Films
45 740
Membres
22 860

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de Cinenode
Lire la suite...

Commentaires sur ses livres

James Gray

Par Black32 le (au sens le suivi de la date) 31 Juillet 2017 Editer
Black32
Un film sympa, je m'attendais à un film un peut plus travailler niveau émotion.
A propos du livre :
The Lost City of Z
The Lost City of Z
Par clairecasaliniastier le (au sens le suivi de la date) 25 Avril 2017 Editer
clairecasaliniastier
The lost city of Z

8/10
Les (+) : -Charlie Hunnam joue à la perfection le rôle de Fawcett. D'une justesse si précise qu'il l'éloigne (en bien) de son personnage de Jax dans SOA. Cela prouve son travail et l'évolution de sa carrière qui je pense ne va faire qu'évoluer. -l'histoire en elle même. Qui n'a jamais aimer les explorations ? Regardez ce film c'est voyage avec Fawcett. Espérer tout autant que lui trouver Z. On n'y croit jusqu'à bout. -L'espérance de la découverte.
Ce film nous fait espérer, nous fait voyager. On a envie d'en savoir toujours plus sur cette cité. Il y arrive plusieurs fois, mais lors de chacunes de ses tentatives il échoue à causes des autres.
-le réalisme des situations d' exploration. Il n'y en as pas trop, les acteurs n'en font pas trop.
-L'humanité et la protection d'autruis.
Fawcett n'était-il pas un humaniste née un peu trop tôt ? Sa soif d'exploration était si grande, mais pas aussi que celle de protection.
Le contact avec ses tributs n'est pas pleines de bonnes intentions ?
LES (-) :
-la fin. Même si le point final de l'histoire de Fawcett n'as jamais vraiment été résolu, la fin du film insite forcément le spectateur à aller regarder des informations sur l'explorateur. -la projection dans très peu de salle de cinéma français. -Être Anglais ? Je m'explique, lors de son discours devant l'assemblée, il argumente sur le fait que nos liens religieux (chrétiens) nous aveugles et nous rendent irréaliste face à des preuves et à l'existence d'autre civilisation, nous ne sommes pas les seules créatures conçu par dieu !!! Ce qui m'amène à dire que si il n'avait peut être pas été anglais où alors blanc il aurait pu éviter la situation avec la dernière tribut. Je cite le chef '' les chrétiens n'ont pas leur places près de nous, il faut leur en trouver une '' Fawcett peut dire merci aux Conquistadors... Grâce à eux (même si des années les séparent) cela ne l'as pas aider. -le 35mm. Oui mais non. Je ne serais expliquer cette aspect flou et humide que dégage l'image. Cela rend un réaliste fou mais en même temps nuit à notre vision du détail.
A propos du livre :
The Lost City of Z
The Lost City of Z
Par Evanna le (au sens le suivi de la date) 20 Avril 2017 Editer
Evanna
Premier film que je vois avec marion cotillard.
Un film long et basique sur l'immigration, c'était intéressant de savoir comment sont traité les immigrants mais c'est un film où il n'y qu'un but et on s'ennuie un peu.
A propos du livre :
The immigrant
The immigrant
Par DarkTales le (au sens le suivi de la date) 12 Avril 2017 Editer
DarkTales
Malgré un démarrage très lent au début du film, celui-ci est arrivé à me captiver sur la vie de l'explorateur Percy Fawcett qui est prêt à tout pour sa passion. J'ai aimé que ce film mette en avant les préjugés de l'époque sur les autres civilisations et nous montre ainsi le changement qui s'opère dans la mentalité de Fawcett. J'ai trouvé que les autres personnages étaient convaincants et les images sublimes. Ce film est plus un biopic qu'un film d'aventure mais il vaut vraiment la peine qu'on y jette un œil. Même si la fin est assez frustrante ( ce qui est sans doute fait exprès).
A propos du livre :
The Lost City of Z
The Lost City of Z
Par melissaselina le (au sens le suivi de la date) 22 Mars 2017 Editer
melissaselina
En allant voir ce film,je m'attendais à plusieurs choses qui ne se sont,après l'avoir visionner,jamais présenté.
En regardant la bande annonce,j'ai pensé qu'on utiliserait le paysage où se trouvent la végétation dense,en pleine nature d'une autre manière,c'est à dire plus accueillante,plus chaleureuse et c'est là que je me suis rendu compte que je venais de projeter ma vision des choses qui malheureusement n'est jamais présente dans les films ou livres etc

Il faut savoir que j'ai choisi ce film en mode feeling,en gros j'ai vu de la végétation,une aventure,dilemme entre choisir sa famille ou partir à la rencontre de cette cité perdue,dans ma tête,à ce moment là ça a fait broouuhh ,et tout à été transposer avec mes valeurs,mes opinions,en global: ma vision des choses et du coup bah après avoir fini le trailer ,j'étais en mode "ça va être géniale!" hein ...bien sur...
en ce moment ,c'est vraiment une mauvaise habitude que j'ai,par conséquent je ne peux même plus voir ce qu'à voulu ,à travers son histoire,transmettre l'auteur et puis forcément quand on s'attend à quelque chose d'autres et qu'on va voir un film qui n'a aucun rapport,on est un peu à la ramasse.


