Commentaires de films faits par Cellophane

Citations de films par Cellophane

Commentaires de films appréciés par Cellophane

Citations de films appréciés par Cellophane

Les plus récents d'abord | Les mieux notés d'abord
Le Grand bain
date : 17-06
Notre « Full Monty » à nous, notre version des « Virtuoses ».
La trame est certes éculée depuis très longtemps. Il existe 3000 films racontant l’histoire de bras cassés inexpérimentés qui réussissent dans un domaine improbable.
Dès le début, on entrevoit la fin – donc niveau suspense, rien du tout.
Et même si tout y passe dans les bons sentiments feel good… ça fonctionne.
On est obligé d’avoir de la sympathie pour ces bons bougres globalement loosers…
C’est écrit pour ça et les comédiens, totalement investis, s’en donnent à cœur joie.
Si tout est prévisible et que ça ne fait pas un film inoubliable, il y a cette bonne humeur, cette solidarité, ces petits traits d’humour qui en font un bon moment tout de même.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Les Marches du pouvoir
date : 10-06
Globalement bien aimé.
Sous prétexte de suivre le conseiller de campagne, Clooney tacle les élections, le copinage et les arrangements politiques.
Certes, la critique ne va pas loin et reste en filigrane puisque c’est l’histoire de Gosling que l’on suit principalement, mais c’est assez solide et cynique – et puis, selon moi, ça donne l’idée de ce qui se passe à la fin.
Parce que la fin, non, je ne supporte pas ces films qui laissent le boulot au spectateur de décider comment ça se conclut…
Mis à part ça, c’est bien interprété (j’ai même été convaincu par Gosling, pour une fois), ciselé dans l’écriture et le scénario…
Ça reste un monde que je ne maîtrise pas (la politique américaine) et des choses ont pu m’échapper (les raisons pour lesquelles les deux chefs de campagne ne peuvent pas se rencontrer, par exemple) mais ça fait super bien le job.
On n’est jamais perdu, c’est intelligent. Sympa.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Dallas Buyers Club
date : 03-06
Je ne sais jamais comment juger les biopics, me demandant toujours ce qui est vrai de ce qui ne l’est pas…
Pour autant, sans savoir à quel point on colle à la réalité, le film se suit avec grand plaisir.
Malgré le côté très sombre et dramatique de l’histoire, Jean-Marc Vallée a réussi à instaurer de la légèreté, de l’humour et de l’émotion dans la mise en scène.
Bien sûr, résumer 7 ans en moins de deux heures amène à faire des raccourcis et on peut parfois se poser des questions (où trouve-t-il exactement tous ses produits, est-ce qu’il gagne beaucoup ou s’autofinance, pourquoi est-ce qu’il ne va jamais en prison, etc.).
Mais c’est suffisamment bien construit pour nous emporter et les prestations de McConaughey et Jared Leto sont parfaites.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Samba
Samba réalisé par Eric Toledano
date : 27-05
Le duo de réalisateur a l’habitude de mêler les sujets assez forts, les personnages particulièrement humains, les situations difficiles et de l’humour.
La recette prend à nouveau : on s’attache à Samba, à Alice, à tout le monde…
Mais un peu moins (pour moi) que dans Intouchables ou Le Sens de la Fête.
D’abord, l’histoire semble assez improbable – pas impossible, ça doit bien arriver qu’une (ou deux) femme participant à une association d’aide aux sans-papiers tombe amoureuse de l’un d’eux.
Mais je n’ai pas marché dans ce rapprochement aussi intime.
Et puis il y a pas mal de longueurs à mon goût.
Alors oui, les personnages sont touchants, tous, à leur façon – mais la fliquette du centre de détention.
Oui, les dialogues fonctionnent plutôt bien.
Mais il m’a manqué quelque chose, une vivacité, de l’action, un développement plus intéressant (et que j’avais trouvé dans les autres films).
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
The United States of Leland
date : 20-05
Un film pas désagréable.
Il s’écoule, assez lentement, avec une narration posée d’un Gossling posé et pas séducteur pour un rond, cette fois. Il discute avec une personne posée quand ses parents s’inquiètent peut-être, en fond, très posé. Cela dit, les parents de la victime aussi sont posés, comme sa sœur. Même les co-détenus sont posés. Tout le monde est posé.
Il s’en dégage donc une ambiance tranquille dans laquelle on s’enfonce tranquillement, forcément.
Le propos est intéressant (les propos, d’ailleurs), la tristesse du monde, la volonté de faire le bien ou le mal… Même le « retournement » final est intéressant dans cette prison…
Mais tout est tellement posé que ça perd de son importance.
