Lire la suite...

Commentaires sur ses livres

David Lean

Afficher les commentaires les plus récents
Afficher les commentaires les plus populaires (defaut)
Par Pompon le 20 Octobre 2015 Editer
Pompon
Le désert.
Du sable à perdre de vue.
Le soleil qui au loin vacille.
C'est le zénith.
Sur son chameau, un enfant attend. Il sait que par cette chaleur, il peut mourir. Et pourtant, il espère, il attend.
Un homme est parti chercher un des siens. Il attend son retour.
Tiens, un point au loin. Avec les rayons du soleil, il se transforme en une tâche trouble.
On entend les premières notes d'une musique. De la musique.
Le point se rapproche. Non, c'est un mirage! Sous cette chaleur, sans eau, seul, l'homme n'a pas pu revenir! Il ne peut pas avoir ramené son frère!
La musique s'accentue. Les notes deviennent plus distinctes. La silhouette de l'homme sur son chameau devient plus distincte.
Lawrence d'Arabie est revenu...

L'une des plus grande scène de tout le cinéma, l'une des plus grande musique de tout le cinéma. Lawrence d'Arabie: c'est le cinéma.
A propos du livre :
Lawrence d'Arabie
Lawrence d'Arabie
Par Rowan le 25 Septembre 2014 Editer
Rowan
Les trois heures du film sont passées très facilement! Je crois que c'est parce que le film est très lié à ses personnages, et qu'on aime les suivre. Je me demandais sans cesse ce qui allait leur arriver. Ce qui est intéressant, c'est de voir à quel point la vie de ceux-ci est liée au contexte historique/politique, et à quel point leur vie témoigne d'une époque. Bon, c'est une vision qui devient très vite romanesque et donc moins sombre, moins axée sur le sujet de la Révolution qui est de moins en moins abordé au cours du film. Dommage que ce fond se perde un peu. Mais "Le Docteur Jivago" reste un beau périple dans des décors de glace somptueux. Enfin, Julie Christie et Omar Sharif sont respectivement hypnotique et saisissant de réalité.
A propos du livre :
Le Docteur Jivago
Le Docteur Jivago
Par Rayathea le 27 Février 2014 Editer
Rayathea
Ce film est considéré comme un des chefs-d'œuvre du cinéma : il a été récompensé par sept oscars, dont celui du meilleur film. Si ce film est aussi particulièrement bien classé dans le Top 100 de l'American Film Institute, où il se trouve être à la septième place, ce n'est pas pour rien !
A propos du livre :
Lawrence d'Arabie
Lawrence d'Arabie
Par Biquet le 30 Décembre 2013 Editer
Biquet
De quoi sont faits mes souvenirs de ce film?
Les magnifiques yeux bleus de Julie Christie, la musique de Maurice Jarre.
Quant à l'histoire, je me remémore simplement qu'elle se termine mal! Les deux premiers critères ne sont-ils pas suffisants pour revoir ce film?
A propos du livre :
Le Docteur Jivago
Le Docteur Jivago
Par oboys le 18 Décembre 2013 Editer
oboys
Du grand cinéma. Un rôle en or pour Peter O'Toole, mais pas seulement pour lui. Pour Omar Sharif aussi et d'autres. Quand le soleil se lève au début du film, c'est une scène que l'on n'oublie pas.
A propos du livre :
Lawrence d'Arabie
Lawrence d'Arabie
Par Patrocle le 15 Mai 2019 Editer
Patrocle
C'est indéniable, Lawrence d'Arabie est un très bon film. Sur Cinenode, je souhaiterais presque qu'on puisse le mettre dans une catégorie au-delà de "Liste de diamant".
A propos du livre :
Lawrence d'Arabie
Lawrence d'Arabie
Par celinechelon le 29 Novembre 2016 Editer
celinechelon
Un classique du cinéma que mon père a du regarder un million de fois lorsque j'étais plus jeune. Personnellement, ce n'est pas vraiment le genre de film qui récolte mon affection, mais je dois reconnaître qu'il est loin d'être mauvais, et qu'il mérite au moins une fois d'être vu.
A propos du livre :
Le Pont de la rivière Kwaï
Le Pont de la rivière Kwaï
Par Rowan le 1 Janvier 2015 Editer
Rowan
