Vous utilisez un bloqueur de publicité

Cher Cinéphile,

Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (AdBlock) pendant votre navigation sur notre site. Bien que nous comprenions les raisons qui peuvent vous pousser à utiliser ces outils, nous tenons à préciser que notre plateforme se finance principalement grâce à des publicités.

Nos publicités sont spécifiquement choisies pour être en harmonie avec notre contenu, centré sur le cinéma. Elles sont non intrusives et peuvent vous connecter avec des opportunités pertinentes et passionnantes dans le monde du cinéma. En bloquant ces publicités, vous limitez non seulement une source de revenus essentielle pour nous, mais vous risquez également de manquer de précieuses informations de l'industrie cinématographique.

Pour que vous puissiez continuer à profiter de nos articles, revues et nouveautés du monde du cinéma, nous vous demandons de bien vouloir désactiver votre bloqueur de publicités spécifiquement pour notre site.

Une fois que vous avez désactivé votre bloqueur de publicités, veuillez cliquer sur le bouton ci-dessous pour recharger la page et poursuivre votre exploration de l'univers cinématographique.

Recharger la page

Nous vous remercions pour votre compréhension et votre soutien.

Cordialement,

L'équipe CineNode

Films
60 442
Membres
43 879

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de Cinenode

Commentaire de Germania

Cars 2


Commentaire ajouté par Germania 2024-02-04T11:56:08+01:00

Comme on dit généralement, le premier opus d'une série est souvent le meilleur de tous. Je rejoins les avis que j'ai nettement moins bien apprécié le deuxième, malgré de nombreuses références intéressantes et drôles.

Toutefois, c'est assez bien pensé et beaucoup réfléchi comment créer un espion sous forme d'une voiture (qui me fait terriblement penser à James Bond). Le côté dimension international est intéressant mais la façon comment le film a exploité est assez bancal, je trouve. J'aurai aimé plus voir comment chaque concurrent a pu arriver au titre d'international. Il s'avère que le film se concentre davantage sur le dépanneur Martin (qui je n'ai pas réussi à l'accrocher déjà...). Le seul élément qui est bien recherché et une allusion à la vie réelle, c'est la limite de l'utilisation de l'essence qui est une énergie non-renouvelable. En soit, il y a une part de prévention avant de "guérir", même si le plan dans le film a tourné de façon plutôt inattendue.

Bref, ce deuxième film est moins mémorable que le premier mais qu'il reste un film correcte sans être un chef d'œuvre.

Afficher en entier

Répondre à ce commentaire

Réponses au commentaire de Germania