Lire la suite...
Activité récente
Films ayant des thèmes similaires
On en parle ici :
Evaluations
Critère Note Visuel
Globale 5.5
Scénario 5.5
Images 6
Emotions 5
Suspense 5
Musique 6
Acteurs 6
Originalité 5.5

Dans les listes de visionnage des Cinenautes
Vos favoris l'ont en cinéthèque

Thermae Romae

Date de sortie

Apprécié pour

Studio

2012
Nationalité : Japonais
Voir plus
Présent dans votre cinéthèque :

Synopsis

Ajouté par morrigan le 29-01-2014
Au temps de la Rome Antique, l'architecte Lucius Modestus est en proie au doute. Il n'arrive plus à créer quelque chose d'innovant. Pendant qu'il cherche l'inspiration et le calme aux thermes romains, il manque de se noyer, et se retrouve aspiré en 2012, dans une étrange salle d'eau, remplie par une étrange civilisation, beaucoup plus avancée que la civilisation romaine... Il va donc apprendre beaucoup de choses, guidée notamment par Manami Yamakoshi.

Une fois de retour à Rome, il va mettre à profit ce qu'il aura observé, et retrouver le chemin du succès. Il va ainsi devenir l'un des hommes de confiance de l'Empereur Hadrien, et va n'avoir de cesse de devoir trouver de nouvelles idées, parfois même décisive pour le destin de la nation...

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés

Les commentaires les mieux notés

Les derniers commentaires ajoutés

Par Raphaellakay le 2015-05-17 12:56:08 Editer
La plupart des moments drôles sont dans la bande-annonce... le film a beaucoup de longueurs, surtout quand les personnages à Rome discutent d'intrigue politique.

C'est peut-être dans le but de bien faire comprendre aux gens, mais bon quand on a eu des cours de latin et d'histoire, on connaît tout ça. Donc c'est assez ennuyant.

En plus en dehors de l'acteur principal, de l'actrice et de la bande de petits vieux, les autres acteurs (ceux qui jouent les personnages romains) n'ont pas un jeu inoubliable...

Bref tous les bons passages se situent dans notre époque, donc ça vaut le coup de voir le film rien que pour ça.
J'attends de voir si le second volet est aussi assommant.