Films
45 502
Membres
22 691

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de Cinenode
Lire la suite...

Commentaires sur ses livres

Franck Khalfoun

Par rocky671 le (au sens le suivi de la date) 16 Avril 2020 Editer
rocky671
Bon film, mais assez sombre. Il y a des scènes où on ne distingue quasi pas les acteurs donc on est un peu dans le flou. J'ai eu plus de frissons à regarder Amityville horror.
A propos du livre :
Amityville: The Awakening
Amityville: The Awakening
Par Cellophane le (au sens le suivi de la date) 10 Février 2020 Editer
Cellophane
Voilà un film réussi ! Certes, il se donne les moyens avec un budget de 8 millions, un directeur de la photographie qui réfléchit aux lumières et des comédiens qui ont du talent. C'est donc avec tous ces bons éléments que les réalisateurs ont écrit un scénario simple et efficace : coinçons une femme dans un sous-sol de parking avec un psychopathe. Hormis une scène (presque risible au vu de la tension qui s'établit au fil des scènes) qui fait basculer le film dans la catégorie horreur au lieu de thriller où elle se serait retrouvée autrement, tout est écrit pour être stressant, intelligent et exhaustif. Stressant car les scénaristes reprennent toutes les peurs qu'on peut cumuler dans ce genre d'endroit : peur du noir, peur de quelqu'un qui se cache, peur d'être enfermé, de ne pas être secouru... Ils savent jouer sur ces peurs et, par les cadrages et la bande-son discrète mais efficace, le réalisateur nous les transmet aisément pour qu'une seule chose nous vienne à l'esprit, engoncés dans notre canapé : "j'aimerais pas être à sa place !". Intelligent parce que tout est parfaitement réfléchi, de cette femme "banale" - qui passe très logiquement par la peur, l'abandon, la révolte... - au gardien psychopathe - qui ne peut pas comprendre qu'il fait peur quand il n'est là que pour aider -, les personnages aussi crédibles que les scènes. Celles-ci sont terriblement logiques : quelqu'un qui passe près d'un mur tâché du sang d'un meurtre, caché derrière des planches... a toutes les chances de ne pas le voir ! Et ce n'est donc pas sur la chance que peut compter la femme prise au piège. Enfin, exhaustif car les scénaristes ne se sont pas bornés à faire une course-poursuite dans un parking sous-terrain. Tout y passe (clin d'oeil ou copie, que sais-je) des scènes d'ascenseur aux coffres de voiture, du repas hitchockien à l'impression que dans ce grand espace, personne ne vous entend crier... Ils ont traité l'idée de base sous tous ses aspects possibles. Ces trois caractéristiques en font un film angoissant à souhait - parfaitement interprété par Rachel Nichols qui, bien que légèrement vêtue pour attirer le chaland, est pleinement crédible dans son angoisse et Wes Bentley qui est pleinement inquiétant derrière sa folie calme (et qui n'est pas sans rappeler le Jim Carrey de Disjoncté)). Si on ne le visionne pas en pensant qu'on va voir du gore mais bien qu'on va assister à un drame psychologique (tiré d'une histoire véridique), on passe un excellent moment, entrant très rapidement dans cette histoire tellement classique qu'elle en paraît d'autant plus réaliste - et ce qui fait peur n'est-il pas d'imaginer le pire et de le voir effectivement survenir ?
A propos du livre :
2ème sous-sol
2ème sous-sol
Par seve61300 le (au sens le suivi de la date) 21 Mai 2018 Editer
seve61300
Vu pour Bella (surtout) de ce côté ça va mais le reste c'est pas terrible. J'aime bien l'idée des films dans le film. Le fait qu'on est un doute sur la mère aussi, après 2 possessions ça aurait pu changer un peu.

