Films
43 610
Membres
21 542

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de Cinenode

George Clooney

Réalisateur

840 spectateurs

Activité et points forts

ajouté par Ajcerise 2013-12-19T16:26:36+01:00

Biographie

Nom de naissance George Timothy Clooney

Nationalité Américain

Naissance 6 mai 1961 (Lexington, Kentucky - Etats-Unis)

Âge 52 ans

Ses rôles 63 films 16 séries

Ses réalisations 9 films 0 série

Ses productions 32 films 3 séries

Fils d'un animateur de talk-shows (et cousin de Miguel Ferrer), George Clooney fait dès son plus jeune âge des apparitions dans les émissions de son père. Souhaitant marcher dans les pas de celui-ci, il commence par étudier le journalisme. Excellent joueur de base-ball, il envisage aussi un temps de devenir professionnel, mais cet espoir est déçu, l'équipe qu'il rêvait d'intégrer ne l'ayant pas sélectionné.

Clooney se tourne alors vers le 7e art, mais ses débuts sont placés sous le signe de la série Z, avec des films aux titres aussi éloquents que Return to horror high (sa première apparition à l'écran en 1987) ou Le Retour des tomates tueuses en 1988. Ses prestations éveillent pourtant l'intérêt de producteurs de télévision qui lui confient le rôle d'un pédiatre dans une nouvelle série : Urgences. Clooney alias Doug Ross, fait des ravages dans les chaumières, ce qui lui permet de prendre un nouveau départ au cinéma -il ne quittera la série qu'en 1999. Il se voit offrir dès 1996 son premier grand rôle, celui d'un criminel, par le tandem chic et déjanté Robert Rodriguez-Quentin Tarantino (Une nuit en enfer). Choisi par la Warner pour camper l'homme chauve-souris dans Batman & Robin (1997), il se montre aussi à l'aise dans la comédie romantique (Un beau jour) que dans le film d'action (Le Pacificateur).

En 1998, sa composition de gentleman cambrioleur dans Hors d'atteinte fait l'unanimité, mais ce film marque surtout sa rencontre avec le cinéaste Steven Soderbergh, avec qui il crée la société de production Section eight en 2000 -il y restera associé jusqu'en 2006. Clooney devient son acteur-fétiche, aussi bien sur des films grand public (Ocean's eleven et ses suites, Twelve et 13) que sur un projet aussi audacieux que le remake de Solaris en 2002, S'il ne dédaigne pas le grand spectacle (En pleine tempête), le séducteur aux tempes grisonnantes, vu chez Malick (La Ligne rouge), participe plus volontiers à des oeuvres iconoclastes, comme Les Rois du désert en 1999, ou les comédies acides des frères Coen (l'odyssée O'Brother, avec au bout du voyage un Golden Globe du Meilleur second rôle en 2001, et Intolérable cruauté).

Vedette du petit écran ayant acquis le statut de star de cinéma, George Clooney se lance en 2002 un nouveau défi en passant derrière la caméra avec Confessions of a dangerous mind, premier opus très remarqué qui brosse le portrait d'un animateur de télé qui aurait travaillé pour la CIA. Il signe en 2005 son deuxième film, couvert de prix à Venise, Good night, a nd good luck., une plongée dans l'Amérique maccarthyste des années 50. Citoyen engagé, il joue dans des films qui abordent des thèmes d'actualité : les intérêts pétroliers américains (Syriana, avec à la clé un Oscar et un Golden Globe de Meilleur Second rôle en 2006) ou les pratiques peu reluisantes des multinationales (Michael Clayton, qui lui vaut sa première nomination à l'Oscar du Meilleur acteur en 2008). Il ne refuse pas pour autant le glamour ni le divertissement, aussi bien devant la caméra (l'exercice de style The Good German, Burn After Reading) que derrière, avec sa troisième réalisation, Jeux de dupes, une comédie sur le monde du football américain. Même si le film est un échec pour l'acteur réalisateur, on le retrouve la même année dans le film des frères Coen, Burn After Reading, où il joue le rôle de Harry Pfarrer, un marshall ayant une relation avec Katie Cox alias Tilda Swinton, avec qui il avait déjà joué dans Michael Clayton.

En 2010, il crève l'écran dans la comédie romantique In the Air, puis dans Les Chèvres du Pentagone, présenté au Festival de Venise. Il prête par ailleurs sa voix à l'un des personnages du Fantastic Mr. Fox de son ami Wes Anderson avant de camper avec finesse un tueur à gages sous pression dans The American, deuxième réalisation d'Anton Corbijn, trois ans après Control.

