Films
46 135
Membres
23 221

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de Cinenode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Commentaire ajouté par SevenRed 2016-01-17T18:13:38+01:00
Argent

Commençons par ce qui saute aux yeux : Leonardo Di Caprio est brillant, bluffant, stupéfiant. Un acteur incroyable. Ensuite, quelle bonne surprise de voir Tom Hardy qui est aussi irréprochable.

Avec le nom du réalisateur, je ne savais pas du tout ce qu'on allait voir : une ambiance à la Babel ? un film horrifique ? Au final, peut-être bien horrifique tant le personnage de Di Caprio surmonte d'épreuves. C'est le genre de films qui nous fait penser : je serais mort vingt fois.

La réalisation est forcément magnifique, marquée par de très belles scènes. Quant à l'histoire, eh bien, elle était prenante, malgré quelques éléments évidents. Il faut dire que ce film m'a épuisée : je n'attendais qu'une chose, un dénouement positif, parce que ce film va réellement vous lacérer émotionnellement.

Je ne suis pas encore capable de dire si j'ai vraiment aimé ce film, il va me falloir le regarder à nouveau. En tout cas, je vous le conseille au moins pour la photographie et ce cher Leonardo.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par DrunkenSailor 2016-03-01T12:28:37+01:00
Or

Je vais pas m'étaler trois heures dessus : Oui le film est une grosse démo technique d'Inarritu de 2h30, mais c'est loin d'être vide.

Je veux dire déja merde le film contient les plus belles images que j'ai vu sur grand écran depuis un bail, depuis toujours même peut être.

DiCaprio est énorme évidemment (même si bon, c'est loin d'être sa meilleur prestation; mais je vais pas rentrer dans le débat oscar/pasoscar, il l'a enfin et c'est très bien voilà.) et il ne faut pas oublier les rôles secondaires, qui ne sont pas en reste.

C'est vrai que cette histoire n'avait pas besoin de 2h30 pour être traitée, mais en le faisant ainsi le film a une aura toute particulière, et sera en ce qui me concerne un souvenir marquant.

Afficher en entier
Diamant

J'ai enfin vu "The Revenant" après que des dizaines de personnes me l'ai conseillé !

Certains passages du film étaient un peu gore, notamment lorsque Di Caprio retire les intestins et les boyaux de son cheval pour s'enfermer dedans afin de se tenir chaud : c'est avec des films comme cela que l'on comprend mieux ce que l'être Humain est capable de faire pour rester en vie !

D'ailleurs, on remarque vite que la seule chose qui pousse Di Caprio (j'ai oublié le nom du personnage ^^) a resté en vie c'est cette soif de vengeance : la aussi on comprend ce qui alimente la vie de certains êtres...

Là, ce ne sont que deux points parmi tant d'autre, sans parler des images : tout simplement grandiose !

Une scène m'a plus particulièrement frappé : Di Caprio, un tout petit point au milieu de l'étendu neigeuse bordée par deux montagnes.

Franchement c'est un excellent film qu'il faut absolument voir (âmes sensibles s'abstenirent ainsi personnes de moins de 12 ans) et je comprend mieux pourquoi Leonardo Di Caprio a eu son Oscar : son jeu d'acteur est époustouflant !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Corentin17 2016-02-29T19:58:57+01:00
Bronze

The Revenant est indéniablement un film impressionnant. Tout est filmé de façon brute presque sale. La réalisation nous fait ressentir la grandeur de la nature et sa dangerosité.

Les acteurs sont bons, pour le cas de Leonardo Dicaprio (qui a gagné l'Oscars pour ce rôle), je l'ai trouvé impressionnant et très impliqué dans son rôle mais je ne voyais pas Hugh Glass en regardant l'écran, je voyais Dicaprio. