Films
56 112
Membres
31 958

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de Cinenode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Commentaire ajouté par Ynqraax 2023-01-16T03:01:40+01:00
Or

une pépite qui est selon moi au dessus sans trop de problèmes d'Avatar 2. L'acting est époustouflant, la dernière fois que j'ai été autant pris par un film au cinéma c'était pour Everything Everywhere. Une recommandation pour tout cinéphile

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Apollo8 2023-01-26T19:58:04+01:00
Diamant

Éclatant, époustouflant, surprenant ! On rit, on sursaute, on a envie de pleurer. Babylon est une fresque, un hommage au cinéma, à son sens le plus profond, à la raison pour laquelle on aime tant ce septième art. Il manie à merveille les rythmes tantôt effrénés, tantôt plus lents pour laisser place aux discours des personnages qui soulèvent les grandes questions de la célébrité, des temps qui changent. Tous les acteurs sont incroyables, tant les plus connus que les révélations telles que Diego Calva. La musique est tout aussi grandiose, avec un esprit jazz qui n'est pas sans rappeler La La Land ou Whiplash. Certaines scènes sont extravagantes, volontairement exagérées voire vulgaires. Cela ne plaît pas à tout le monde, c'est un pari risqué mais il est remporté pour ma part. Et la fin, quelle fin ! Tel un bouquet final de feu d'artifice. Un réel tourbillon d'émotions, de couleurs, d'histoires. Une histoire du cinéma à voir sur grand écran !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par phee 2023-01-21T10:57:44+01:00
Diamant

Incroyable.

Alors, certes il dure longtemps (3H) mais ça vaut le coup. On voit l'envers du cinéma (Spoiler(cliquez pour révéler)les premiers studios en extérieure, le passage du muet au son...

Les acteurs sont qualitatifs, notamment margot robbie.

(En référence, j'avais pas du tout apprécié La la land)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par astrlag 2023-01-20T21:23:16+01:00
Argent

Probablement l’un des films les plus chaotiques que j’ai pu voir, et aussi bizarre que cela puisse paraitre c'est cet aspect là qui m'a le plus convaincu, franchement Damien Chazelle nous propose du lourd! J’avais peur que les 3 heures de film soient longues et pénibles mais pas du tout, ça glisse tout seul. C’est si bien orchestré que le tout passe très vite, pas de temps mort, pas de coup de mou, Babylon est une expérience visuelle et sonore à part entière qui ne pourra pas vous laisser indifférent.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lea130298 2023-01-23T21:42:52+01:00
Diamant

Même s'il y a des moments un peu spéciaux, j'ai adoré ce magnifique hommage à Hollywood et au cinema

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Germania 2023-01-26T19:25:52+01:00
Diamant

Ces film est une tuerie et classe littéralement dans mes films préférés de tout le temps. Babylone combine toutes les émotions que nous pouvons avoir dans une salle de cinéma. L'histoire est incroyable avec des acteurs époustouflants Spoiler(cliquez pour révéler)(grosse mention honorable pour Diego Calva). Brad Pitt et Margot Robbie sortent vraiment leur talent d'acteur. Le film dure 3h mais je n'ai absolument pas vu le temps passer.

J'ai beaucoup apprécié comment l'histoire du cinéma américain a évolué jusqu'à nos jours. Je vous recommande à tout le monde.

Spoiler(cliquez pour révéler)Attention il y a des scènes qui pourront être violentes pour certains spectateurs.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MissFantastique 2023-02-05T12:26:55+01:00
Diamant

Ce film est une ode au cinéma, à ce qu’il offre de sublime et d’excentrique, à ses excès et ses frasques, où souvent les extrêmes côtoient le drame.

Il donne à voir une certaine image d’Hollywood, celui des années folles et de ce tournant décisive qu’a été celui du passage du cinéma muet au cinéma sonore.

Plongés dans cette période charnière fascinante, nous suivons notamment trois personnages qui gravitent dans le monde du cinéma et dont certains vont faire les frais de ce passage au son.

Margot Robbie incarne Nellie LaRoy, véritable femme fatale sans attache et complètement déjantée, animée par le rêve de devenir une star, même si elle en est déjà une…

Son jeu d’acteur est simplement magistral. Elle pourrait porter le film à elle seule. Habitée par une folie permanente, constamment sous cocaïne, survoltée, elle est magnétique. Le spectateur ne peut être qu’hypnotisé par ses danses, qui s’apparentent davantage à des transes, et elle nous emporte avec elle : dans ses hanches, ses cheveux en pagaille et son sourire étincelant. Elle crève l’écran et nous invite à la fête, puisqu’ainsi qu’elle le scande, « La vie est une fête ».

