Lire la suite...
Activité récente
  • 08:43 ajouté par Sandrine29 (J'ai vu aussi)
  • 29-11 ajouté par Astran (J'ai vu aussi)
Films ayant des thèmes similaires
On en parle ici :
Evaluations
Critère Note Visuel
Globale 6
Scénario 7.8
Images 7.5
Emotions 7.3
Suspense 8.3
Musique 7.3
Acteurs 7.8
Originalité 7.8

Dans les listes de visionnage des Cinenautes
Liste Spectateurs Age moyen
Liste de diamant 8 24 ans
Liste d'Or 14 20 ans
Liste d'argent 14 21 ans
Liste de bronze 14 22 ans
J'ai vu aussi 36 22 ans
Mes envies 9 20 ans
Je n'ai pas apprécié 9 22 ans
Ma PAV(pile à voir) 2
Vos favoris l'ont en cinéthèque

Freddy Chapitre 6:La fin de Freddy, l'ultime cauchemar

Date de sortie

France : 8 Janvier 1992

Apprécié pour

Studio

1991
Nationalité : Américain

Budget : 5 000 000 $
Voir plus
Présent dans votre cinéthèque :

Synopsis

Ajouté par beckygirly le 21-12-2013
Sixième épisode des aventures cauchemardesques de Freddy. Après avoir tué tous les enfants de sa ville natale, il cherche à aller dans un nouveau territoire pour y trouver de nouvelles proies..

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés

Les commentaires les mieux notés

Les derniers commentaires ajoutés

Par Angelique0121 le 2018-09-26 12:29:37 Editer
Je suis une grande fan des Freddy j'aime énormément cet univers, en plus de la chansons trop flippante qu'on entend dans ces films.
Par DrunkenSailor le 2015-07-01 23:09:13 Editer
Je vais avoir beaucoup de mal a ne pas être vulgaire, tant ce truc est une abomination sans nom.

C'est bien simple, rien, absolument rien n'est a sauver, tout est pourri puissance 1000.

On est en face d'un des plus énorme concentré d'incohérence et de médiocrité que j'ai jamais vu.
Je vais pas me faire chier a donner tous les exemples de trucs qui vont pas, Cellophane en a fait un bel inventaire, je vais pas radoter.

Je vais abrégé, donc, il y a un million de truc a dire, mais ce film m'a achever, se référer donc a mon vdd.
Par Cellophane le 2015-01-01 15:45:37 Editer


Ce film est une bouffonerie.

Des situations totalement non crédibles (qui enverraient trois gamins qui se sont cachés dans un camion pour faire une fugue rentrer tout seul au centre ?? Des jeunes qui sont méchants méchants agressifs à ne pas se laisser toucher qui acceptent qu'une vieille grosse inconnue leur fasse des gros calins sans bouger ???)...

Une musique pitoyable (le pourtant excellent Brian May qui se prend pour John Williams noyant les séquences sous ses sirupeuses mélopées...)...

Des comédiens mauvais comme des cochons (qui croit encore qu'il suffit de crier en fronçant les sourcils pour faire croire qu'on est méchant ?)...

Une réalisation pitoyable (juste des successions de plans qui sautent parfois du coq à l'âne sans logique)...

Des cauchemars qui n'en sont pas (trop réaliste pour faire cauchemar délirant comme dans d'autres mais pas assez crédible pour sembler réaliste ; un entre-deux qui ne sert à rien)...

Un manque de logique consternant (les gouttes d'eau font un bruit d'enfer mais le robinet qui grince quand on le ferme est silencieux ? Les aiguilles qui tombent sont comme des explosions mais les cris de Carlos ne l'émeuvent pas ? Le gamin préfère dormir dans un lit poussiéreux dans une maison en ruine plutôt qu'à l'abri dans sa camionnette ?)...

Des faux raccords à tire-larigot (le type qui a les bras levés, sur les oreilles le plan suivant, puis relevé celui d'après... Pareil sur le bus du début...)...

Une double histoire tordue (l'amnésique qui a le même rêve que la psy et qui vont dans un village de dingues qui ne pourrait pas exister en vrai d'un côté, trois jeunes qui voulaient s'enfuir mais tente de rentrer au centre parce que la gentille psy a dit "rentrez") dont on se fout royalement...

Un retour de Freddy qui ne s'explique pas (quel besoin d'aller chercher un survivant d'on ne sait réellement quoi ni où pour tenter de contacter une personne que ce survivant n'était même pas certain de rencontrer si les flics avaient décidé de l'embarquer - pis comment il est ressorti du ventre de sa mère, l'autre, d'abord ??)...

Un éclairagiste qui croit que faire de gros pâté de lumière est le summum de l'Art...

Freddy qui perd son statut de croque-mitaine pour devenir un gros clown ridicule résumant comment on l'a tué mais ne se souvenant que de trois épisodes (et encore, il en mélange deux)...

Un oubli à mon sens du Freddy d'origine (qui lui se vengeait en cherchant à tuer dans les rêves quand celui-ci tue les gens qui se trouvent là par hasard et encore, il cherche plus à jouer qu'à vraiment tuer)...

Des effets spéciaux pitoyables qui ne rivalisent qui semblent concourir pour le moins

Des personnages sans fond ni logique (la psy qui s'étonne à peine qu'un jeune disparaisse dans un puits apparu au bas d'un escalier et qui décide de s'en aller ; un black qui n'a jamais rêvé de Freddy mais qui ne s'étonne pas de ses pouvoirs et pense pouvoir le maîtriser)...

Le passé de Freddy exploité est présenté de telle sorte qu'on a du mal à croire qu'il ne s'agisse pas d'une parodie tellement c'est risible, mal fait et sans fondement...

Un final ridicule (toi aussi, mets des lunettes 3D en t'endormant pour entrer dans un tableau et découvrir le passé d'une personne que tu ne connais pas...) fait de scènes de karaté pourries...

Bref, une Daube, une vraie, avec une majuscule géante qu'on peut oublier avant même de l'avoir vue !!!
(les producteurs ne s'y sont pas trompé puisqu'ils mettent au générique final les meilleurs moments des films précédents (et de très rares de celui-ci))