Afficher en entier

Classement dans les cinéthèques

Diamant
59 spectateurs
Or
164 spectateurs
Argent
204 spectateurs
Bronze
202 spectateurs
Vu aussi
231 spectateurs
Envies
216 spectateurs
Pas apprécié
50 spectateurs
PAV
122 spectateurs

Dernier film
de George Clooney

Sortie France : 2014-03-12

Sortie USA : 2014-02-07

Les derniers commentaires sur ses films

Commentaire ajouté par bloodymarie 2016-06-09T18:41:30+02:00
The Monuments Men

Plutôt agréable à regarder..mais comme un film d'aventure. L'histoire est bien menée, il y a du rythme de l'action , mais...même si le support historique est réel , j'ai été un peu agacée par une mise en scène très excessive.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par axelledu74 2017-02-26T20:50:24+01:00
The Monuments Men

Un film historique qui est juste parfait.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ayoub 2017-12-10T23:35:02+01:00
Bienvenue à Suburbicon

Je suis resté sur ma faim, je m’attendais a beaucoup mieux j’ai trouvé le film très haché

Afficher en entier
Commentaire ajouté par alienor57 2018-01-13T04:15:11+01:00
Bienvenue à Suburbicon

Un très bon film sur l'amérique des années 50. Le racisme et la récupération de la police d'ssurance sont au centre de ce film.

Les ateurs ont sublimement bien joué leur rôle.

Je n'ai pas regretté d'être aller le voir

Afficher en entier
Commentaire ajouté par gag4 2018-02-10T13:04:32+01:00
Bienvenue à Suburbicon

Très bonne représentation des années 50 aux EU : accession à la propriété, ci habitation avec les 1er noirs américains accédant au niveau social des blancs.... et dans tout ça une histoire rocambolesque d,affaires familiales

Mais le film est plutôt décevant pour ma part

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mushu 2018-02-26T20:06:47+01:00
Good night and good luck

Très bon film, surprenant et intéressant pour se faire une idée du contexte journalistique de l'époque (et de l'histoire du journalisme). Les choix du "noir et blanc", des incrustations d'époque et de la longueur (1h30) sont judicieux.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mushu 2018-02-26T20:09:05+01:00
The Monuments Men

Bon film, un bon rythme, des personnages attachants. Il faut voir si le scénario est fidèle à la réalité historique...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Elodu17 2018-05-20T18:58:31+02:00
Bienvenue à Suburbicon

Génial ! J'ai été surprise d'autant apprécié ce film. Je crois que c'est la première fois que je regarde une réalisation de Clooney et c'est vraiment réussi. Les acteurs sont parfais (Damon et Moore, juste nickel dans leurs rôles). Le scénario est bien travaillé et on se demande au début ce qui se trame, moi je m'étais trompé personnellement ! Puis les personnages se dévoilent, le film devient un peu plus sombre.

On a une belle morale, puisque finalement on se rend compte que ce ne sont pas les gens accusés (ici les gens de couleur) qu'il faudrait finalement pointer du doigt.

Magnifique décor, qui montre parfaitement la banlieue créée de toutes pièces dans les années 1950 pour correspondre à l'idéal américain.

Vraiment rien à dire !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cellophane 2018-11-12T10:13:20+01:00
Bienvenue à Suburbicon

Globalement, c’est très bon – et ce n’est qu’à la fin que j’ai appris que c’était un scénario des frères Coen, ce qui ne m’étonne finalement pas.

L’histoire est aussi glauque qu’intéressante avec peut-être, toutefois, deux petits détails qui m’ont gêné.

Le rythme, d’abord. Oui, les Coen écrivent généralement des scénarios tranquilles et Clooney ne fait que le suivre. Mais les cadrages ont beau être sympas et vivants, ça manque un petit peu de rythme (et seul l’assureur en donne vraiment). On est dans un entre-deux, pas assez lent, pas assez vif…

Les voisins noirs sont le second détail. On voit bien que ça tenait à cœur à Clooney de raconter cette histoire vraie. Mais concrètement, ça ne fait pas énormément de lien avec l’histoire principale… Ça sert uniquement pour l’assureur et ça aurait pu se passer bien autrement… Du coup, c’est comme si on avait deux films en un, c’est dommage…

Pour le reste, tout est très bon : les comédiens, excellents, comme l’histoire, parfaitement logique qui nous entraîne sur un chemin tortueux et inévitable…

Bon moment dans l’ensemble et jolie découverte.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par diplodocus 2019-05-28T20:52:55+02:00
Bienvenue à Suburbicon

Pas mal d'un point de vu cinématographique notamment au niveau de la thématique des regards. Mais un peu trop violent à mon goût.

Ames sensibles s'abstenir.

Afficher en entier

Dédicaces de George Clooney
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Studios

Metropolitan FilmExport : 2 films

Universal Pictures : 1 film

TFM Distribution : 1 film

Columbia Pictures : 1 film

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de Cinenode
Array