Films
45 557
Membres
22 718

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de Cinenode

Russell Mulcahy

Réalisateur

1 219 spectateurs

Activité et points forts

ajouté par Mayoune 2014-12-02T16:22:05+01:00

Biographie

La carrière pour le moins chaotique de ce cinéaste australien réputé pour son dynamisme et son grand sens visuel débute à l'orée des années 1980, alors qu'il connaît le succès en tant que réalisateur de vidéo-clips, un genre alors en pleine explosion. Il réalise ainsi le clip de "Video Killed the Radio Star", premier clip a être diffusé sur l'antenne de MTV. Dès 1979, il met en scène son premier film pour le cinéma, Derek and Clive Get the Horn, une délirante comédie britannique portée par le duo Dudley Moore/Peter Brook mais peu représentative de ses envies de créateur. Davantage attiré par le cinéma de genre, et plus particulièrement par l'épouvante, il revient dans son pays d'origine et met en chantier Razorback, un survival brutal contant le face-à-face d'Australiens ruraux avec un sanglier gigantesque.

Mais c'est véritablement avec le film suivant, le mythique Highlander (1986), qu'il gagne une renommée internationale. Dans ce conte ludique, Christophe Lambert et Sean Connery incarnent des guerriers immortels traversant les siècles, du Moyen-Âge à nos jours, cherchant à échapper à un de leurs congénères adepte de la décapitation. Paradoxalement, le succès du film ne lance pas vraiment la carrière de Mulcahy. Après cinq ans de menus projets (dont quatre épisodes de la série télévisée Les Contes de la Crypte), il transpose avec Highlander - Le retour le postulat de son épopée fantastique dans ce qui est à la fois une suite et un remake de celle-ci. Le film est inexplicablement mutilé par ses producteurs, qui en coupe plus d'une demi heure. Le réalisateur renie alors le film et exige que son nom soit remplacé par le patronyme "Alan Smeethie" au générique, ce qui lui sera refusé. Il remontera le film à l'occasion de la sortie du film en DVD.

Mulcahy n'abandonne pas pour autant, et signe au cours des années 1990 plusieurs thrillers dont le succès est néanmoins mitigé : Ricochet (avec Denzel Washington), Blue Ice (avec Michael Caine) ou encore L'Affaire Karen McCoy (avec Kim Basinger). Ses incursions au cinéma, débordées par des participations à diverses séries télévisées et à des projets de jeux vidéo, se font plus rares : son Tale of the Mummy a la mauvaise idée de sortir en même temps qu'un projet similaire et concurrent, La Momie, et passe alors inaperçu. Son polar post-Seven, Resurrection (1999), s'offre la présence d'un Christophe Lambert peu convaincu et ne rencontre pas son public. Mulcahy s'éloigne alors du grand écran et ne revient que cinq ans après, en 2003, avec la biographie du champion de natation australien Tony Fingleton, intitulée Swimming upstream.

Il se consacre un moment à la télévision, en signant des téléfilms comme Mysterious Island, basé sur un roman de Jules Verne, ou La Malédiction du Pharaon, une nouvelle incursion dans l'Egypte ancienne. Le réalisateur retourne ensuite à son genre de prédilection en signant Resident Evil: Extinction en 2007, dernier volet de la saga horrifique. Il continue également à développer des projets pour la télévision ou le cinéma, dont le très attendu Zen in the Art of Slaying Vampires.

Afficher en entier

Classement dans les cinéthèques

Diamant
150 spectateurs
Or
325 spectateurs
Argent
297 spectateurs
Bronze
274 spectateurs
Vu aussi
540 spectateurs
Envies
164 spectateurs
Pas apprécié
62 spectateurs
PAV
83 spectateurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.22/10
Nombre d'évaluations : 203

0 Citations 55 Commentaires sur ses films

Dernier film
de Russell Mulcahy

Sortie France : 2007-10-03

Les derniers commentaires sur ses films

Commentaire ajouté par Noone 2017-03-17T06:53:42+01:00
Highlander

Les musiques sont excellentes, les acteurs très bons, les effets spéciaux sont ce qu'ils sont, ils ont vieillis mais ça va encore mais ce que je n'arrive pas à apprécier dans l'histoire, c'est son manque d''explication sur les immortels.

Ils sont immortels, d'accord, il ne doit en rester qu'un, pourquoi pas, il y a un prix pour le dernier qui restera... quoi? C'est Battle royale avant l'heure? Pourquoi ce prix? Qui l'a décidé? Comment sont-ils au courant les immortels? J'aime les mythologies développées. Là, j'ai rien. J'avais pas besoin du temps perdu avec Ether. D'accord, son histoire avec Connor montre la difficulté de l'immortalité mais un poil plus court pour développer la mythologie des immortels aurait été mieux employé.

