Lire la suite...
Les gens aiment aussi
Activité récente
Films ayant des thèmes similaires
On en parle ici :
Evaluations
Critère Note Visuel

Dans les listes de visionnage des Cinenautes
Vos favoris l'ont en cinéthèque

La mousson

Date de sortie

Apprécié pour

Studio

1955
Nationalité : Etats-Unis

Budget : 4 500 000 $
Voir plus
Présent dans votre cinéthèque :

Synopsis

Ajouté par Biquet le 29-12-2013
Ce roman se passe en Inde, dans les années 1930, à Ranchipur, riche État gouverné par des princes déjà âgés : le Maharajah qui a voulu faire de sa Principauté un État moderne, et l’impressionnante et toujours belle Maharani.


Il décrit la vie de la colonie étrangère de Ranchipur, avec ses bavardages, potins, et mesquineries. La mousson est attendue, et avec elle, le renouveau de l’agriculture après une très difficile saison sèche. Tom Ransome, riche aristocrate anglais, buveur cynique et désabusé, et traînant son mal-être servira de fil conducteur au récit qui présente cette société disparate, Cette vie tranquille est perturbée par l’annonce de la venue de grands personnages anglais, Lord et Lady Esqueth. Cette nouvelle met en émoi la communauté européenne de la Principauté du fait de la personnalité des arrivants.


Le couple est mal assorti : Lord Albert Esqueth, la cinquantaine, nouveau riche ayant fait fortune dans le commerce, est brutal et grossier. Immensément riche, il espère acheter des chevaux au Maharajah. Sa femme Edwina, issue elle aussi de l’aristocratie, l’a épousé par intérêt. Plus jeune que lui, belle et racée, collectionnant les aventures amoureuses, elle est précédée d’une réputation sulfureuse.


Lors d’une réception donnée en l’honneur des Esqueth par le Maharaajh, elle revoit Tom Hansome qu’elle a connu autrefois en Angleterre et dont elle a été assez proche. Elle y fait également connaissance du Major Rama Safti, chirurgien hindou à l’hôpital de Ranchipur. Ce très bel homme à la peau claire et aux yeux bleus, qui a étudié en Angleterre et exercé à Londres, est le protégé de la Maharani qui lui destine une jeune femme de sa religion pour épouse. Il ne laisse pas Lady Edwina indifférente, mais n’est pas attiré par cette femme superficielle et volage qu’il repousse. La mousson, d’une rare intensité, éclate peu après et le barrage construit par un escroc, cède sous les pluies diluviennes. Les inondations ravagent la Principauté, détruisant bâtiments et routes, coupant les ponts. Typhus et choléra surgissent. Et certains quartiers de la ville doivent être incendiés pour lutter contre l’épidémie.


Lors de la catastrophe, les caractères se révèlent dans la petite colonie. Dans l’adversité, Edwina dont le mari est mort prend conscience de la vacuité de son existence et de l’immoralité de sa vie passée. Devenue l’une des femmes les plus riches du monde, elle refuse de se réfugier en Angleterre comme le lui suggèrent les autorités. Touchée par la détresse et la misère qui l’entourent, elle s’engage comme infirmière dans l’hôpital du Major SAFTI dont elle est amoureuse sans oser le lui avouer. Celui-ci découvre alors ses qualités profondes, et ne lutte plus contre l’amour qu’il éprouve maintenant pour elle. Il sait cependant que leurs différences rendront impossible toute liaison durable entre eux, que ce soit en Inde ou en Angleterre.


Accablée et affaiblie par son travail, Lady Edwina est touchée par les fièvres typhoïdes et succombe dans les bras du Major, après avoir légué une partie de sa fortune pour aider à reconstruire la ville et la colonie à se relever.


Alors que les pluies cessent, chacun retourne à son destin, différent de celui qu’il était avant la catastrophe. Tom Ransome jette un nouveau regard sur la vie grâce à la jeune Fern, et le Major se pliera au mariage hindou arrangé pour lui par la Maharani.

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés

Les commentaires les mieux notés

Les derniers commentaires ajoutés