La mère est effondrée une fois. Tout le reste finit par paraître habituel, routinier, et on n’est pas pris aux tripes – même si on peut apprécier intellectuellement.
Un film qui n’est donc pas désagréable, qu’on suit comme le cours d’un petit ruisseau, en flânant, mais qui n’est pas impressionnant ou hyper marquant.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Desierto
Desierto réalisé par Jonás Cuarón
date : 13-05
Simple et efficace.
Classique, certes, la chasse à l’homme… J’ai même pensé à Duel pendant le film.
Cela limite le besoin du scénario : un type ne supporte pas que les mexicains viennent dans son pays et les tue… Point.
Mais c’est très bien fait : c’est inventif, c’est plein de tension, c’est très bien filmé dans d’excellents paysages, bien joué… Tout ce qu’il faut.
Un bon moment de tension.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Nous finirons ensemble
date : 13-05
Apprécié, oui, mais moins que les petits mouchoirs.
J’ai eu du mal à entre dans les trois premiers quarts du film (oui, ça fait beaucoup…).
Si, dans les petits mouchoirs, on voyait des gens tenter d’être heureux, on les voit ici se débattre pour ne pas être malheureux, ce qui n’est plus du tout la même chose.
Je m’étais attaché à chacun dans le premier film ; ici, j’ai eu du mal. Marion Cotillard, décalée et sympa, est devenue imbuvable. Cluzet fait plus pitié que rire. Lafitte est effacé, Magimel n’est plus touchant…
Et puis je ne sais pas ce que José Garcia vient faire là-dedans, mais son personnage n’a strictement aucun intérêt et le comédien en fait trop à mon goût.
Bref, il n’y a que dans le dernier quart que j’ai retrouvé l’esprit d’’amitié et d’entraide qui m’avait plu, , de la tension, de l’intérêt.
Je suis d’accord qu’une suite ne doit pas forcément faire pareil que le premier mais regarder des gens malheureux qui étaient heureux avant, ça me branche moyen…
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Les petits mouchoirs
date : 09-05
C’est un film sympathique.
Forcément, de bons acteurs, copains dans la vie, ça ne peut que transparaître à l’écran. Et c’est vrai que c’est agréable de les suivre, on passe un excellent moment en leur compagnie.
Après, si chacun excelle, tous n’ont pas le même intérêt… Marion Cotillard peut être touchante mais reste assez impénétrable ; Gilles Lellouche est perdu, d’accord, mais ça ne conclut pas sur grand-chose ; Pascale Arbillot a un personnage qui pourrait être intéressant à ne pas comprendre son mari et pourtant, on n’en fait rien…
Bref, un film qui aurait de nombreux sujets de fond à traiter, ce qu’il ne fait qu’en surface. Ça aurait pu aller plus loin.
Je n’ai pas bien compris ce que Dujardin venait faire là-dedans – certes, pour l’impressionnante scène d’ouverture ainsi que pour justifier la fin… Mais je ne suis pas convaincu. Oui, la dernière image est touchante mais précédée de discours qui ne m’ont pas ébranlés outre mesure…
Alors le film reste sympathique, j’ai bien aimé passé mes vacances avec eux, mais je suis moins marqué qu’avec « Mes Meilleurs Copains », par exemple…
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Les Ardennes
date : 06-05
Un thriller qui va jusqu’au bout.
Les comédiens sont excellents, tous. Naturels et crédibles, rien à dire.
Un côté sombre dans les images pour renforcer le côté sombre de l’histoire.
Une trame assez linéaire mais qui va jusqu’au bout, logique et inéluctable, avec des petits drames humains, surtout pour le trio, qui fonctionnent à plein.
On a même de la surprise qui étonne…
Je ne sais donc pas ce qu’il me manque pour m’enthousiasmer sur ce film tant tout est réaliste et réussi…
Pourtant, j’aurais bien aimé un petit truc en plus, qui coupe le souffle et impressionne ; un suspense dingue qui te fait agripper ton fauteuil avec angoisse parce que tu sais pas ce qui va se passer…
L’ensemble passe bien mais manque un poil de dynamisme dans la réalisation.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Raoul Taburin
date : 29-04
C’est mignon.
Au début du film, pendant le premier quart d’heure, je me suis dit que l’enjeu dramatique n’était pas franchement énorme et que le film allait être long.
Et puis non : le scénariste parvient à faire de ce petit rien un truc immense.