Le remake était pas mal, j'avais bien aimé mais je passe. A voir si vous êtes fan du casting sinon passer votre chemin.Y a mieux du même réalisateur (2ème sous-sol).
A propos du livre :
Amityville: The Awakening
Amityville: The Awakening
Par SimplePau le (au sens le suivi de la date) 4 Août 2014 Editer
SimplePau
Film sanglant avec une immense dimension psychologique très intéressante. J'ai bien aimé.
A propos du livre :
Maniac
Maniac
Par nath81 le (au sens le suivi de la date) 6 Juin 2014 Editer
nath81
Ce film est stressant du début à la fin. surtout quand on sait qu'il est tiré de l'histoire d'une femme Paris qui avait été piégée et terrorisée dans un parking.
Le scénario n'est pas très original, mais ça fonctionne très bien car simple mais efficace. Les acteurs sont très bons. Pas de temps morts et on reste angoissé tout le long. Il nous tarde même que tout ça finisse tellement on est pris par l'angoisse. Donc, bon film.
A propos du livre :
2ème sous-sol
2ème sous-sol
Par MagEmyOow le (au sens le suivi de la date) 27 Avril 2014 Editer
MagEmyOow
J'étais tombée sur un passage du film, et il m'avait fait envie... Bon, c'est un film d'horreur bien comme il faut, morbide et sanglant, mais la manière dont c'est filmé m'a parue très intéressante, et j'ai beaucoup aimé les musiques aussi, qui ne sont pas typiques d'un film d'horreur, mais vraiment originales.
Ensuite, les acteurs sont vraiment excellents, et j'aime beaucoup Elijah Wood !
Si on veut se faire un bon film d'horreur, en voilà un. Il ne faut pas avoir peur du sang. C'est un sacré serial killer en tout cas!
A propos du livre :
Maniac
Maniac
Par nin-nin- le (au sens le suivi de la date) 29 Mars 2014 Editer
nin-nin-
Horrible.
La réalisation en tant que telle n'est pas affreuse, c'est le contenu qui laisse à désirer. L'histoire était tout simplement dégoutante, morbide intensément.

Je me demandais pourquoi il n'était pas allé en salles. J'ai maintenant ma réponse.
A propos du livre :
Maniac
Maniac
Par sylvains7 le (au sens le suivi de la date) 6 Février 2014 Editer
sylvains7
Glissez vous dans la peau d'un serial killer...Tourné en caméra subjective, le film en est encore plus glauque, malsain. Le spectateur se sent mal à l'aise, ressentant plus fortement les émotions, et détourne assez souvent les yeux de l'écran. En effet, le film est vraiment sanglant et nous montre intégralement un festival de tuerie en tout genre. Pour personne avertie.
A propos du livre :
Maniac
Maniac
Par beckygirly le (au sens le suivi de la date) 19 Décembre 2013 Editer
beckygirly
Enième remake à fleurir sur nos écrans, Maniac remet au goût du jour le film du même titre sorti en 1980, réalisé à l’époque par William Lustig. Produit par Alexandre Aja qui semble s’être spécialisé dans les remakes et réalisé par Franck Khalfoun, ce film d’horreur présente une histoire au résumé intéressant puisque l’on suit ici les pas d’un tueur en série pendant sa descente aux enfers et sa chasse aux scalps.
Cette nouvelle version de Maniac s’éloigne de l’original par bien des points, avec notamment un acteur inattendu dans le rôle de Franck, psychopathe à ses heures perdues puisqu’il s’agit d’Elijah Wood. Chétif, petit, il est l’opposé du premier Franck incarné par Joe Spinell. Ce choix a d’ailleurs fait hurler certaines personnes, en ravissant d’autres. Loin d’être le meilleur rôle de Wood, ce dernier parvient néanmoins à rendre crédible la folie de Franck malgré ses rares apparitions. Le contraste entre son apparence chétive et ses actes l’ancrent dans une réalité trompeuse où le diable revêt le visage d’un ange.
Autre changement majeur : la réalisation. Pour mieux immerger le spectateur, Khalfoun a choisi un moyen assez particulier en utilisant la vision subjective. Si on est totalement pris au dépourvu dans les premières minutes du film, cette technique, pour aussi intéressante qu’elle soit, finit par lasser et ce pour au moins deux raisons. La première est qu’être totalement immergé dans la peau du tueur peut mettre mal à l’aise voire dégoûter le spectateur qui n’a d’autre échappatoire que celle de vivre et subir la folie du personnage. La seconde est tout simplement que ce procédé empêche le film d’avoir une réelle ambiance stressante et horrifique puisqu’aucun effet de surprise ou de tension n’est possible. Le lieu de l’action contribue également à étouffer un possible sentiment de stress ou peur. On se retrouve dans un Los Angeles pratiquement vide, de jour comme de nuit, qui reste une banale ville sans mystère ou inquiétude.
Du côté du scénario, ça reste basique, linéaire, le tout dans la violence des meurtres. A part une réalisation peut être trop audacieuse, le reste est prévisible, parfois lourd. Les flashbacks qui laissent deviner la cause des maux de Franck ne sont guère intéressants et appauvrissent un récit déjà léger.


Au final, Maniac est étrange, il perturbe mais ne parvient pas à embarquer réellement le spectateur à sa suite. On se retrouve avec un film moyen au potentiel laissé de côté.
A propos du livre :
Maniac
Maniac

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de Cinenode