Films
51 539
Membres
25 797

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de Cinenode

Tsui Hark

Réalisateur

232 spectateurs

Activité et points forts

Thèmes principaux

ajouté par morrigan 2014-01-12T15:18:22+01:00

Biographie

Né au Viêt Nam, il étudie à Hong Kong, puis part aux États-Unis, au Texas dans les années 1970 pour étudier le cinéma. Il revient à Hong Kong en 1977. Il tourne d'abord des séries pour la télévision avant de passer au cinéma en 1979 avec Butterfly Murders (un film de sabre, le Wu Xia Pian, très populaire en Chine), puis deux autres films. Ceux-ci, extrêmement agressifs et provocateurs, sont rejetés par le public. En 1981, il entre à la Cinema City du producteur Karl Maka pour tourner des films plus conventionnels mais qui marchent.

En 1983, Zu, les Guerriers de la Montagne magique est le film qui marque le tournant de sa carrière. Il marque également le renouveau du film de combat hong-kongais avec des combats spectaculaires, des experts en art martiaux qui volent... Il essaie d'apporter des effets spéciaux qui tiennent la route comme dans les films occidentaux, mais le film, sorti trop tôt à son goût, ne va pas avoir un succès public. Il retourne donc au cinéma commercial.

Pour avoir son indépendance, il fonde sa propre maison de production, Film Workshop, en 1984. Il déborde d'idées et cherche notamment à remettre au goût du jour la culture chinoise.

Il s'attaque au polar avec A Better Tomorrow en 1986, au film en costumes avec Histoires de fantômes chinois en 1987, au film de sabre avec Swordman en 1990 et au film de kung-fu avec Il était une fois en Chine en 1991.

Il crée sa propre société d'effets spéciaux, Cinefex. Il s'entoure, malgré son caractère un peu despotique, de gens talentueux : les réalisateurs John Woo (avec qui il se brouille en 1990), Ching Siu-tung, Yuen Woo-ping, Kirk Wong, Ringo Lam, les acteurs Chow Yun-fat, Leslie Cheung ou Zhao Wen-zhou, sans oublier Jet Li (qui se brouillera aussi momentanément avec lui après le troisième opus d'Il était une fois en Chine) et Brigitte Lin.

Dans le mitan des années 1990, la crise du cinéma n'a pas épargné Hong Kong et la Film Workshop. Tsui Hark s'est recentré sur ses propres réalisations. Il signe alors quelques unes de ses œuvres majeures : Green Snake (1993), The Lovers (1994) et L'Épée de la Vengeance (The Blade, 1995), ce dernier étant un remake plus ou moins avoué du classique de la Shaw Brothers La Rage du tigre. Puis il tente sa chance à Hollywood pour deux films mineurs (avec Jean-Claude Van Damme). Il ne s'est pas fait aux méthodes américaines et est donc revenu à Hong Kong où il continue ses films liés à la culture chinoise (il a retourné une nouvelle version de Zu en 2001).

Tsui Hark a également collaboré à la réalisation d'un film d'animation : Histoire de fantômes chinois, dirigé par Andrew Cheng.

Afficher en entier

Classement dans les cinéthèques

Diamant
21 spectateurs
Or
134 spectateurs
Argent
88 spectateurs
Bronze
95 spectateurs
Vu aussi
154 spectateurs
Envies
91 spectateurs
Pas apprécié
8 spectateurs
PAV
40 spectateurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 6.8/10
Nombre d'évaluations : 96

0 Citations 17 Commentaires sur ses films

Dernier film
de Tsui Hark

Sortie France : 2021-10-06

Les derniers commentaires sur ses films

Commentaire ajouté par Black32 2016-02-13T17:54:57+01:00
Double Team

Peut être un des films d'actions avec JCVD que j'aime le moins

Afficher en entier
Detective Dee 2: la légende du dragon des mers

Autant le premier Detective Dee m'avait plu, autant cette suite dont l'histoire se déroule avant le premier volet, m'a laissé dubitatif.

Tout d'abord, Tsui Hark abuse de l'utilisation des fils ce qui rend les personnages principaux similaire à des demi-dieux en virevoltant ainsi sur les toits, tandis que les pauvres gardes doivent peiner pour les suivre. De plus, certains passages les rendent ridicules, notamment lors de la deuxième tentative d'enlèvement de la courtisane où cela donne un rendu presque cartoon.

Ensuite les effets spéciaux, abusant des effets numériques, sont ratés; surtout lors de la confrontation finale avec le fameux "dragon des mers" où l'on sent que c'est du chiqué. D'ailleurs en parlant de ce dragon des mers, j'ai été très déçu par sa représentation; j'aurais préféré que le réalisateur nous laisse travailler notre imagination à son sujet.