"Lawrence d'Arabie" est mythique et rien de plus normal à ça. Des interprètes exceptionnels (Peter O'Toole, Omar Sharif, Alec Guiness), des images à couper le souffle et une musique grandiose. C'est une grande fresque épique que je trouve passionnante dans les deux premières heures (mais qui s'essouffle sur la fin). On voit le personnage de Lawrence s'élever au rang de héros puis être progressivement détruit, donc toute cette épopée historique qui nous est présentée sert aussi à suivre le cheminement de Lawrence. Un film qui marque assurément. Et le premier que j'ai jamais vu, je viens de m'en rendre compte, à ne comporter aucun personnage féminin. Surprenant dans un film de 3h40!
A propos du livre :
Lawrence d'Arabie
Lawrence d'Arabie
Par Rowan le 26 Septembre 2014 Editer
Rowan
Une version réussie du roman de Dickens, notamment grâce à son aura sombre qui rend les rues de Londres inquiétantes. La scène d'introduction avec la mère d'Oliver marchant sous la pluie est superbe et a quelque chose de gothique très appréciable. Je trouve les personnages très bien incarnés, et de ce que je me souviens, fidèles au roman original. Bref, une adaptation intéressante même si l'histoire en elle-même ne m'a jamais vraiment parlé.
A propos du livre :
Oliver Twist
Oliver Twist
Par Rowan le 16 Septembre 2014 Editer
Rowan
Dans le cadre particulier du café d'une gare, deux êtres s'aiment même s'ils ne le devraient pas. Entre eux, une relation toujours dans la simplicité, la subtilité, l'élégance, et par-dessus tout, la crédibilité, la vraie force de ce film. Que ce soit dans l'interprétation ou le déroulement des évènements, tout est soigné, tout donne une impression de réalité très émouvante.
A propos du livre :
Brève rencontre
Brève rencontre
Par LSGI le 12 Février 2014 Editer
LSGI
Ce film est plutôt historique. J'ai trouvé ce film un peu ennuyeux. Certes c'est vieux mais...
Bref, je ne le recommande pas à des personnes qui aiment l'action.
A propos du livre :
Le Docteur Jivago
Le Docteur Jivago
Par nath81 le 13 Janvier 2014 Editer
nath81
Ce film, parmi les premiers de David Lean comme réalisateur, illustre sa seconde rencontre avec l'univers de Charles Dickens, après Les Grandes Espérances (Great Expectations, 1946) et, en même temps, affirme le renouveau du cinéma britannique après la Seconde Guerre mondiale. Oliver Twist bénéficie d'une photographie très soignée — donnant à certains passages une allure de cinéma expressionniste — et de décors très fouillés, ainsi que d'une interprétation de qualité, jusqu'au moindre second rôle, à commencer par Alec Guinness, méconnaissable. Son maquillage, jugé « antisémite » par certains, fit par ailleurs naître une polémique lors de la sortie du film, surtout aux États-Unis. Dans ce pays, il ne sortit qu'en 1951 après avoir subi 11 minutes de coupes pour atténuer le rôle du juif Fagin ; David Lean fit cependant remarquer que le mot juif n'est jamais prononcé dans le film.
A propos du livre :
Oliver Twist
Oliver Twist
Par nath81 le 13 Janvier 2014 Editer
nath81
excellent film en noir et blanc de 1948. Cette version cinématographique est une des plus fidèles au roman. Ce film fait partie de la Liste du BFI des 50 films à voir avant d'avoir 14 ans établie en 2005 par le British Film Institute.
A propos du livre :
Oliver Twist
Oliver Twist
Par Biquet le 11 Janvier 2014 Editer
Biquet
Outre la paire O'Toole/Sharif qui s'entendent comme larrons en foire tant devant la caméra qu'au casino, c'est le désert qui est selon moi le principal héro.
Quant à dire que c'est inspiré du livre "les Sept Piliers de la Sagesse" de T. E. Lawrence, lisez cette littérature indigeste, vous jugerez par vous-mêmes.
Un des pitons de la vallée du Wadi Rum porte le nom de "Les Sept Pilier de la sagesse". Est-ce antérieur ou postérieur au tournage qui s'y réalisa? Nul ne le sait. Mais la vision du Wadi Rum vaut le déplacement.
C'est un des films qui m'a fait aimer le désert, un autre étant "Un taxi pour Tobrouk".
A propos du livre :
Lawrence d'Arabie
Lawrence d'Arabie
Par gag4 le 1 Janvier 2014 Editer
gag4
Film culte d'un pan de la 2ème guerre mondiale. Et une bande originale cultissime aussi
A propos du livre :
Le Pont de la rivière Kwaï
Le Pont de la rivière Kwaï
  • aller en page :
  • 1
  • 2