Le film n'est pas mauvais, les acteurs sont bons mais l'histoire manque d'une profondeur qu'il aurait été intéressant de développer (et de donner au Kurgan la noirceur qu'il mérite au lieu de le cantonner au rôle de gros bourrin débile).

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Saraconte 2017-06-26T21:00:32+02:00
Bobby, seul contre tous

Pour une chronique en détails: http://lemondedenarah.over-blog.com/2016/10/chronique-film-prayers-for-bobby.html

Afficher en entier
Resident Evil, Épisode 3 : Extinction

L'action est là, avec les jets de sang (pas comme les deux premiers) et c'est le plus gore des trois films. J'ai bien aimé ce troisième film avec Milla Jovovich.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Wolfenshun 2017-07-11T14:53:50+02:00
La Malédiction du pharaon

Un film sans grande prétention qui est un mélange entre "La Momie" (la version avec Brendan Fraser), d'ailleurs Jonathan Hyde y joue aussi dedans, et "Indiana Jones".

Même si les effets spéciaux sont ratés, et qu'on note quelques longueurs, cela reste tout de même un très bon divertissement, notamment grâce à ses interprètes (Casper Van Dien , Jonathan Hyde, Leonor Varela pour les rôles principaux; mais aussi Steven Waddington, Niko Nicotera, Suvarchala Narayanan et Patrick Toomey pour les rôles secondaires). Par contre, le rôle de Malcolm McDowell est anecdotique (il reste toujours assis au même endroit) et ne sert pas à grand chose.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Germania 2017-08-22T22:49:30+02:00
Highlander

Un bon ancien film qu'on arrive à passer dans l'histoire. Celle-ci est plutôt bien construite même si c'est difficile à comprendre mais on suit bien l'histoire qui nous attire l'attention et est originale. Les personnages sont intéressants et facile à les repérer (les acteurs jouaient très bien surtout le psychopathe), ils sont bien décrits. Un petit film blockbuster dlnt nous avons presque toute la recette. La seule chose qui me manque, les belles couleurs et la netteté de l'image. Néanmoins un film à voir pour passer une bonne soirée.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cril87 2018-03-13T16:43:02+01:00
Bobby, seul contre tous

Film très poignant et touchant et qui fait réfléchir sur des thèmes toujours actuel. C'est un film que je vous conseille.

Afficher en entier
Resident Evil, Épisode 3 : Extinction

Ben non, ce n'est pas bon. Oh, ce n'est pas mauvais non plus... Disons que si on n'est pas un inconditionnel des films d'action (ce qui est mon cas), on ne regardera ce film que parce qu'on a vu les premiers et qu'on a envie de connaître le fin mot de l'histoire. Celle-ci avance un peu mais est beaucoup moins dense que dans les premiers volets. L'ensemble est moyen : un peu moins crédible, une trame un peu facile, un point ou l'autre venant du jeu vidéo et qu'on ne voit pas vraiment ce qu'ils viennent faire là... Ce film ne doit être vu que si, comme moi, vous avez décidé de (re)visionner tous les Resident Evil en quelques jours.

Afficher en entier
Bobby, seul contre tous

Un film qui rend hommage comme il se le doit.

Extrêmement triste, bouleversant et dure mais tellement...réaliste.

Bien-sûr nous ne sommes plus à la même époque que Bobby seul contre tous mais, il ne faut pas croire que ça se passe autrement dans certaines familles...

Un film connu mais, très honnêtement, pas assez regardé.

C'est un film que tout parents ayant un enfant homosexuel se devrait de regarder, afin d'imaginer tout la perte que ce combat engendre, ce combat que nous ne choisissons malheureusement pas.

Spoiler(cliquez pour révéler)Un film qui se divise en deux parties: Bobby vivant ou plutôt survivant le poids de sa vie et Bobby mort. Ça fait réfléchir, un deuil est toujours difficilement surmontable, surtout quand on y est pour quelque chose ...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lecteurassidu 2019-07-11T16:50:21+02:00
razorback

Déjà en 1984, l'écologie et les problèmes environnementaux, faisant les beaux jours des scénaristes des films d'horreur.

A voir, au moins une fois dans sa vie. CULTE...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Never-Again 2020-04-08T23:38:27+02:00
Highlander

Ce film cumule un nombre insensé d'éléments ridicules et problématiques, mais si on ne le prend pas trop au sérieux, on peut vraiment s'amuser en le regardant.

Queen dans la bande son est un bonus sympathique.

Afficher en entier

Dédicaces de Russell Mulcahy
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Studios

Metropolitan FilmExport : 2 films

Cannon Films : 1 film

UGC international : 1 film

Capella international : 1 film

UAA Films : 1 film

Lolistar : 1 film

Hallmark Entertainment : 1 film

- : 1 film

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de Cinenode
Array