Films
45 763
Membres
22 878

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de Cinenode

Nanni Moretti

Réalisateur

100 spectateurs

Activité et points forts

ajouté par lilas16 2013-12-21T17:15:25+01:00

Biographie

Fils d'enseignants, Nanni Moretti, adolescent passionné de cinéma et de water-polo, décide, une fois sa scolarité achevée, de devenir réalisateur. Avec sa caméra Super-8, il tourne en 1973 ses deux premiers courts métrages, Pâté de bourgeois et La Défaite : comme dans son oeuvre à venir, le réalisateur est aussi l'interprète de ces films qui, déjà, mêlent questionnements intimes et interrogations politiques.

En 1976, Nanni Moretti réalise son premier long métrage, Je suis un autarcique, regard ironique sur le gauchisme à travers le portrait d'une troupe de théâtre d'avant-garde. Après ce premier opus très remarqué en Italie, il signe en 1978 Ecce bombo, qui évoque les rapports compliqués d'un étudiant avec son entourage familial, amical et amoureux. Le film est présenté en Sélection officielle au Festival de Cannes, dont le cinéaste deviendra un habitué. La dimension autobiographique du cinéma de Moretti se fait encore plus évidente avec Sogni d'oro (Grand Prix du jury à Venise en 1981), qui conte les déboires d'un réalisateur intransigeant. Moretti y apparaît sous les traits d'un alter ego aussi irascible qu'attachant nommé Michele Apicella, qu'on retrouvera en prof amoureux de Laura Morante dans Bianca (1983), en curé dans La Messe est finie (1986), et en militant communiste amnésique dans Palombella rossa (1989). Soucieux de maîtriser les différentes étapes du processus créatif, il fonde en 1986 sa maison de production, Sacher Films, et reprend même une salle de cinéma romaine, le Nuovo Sacher, en 1991. Sa société lui permet également de produire les oeuvres de jeunes cinéastes, tels Le Porteur de serviette de Luchetti et La Seconde fois de Calopresti, deux films qui reflètent ses préoccupations de citoyen, et dans lesquels il tient aussi le rôle principal.

Auteur en 1990 d'un documentaire sur le PCI, Nanni Moretti abandonne à la même époque son "double" Apicella. Il n'en continue pas moins de parler abondamment de lui-même dans ses films, notamment Journal intime, prix de la Mise en scène à Cannes en 1994. Le "splendide quadragénaire" autoproclamé se promene en Vespa dans les rues de Rome et expose son combat contre le cancer dans ce long métrage célébré par la critique et le public français. Il donne de ses nouvelles quatre ans plus tard avec Aprile, manifestant cette fois sa joie d'être père et de voir la gauche remporter les élections. Il est encore en lice pour la Palme d'or, un trophée qu'il décrochera pour son film suivant, La Chambre du fils (2001), oeuvre pudique et épurée sur la perte d'un enfant. Cinéaste influent admiré dans le monde entier, Moretti est aussi devenu un personnage central dans le débat politique italien, comme en témoigne la sortie, en pleine campagne des Législatives 2006, du Caïman, une satire anti-Berlusconi, également présentée à Cannes. En 2007, il participe à Chacun son cinéma, film anniversaire à l'occasion du 60ème Festival de Cannes. 34 cinéastes réalisent un court-métrage de 3 minutes autour du thème de la salle de cinéma. Moretti intitule le sien Diario di uno spettatore, (Journal d'un spectateur). Il y interpréte un homme qui récapitule les films qu'il a vu dans ce cinéma, les personnes avec qui il était, ... En 2008, de retour devant la caméra, il campe le veuf inconsolable de Caos Calmo. Trois ans après, Moretti s'en retourne à Cannes pour y présenter Habemus Papam, un drame qui se déroule exclusivement au Vatican. Il y met en scène Michel Piccoli dans le rôle d'un Pape en proie au doute. Moretti incarne lui-même un psychologue dans ce film.

