Lire la suite...

Citations et Répliques de film
Phrases cultes

L'Auberge Espagnole - Cédric Klapisch

Par dadotiste le 19-12-2013 Editer
L'Auberge Espagnole
Wendy : Xavier is gone to school.
La mère de Xavier : Ah oui, il est à la fac.
Wendy : What ? La fuck ?!
Par dadotiste le 19-12-2013 Editer
L'Auberge Espagnole
Xavier : Je suis Français, Espagnol, Anglais, Danois.
Je suis pas un, mais plusieurs.
Je suis comme l'Europe, je suis tout ça.
Je suis un vrai bordel.
Par yanglol le 08-02-2014 Editer
L'Auberge Espagnole
Tout a commencé là, quand mon avion a décollé... Oh la la c’est pas une histoire d’avion qui décolle... Ou plutôt si c’est une histoire de décollage... Je peux enfin commencer à tout vous raconter... tout a commencé là...
Par yanglol le 08-02-2014 Editer
L'Auberge Espagnole
- I’m going to « fac ».
- Have fun!
Par dadotiste le 19-12-2013 Editer
L'Auberge Espagnole
Xavier : Je sais pas pourquoi d'une façon générale le monde est devenu un tel bordel.
Je sais pas si c'était obligatoire que le monde devienne ça.
Tout est compliqué, mal foutu, pas rangé.

Avant, y avait des champs avec des vaches, des poules. Tout était beaucoup plus simple, j'imagine.
Avant, on avait un rapport direct aux choses.

Dans le monde de Martine, on avait des animaux, on bouffait ce qu'on faisait pousser, on se construisait ses vêtements, sa maison.
À la ferme, la vie était simple pour Martine.

Des fois, je me demande pourquoi on a quitté le monde de Martine.
Par dadotiste le 19-12-2013 Editer
L'Auberge Espagnole
Xavier : Quand on arrive dans une ville, on voit des rues en perspective, des suites de bâtiments vides de sens. Tout est inconnu, vierge.
Voilà, plus tard on aura habité cette ville, on aura marché dans ses rues, on aura été au bout des perspectives, on aura connu ses bâtiments, on y aura vécu des histoires avec des gens.
Quand on aura vécu dans cette ville, cette rue on l'aura pris dix, vingt, mille fois.
Au bout d'un moment, tout ça vous appartient parce qu'on y a vécu.