Lire la suite...
Activité récente
Films ayant des thèmes similaires
On en parle ici :
Evaluations
Critère Note Visuel
Globale 5.9
Scénario 5.7
Images 7.1
Emotions 5.4
Suspense 5.7
Musique 6.1
Acteurs 7
Originalité 6

Dans les listes de visionnage des Cinenautes
Liste Spectateurs Age moyen
Liste de diamant 8 19 ans
Liste d'Or 18 21 ans
Liste d'argent 26 20 ans
Liste de bronze 23 20 ans
J'ai vu aussi 55 21 ans
Mes envies 48 20 ans
Je n'ai pas apprécié 15 21 ans
Ma PAV(pile à voir) 26 20 ans
Vos favoris l'ont en cinéthèque

Saint Laurent

Date de sortie

France : 24 Septembre 2014

Apprécié pour

Studio

2014
Nationalité : France
Voir plus
Présent dans votre cinéthèque :

Synopsis

Ajouté par pwachevski le 18-08-2014
1967 - 1976. La rencontre de l'un des plus grands couturiers de tous les temps avec une décennie libre. Aucun des deux n’en sortira intact.

Citations et Répliques du Film

Ajouté par Rowan le 07-10-2014
J'ai voulu essayer des choses, aller voir ailleurs. Je crois que j'avais la grâce.

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés

Les commentaires les mieux notés

Les derniers commentaires ajoutés

Par i_reine le 2019-06-26 13:03:03 Editer
Je préfère cette version à la première, tout d'abord pour Gaspard Ulliel (est-il utile de préciser à quel point il fait le Saint Laurent parfait ?), mais aussi pour Louis Garrel dans le rôle de Jacques de Bascher, et pour l'importance donnée à cette partie de la vie d'YSL qui a été survolée, je trouve, dans le film de Jalil Lespert.
Par Sensible le 2018-04-15 22:09:47 Editer
Des longueurs et c'est dommage. Peut-être aurait il fallu se concentrer sur ses jeunes années les plus exaltées. Mais on ne peut enlever au film les bonnes performances des acteurs et l'esthétique de l'image. J'aime bien l'ambiance fumeuse, exotique et luxueuse qui émane du film. J'ai passé un bon moment.
Par Evangelicaled le 2017-01-19 11:30:22 Editer
Difficile de cerner le but de Bertrand Bonello. La mise en scène fait difficilement sens, l'histoire est particulièrement mal menée à mon goût, au point qu'on s'ennuie jusqu'à perdre tout intérêt. Le personnage de Saint Laurent, alors qu'il s'agit d'un biopic, est survolé. Bertrand Bonello aurait peut-être dû se tourner vers un documentaire.

Il est cependant important de soulevé que Gaspard Ulliel est éblouissant, même s'il n'arrive pas, comme le film, a surpassé la performance de Pierre Niney dans Yves Saint Laurent.
Par Veronica le 2016-02-01 22:34:42 Editer
Des passages inutilement longs, une chronologie complètement décousue, des acteurs secondaires peu convaincants, des dialogues trop rares et sans grands intérêt, des plans parfois laids ou trop chargés.... La liste est longue et je trouve ce film vraiment à côté de la plaque, je ne comprend pas comment il a pu faire de l'ombre à Yves Saint Laurent à Cannes...
Par sylvains7 le 2015-10-31 22:56:10 Editer
Alors que la version Lespert était trop académique et manquait énormément d'originalité, celle-ci est complètement à l'opposé, quitte à paraitre décousu. Malgré une superbe photographie, on s'ennuie souvent devant ce défilé de vignettes de vie qui ne raconte pas grand chose. On voit défiler bon nombres de personnages sans savoir qui ils sont. Heureusement, la dernière demi-heure, plus prenante que le reste, sauve l'ensemble. Petit jeu: combien de cigarettes sont fumées dans le film ?
Par ginfiz le 2015-09-02 10:16:36 Editer
Long, long, long.......
La chronologie est fatigante.
On a bien compris les excés du personnage mais le côté mode et créatif est survolé....
Images magnifiques, très bon acteurs.
Par 327e le 2015-06-15 09:56:06 Editer
Pas terrible. J'ai eu du mal a me faire a la chronologie et a repéré une trame..
Par Maomelancolik le 2015-04-05 15:05:46 Editer

Ce film est bien réalisé, mais je lui ai trouvé plein de défauts malheureusement. On découvre un Yves St Laurent énigmatique et créatif. Ce film traite d'une petite partie de sa vie. Le jeu des acteurs est juste. Sans le vouloir, j'ai comparé à l'autre film sortie la même année sur Yves St Laurent. Et c'est deux films n'ont strictement rien à voir. Ce n'est vraiment pas la même histoire.

Ce qui m'a peiné dans ce film c'est de ne pas voir assez la création de St Laurent. J'aurais aimé le voir créer et voir ses créations devenir réelles. Au lieu de ça, on le voit esquisser des petits dessins, qu'on ne voit jamais devenir réels. C'est dommage car Saint Laurent est avant tout le père de la mode. On ne voit pas non plus le changement qu'il a permit dans les mœurs grâce à la femme smoking. C'est lui le premier à avoir masculinisé la femme et la mode. Et dans ce film on ne le voit pas. C'est vraiment dommage car c'est la signature de Saint Laurent. Mais à part ça, on le voit idolâtrer l'art en général et pas son art à lui.

Ce film s'axe surtout sur le caractère débauche du personnage et surtout sur sa relation avec Jacques. Or on sait que Yves était avec Pierre Berger et que Pierre était l'homme de sa vie. Or dans ce film, on ne perçoit pas l'amour entre Pierre et Yves.

De tout cela, je dirais que la réalisation de ce film n'est pas totalement juste. Cela, le rend moins intéressant que le premier.

Par contre, il est important de mentionner le jeu de Gaspart Ulliel qui était très réussi, on avait l'impression d'être dans la tête de Saint Laurent car il a le visage assez expressif finalement.

Ce qu'on aime : Le jeu de Gaspard Ulliel et Yves Saint Laurent.


Ce qu'on aime pas : La longueur du film: 2h30 c'est beaucoup trop long. On n'aime pas le fait que le film ne raconte pas vraiment la réalité, où alors le fait qu'il oublie des choses très importantes comme par exemple l'amour entre Pierre et Yves. On n'aime pas le fait de ne pas voir assez de mode dans ce film.

Ça reste un film à voir, il a été nommé au Festival de Cannes mais il n'a pas reçu de prix de celui ci. J'attend vos avis en comparaison avec l'autre.
Par PitchNutela le 2015-03-18 11:05:16 Editer
Chiant comme la pluie, la premiere version etait bien mieux reussi
Par JaneEyre le 2014-11-15 14:07:37 Editer
D'un ennui mortel ! Dommage, car Gaspard Ulliel est magnifique dans le rôle-titre !