Vous utilisez un bloqueur de publicité

Cher Cinéphile,

Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (AdBlock) pendant votre navigation sur notre site. Bien que nous comprenions les raisons qui peuvent vous pousser à utiliser ces outils, nous tenons à préciser que notre plateforme se finance principalement grâce à des publicités.

Nos publicités sont spécifiquement choisies pour être en harmonie avec notre contenu, centré sur le cinéma. Elles sont non intrusives et peuvent vous connecter avec des opportunités pertinentes et passionnantes dans le monde du cinéma. En bloquant ces publicités, vous limitez non seulement une source de revenus essentielle pour nous, mais vous risquez également de manquer de précieuses informations de l'industrie cinématographique.

Pour que vous puissiez continuer à profiter de nos articles, revues et nouveautés du monde du cinéma, nous vous demandons de bien vouloir désactiver votre bloqueur de publicités spécifiquement pour notre site.

Une fois que vous avez désactivé votre bloqueur de publicités, veuillez cliquer sur le bouton ci-dessous pour recharger la page et poursuivre votre exploration de l'univers cinématographique.

Recharger la page

Nous vous remercions pour votre compréhension et votre soutien.

Cordialement,

L'équipe CineNode

Films
59 563
Membres
42 378

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de Cinenode

Guillermo Del Toro

Réalisateur

4 376 spectateurs

Activité et points forts

ajouté par Gallearde 2013-12-19T08:15:37+01:00

Biographie

Guillermo del Toro est réalisateur, scénariste, romancier et producteur de cinéma mexicain né le 9 octobre 1964 à Guadalajara (Jalisco, Mexique).

Afficher en entier

Classement dans les cinéthèques

Diamant
852 spectateurs
Or
1 898 spectateurs
Argent
1 760 spectateurs
Bronze
1 532 spectateurs
Vu aussi
2 265 spectateurs
Envies
880 spectateurs
Pas apprécié
420 spectateurs
PAV
438 spectateurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.4/10
Nombre d'évaluations : 1 171

1 Citations 322 Commentaires sur ses films

Dernier film
de Guillermo Del Toro

Sortie France : 2022-12-09

Les derniers commentaires sur ses films

Commentaire ajouté par Yhuna 2023-05-05T21:34:07+02:00
Blade 2

Très bon film, de bon souvenir, j'adore vraiment beaucoup cette trilogie

Afficher en entier
Commentaire ajouté par cass9713 2023-05-09T21:12:37+02:00
Pinocchio

excellent guillermo. j'ai adoré, j'en attendais rien et je n'ai pas été déçu. après je suis une grosse fan de ce réalisateur, il me déçoit rarement.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Emilirp 2023-08-22T22:33:53+02:00
Pinocchio

Un film qui m'a transporté, un grand film de Guillermo del Toro. Les graphisme sont d'une qualité incroyable. On est loin du conte de Disney et cette version du mythe un peu plus sombre et un peu moins pour les enfants est une franche réussite.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par nicolas-1652 2023-10-09T00:01:51+02:00
Blade 2

Ce deuxième opus ne mérite que sa valeur a son héros le reste c'est vraiment limite

Afficher en entier
Commentaire ajouté par 50shadesofmovies 2023-12-03T11:20:04+01:00
La Forme de l'Eau

J'avoue qu'en commençant ce film, j'étais sceptique, au final j'ai bien aimé ! Il faut le prendre pour ce qu'il est c'est à dire un conte qui parle de deux êtres solitaires à l'écart du monde et qui voit en chacun de l'autre la même douleur et le moyen de combler cette solitude.

Bravo à tous les acteurs/trices, connu ou moins connu d'ailleurs, Michael Shannon est plus que crédible dans le rôle du psychopathe déjanté. Un point positif également pour les décors, les costumes et même la musique qui apporte une touche de comédie musicale à l'ensemble.

Par contre Il y a certaines scènes qui m'ont mis mal à l'aise, mais au final je dois dire que je m'attendais à pire, ce n'est pas le genre de film à regarder sans arrêt mais si je dois le revoir un jour ce sera sans broncher.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ziahope 2024-01-14T21:10:54+01:00
Crimson Peak

Vraiment pas ma tasse de thé, pourtant les acteurs sont vraiment top

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Apollo8 2024-01-22T17:02:01+01:00
Pinocchio

Guillermo del Toro ne s'est pas contenté d'une énième reprise de l'histoire de Pinocchio ! En plaçant l'intrigue dans le contexte de l'entre-deux-guerres, il donne une toute nouvelle dimension à l'histoire, des plus intéressantes. Il met davantage en lumière le fils de Geppetto, nous permettant de ressentir encore plus d'empathie pour le personnage.

Aussi, j'ai trouvé ce film moins moralisateur que pouvait l'être le dessin animé Disney par exemple. Loin de blamer entièrement les enfants, ce film montre que les adultes peuvent également faire des erreurs, ils font ce qu'ils peuvent et ce qu'ils pensent être juste mais c'est loin d'être évident.

