Films
45 540
Membres
22 712

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de Cinenode

Eléa Gobbé-Mévellec

Réalisateur

40 spectateurs

Activité et points forts

Classement dans les cinéthèques

Diamant
6 spectateurs
Or
12 spectateurs
Argent
8 spectateurs
Bronze
6 spectateurs
Vu aussi
8 spectateurs
Envies
21 spectateurs
Pas apprécié
0 spectateurs
PAV
5 spectateurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.63/10
Nombre d'évaluations : 8

0 Citations 4 Commentaires sur ses films

Dernier film
de Eléa Gobbé-Mévellec

Sortie France : 2019-09-04

Les derniers commentaires sur ses films

Commentaire ajouté par dacotine 2019-09-13T20:34:30+02:00
Les Hirondelles de Kaboul

De magnifiques dessins au service d'un drame, des personnages jeunes et magnifiques au service de la vie.

Un bien beau film d'animation.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mensonges 2020-05-17T17:01:48+02:00
Les Hirondelles de Kaboul

C’est un film très touchant qui m’a alarmée sur la situation des femmes en Afghanistan et m’a donné envie de m’informer plus là-dessus. J’ai aimé que le film ne s’encombre pas trop de drama ou de moments larmoyants. En revanche, le côté assez minimaliste du film laisse une légère impression de froideur. On comprend bien d’entrée de jeu toutes les problématiques des personnages et leur personnalité, et j’ai été entraînée par l’intrigue, on se demande vraiment ce qui va arriver aux personnages vu la cruauté ambiante (mais réaliste) du film. Certaines images sont marquantes, notamment grâce à la qualité du dessin. En bref, c’est un film qui nous montre des scènes révoltantes et qui n’hésite pas à montrer ce qui choque, mais tout en finesse.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Noone 2020-09-13T09:34:43+02:00
Les Hirondelles de Kaboul

Un film d'animation minimaliste mais qui montre bien la violence de ce pays, des lois liberticides et de la masse de plomb sur les femmes. Entre les espérances cachées dans la maison de Zunaira et ce qui lui est imposé en dehors, l'action inexplicable de Mohsen qu'il ne se pardonne pas et la relation d'Atiq et Mussarat, on a la psychologie de quatre personnages, de deux générations pour mieux comprendre ce que c'est de vivre dans un pays en guerre et aux lois liberticides.

C'est bien écrit, très bien réalisé, j'y ai retrouvé tout ce que j'avais déjà aimé dans le film "Le cahier" d'Anna Makhmalbaf, je ne peux que conseiller de voir ce film d'animation.

Afficher en entier

Dédicaces de Eléa Gobbé-Mévellec
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de Cinenode
Array