Lire la suite...
Activité récente
Films ayant des thèmes similaires
On en parle ici :
Evaluations
Critère Note Visuel
Globale 7.5
Scénario 7.1
Images 5.8
Emotions 7.3
Suspense 7.2
Musique 4.8
Acteurs 8.3
Originalité 6.6

Dans les listes de visionnage des Cinenautes
Vos favoris l'ont en cinéthèque

Dupont Lajoie

Date de sortie

France : 26 Février 1975

Apprécié pour

Studio

1975
Nationalité : français
Voir plus
Présent dans votre cinéthèque :

Synopsis

Ajouté par Cellophane le 26-12-2013
Au mois d'Aout, dans un camping français, à proximité d'un chantier où travaillent des Arabes. Un campeur, Georges Lajoie, tente de violer Brigitte, la fille de ses amis et la tue accidentellement. Tout accuse les immigrés. Une bastonnade organisée par les campeurs tue l'un deux. Les autorités étouffent l'affaire et Georges Lajoie regagne Paris, le coeur léger. Mais un Arabe lui rend bientôt visite, un fusil à la main...

Citations et Répliques du Film

Ajouté par luciananami le 13-07-2015
Voilà les Lajoie : Georges et sa Ginette ! Oh ben ! Il a changé de caravane, pas possible ... L'année dernière, il avait changé de voiture ! Aah Aah ! Aah ! Aah !

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés

Les commentaires les mieux notés

Par Cellophane le 2014-12-22 19:38:39 Editer
Cellophane Or
Ce film est d'une cruauté parfaite ! Boisset restitue parfaitement l'ambiance d'une époque et Carmet, habitué aux rôles de bons bougres, excelle dans cet infâme Dupont Lajoie. Un excellent moment !

Les derniers commentaires ajoutés

Par sylvains7 le 2016-02-13 13:19:27 Editer
sylvains7 Or
Les années 70. Une famille de français moyens retrouvent dans un camping d'autres français moyens. Un drame...La description de l'époque et de la classe sociale est d'une vérité, d'un naturel confondants. Jean Carmet obtenait le rôle de sa vie, véritable écoeurement pour le spectateur.
Par Cellophane le 2014-12-22 19:38:39 Editer
Cellophane Or
Ce film est d'une cruauté parfaite ! Boisset restitue parfaitement l'ambiance d'une époque et Carmet, habitué aux rôles de bons bougres, excelle dans cet infâme Dupont Lajoie. Un excellent moment !