Lire la suite...
Dernier film de Jean-Pierre Améris
Dédicaces de Jean-Pierre Améris et autres évènements

Ajouter une dédicace ou un évènement pour Jean-Pierre Améris
Ses spectateurs apprécient aussi
Auteurs aux thèmes similaires
Evaluations moyenne de ses films
Critère Note Visuel
Globale 6.6
Scénario 6.8
Images 7
Emotions 6.6
Suspense 5.8
Musique 6.4
Acteurs 7.3
Originalité 7

Jean-Pierre Améris

Nom de naissance

Prix et distinctions

Naissance

  • Date : ( ans)
  • Lieu : Non disponible

Décès

  • Date : (à ans)
  • Lieu : Non disponible

Editeurs

StudioCanal : 2 films
Pan Européenne Edition : 2 films
Universal Pictures : 1 films
Les Films Du Losange : 1 films

Les chiffres

Présent dans : 1 093 cinéthèque
Note moyenne : 6.64 / 10
Nombre d'évaluations : 123
Position top auteur : 801

Dans les cinéthèques des Booknautes

Liste

Dans le top auteur

Position
[["6 oct","797"],["7 oct","797"],["8 oct","797"],["9 oct","797"],["10 oct","787"],["11 oct","787"],["12 oct","787"],["13 oct","787"],["14 oct","787"],["15 oct","787"],["16 oct","787"],["17 oct","801"],["18 oct","801"],["19 oct","801"]]

Ajouts par semaine

Ajout
[["Sem 31",1],["Sem 32",0],["Sem 33",1],["Sem 34",0],["Sem 35",3],["Sem 36",1],["Sem 37",1],["Sem 38",0],["Sem 39",0],["Sem 40",0],["Sem 41",0]]

Evaluation moyenne

Note
[["d\u00e9c",0],["jan",0],["f\u00e9v",7],["mar",7],["avr",0],["mai",6.5],["jui",7],["jui",4.5],["ao\u00fb",5],["sep",0],["oct",0]]

Biographie de Jean-Pierre Améris

Ajouté par Mayoune le 4 Novembre 2014
Diplômé de l'IDHEC, Jean-Pierre Améris retourne dans sa ville natale, Lyon, pour y réaliser en 1987 trois courts métrages, parmi lesquels Intérim, qui lui vaudra l'année suivante le Grand Prix du Festival de Clermont-Ferrand. C'est en 1992 qu'il met en scène son premier long, Le Bateau de mariage, l'histoire d'un instituteur sous l'Occupation. Le film est sélectionné dans plusieurs festivals internationaux, et obtient, entre autres, le Prix de la jeunesse au Festival de Tübingen.

Jean-Pierre Améris alterne ensuite entre fictions et documentaires, avant de livrer Les Aveux de l'innocent, primé plusieurs fois au Festival de Cannes en 1996 : Prix de la Semaine de la critique, Prix de la Jeunesse et Grand Rail d'or. Deux ans plus tard, Maud Forget et Robinson Stévenin sont les interprètes principaux de ses Mauvaises fréquentations, Prix de la Mise en scène au Festival de San Sebastian.

Les centres de soins palliatifs et les clubs de boxe servent de décors à ses deux films suivants : C'est la vie (2001) avec Sandrine Bonnaire et Jacques Dutronc, et Poids léger (2003), l'adaptation d'un roman d'Olivier Adam dans laquelle évoluent Nicolas Duvauchelle et Bernard Campan. Après avoir un temps songé à transposer sur grand écran La Cicatrice de Bruce Lowry, Jean-Pierre Améris jette son dévolu sur l'ouvrage d'Anne Wiazemsky, Je m'appelle Elisabeth, pour évoquer un thème qui lui est cher : l'enfance.

Benoît Poelvoorde et Isabelle Carré sont deux timides maladifs sous sa caméra dans Les Emotifs anonymes, qu'il signe en 2010 après un téléfilm, La Joie de vivre, porté par Anaïs Demoustier.
Voir les biographies de Jean-Pierre Améris

Citations de Jean-Pierre Améris

Voir les citations de Jean-Pierre Améris

Informations diverses

Ajouter / Voir plus