Le réalisateur s’amuse visiblement beaucoup à mettre cette histoire en scène. On a un mélange de Petit Nicolas (Sempé aussi), Amélie Poulain (même scénariste), un lointain rapport avec Pagnol pour ces petites histoires de petits villages…
L’ensemble a donc le charme de ces films là – mais aussi la légèreté, que ce soit dans la réalisation comme dans le message.
Parce que les comédiens se donnent (surtout Suzanne Clément et Poelvoorde – Baer m’a semblé un poil en dessous), la costumière et le décorateur ont super bien bossé !
C’est charmant, c’est bien fait, mais ça ne va pas très loin.
Comme un tour de manège, on est content devant et puis après, on passe à autre chose – même si la poésie du film reste un petit peu quand même…
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Flipped
Flipped réalisé par Rob Reiner
date : 22-04
C’est charmant comme tout.
Histoire d’amour initiatique entre deux adolescents, ça reste accessible à tout le monde car tout le monde est passé par la découverte de l’amour.
On se rend compte qu’il vaut mieux avoir un père artiste qu’un vieux schnock qui rend son fils bête mais une fille lui ouvrira les yeux vu que son père est artiste et cool.
Un poil idyllique, peut-être mais les deux comédiens principaux sont très justes pour leur jeune âge. Et puis la narration alternée du point de vue de chacun fonctionne super bien.
Très sympathique moment.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
L'Escorte
L'Escorte réalisé par Clare Kilner
date : 20-04
Il faut voir ce film pour se distraire.
Si on se laisse aller, hop, on peut trouver ça charmant parce que le point fort du film est l’interprétation. Les comédiens font super bien le job, ils incarnent leur personnage comme il faut et donnent un air charmant au tout.
Pour le rythme, c’est gentillet. Impossible de ne pas penser à Quatre Mariages et Un Enterrement, qui était bien plus drôle, cynique, cocasse, fou… Là, ça se déroule correctement mais ça n’a pas d’ampleur…
Et puis il faut reconnaître que tout est bancal.
Spoiler(cliquez pour révéler)
Le type dont le témoin est justement l’ex de Kat, celui-ci ayant justement couché avec la sœur de celle-ci… Ou l’escort qui tombe dingue de sa cliente en 24h00…
Rien n’est crédible.
Mais si on réussit à passer outre ces invraisemblances, allez, c’est mignon… Et pas long (même si là encore, de nombreuses scènes s’étalent sans réel intérêt, le film ne durant réellement pas plus d’une heure si on enlevait tous les plans larges de présentation de chaque scène…).
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Thérapie de couples
date : 19-04
En soi, le film est assez intéressant.
Quatre visions du couple, les problèmes qu’on peut traverser (ou pas de problème d’ailleurs), ce qu’on attend de sa vie de couple…
Ça pourrait même être un film qui questionne gentiment.
Parce que la part belle reste à la comédie.
Le problème est que toutes les bonnes idées sont noyées dans des scènes trop longues. Les choses sont dites et traitées sur deux minutes mais étirées sur le double, ce qui les rend fade.
Pourtant, les comédiens se donnent et remplissent leur rôle. Mais ça brasse trop souvent de l’air pour fonctionner sur la globalité et j’ai fini par regarder ça l’esprit à moitié en veille.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Comment tuer son Boss ?
date : 19-04
J’ai pensé à (au moins) deux films en regardant celui-là.
Forcément, les Very Bad Trip avec la bande de copains qui s’enfoncent dans la galère. Mais comment tuer son boss est moins délirant, plus bavard, moins fou.
Et puis à « Y a-t-il quelqu’un pour tuer ma femme ». Mais on n’a pas l’énergie d’un Danny de Vito ou d’une Bette Midler ici.
On est donc dans quelque chose qui est sympa mais pas assez délirant, fou mais pas assez…
Et puis j’avoue, Kevin Spacey m’a prodigieusement énervé : il en fait des tonnes sans être crédible…
Distrayant mais à peine.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Mon inconnue
date : 18-04
Excellentissime ! J’ai adoré, du début à la fin.
La rencontre est très bonne, les dix minutes pour présenter dix ans de couple sont ultra réussies, les situations de découverte ensuite sont parfaites et tout le reste du film suit cette trame de belles situations bien développées.
C’est bourré de tendresse, d’humour et de fraîcheur.
C’est parfaitement interprété, que ce soit par le magistral trio de tête (François Civil, Jospéhine Japy et Benjamin Lavernhe) que tous les « seconds rôles ».
Il y a plein d’inventivité dans la mise en scène, la réalisation légère qui nous emporte.
Réussi du début à la fin.
Avez vous apprécié ce commentaire ? +1
Agents presque secrets
date : 17-04
Distrayant.