Enfin, certains raccourcis scénaristiques sont beaucoup trop facile. Je pense surtout au passage où Yuchi Zhenjin offre à Dee le cheval qui "galope mieux sur mer que sur terre"(!!!) et qui, comme par hasard,Spoiler(cliquez pour révéler) sauvera Dee face au dragon des mers.

Bon, heureusement, tout n'est pas mauvais dans ce film: j'ai bien apprécié le soucis du maquillage sur la créature, le personnage de Yuchi Zhenjin qui possède un talent de déduction similaire à Dee, et certaines résolution d'énigmes sont intéressantes (ex: l'identité du médecin).

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sophie-78 2018-07-28T23:31:43+02:00
Le festin chinois

Ah ! Que j'aime ce film ! Sans doute l'un de mes préférés, en tout cas en bonne place dans ma cinéthèque.

Drôle, visuellement très beau, on se surprend à ce passionner pour cette comédie culinaire, qui nous fait voir la cuisine chinoise comme une compétition de kung-fu. Les personnages sont attachants, Chiu et Au en tête, et j'ai une affection toute particulière pour Lu Kwan-Bo.

Excellent film, qui me fait mourir de rire à chaque fois !

Afficher en entier
Detective Dee : Le mystère de la flamme fantôme

Très beau film, à la photographie parfaite. Costumes et images sont magnifiques. L'ambiance de la dynastie Tang est bien retranscrite, avec un soupçon de magie et de mystère, propre à faire de ce premier volet un divertissement très sympathique.

Tsui Hark maîtrise bien son sujet et les acteurs sont inspirés.

Afficher en entier
Detective Dee 2: la légende du dragon des mers

Surprenant revirement dans ce deuxième volet des aventures du juge Ti. Si le premier offrait une explication rationnelle à tous les événements qui s'y déroulaient, ou laissait planer le mystère, ici le doute n'est plus permis : la magie et les créatures surnaturelles existent bel et bien.

L'histoire est cependant parfaitement maîtrisée et les personnages toujours aussi bons. Les costumes et les images sont toujours aussi beaux. Quant aux scènes d'action, on connaît déjà la valeur du réalisateur sur ce sujet.

Tsui Hark assume ici un film de wuxia fantastique très divertissant, et Mark Chao est parfait en jeune Ti.

Afficher en entier
Détective Dee : La légende des rois célestes

Un film où le détective Dee fait preuve d'ingéniosité pour déjouer les tentatives de meurtre sur sa personne et de complots sur la dynatie en place. Beaux costumes intéressants. Un peu long. Vu avec ma mère

Afficher en entier
Détective Dee : La légende des rois célestes

Je suis content d'avoir vu ce film !

Une choses qui m'a marqué et qui me marquera toujours dans la série des détective Dee est premièrement les animations de fou. Je sais à quel point le cinéma asiatique peut en être friand et ça peut même profondément ternir la qualité du film, mais quand on parle de détective dee j'ai toujours trouvé que le travail fait était impressionnant et ce film n'en démord pas à la règle. Ensuite on pourra souligné l'authenticité du personnage, survolté et épatant.

J'ai passé un bon moment devant ce film, alors à tester !

Afficher en entier
Détective Dee : La légende des rois célestes

J'ai trouvé ce film long et tiré par les cheveux. Les scènes d'actions et d'effets spéciaux ne sont pas crédibles ou alors de "trop".

Dommage ! 2h de film...

Afficher en entier
Detective Dee : Le mystère de la flamme fantôme

Agréable surprise que ce Détective Dee. L'intrigue est prenante, pleine de rebondissements, avec des personnages intrigants, le tout porté par de beaux décors et des costumes travaillés.

Si je n'avais pas été porté plus que ça par son "Seven swords", je vais redonner sans hésiter sa chance à Tsui Hark.

Afficher en entier
Detective Dee 2: la légende du dragon des mers

Une suite qui se passe avant, qui développe le passé de Dee, avec une sacré richesse dans l'histoire.

Si le côté mythologie et combattants surhumains peut déplaire par rapport au premier opus, j'ai plutôt bien aimé l'ensemble.

L'histoire est très intéressante à suivre, pleine de référence, de créatures et de magie qui donne une complexité agréable à l'ensemble.

Le tout porté par de bons combats et des costumes toujours réussis.

Afficher en entier

Dédicaces de Tsui Hark
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de Cinenode
Array