Lire la suite...
Activité récente
Films ayant des thèmes similaires
On en parle ici :
Evaluations
Critère Note Visuel
Globale 7.3
Scénario 7.7
Images 7.7
Emotions 7.8
Suspense 7.5
Musique 7.2
Acteurs 7.7
Originalité 7.7

Dans les listes de visionnage des Cinenautes
Vos favoris l'ont en cinéthèque

Kursk

Date de sortie

France : 7 Novembre 2018

Apprécié pour

Studio

2018
Nationalité : Danois, Français, Belge, Luxembourgeois
Voir plus
Présent dans votre cinéthèque :

Synopsis

Ajouté par Elodu17 le 06-09-2018
KURSK relate le naufrage du sous-marin nucléaire russe K-141 Koursk, survenu en mer de Barents le 12 août 2000. Tandis qu’à bord du navire endommagé, vingt-trois marins se battent pour survivre, au sol, leurs familles luttent désespérément contre les blocages bureaucratiques qui ne cessent de compromettre l’espoir de les sauver.

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés

Les commentaires les mieux notés

Les derniers commentaires ajoutés

Par sylvains7 le 2019-12-28 15:53:37 Editer
sylvains7 Or
La terrible affaire du Kursk inspire un film efficace. Même s'il connait l'issue, le spectateur retient son souffle, s'accroche à son fauteuil et espère...Le suspens tient la route, la mise en scène, plutôt classique excepté une taille d'image qui varie, est efficace. A noter que la version française est pitoyable.
Par cafelaitfalcon le 2018-11-19 21:13:29 Editer
cafelaitfalcon Or
Un film émouvant, horriblement magnifique, qu'il faut absolument voir !
Par Moridiin le 2018-11-12 22:56:39 Editer
Un beau film. Je ne connaissais pas du tout l'histoire originale du sous-marin donc
Spoiler(cliquez pour révéler)
j'y ai cru jusqu'au bout qu'ils allaient être sauvés.

C'est une belle critique, très amère, de l'administration russe, toujours bloquée à l'époque de la Guerre Froide, que ce soit en termes de matériel et surtout en termes de politique étrangère, prêts à laisser mourir leurs soldats plutôt que de demander de l'aide au "bloc de l'Ouest".
J'admire le calme et le sang-froid du capitaine et je rends hommage à ces hommes qui ont juste eu la malchance d'être de service ce jour-là dans ce bâtiment-là, à servir un pays pour qui ils comptent pour du beurre.
J'ai bien aimé la façon dont le réalisateur a utilisé les femmes et surtout le garçon. Toute révolution commence par un premier pas, par un seul qui refuse d'accepter l'inacceptable. Peut-être que la nouvelle génération aura un autre regard sur les choses et surtout sur la valeur d'une vie humaine.
Bref, un film à voir. Malgré le huis-clos, je ne me suis pas ennuyée une seconde.