Bref,je me suis vraiment ennuyé au début, ensuite ça allait mieux mais encore une fois c'est pas à cause du film mais vraiment mon cerveau qui aime bien transposer et MODIFIER les choses présentes dans le film pour qu'ils aillent dans mon sens,par exemple lorsqu'ils parlent de la cité perdu,dans un dialogue ils disent:
-Elle n'existe peut être même pas,on ne la jamais vu
-Je sens qu'elle existe ....
Ce dialogue m'a fait penser à Dieu parce que certains athées disent qu'on ne la jamais vu donc il n'existe pas,c'est surtout cette phrase qui m'a fait penser à ça, et la quête de la cité Z m'a fait penser à la quête de Dieu parce que c'est bien beau de savoir qu'il existe mais vraiment aller au fond des choses,connaitre et trouver Dieu et très différent de simplement croire en Dieu,comme 90% des croyants.
Voilà,ça c'est juste un exemple ,il y en a d'autres,voilà pourquoi à certains moments je pleurais tellement j’étais ému alors qu' à l'écran il y a juste sa femme et le héros en train de parler normalement donc à la limite on se demande comment j'ai fait pour penser à des trucs qui ont vraiment des rapports très très éloignés.Voilà voilà.


Pour les personnages,je me suis identifié à aucun d'eux,je les ai trouvés un peu fade, le héros et sa femme étaient un peu trop "beau" physiquement,à cause de ça,ça m'a donnait l'impression que c'était artificiel,pas réaliste.
Habituellement lorsque j'entend le fameux "femme indépendante",ça me tape vraiment sur les nerfs mais là vu l'époque,c'était justifier mais bon ça n'empêche pas,bien sur,de faire passer à cette époque là encore la fameuse propagande du 21ème siècle,je crois même que c'est un anachronisme ou pas.
J'aurai également aimé voir un peu plus la famille de Percy,histoire de les connaitre un peu plus ,tout va très vite alors on n'a vraiment pas le temps de s'attacher à eux,les disputes,les retrouvailles ...bon.

