Lire la suite...
Activité récente
Films ayant des thèmes similaires
On en parle ici :
Evaluations
Critère Note Visuel
Globale 6.5
Scénario 6.7
Images 6.9
Emotions 7.1
Suspense 6.9
Musique 6.2
Acteurs 6.6
Originalité 6.5

Dans les listes de visionnage des Cinenautes
Liste Spectateurs Age moyen
Liste de diamant 7 23 ans
Liste d'Or 14 20 ans
Liste d'argent 26 23 ans
Liste de bronze 23 21 ans
J'ai vu aussi 58 24 ans
Mes envies 7 20 ans
Je n'ai pas apprécié 6 24 ans
Ma PAV(pile à voir) 6 24 ans
Vos favoris l'ont en cinéthèque

Hostel, Chapitre 2

Date de sortie

France : 11 Juillet 2007

Apprécié pour

Studio

Présent dans votre cinéthèque :

Synopsis

Ajouté par beckygirly le 06-05-2015
Alors qu'elles sont en vacances en Europe, Beth, Lorna et Whitney, trois jeunes Américaines, rencontrent une superbe femme. Celle-ci se propose de leur faire découvrir pour un week-end un établissement de cure où elles pourront se reposer et s'amuser. Attirées par cette offre, les trois jeunes femmes la suivent et tombent dans son piège. Livrées à de riches clients associant l'horreur au plaisir, les trois jeunes femmes vont vivre un cauchemar absolu...

Citations et Répliques du Film

Ajouté par SimplePau le 10-06-2014
"Vous avez pas de famille !"

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés

Les commentaires les mieux notés

Les derniers commentaires ajoutés

Par phee le 2019-08-18 10:20:38 Editer
Très bon film. On se focalise sur l'organisation derrière la sequestration.

Je me posais la question : qu'arrive-t-il si on ne tue pas sa victime ? J'ai eu ma réponse

Plus, on retrouve Paxton du 1er opus
Par Iliade le 2016-04-08 08:45:59 Editer
Je suis plus ou moins d'accord avec les autres commentaires même si je les trouve un peu durs ^^ il est vrai que le premier opus se complaisait un peu dans la lenteur mais je trouve qu'il tenait quand même un fil conducteur! le deuxième est déjà plus dynamique et entraîne plus vite les spectateurs dans les supplices des jeunes filles. Ce qui est bien aussi dans cet opus, c'est de voir les coulisses de l'organisation criminelle et pas seulement les cachots où l'on inflige d'atroces souffrances. (ce qui du reste, doit vraiment exister dans la réalité, malheureusement... ) je suis d'accord aussi sur le manque de profondeur, une réflexion sur la nature humaine qui aurait pu être développée mais au fond je ne suis pas sûre que ce soit le but recherché par le réalisateur
Par DrunkenSailor le 2015-04-29 19:14:53 Editer
Je rejoint Cellophane, il y a eu une réel avancé par rapport au médiocre premier opus.

Le film sait ou il va cette fois, et ne se perd pas dans 40 premières minutes sans intérêt.
Il se veut beaucoup plus réussi au niveau du gore que le premier, mais également au niveau de l'ambiance, de l’esthétique, du jeu des acteurs..
L'introduction de deux personnages "client" est vraiment bonne, et on est d'ailleurs beaucoup plus concentré sur l'association que sur les victimes, et du coup le scénario est vachement plus intéressant.
Pas mal de twist interessant, même si quelque fois téléphoné. Pas mal d'idée interessante d'une manière général.

Je trouve que cette fois le film essaye vraiment d'avoir un discours, sur l'être humain sa nature et sa capacité, son envie de tuer.
Sauf que bon c'est quand même vachement imprecis et maladroit, ça reste de la réflexion de comptoir, mais on demande pas de profondeur dans ce genre de film.
Je trouve toujours ça hypocrite de critiquer le sadisme inhérent a l'être humain dans un film qui fait appel aux pulsions voyeuristes de ce dernier pour être regarder.
Par Cellophane le 2015-01-03 17:24:48 Editer


Qu'est-il arrivé à Eli Roth entre le premier et le second Hostel ? A-t-il été touché par la grâce ? Quelqu'un l'a aidé (on peut le croire tant la scène avec les enfants dans la forêt, lente et pesante, fait penser à du Tarantino) ? Il a revu son premier Hostel et s'est décidé à en faire un bon ? Ce second volet est une suite incomparable par rapport au premier. Mieux : ce n'est pas une suite, c'est le premier Hostel (le réel premier pouvant largement être oublié).

Le premier opus est donc résumé en cinq minutes largement suffisantes pour en tirer l'essentiel, images de rappel en prime (et c'est dommage d'avoir dépensé 4 millions 5 quand on pouvait le faire dans le second pour pas cher...).

Suite à quoi une transition fait disparaître Paxton dans deux scènes, une cauchemardesque et l'autre amusante, qui ont le mérite de nous mettre l'eau à la bouche pour la suite : là, on ne va pas attendre des plombes pour avoir du gore ou de l'action !

Le second film commence. Non, le premier. Si, le premier puisque c'est exactement la même chose que le premier (sauf que ce sont des filles aux lieux des mecs) : blabla, faire la fête, voyage, arrivé dans l'Hostel... Tout est exactement pareil... En mieux !

A tel point qu'on pourrait reprendre les défauts pour en faire des qualités : les comédiennes sont plus impliquées, expressives et d'expérience, ce qui permet d'y croire beaucoup plus et d'avoir beaucoup plus mal pour elle ! Les effets sont beaucoup plus gores et nombreux que dans le premier (excellente idée du marchandage pour la fille pas finie qui permet de voir plusieurs salles...). Plus d'ambiance, plus d'idée, plus d'histoire.

Car si dans le premier film, on attendait plus de la moitié du temps pour avoir de la caricature de psychologie de bazar, ici, on tomberait presque dans un cours de sociologie !

N'importe qui peut-il tuer de sang froid ? Peut-on être sûr de ce dont est capable ? Ce dont on se croit capable ? Les tueurs peuvent-ils être fous (jolie brochette lors des enchères !!) ? Que sommes-nous capables de faire pour s'en sortir quand on se croit perdu ? Les gens sont-ils ce qu'ils semblent être ? ...

Le tout enrobé dans un film totalement réussi esthétiquement - des scène de fête à l'usine en passant par la piscine brumeuse - et beaucoup plus nuancé dans les protagonistes avec de la nudité souvent plus suggérée (sauf pour la première mort, oui) que montrée, contrairement au premier opus.

Bref, une réussite plus mature, qui sait où elle veut nous mener en comparaison du 1 qu'il vaut mieux voir si on doit n'en choisir qu'un des deux !
Par Snake le 2014-06-25 18:52:37 Editer
Snake Or
Bien aimé ce deuxième Hostel, aussi bien que le premier, toujours aussi gore.