Lire la suite...
Activité récente
Films ayant des thèmes similaires
On en parle ici :
Evaluations
Critère Note Visuel
Globale 6.8
Scénario 6.7
Images 7.7
Emotions 7.5
Suspense 6.2
Musique 6.3
Acteurs 7.4
Originalité 7.6

Dans les listes de visionnage des Cinenautes
Liste Spectateurs Age moyen
Liste de diamant 3
Liste d'Or 9 21 ans
Liste d'argent 6 21 ans
Liste de bronze 5
J'ai vu aussi 11 22 ans
Mes envies 16 23 ans
Je n'ai pas apprécié 3
Ma PAV(pile à voir) 9 22 ans
Vos favoris l'ont en cinéthèque

Poulet aux prunes

Réalisateurs

Réalisateur

Réalisateurs

Date de sortie

France : 26 Octobre 2011

Apprécié pour

Studio

2011
Nationalité : français

Budget : 12 000 000 €
Voir plus
Présent dans votre cinéthèque :

Synopsis

Ajouté par Sweet_candy le 21-12-2013
Téhéran, 1958. Depuis que son violon tant aimé a été brisé, Nasser Ali Khan, un des plus célèbres musiciens de son époque, a perdu le goût de vivre. Ne trouvant aucun instrument digne de le remplacer, il décide de se mettre au lit et d'attendre la mort. En espérant qu'elle vienne, il s'enfonce dans de profondes rêveries aussi mélancoliques que joyeuses, qui, tout à la fois, le ramènent à sa jeunesse, le conduisent à parler à Azraël, l'ange de la mort, et nous révèlent l'avenir de ses enfants... Au fur et à mesure que s'assemblent les pièces de ce puzzle, apparaît le secret bouleversant de sa vie : une magnifique histoire d'amour qui a nourri son génie et sa musique...

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés

Les commentaires les mieux notés

Les derniers commentaires ajoutés

Par Biquet le 2014-11-26 21:51:48 Editer
On oscille entre un film romanesque à la sauce 1950 et une BD noir et blanc. Mais tout le monde n'est pas Michael Curtiz,le réalisateur de "Casablanca " et encore moins le Charlie Chaplin du "Dictateur" où l'alliage avec le carton-pâte fonctionne à merveille.
Dès lors le récit d'un amour impossible dans un Téhéran d'avant Khomeini lasse.
Il rassemble quelques acteurs de valeur qui à mon avis se sont lamentablement fourvoyés. Quant au titre, une incompréhension.
Bof!

Par sylvains7 le 2014-11-02 05:38:45 Editer
A force d'être original et de mélanger différentes façons de filmer, le film devient très vite pénible. Abusant des effets Jeunet et de son Amélie Poulain,, tout devient dans l'excès et l'histoire, déjà peu passionnante, se perd dans ce bourbier. Trop, c'est trop.
Par crows le 2014-10-16 18:23:18 Editer
Ha, mais que dire de poulet au prune a part le fait que c'est un plat vraiment pas mauvais? (humour)
C'est un film que j'ai regardé sur un coup de tète avec une ami, et comment dire... c'est décaler, mais avec tout son charme. En y repensent c'est vraiment un film que je re-regarderait avec grand plaisir.