Face à cette actrice en quête de grandiose on retrouve un acteur du muet qui voit son monde s’effondrer, Brad Pitt, en star sur le déclin. Sa chute reflète la tragique réalité qu’a été celle de nombreux acteurs de l’époque et on se surprend à s’attacher à ce concentré d’égo et de suffisance. Pourquoi ? Parce que derrière cet acteur capricieux se cache un homme usé qui croit profondément au cinéma et qui n’a de cesse de le défendre, donnant lieu à de sublimes répliques sur la nécessité d’être de cet art.

Et puis il y a Manuel, joué par un Diego Calva brillant, mexicain immigré aux Etats-Unis qui a eu le malheur (ou la chance ?) de croiser la route de Nellie LaRoy. Envoûté et bien décidé à concrétiser son désir de faire « quelque chose de plus grand » il va petit à petit se frayer un chemin dans le monde du cinéma et lui aussi, à son tour, prendre part à cette danse frénétique, pour le meilleur et pour le pire.

On retrouve la pâte de Damien Chazelle à travers une bande originale époustouflante, que l’on doit au talentueux Justin Hurwitz. Le réalisateur laisse en effet la part belle à la musique, omniprésente tout au long du film. Trompettistes et jazzman sont mis à l’honneur, la musique des années folles célébrée à chaque instant.

En effet, chacune des scènes vibre en au diapason de la musique de sorte que l’expérience pour le spectateur est d’une rare intensité : tous nos sens sont en alerte, impossible de respirer désormais, captivés par ce qui se joue sous nos yeux.

Extravagance, démesure, frasques en tous genres, sexualité débridée, obscénités licencieuses, brutalité crue, franche vulgarité, démence radicale enfin, rien ne nous aura été épargné.

Ames sensibles s’abstenir, ces trois heures peuvent être éprouvantes pour un public inaverti.

Il faut d’ailleurs mentionner la longueur du film, qui, en dépit du rythme soutenu, se fait parfois ressentir. Toutefois, si on considère l’enjeu de cette œuvre, la longueur est aisément justifiable. Et pour cause, c’est le pouvoir même du cinéma qui est au cœur de cette réalisation.

Ce film est un coup de maître. Une gigantesque mise en abîme.

Excessif, indécent et complètement loufoque, certes, mais parce que tout est permis au cinéma, tout est permis et tout est possible. On peut tout faire avec le cinéma, absolument tout et s’en est vertigineux.

Cet art pluriel regorge d’une infinité de possibilités et offre au genre humain une expérience inégalée. Traversés par toutes la palette des émotions, le dégoût, l’admiration, la peur, la compassion, la haine, la douleur ou encore le désespoir, le temps d’une séance, les spectateurs vivent vraiment.

Est-ce que ce n’est pas simplement cela le cinéma ?

Un tourbillon d’images, de danses, d’excès, de musique endiablées et de tournages survoltés qui laissent le spectateur démuni, émerveillé et ému, fiévreux d’émotions, vivant enfin. Sauvé de la réalité, rescapé du quotidien, survivant de la routine morne et triste, il n'aura jamais été plus vivant que face à cet écran où défilent pêlemêle rêves avortés, ascensions fulgurantes, échecs douloureux et fantasmes excentriques.

Pour conclure, ce film est une ode au cinéma, à ce qu’il est en tant qu’art, c’est-à-dire une salle de jeux, une immense salle de jeux dont on aurait ôté les murs et où rien ne serait jamais « trop » pour l’écran. Nous prenons la pleine mesure de ce que le cinéma implique, de ce qu’il est et de quoi il est capable, une Babylone éternelle.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Chrystelle1104 2023-02-05T20:11:08+01:00
Or

Un grand moment de cinéma. Digne de Scorsese ou Tarantino....une magnifique déclaration d'amour au cinéma

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Chrystelle1104 2023-02-05T20:11:34+01:00
Or

Un grand moment de cinéma. Digne de Scorsese ou Tarantino

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cellophane 2023-02-06T08:48:44+01:00
Or

Je n’ai pas vu le temps passer.

D’abord, parce qu’on suit 4 personnes sur plusieurs années, de manière fluide, compréhensible, claire, et que c’est vachement intéressant.

Ensuite, parce que les comédiens sont tous bon, Pitt, Robbie et tous les autres, jusqu’aux petits rôles.

Aussi parce qu’il y a plein d’idées sympas dans les scènes et beaucoup d’humour.

Enfin parce que la réalisation est magistrale. A l’instar d’un Baz Lurhman, Chazelle n’hésite devant rien, va au bout de ses idées, bien plus que sur LaLaLand qui m’avait déçu au final. C’est flamboyant, c’est fou, la musique emporte le tout et la réalisation, les plans, le dynamisme sont excellents.

Bien sûr, on pense à plein de films en regardant celui-ci, LaLaLand, The Artist, Il était une fois à Hollywood…

Mais ça ne retire en rien la qualité excellente de l’ensemble.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de Cinenode