L’aspect visuel général du film est incroyable et les chansons sont tout aussi bien, nous emportant dans un univers parfois bien sombre.

Un très beau film que je ne peux que recommander, pour (re)découvrir l'histoire du petit garçon de bois sous un nouveau regard.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par yasmina114 2024-01-25T13:11:19+01:00
Hellboy

J'ai vraiment apprécié ce film !!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Germania 2024-01-25T21:20:09+01:00
Pinocchio

Un film qu'on m"a chaudement recommandé. En effet, j'ai bien aimé le film, de part pour son originalité au sein de l'époque choisie, et d'autres pour le choix de film d'animation réalisé par Guillermo Del Toro. Nous connaissons tous déjà la célèbre histoire du petit garçon en pantin de bois qui ment. Habituellement, j'ai eu toujours un peu du mal à m'accrocher aux adaptation de Pinocchio (très probablement dû au traumatisme de mon enfance avec la version Disney, même si je me suis un peu réconciliée). Ici, Del Toro offre sa version qui a une morale profondément humaine et beau. Il peut être difficilement d'être compris par un jeune public, mais tout de même accessible grâce à la beauté de l'animation.

À découvrir cette version sous un regard neuf.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lyran 2024-02-28T20:31:41+01:00
L'Echine du diable

Plutôt qu’un film d’horreur, L’échine du diable est un drame fantastique assez classique, qui s’attache davantage à créer une ambiance mystérieuse qu’à faire peur. Et en dépit des apparences, la vraie horreur n’est pas suscitée par le fantôme – dont on comprend assez vite qu’il est inoffensif –, mais par la réalité d’un monde violent et sans pitié. L’orphelinat est marqué des stigmates de cette violence (une bombe plantée au milieu de la cour, une directrice à la jambe amputée), d’une guerre qui trouve son écho dans les conflits entre les personnages.

On retrouve là plusieurs codes communs aux films de Guillermo del Toro : un contexte de guerre en arrière-plan, une condamnation de la violence, et un méchant macho qui lie symboliquement la virilité à cette violence.

Spoiler(cliquez pour révéler)Ici, le méchant est Jacinto, un homme à tout faire anciennement pensionnaire de l’orphelinat. Volontairement manichéen, il s’enfonce toujours plus loin dans la cruauté et la brutalité, transgresse tous les interdits (meurtre d’enfants, de femmes, vol, adultère…) et se décrit lui-même comme une « bête ». Jeune, bien bâti, il incarne une masculinité dangereuse. Son pendant au sein de l’orphelinat est le personnage du mari de la directrice, qui est tout son contraire : il est vieux, il est médecin et guérit là où Jacinto blesse, et il est impuissant, incapable de faire l’amour avec sa femme – ce que Jacinto ne se prive pas de faire à sa place. Lorsqu’il y est contraint, le médecin n’hésite toutefois pas à prendre les armes pour défendre l’orphelinat, mais il meurt sans avoir pu porter de coup fatal. Quant à Jacinto, il est puni par un retour de karma. Ses propres actions tissent son dénouement : il finit noyé par le fantôme de l’enfant qu’il avait tué, alourdi par le poids des lingots d’or qu’il convoitait si ardemment.

Spoiler(cliquez pour révéler)Si la punition de l’antagoniste vient condamner cette virilité toxique, on note quand même que la résolution du conflit se fait par la violence. Les personnages les plus innocents, Carlos et les autres enfants, cèdent à cette pulsion en donnant des coups de pieu à leur bourreau avant de le pousser dans le bassin où il finira noyé. On peut y voir une perte de leur innocence, impossible à conserver lorsque partout la guerre fait rage ; une énième conséquence de ce climat de violence qui gangrène tout autour de lui.

L’échine du diable interroge sur ce qu’est un fantôme et donne sa propre réponse : c’est un moment de douleur figé dans le temps, à l’image de cet obus désamorcé condamné à rester planté dans le sol, sans pouvoir exploser. Le huis-clos dans l’orphelinat, isolé de tout, transforme ce lieu en petit théâtre du malheur de la vie humaine. Il s’y dégage une forme d’immobilité ; les personnages qui l’habitent sont hantés par leur passé et leurs douleurs anciennes. Même le médecin, tout inoffensif qu’il soit, conserve dans son bureau des fœtus en bocaux – Spoiler(cliquez pour révéler)qui ne sont pas sans évoquer le cadavre de l’enfant tué par Jacinto, reposant dans le bassin du sous-sol.

Le film aime jouer sur ce genre de parallèles et d’oppositions. À l’image, il travaille le contraste entre lumière et obscurité, avec de sombres événements se déroulant la nuit ou dans des recoins peu éclairés, dans un orphelinat situé au milieu d’un désert ensoleillé. Spoiler(cliquez pour révéler)Et Jacinto pèche aussi bien par l’eau (en noyant un enfant) que par le feu (en brûlant l’orphelinat).

Afficher en entier

Dédicaces de Guillermo Del Toro
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de Cinenode