Lire la suite...
Les gens aiment aussi
Activité récente
Films ayant des thèmes similaires
On en parle ici :
Evaluations
Critère Note Visuel
Globale 6
Scénario 6
Images 5
Emotions 6
Suspense 5
Musique 6
Acteurs 6
Originalité 5

Dans les listes de visionnage des Cinenautes
Vos favoris l'ont en cinéthèque

L'homme du peuple

Date de sortie

France : 19 Novembre 2014

Apprécié pour

Studio

2014
Nationalité : Polonais
Voir plus
Présent dans votre cinéthèque :

Synopsis

Ajouté par sylvains7 le 08-11-2014
Lech Walesa est un travailleur ordinaire, un électricien qui doit composer avec une vie de famille, et sa femme Danuta. Alors que les manifestations ouvrières sont durement réprimées par le régime communiste, il est porté par ses camarades à la table des négociations. Son franc-parler et son charisme le conduisent vite à endosser un rôle national. Il ne se doute pas encore que sa vie va basculer, en même temps que la grande Histoire.

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés

Les commentaires les mieux notés

Les derniers commentaires ajoutés

Par Octave2Methylene le 2015-05-20 18:21:05 Editer
Un beau portrait, qui tout en restituant la complexité du personnage et son engagement, n'en élude pourtant pas les zones d'ombres. La valeur du film tient aussi dans le fait qu'il montre bien que Lech Walesa fut l'homme de la situation en osmose avec un moment précis de l'histoire de la Pologne, ce fut sa grandeur, mais également sa limite.
Par DrunkenSailor le 2014-12-01 12:53:24 Editer
Un biopic plutôt intéressant mais qui demande je pense une connaissance déjà approfondi de ce qu'il raconte.

Je suppose qu'en Pologne cela ne pose aucun problème puisque Walesa est vraiment un des personnages clé de l'histoire du pays, mais pour nous pauvre petits occidentaux c'est tout au mieux un sous paragraphe dans un chapitre d'histoire au lycée.

Ceci dit, pour ce que j'en sais, c'est très fidèle, très bien orchestré et vraiment instructif pour peu qu'on soit un peu attentif. Robert Więckiewicz (me demander jamais de prononcer son nom) est vraiment parfait dans le rôle principal.
L’intégration d'image d'archive au milieu renforce encore l'authenticité du film.

On déplorera quelques longueurs, un peu inhérente au biopic historique, mais rien d'horrible et elle survienne surtout au début, le dernier acte est extrêmement prenant.