pour terminer,mon avis n'est vraiment pas objectif si vous avait envie de le voir et que vous le lisez,c'est vraiment pas sur quoi vous devez vous fiez car il est PUREMENT personnelle (bon,comme chaque avis quoi mais le mien c'est encore pire...),d'autant plus que c'est pas mon genre,je en dirais pas avoir détesté le film mais je ne l'ai pas aimé non plus,
Spoiler(cliquez pour révéler)
je m'attendais également à voir de mes yeux la cité Z :( dommage
A propos du livre :
The Lost City of Z
The Lost City of Z
Par jujulieee le (au sens le suivi de la date) 18 Mars 2017 Editer
jujulieee
J'ai beaucoup de mal à me plonger dans les films historiques puisqu'ils sont sexistes, racistes (etc) pour mieux rentrer dans les mœurs et habitudes de l'époque. Et, evidemment pour celui-ci, c'était aussi le cas. Malgré tout, j'en ai gardé une bonne impression :)
(Leur traitement envers les animaux est plutôt très violent)
A propos du livre :
The Lost City of Z
The Lost City of Z
Par Evangelicaled le (au sens le suivi de la date) 19 Janvier 2017 Editer
Evangelicaled
Le film avait du potentiel mais l'histoire est mal menée et on finit par s'ennuyer à attendre impatiemment le dénouement.
A propos du livre :
Two Lovers
Two Lovers
Par Pompon le (au sens le suivi de la date) 20 Octobre 2015 Editer
Pompon
Une ouverture (assez chaude) sur une boîte de nuit branchée, Blondie en BO et Joaquin Phoenix en premier plan... ça ne vous fait pas rêver?
Une passionnante plongée dans le New-York mafieux, sale et corrompu, où conflits d'intérêt et conflits familieux s'entrechoquent.
La performance des acteurs est juste sensationnelle.
On frissonne de peur mais aussi de plaisir devant La Nuit nous appartient...
A propos du livre :
La nuit nous appartient
La nuit nous appartient
Par Cellophane le (au sens le suivi de la date) 21 Août 2015 Editer
Cellophane
Un bon polar/thriller avec quelques très bonnes scènes de tension, une histoire qui s'enfonce lentement dans le glauque et le tragique inévitable... Je ne sais pas pourquoi, si j'ai pensé au Parrain en voyant ce film, j'ai trouvé qu'il était moins riche - trop linéaire, peut-être, sans trop d'histoires annexes ou de personnages trop creusé... Si les comédiens sont bons, les personnages eux, sont assez basiques : à part l'oncle, chacun a une façon de penser assez unique et peu développée... Ceux-ci sont d'ailleurs un poil froid ou distant, ce qui n'aide pas à s'attacher à eux... De bonne facture mais un poil froid.
A propos du livre :
The Yards
The Yards
Par Mariouun le (au sens le suivi de la date) 16 Mai 2015 Editer
Mariouun
J'ai été agréablement surprise ! Un film en or, à voir de toute urgence ! Je me demande pourquoi je ne l'ai pas vu juste après sa sortie...
A propos du livre :
The immigrant
The immigrant
Par Katouee le (au sens le suivi de la date) 11 Janvier 2015 Editer
Katouee
Ce n'est pas mon film préféré, mais de suivre son histoire, qui n'est vraiment pas facile, est vraiment intéressant.
A propos du livre :
The immigrant
The immigrant
Par sylvains7 le (au sens le suivi de la date) 28 Décembre 2014 Editer
sylvains7
James Gray change complètement la direction de sa filmographie. Il nous donne à voir un film romanesque, un peu daté. Il manque un petit élan pour que l'on soit complètement emporté, une pointe d'émotion plus importante et le film aurait été sublime. Cotillard est parfaite, tout en retenue et l'ensemble est tout de même de bonne qualité.
A propos du livre :
The immigrant
The immigrant
Par Illythyia le (au sens le suivi de la date) 2 Décembre 2014 Editer
Illythyia
Très bon film.
Les décors, et les costumes sont vraiment très beaux, et la manière de filmer est agréable.
J'aime beaucoup les trois acteurs à la base, et je n'ai pas été déçue, je les ai trouvé convaincants.
A propos du livre :
The immigrant
The immigrant
Par laurieb12 le (au sens le suivi de la date) 23 Novembre 2014 Editer
laurieb12
J'ai beaucoup aimé ce film. Qui est très intéressant et plaisant a regarder
A propos du livre :
The immigrant
The immigrant
Par pwachevski le (au sens le suivi de la date) 19 Novembre 2014 Editer
pwachevski
Malgré un rythme un peu trop lent, j'ai trouvé ce film vraiment très plaisant à regarder.

Déjà l'histoire est pas mal. ça peut sembler un peu revu de prime abord, mais finalement il s'en dégage une originalité qu'on retrouve rarement dans les drames comparables. Je trouve que, dans certaines scènes, on use des même codes et de la même folie que dans les comédies musicales (sauf le chant bien sûr), et comme j'adore ça, c'est pour moi un très bon point.
On notera aussi une certaine intelligence dans la façon de traiter le propos. Malgré le thème de le prostitution, le film n'est pas racoleur pour un sou. On présente ce sujet de façon assez pudique, et tant mieux, parce que c'est ce qui se prêtait le mieux à l'intrigue.

En plus de ça les personnages et leurs relations entre eux sont vraiment bien travaillés.
Spoiler(cliquez pour révéler)
On est bien loin du triangle amoureux niais qu'on voit partout. On nous propose au contraire un jeu d'attirance, de répulsion et de manipulation original et qui est parfaitement retranscrit à l'écran.
Mais on a tout de même un peu de mal à ressentir de l'empathie pour eux, rendant l'ensemble plus froid que ça aurait du l'être.

En outre, le tout est tiré vers le haut par un très joli univers visuel. Entre reconstitution d'époque, misère et cabaret, on nous propose à chaque instant des décors fournis et des costumes très travaillés.

Enfin, j'ai trouvé Joaquin Phoenix et surtout Marion Cotillard extraordinaires. L'un comme l'autre propose une interprétation parfaite de leurs personnages, pourtant assez complexes. Ils arrivent très bien à faire ressentir toutes les facettes de leurs personnalités. Jeremy Renner est un cran en dessous, mais n'a pas non plus à rougir de sa prestation qui est tout à fait correcte.
Seul point qui ne m'a pas convaincu : le choix de Marion Cotillard, car aussi bonne soit elle, elle ne correspond pas au personnage. A l'aube de la quarantaine, elle est deux fois trop âgée pour jouer la vierge effarouchée dont on abuse de la naïveté... L'actrice sensée jouer sa tante doit avoir à tout casser 5 ans de plus qu'elle, ça fait pas super crédible.
A propos du livre :
The immigrant
The immigrant
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de Cinenode