Tout est assez classique : du type qui est tout à fait banal et se trouve embarqué dans une histoire d’espionnage à celui qui était moqué au collège et qui est devenu super baraqué, rien n’est nouveau.
Mais c’est bien fait, entraînant, distrayant, sans prétention mais joué à fond.
Pas mal de scènes fonctionnent bien, quelques petites longueurs parfois dans des discussions (chez le psy, quand la chef explique, la rencontre au bar, etc.) mais rien de gênant pour profiter du film sans se prendre la tête.
Et puis si le buddy movie des deux types totalement opposés marche bien, le côté naïf et gros nounous de Dwayne Johnson change un peu.
Bref, faut prendre le film pour ce qu’il est : un divertissement. Et ça passe bien.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Chamboultout
date : 16-04
Bien aimé ce film.
Evidemment, il n’y a pas de véritable conclusion qui en fasse un film à message, un film qu’on montrerait en exemple.
D’ailleurs, la fin m’a semblé tomber un peu à plat, tout va bien, tout se goupille correctement, pas de drame, pas de conséquence. Dommage. J’aurais aimé un chamboulement final aussi…
Mais pour le reste, ce film est top.
Dans la catégorie tranche de vie pleine d’humour sur fond dramatique, on est bien.
Le sujet est dur mais traité avec légèreté. Les comédiens sont excellents et les petits travers de chacun sont traités au mieux (Michaël Youn, Medi Sadoun et Michel Vuillemoz sont hilarants).
Une réussite qui donne le sourire régulièrement dans beaucoup de tendresse.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Ivresse entre amis
date : 12-04
J’ai rarement vu un film aussi creux.
Les personnages sont posés, lentement, sans originalité particulière. On les voit s’agit tranquillement, dans leur vie, leur boulot, un week-end…
Ok, ça se veut réaliste – mais ça l’est tellement que je préfère carrément aller avec mes potes pour boire un coup et discuter plutôt que regarder des gens boire un coup et discuter… (surtout que parfois, je ne comprends même pas pourquoi ils rigolent autant à jouer aux cartes (ahahahaha, t’as encore perdu, qu’est-ce que c’est rigolo) ou à manger (ahahahaha, je te mets du jambon sur la figure, qu’est-ce qu’on s’amuse !)…
Pas de tension particulière : que chacun sorte avec une personne ou une autre, on s’en fiche, ils font ce qu’ils veulent…
Bref, je n’ai trouvé aucun intérêt particulier dans la trame, les dialogues, les cadrages, le jeu des comédiens, les plans… J’ai cherché mais jamais réussi à trouver.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Attila Marcel
date : 11-04
Un film inventif, bourré de bonnes idées, de petits détails farfelus.
J’ai parfois pensé à Amélie Poulain pour cette inventivité, cette folie qui parsème le film, en un peu plus noir et déjanté.
Les comédiens sont tous excellents, la trame fonctionne.
J’ai peut-être un peu regretté le côté répétitif (tisane, souvenir, aveugle, cours de danse, et rebelotte en boucle).
S’il y a de la fantaisie dans les plans, les personnages, les décors, les détails, il m’en manquerait un petit peu dans la trame un poil trop linéaire.
Ça n’en reste pas moins un film hautement agréable à suivre !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
La jeune fille sans mains
Je ne suis pas un fan de conte.
Cette fois non plus. Une histoire simpliste, abracadabrante, injuste et improbable. Je n’ai pas adhéré du tout.
Pas plus qu’au dessin.
Je reconnais le travail fourni, les jolies idées de couleur des personnages qui peuvent rester figées quand ceux-ci bougent, la simplicité du trait qui trace une personne en deux lignes, la transparence quand ils respirent…
Mais non, j’ai besoin de quelque chose de moins schématique.
Du coup, n’ayant adhéré ni au visuel ni au fond, j’ai pas beaucoup apprécié le film…
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Manchester by the Sea
date : 11-04
Certains pourraient lui reprocher son rythme lent ; pas moi.
J’ai adoré.
Je suis très rapidement et facilement entré dans cette histoire, juste, touchante, poignante, qui se dévoile par petites touches.
Pendant presque une heure, on découvre des éléments, au fur et à mesure, posés au départ comme des évidences incompréhensibles et qui s’éclairent petit à petit.
Les comédiens sont aussi justes que les sentiments décrits, les scènes sont simples comme elles pourraient l’être dans la vie. Et pourtant, on a un maelstrom de sentiments filmé avec bienveillance et précision.
