Films
43 610
Membres
21 542

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de Cinenode

Jane Campion

Réalisateur

681 spectateurs

Activité et points forts

Thèmes principaux

ajouté par Ajcerise 2013-12-19T13:19:33+01:00

Biographie

Nationalité : Néo-Zélandaise

Naissance : 30 avril 1954 (Wellington - Nouvelle-Zélande)

Âge : 59 ans

Ses réalisations 16 films 1 série

Ses productions 1 film 1 série

Présidente du Jury "Courts Métrages & Cinéfondation" du Festival de Cannes 2013.

Anthropologue de formation, Jane Campion se destine d'abord à la peinture en même temps qu'elle multiplie les expériences théâtrales. Fille d'une actrice et d'un directeur de théâtre, elle choisit finalement le cinéma et la réalisation, suivant des cours à l'Australian Film Television and Radio School de Sydney. Dès son premier court métrage, Peel (1982), elle remporte le Prix de la spécialité au Festival de Cannes. Ses courts métrages suivants seront tous primés.

Son premier long, Sweetie, écrit et réalisé en 1989, vaut à Jane Campion une nouvelle citation au Festival de Cannes. C'est toutefois avec son second opus, An Angel at my table (Prix Spécial du Jury à Venise en 1990), retraçant la vie tragique de la romancière Janet Frame, que la réalisatrice acquiert une véritable notoriété. Elle poursuit la peinture d'une galerie de personnages féminins en marge avec La Leçon de piano, qui lui permet dêtre en 1992 la première réalisatrice à décrocher la Palme d'Or. Plus de trente prix internationaux - dont le César du Meilleur film étranger - complètent le palmarès de cette œuvre qui révèle la comédienne Holly Hunter.

En 1996, Jane Campion adapte Henry James et présente son Portrait de femme, drame historique sur les conventions victoriennes avec Nicole Kidman en vedette. Eloignée des plateaux durant trois ans, la cinéaste revient en 1999 à son thème de prédilection avec un road-movie philosophique centré sur l'enfance, Holy Smoke, écrit en compagnie de sa soeur Anna.

Après quatre ans d'absence, Jane Campion signe en 2003 In the cut, un thriller érotique porté par Meg Ryan et Mark Ruffalo, avant de réaliser un court métrage documentaire sur l'environnement inclus dans 8 (2006), patchwork des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) fixés lors du Sommet du Millénaire en 2000. Cinéaste rare, elle n'est de retour qu'en 2009 avec Bright Star, long métrage centré sur le poète britannique du début du 18e siècle John Keats et de nouveau présenté en compétition à Cannes.

Afficher en entier

Classement dans les cinéthèques

Diamant
106 spectateurs
Or
173 spectateurs
Argent
167 spectateurs
Bronze
130 spectateurs
Vu aussi
195 spectateurs
Envies
278 spectateurs
Pas apprécié
40 spectateurs
PAV
89 spectateurs

Dernier film
de Jane Campion

Sortie France : 2010-01-06

Les derniers commentaires sur ses films

Commentaire ajouté par Echo-Engoulevent 2014-12-23T16:38:29+01:00
Bright star

Je ne pleure pas devant les films. Jamais.

Enfin, c'était avant de voir "Bright Star". L'histoire m'a touchée plus que de raison. Et mes larmes ont redoublé quand j'ai compris que c'était une histoire. Mais c'est tellement injuste !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ilovelire 2015-11-05T00:22:41+01:00
La leçon de piano

J'avoue que ce film me laisse assez mitigée. D'un côté il y a pleins d'éléments magnifiques:

-la musique

-certaines images

-certains lignes de dialogues

Mais d'autres éléments du films n'ont aucun sens à commencer par le personnage principale qui est incompréhensible. Ses motivations sont flous, ses réactions sortent par fois de nul part et certaines de ses scènes avec sa fille. C'est peut être intentionnel mais c'est dur de rentrer dans le film ou de le trouver crédible quand le personnage principale est si flou.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lysou83 2016-01-20T14:04:48+01:00
La leçon de piano

Par où commencer ? Entre l'image superbe, la délicatesse et la féminité apportées par Jane Campion, l'ambiance si spéciale qui s'en dégage... Mais aussi l'histoire d'amour et l'interprétation magistrale de Holly Hunter et bien entendu cette B.O. qui prend aux tripes. Ce film frôle la perfection.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par zarg 2016-02-03T20:10:32+01:00
Bright star

Un joli film dans son esthétique et sa mise en scène. Les parties narratives ajoute de la poésie. Le personnage de Fanny ne me fascine pas mais Keats rehausse le tout. La bande originale m'a un peut déçue.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LiseuseDuDimanche 2016-08-03T18:04:03+02:00
La leçon de piano

J'adore la musique de Michael Nyman (the heart asks pleasure first) depuis très longtemps mais j'ai jamais vu le film. Du coup je me suis lancée. Déjà je pense qu'il n'est pas recommandé à tous les publics, surtout les plus jeunes.

Sinon je comprends que le film est bien réalisé mais mon avis reste assez mitigé sur l'histoire.

Je l'ai trouvé assez étrange, et cela m'a dérangé quelque fois.

