Lire la suite...
Activité récente
Films ayant des thèmes similaires
On en parle ici :
Evaluations
Critère Note Visuel
Globale 7
Scénario 0
Images 0
Emotions 0
Suspense 0
Musique 0
Acteurs 0
Originalité 0

Dans les listes de visionnage des Cinenautes
Liste Spectateurs Age moyen
Liste de diamant 6 19 ans
Liste d'Or 15 19 ans
Liste d'argent 10 20 ans
Liste de bronze 5
J'ai vu aussi 24 19 ans
Mes envies 33 17 ans
Je n'ai pas apprécié 2
Ma PAV(pile à voir) 5
Vos favoris l'ont en cinéthèque

Les Fantômes du Titanic

Date de sortie

Apprécié pour

Studio

Présent dans votre cinéthèque :

Synopsis

Ajouté par louloutche le 18-12-2013
Après le tournage du film Titanic qui l'avait poussé à faire plusieurs plongées sur le site de l'épave du paquebot reposant à près de 4 000 mètres de profondeur dans l'océan Atlantique, James Cameron revient sur les lieux du drame accompagné d'une équipe scientifique et de l'acteur Bill Paxton. À l'aide des submersibles Mir et de robots guidés à distance, l'équipe parvient à filmer des lieux inédits du navire, notamment certains de ses intérieurs comme sa salle de réception des premières classes.
Cette exploration pousse également à revoir certains moments de l'histoire du Titanic, par le biais de séquences avec des acteurs muets superposées aux vues de l'épave.
Le documentaire a été filmé en septembre 2001 ; à près de 4 000 m de profondeur, un scientifique annonce la date du jour, qui n'est autre que le 11 septembre 2001, ne se doutant absolument pas des attaques terroristes que les États-Unis ont subi quelques heures auparavant. Ce n'est qu'après cette journée passée dans les profondeurs de l'Atlantique que l'équipe apprend la nouvelle, à sa remontée sur le bateau. Tous prennent conscience alors de ce qu'a pu ressentir le reste de la population au moment de la tragédie du Titanic à l'époque.

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés

Les commentaires les mieux notés

Les derniers commentaires ajoutés

Par Fabior le 2014-08-20 13:13:51 Editer
Une autre grande épave de notre histoire, et James Cameron nous la rend vivante.