J’ai marché à fond – même si j’aurais préféré une fin un peu moins plate.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Moi, député
Moi, député réalisé par Jay Roach
date : 10-04
Au début, je me disais, même pas 1h30, il est méga court ce film ! Et puis, à le voir, c’est largement suffisant…
Je pense que la base est bonne. Mais ça n’est pas super bien fait.
Il y a, à l’origine du film, une critique de la politique américaine forte. Les politiciens qui sont à la botte des grosses entreprises. Les politiciens qui ne servent à rien et ne cherchent que leur profit. Les campagnes politiciennes qui se basent plus sur l’esclandre que sur le fond.
Mais tout est trop naïf et caricatural.
On tombe dans une bouffonnerie, souvent vulgaire, qui n’a pas la capacité cynique de porter un message.
Une farce, lourdaude.
Parce que les personnages sont plutôt amusants. Mais là aussi, tellement excessif qu’ils n’en sont plus crédibles ni intéressants.
Un film dont l’intérêt tombe par manque de précision et pertinence…
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Jackpot
Jackpot réalisé par Tom Vaughan
date : 09-04
Tout dépend de la façon dont on regarde ce film.
On peut le regarder de façon pragmatique. Là, on pourra penser qu’Ashton Kutchner n’a en réalité aucun charme et que c’est pas possible qu’il séduise autant de monde dans ce film. On pourra se dire que Cameron Diaz en fait un poil trop. On pourra surtout penser que, outre les improbabilités du départ (du mariage au jackpot), rien ne tient dans le film ! Pourquoi tout faire pour expédier le mariage quand il suffit de faire un effort de six mois tranquilou ? Et un juge peut vraiment exiger ça ?
Bref, tout est bancal.
Sinon, on peut aussi regarder ça pour se distraire.
Là, c’est parfois un peu gros mais c’est amusant. Des gags assez souvent, un bon dynamisme, des idées qui relancent le film. C’est pétillant, enlevé…
Dans les deux cas, ça n’a pas beaucoup de fond ou de pertinence.
Mais dans le second (qui fut le mien), on passe un bon moment.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Les Miller, une famille en herbe
C’est réussi. C’est potache, c’est souvent facile, c’est parfois lourd, mais c’est réussi.
Tout se voit venir assez à l’avance mais là où c’est réussi, c’est qu’on est content que ça arrive. Tous les clichés que peuvent véhiculer le film, on les attend parce qu’on imagine que ça va être drôle et c’est le cas.
Parce qu’il y a une bonne dose de tout : d’humour, largement ; de situations folkloriques ; de cynisme ; d’humour noir et de mauvais goût, juste comme il faut…
Bien construit, de bonnes scènes exploitées jusqu’au bout, quelques formules bien senties et un feel good sentiment au final. Très cool.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Fritz Bauer, un Héros Allemand
date : 01-04
J’ai eu beaucoup de mal à rentrer dedans – 1h20 environ sur un film d’1h40, c’est un poil long pour bien profiter du film…
D’abord, je me suis longuement interrogé sur la pertinence de la première scène : on nous met un type qui s’enfonce dans une baignoire, se suicide-t-il, est-ce un accident ? Point fort qui n’est plus jamais réutilisé passées les dix premières minutes. Moi, sottement, j’attendais qu’on en reparle. Non.
Après m’être fait à l’idée que la scène ne servait à rien, il a fallu que je maîtrise les noms des personnages allemands qui s’embrouillaient dans ma tête, je ne savais plus trop qui était qui…
Donc une fois que j’ai tout bien compris, qui était qui (c’est pas super difficile, c’est juste que j’ai du mal quand il y a trop de noms), ce qu’on faisait ou cherchait, j’ai pu entrer dans le film.
Trop tardivement.
D’autant que le sujet ne me palpite pas outre mesure, je suis honteux de l’avouer mais c’est comme ça…
Un film de bonne tenue mais qui intéressera principalement ceux que ça intéresse (la redondance est voulue pour dire que oui, il faut un intérêt pour le sujet afin de bien en profiter).
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Des nouvelles du bon dieu
date : 26-03
Film déroutant mais plaisant.
Déroutant parce qu’il n’est vraiment pas comme les autres !
Deux personnages qui pensent être des personnages de roman et cherchent leur créateur, passant de tentative en tentative, emmenant avec eux de plus en plus de mondes…
C’est loufoque, vaguement surréaliste, incongrue dans les propos, totalement improbable et imprévisible dans les réactions de chacun, totalement décalé dans les idées proposées…
Et pourtant, plaisant, parce que c’est original et totalement logique dans la folie.
Une sorte de météorite cinématographique, du Monthy Python calme et sensé…
A découvrir.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0