Source : Allociné

Afficher en entier

Classement dans les cinéthèques

Diamant
6 spectateurs
Or
30 spectateurs
Argent
33 spectateurs
Bronze
15 spectateurs
Vu aussi
42 spectateurs
Envies
31 spectateurs
Pas apprécié
11 spectateurs
PAV
12 spectateurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 6.86/10
Nombre d'évaluations : 22

0 Citations 13 Commentaires sur ses films

Dernier film
de Nanni Moretti

Sortie France : 2019-02-27

Les derniers commentaires sur ses films

Commentaire ajouté par sylvains7 2014-10-04T15:23:39+02:00
Habemus Papam

Moretti nous invite au Vatican, au moment du conclave. Vu de l'intérieur, l'élection du nouveau pape donne des scènes très intéressantes, Piccoli y trouve un rôle très fort. Le reste devient un peu longuet. Moitié historique, moitié psychologique, un film en demi-teinte.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cellophane 2014-12-29T17:18:29+01:00
La Chambre du fils

Ce film est d'une justesse exemplaire : il est beau, poignant, remarquablement écrit et interprété, poignant, sensible, délicat, tout ce qu'on veut. Il ne donne pas vraiment envie de rire mais qu'est-ce qu'il est bien fait !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par py_trngly 2015-10-08T22:12:29+02:00
Mia Madre

Vu au festival d'Auch, j'ai été très émue devant ce magnifique film. Le jeu des acteurs a quelque chose de très particulier, ni trop ni pas assez, naturel et commandé. Un grand bravo à Nanni Moretti !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Iliade 2015-11-29T11:13:47+01:00
Mia Madre

Film émouvant,beaucoup de sensibilité! les acteurs sont très bons ( quelle présence Nanni Moretti!) ! Je le conseille vivement!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Brodette 2015-12-13T15:18:38+01:00
Mia Madre

Un film très émouvant avec de supers acteurs!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par sophinette3000 2016-05-12T12:00:36+02:00
Habemus Papam

C'est un bon film, amusant et il y a un petit peu d'émotion.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par sylvains7 2017-04-17T17:46:16+02:00
Mia Madre

Le prétentieux Moretti signe l'un de ces films les plus émouvants (avec "la chambre du fils). Malheureusement, on s'ennuie souvent devant son film. Le peu d'action, l' évolution inexistante des personnages finissent par avoir raison des scènes d'émotion. Reste un joli portrait de femme.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Amok 2018-08-21T20:23:35+02:00
Habemus Papam

Je ne sais pas trop quoi penser de ce film. Le scénario de base est sympa, plutôt pas mal exploité, mais pour moi il manque un petit quelque chose pour que cela devienne un bon film. Un rythme un peu lent et un fin qui semble expédiée m'empêche de le mettre en liste de bronze. Je ne reverrai pas ce film.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par sylvains7 2019-12-26T19:29:08+01:00
Santiago, Italia

Un documentaire édifiant sur le coup d'Etat Chilien de 1973. Des témoignages prenants, forts, constituent la structure principal de ce film nécessaire. Toutefois, la comparaison avec le magnifique "Shoah" de Lanzmann est inévitable et joue en la faveur de ce dernier.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cellophane 2020-04-20T20:54:31+02:00
Habemus Papam

Au début, j’étais à fond.

La mise en scène mettait bien en relief la grandeur du Vatican, le côté cérémonial, avec beaucoup d’humour derrière et de dérision.

Et puis la base, cet homme nommé pape qui n’y arrive pas, on fait venir un psy, tout le monde regarde, c’est drôle, c’est décalé, c’est très bon.

Et puis là, ça part en sucette.

D’un côté, on a l’errance d’un homme – qui n’a d’intérêt que parce qu’on SAIT qu’il est pape mais ça n’a aucune incidence, il aurait été veuf, licencié brusquement, échappé d’une maison de retraite, ça aurait été absolument pareil.

De l’autre côté, on a l’histoire assez bancale d’un psy confiné qui fait centre aéré avec des cardinaux…

Bref, le doute du début n’est pas exploité, pas de dénonciation, de magnificence dans la redécouverte de la foi, rien.

Bien joué, correctement filmé, drôle, mais pas très intéressant.

Afficher en entier

Dédicaces de Nanni Moretti
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Studios

Bac Films : 3 films

Le Pacte : 3 films

Banfilms : 1 film

Banfilm : 1 film

MK2 Diffusion : 1 film

Opera Film Produzione : 1 film

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de Cinenode
Array