Spoiler(cliquez pour révéler)Particulièrement le début de "romance" entre Ada et Baines. Et la voix anglaise de la petite me cassait la tête parfois haha

Mais en soi, cela reste un bon film qu'il faut voir au moins une fois je pense.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par pwachevski 2016-08-22T16:46:53+02:00
Bright star

Dommage que l'histoire soit autant déjà vu ! On se croirait dans un livre des sœurs Brontë ou de Jane Austen, en moins bien. Même si ce n'est pas des auteurs dont je raffole, je reconnais quand même leur talent, qui est d'autant plus visible quand on regarde comme ici une histoire dans le même genre, mais pas écrit par elles. Si l'ambiance est similaire, il en manque les subtilités qui font que ça marche.

"Bright Star" se passe au XIXème siècle, il y a des bourgeoises en costume à frous-frous qui font du point de croix, de la musique de chambre et des danses passablement ridicules, il y a des drames à base de maladie qui n'existent plus dans les pays industrialisés et, surtout, il y a un couple qui s'aime puis se déteste puis s'aime à nouveau puis il y a de la rivalité puis ils se réconcilient et blablabla, bref, il y a une romance prévisible en tout point... Mais on n'y croit pas vraiment.

Je ne me suis pas du tout senti emportée par l'histoire qui est trop romanesque pour être crédible. De plus, justement du fait de ce coté romanesque, je trouve l'aspect biographique du film totalement sans intérêt. On a complètement le sentiment de voir une fiction, les personnages pourraient être n'importe qui, pas la peine de nous sortir un poète anglais connu. Du coup, l'un dans l'autre, je dois bien dire que le scénario du film ne m'a moyennement, voire pas du tout, emballé.

J'ai bien aimé le personnage de John Keats, mais j'ai détesté Fanny Brawne, qui est assez égocentrique et ne dégage aucune sympathie. J'ai trouvé les costumes de cette dernière ridicules. Une version assez cliché des costumes de cette époque. Et en plus une version cheap ! Je ne dis pas qu'il fallait demander à Jean-Paul Gaultier de faire les costumes, mais il y a quand même un minimum. Là, je suis désolée, mais ça se voit à 3km que les costumes ne sont pas faits dans des tissus de qualité et tombent comme un sac à patate sur le corps d'Abbie Cornish qui joue Fanny. C'est une faute de réalisation à mon sens, sachant que Fanny est censée être amatrice de mode et de couture, mais c'est pourtant la personne la plus mal fagotée du film. Du coup on ne peut pas y croire. Les décors sont aussi limites, on a parfois franchement l'impression d'être dans une maison du XXIème siècle.

Par contre, c'est plus fort que moi, mais j'adore Jane Campion. J'adore ses réalisations, j'adore son style, j'adore sa façon de montrer à l'écran les sentiments de ses personnages, avec délicatesse, avec pudeur, avec subtilité, avec sensibilité et sans mièvrerie (si le scénario est parfois mièvre, la réalisation n'en rajoute pas). Ce film est juste BEAU. La photographie est absolument sublime. La luminosité est parfaite. Les plans sont précis. Si les décors en intérieur laissent à désirer, comme je l'ai déjà dis, ceux en extérieur valent par contre le détour. J'ajouterais pour finir que j'ai bien aimé le casting. Il n'y a pas de grosse star, mais néanmoins des acteurs dont la tête nous dis quelque chose, qu'on a tous déjà vu quelques part, et qui surtout font le job, avec des interprétations justes et délicates, bien mise en valeur par la réalisation. Il y a également une bonne alchimie entre les deux acteurs principaux, Abbie Cornish et Ben Whishaw. Tout ça rend le film somme toute assez agréable à regarder malgré ses défauts.

Bref, même avec un scénario pas tip-top, je préfère encore ce film à une adaptation de Jane Austen par Joe Wright, qui elle a un bon scénario mais une réalisation parmi ce qui se fait de plus ringard, mièvre et insupportable, avec les grimaces et le surjeux permanent de Keira Knightley en prime.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ayoub 2017-11-29T22:51:26+01:00
La leçon de piano

Un chef-d’œuvre ! L’actrice qui joue le rôle principal est d’une froideur et d’une sensualité à la fois c’est renversant. Tout se joue autour du piano et c’est un régale de l’entendre tout le temps

Afficher en entier
Commentaire ajouté par EliStrauss 2018-03-18T23:02:59+01:00
Bright star

C'etait beau, belle histoire, je ne sais pas pourquoi les auteurs ont toujours des vies dignes de roman! j'ai bien aimé, un film sympa a regarder.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Apollo8 2019-07-22T19:10:27+02:00
Bright star

Un beau film, retranscrivant bien la beauté de la poésie, mais aussi celle de l'amour. Histoire émouvante et triste, personnages intéressants incarnés par de bons acteurs, une belle musique...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Germania 2019-08-12T19:49:31+02:00
Bright star

Ce film m'a envoûté à partir d'une scène précise. L'histoire de John Keats et ainsi que Fanny sont poétiques et tristes. Une belle histoire d'amour si triste avec une ambiance qui rythme avec les poèmes de Keats. Bien qu'au début c'est un peu creux mais il faut regarder du débit jusqu'à la fin.

Très beau film à voir !

Afficher en entier

Dédicaces de Jane Campion
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Studios

Ciby 2000 : 1 film

jan chapman : 1 film

Hibiscus Films : 1 film

StudioCanal : 1 film

PolyGram Filmed Entertainment : 1 film

Miramax Films : 1 film

Pathé : 1 film

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de Cinenode
Array