai adoré ce film.

Je suis sortie du cinéma époustouflée et reboostée, en fait ce film m’a remonté le moral. Alors, ça va paraître bizarre, parce qu’il s’agit d’un drame et que le film est sombre voir violent. Certains passages peuvent être dérangeants si vous n’aimez pas les scènes de violences gratuites ou d’injustices.

Mais, si on se détache de cet aspect et qu’on se concentre sur le fond, c’est juste brillant.

Le scénario, déjà, est plutôt bon. Il y a des révélations surprenantes qui aident à maintenir le suspense tout au long du film. Mais, s’il n’y avait que ça, ce serait juste un film intéressant.

Ce qui en fait un chef d’oeuvre, à mon sens, c’est la performance de Joaquin Phoenix.

Il a réussi à surpasser Heath Ledger (qui pourtant était l’incarnation même du joker). Phoenix a une palette d’émotions incroyable.

Il arrive à avoir un sourire de psychopathe, un rire joyeux et en même temps des yeux enfantins emplis de tristesse. On dirait qu’il peut séparer les deux parties de son visage: une désespérée et une joyeuse. C’etait incroyable et ça rendait la pathologie du personnage (qui est de rire alors qu’il est anxieux ou malheureux) vraiment réaliste.

L’image est hyper centrée sur lui et les gros plans sur son visage aux moments critiques m’ont vraiment bouleversé.

En plus du jeu de l’acteur, le deuxième point que j’ai adoré c’est le message du film.

Joker est le produit de toutes les failles de notre société: le peu d’effort fait pour intégrer les malades mentaux, le peu de considération pour le psychisme des gens, le manque d’empathie, mais aussi la violence et l’insécurité dans les villes, la lutte des classes et les injustices sociales, les disparités de richesse.

Bref, le film balaie énormément de sujets à travers le Joker.

Le personnage reflète le mal être de toute la société. Il représente les gens qui travaillent et qui vivent au quotidien sans réellement savoir pourquoi, si ce qu’ils font sert vraiment à quelque chose.

Et, c’est là le génie de ce film. On part de problèmes plutôt concrets pour aller sur une pente plus glissante : au fond, à quoi ça sert ?

Quand Arthur grimpe les escaliers chaque jour, il se bat pour se maintenir à flot et s'intégrer.

Jusqu’à ce qu’il se dise : Ok. Je me bats pourquoi ?

Bref, la vacuité de l’existence.

Et, ça fait du bien de voir un film en parler sans tabou, d’avoir pour héros un méchant.

Spoiler(cliquez pour révéler)Et, ça fait du bien qu’au final la morale ne soit pas sauve. Non, le gentil ne vient pas tout arranger. Au final, il n’y a pas de réponses ni de solutions, c’est l’anarchisme et le chaos.

Alors, voilà pourquoi j’ai adoré, j’ai été bouleversée, j’ai pu m’identifier à un homme brisé, et ça m’a remis d’aplomb.

C’est difficile à expliquer, mais ça fait du bien de voir qu’on est pas seul à être perdu.

Et ce n’est pas pour autant que le film encourage la violence ou le meurtre. Le personnage a aussi une histoire et une détresse qui lui est propre. Ce serait bête de croire qu’il peut inciter les gens à tuer, ça reste un film, et c’est une histoire qui m’a fait du bien et qui m’a beaucoup émue.

Certaines scènes restent assez dures.

Le film ne plaira pas à tout le monde, il n’est pas fait pour de toute manière. Mais, je vous le conseille grandement.

Qu’on adhère ou pas, le film reste très bien réalisé et superbement interprété.

En tout cas, impossible de ressortir indifférent.

Afficher en entier

Répondre à ce commentaire

Réponses au commentaire de Colleen21

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de Cinenode