Vous utilisez un bloqueur de publicité

Cher Cinéphile,

Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (AdBlock) pendant votre navigation sur notre site. Bien que nous comprenions les raisons qui peuvent vous pousser à utiliser ces outils, nous tenons à préciser que notre plateforme se finance principalement grâce à des publicités.

Nos publicités sont spécifiquement choisies pour être en harmonie avec notre contenu, centré sur le cinéma. Elles sont non intrusives et peuvent vous connecter avec des opportunités pertinentes et passionnantes dans le monde du cinéma. En bloquant ces publicités, vous limitez non seulement une source de revenus essentielle pour nous, mais vous risquez également de manquer de précieuses informations de l'industrie cinématographique.

Pour que vous puissiez continuer à profiter de nos articles, revues et nouveautés du monde du cinéma, nous vous demandons de bien vouloir désactiver votre bloqueur de publicités spécifiquement pour notre site.

Une fois que vous avez désactivé votre bloqueur de publicités, veuillez cliquer sur le bouton ci-dessous pour recharger la page et poursuivre votre exploration de l'univers cinématographique.

Recharger la page

Nous vous remercions pour votre compréhension et votre soutien.

Cordialement,

L'équipe CineNode

Films
59 847
Membres
42 845

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de Cinenode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Commentaire ajouté par phee 2024-05-14T15:35:10+02:00
Vu aussi

OK si ça se passait dans la vraie vie, je ferais pas la fière mais globalement les scènes traînent pour rien. Au bout d'une heure j'en avais marre. C'est vraiment la version US quoi

Ce qui est cool c'est de jouer avec le spectateur (le pari) ou avec la scénographie (la télécommande)

Je prêterais plus mes œufs à personne.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par pwachevski 2024-04-28T13:20:09+02:00
Argent

Curieusement, malgré sa grande violence et son interdiction -16 ans, c'est sûrement le plus grand public des films de Haneke ! Parce que oui, Haneke est quand même par excellence le réalisateur de films d'art et d'essai, exigeants diront certains, chiants diront beaucoup d'autres : habituellement, son cinéma n'a strictement RIEN de populaire. Par conséquent, Funny Games (et son cousin Funny Games US) est l'unique exemple de sa filmographie qui a su attirer l'attention d'un public bien plus large, plus varié et plus jeune ; un public totalement différent de son public habituel, et qui pour beaucoup ne regarderont jamais aucun autre film du réalisateur. En plus, le film conserve cet attrait dans la longueur, car plus de 25 ans après sa sortie, ça continue d'être une œuvre assez culte et toujours diablement efficace, car ayant très peu vieilli.

Comment Haneke a t-il opéré ce glissement plus populaire ? En réalisant un film finalement bien moins introspectif et psychologique (du moins en apparence, car si on creuse, il y en a des choses à analyser, interpréter, questionner - j'en reparlerais plus loin), un film misant bien plus sur sa puissance visuelle, et donc un film qui tombe assez naturellement dans la catégorie du film d'horreur. Un film d'horreur oui, mais avec quand même un vrai regard de cinéaste, quand la majorité des films d'horreur, spécialement de cette époque 90-2000, sont plutôt très amateurs. En comparaison, celui-ci ne peux que briller, avec sa mise en scène propre et recherchée, son très grand réalisme, son irrésistible sens du rythme et de la tension ou encore ses interprètes souvent marquants. Il offre une vraie originalité dans le paysage du film d'horreur avec des scènes assez jamais vues dans ce genre, et finalement très cinématographiques. Spoiler(cliquez pour révéler)Par exemple, ce très long plan séquence - ça dure bien 10 minutes - où le personnage d'Anna se défait de ses liens, puis aide son mari. L'usage assumé du hors champ dans plusieurs scènes. La façon dont on brise le 4ème mur à plusieurs reprises, nous rendant complices de ce qui se passe ; clairement culpabilisant pour ceux qui prennent plaisir à voir des films d'horreur. Ou encore la présence d'une fin alternative.

Mais ce qui est aussi assez surprenant dans ce glissement populaire, c'est que je suis assez persuadée qu'il n'a absolument pas été recherché par le réalisateur et encore moins voulu. Haneke ne se cache pas qu'il trouve son propre film raté, et en effet, il est en opposition totale avec ce qu'il faisait et revendiquait jusqu'alors, et ce qu'il a fait ensuite. Funny Games est son 4ème film, les 3 premiers étaient déjà très violents, mais d'une toute autre manière. On était dans une violence froide, esthétisée d'aucune manière. On s'inscrivait totalement en faux par rapport au cinéma d'action, aux thrillers, aux films d'horreur, ou d'autres réalisateurs jugés très violents, comme Tarantino par exemple, qui exploitent eux une violence plus "désirable" d'une certaine manière. Funny Games rejoint ainsi la tarte tatin et les cornflakes, dans la liste des trucs incontournables mais nés par erreur, car c'est visiblement sans même sans rendre compte que Haneke a basculé lui aussi dans la violence esthétique et jubilatoire du film d'horreur. Dommage pour lui, mais tant mieux pour nous, car le résultat reste excellent.

Le spectateur avisé et connaisseur du réalisateur ne sera cependant pas totalement trahi, car on retrouve quand même bien son style et ses obsessions habituelles : montage chirurgical, silences, absence de musique, plans séquences, télévision trop présente, absence de jugement et d'explication sur les actions pourtant immorales des personnages. Finalement, il y a du fond et une capacité d'introspection bien présente, mais comme je le disais plus tôt, sous-jacente, pas évidente au premier regard. De plus, ce n'est pas le seul intérêt du film : on peut totalement passer un bon moment sans le percevoir du tout. Beaucoup de choses dans ce film questionne (et NOUS questionne surtout, comme un dialogue avec le spectateur) le rapport à la violence, sa perception, dans la vraie vie et dans la fiction, ce que ça change au juste, dans quel "camp" elle se trouve réellement, comment on y bascule, etc. Spoiler(cliquez pour révéler)Il y a bien entendu les scènes où on brise le 4ème mur et où on nous interroge on ne peut plus directement sur ces sujets, mais pas que ! La façon dont les tortionnaires conservent une apparence lisse, de politesse, jusque dans leur habillement entièrement blanc. La façon dont ils cherchent à retourner la situation au tout début, à se faire passer pour les victimes ; ou la façon dont ils "sanctionnent" leurs victimes quand ils estiment qu'on leur manque de respect, après un tutoiement, une absence de réponse, de l'ignorance trop marquée, etc. Ou encore la scène où il encourage l'enfant à presser la gâchette du fusil, pour le mettre, lui et ensuite ses parents, face à sa propre violence, qui n'attend que le bon élément déclencheur pour s'exprimer. Ces questions sont omniprésentes dans le film et plus largement dans l'œuvre de Haneke. Faut pas oublier que c'est un Germano-Autrichien né pendant la Seconde Guerre mondiale, c'est légèrement connoté comme identité. C'est obsessionnel pour lui de montrer comment des gens "normaux", lui, vous, moi, ont pu et peuvent encore basculer dans une violence indicible ; parce que c'est une part de son histoire personnelle. Il cherche à montrer quelque chose qui est dans la nature humaine, même si ça nous met terriblement mal à l'aise.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LuigiBrignol 2014-10-22T02:28:07+02:00

plutôt traumatisant, totalement immoral et globalement très étrange; difficile d’exprimer un opinion sur ce film.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par DrunkenSailor 2014-09-17T22:23:53+02:00
Bronze

Alors, Funny Games, c'est quoi?

C'est simple, vous prenez la scène la plus dégueulasse et malsaine de Orange Mécanique, vous tirez dessus jusqu'a ce qu'elle fasse 1h40, et vous y rajoutez la perversité débordante de Haneke.

Au final je sais pas si Haneke est un monstre ou un génie. Jamais la violence psychologique n'aura été si poussé, a faire passer le pire des torture porn pour un épisode de la petite maison dans la prairie. Premier constat : il n'y a pas de musique. Pas de musique et de très longue séquence sans dialogue. Et pourtant ce n'est pas vide. C'est rempli, mais rempli de gène, de malaise, de tout plein de truc absolument immonde. Je vais prendre pour exemple cette scène a ralonge aprèsSpoiler(cliquez pour révéler)le meurtre du gosse. Un plan fixe, qui ne bougeras que très peu, pendant au moins 10 minutes. 10 minutes pendant lesquels, rien, rien ne se passe. Et sincèrement, je trouve que rien ne représente mieux l'horreur d'une situation que cette scène. Elle est juste insoutenable. Et j'arrive pas a savoir si c'est génial ou juste obscène.

j'aime beaucoup la façon qu'a Haneke de gérer ses silences pour les rendre malsains. Mais peut on dire pour autant qu'il sait les gérer? Je pense pas, Matt Reeves est un mec qui sait gérer les silences a la perfection, si vous me croyez pas foncez voir Dawn of the planet of the apes, Haneke ne gére pas ses silences, il te les balance a la gueule. Mais c'est efficace.

Grosse qualité, le hors champs et ultra bien utilisé. A des fins malsaine, certes, mais très bien utilisé.

Petite interrogation sur le pourquoi du brisage (oui c'est pas français mais ta gueule) a plusieurs reprise du 4ème mur. Alors que le film se veux d'une violence super réaliste, pourquoi cette coupe dans l'immersion? J'ai pensé a quelques idées saugrenu, mais dans tout les cas je trouve l'idée mauvaise.

Bref, comme je l'ai dis je sais pas quoi penser. Tout ce que je sais c'est que je suis parti pour suivre une longue thérapie.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Murmurelevent 2014-09-01T14:51:42+02:00

Oui, plus qu'un film d'horreur, attendez-vous à un film d'épouvante ! Un scénario mené absolument sur le bout des doigts et en plus de cette maitrise, des acteurs fabuleux, précis, convaincants.

Une chouette découverte. Une belle trouvaille. Un inconnu qui vous attend quelque part.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Nath56 2014-04-14T08:02:31+02:00
Diamant

Alors ça, c'est vraiment un film d'horreur !!

Il y a une escalade vers la violence (complètement gratuite) qui est épouvantable...

Un film très bien fait, âmes sensibles s'abstenir...

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de Cinenode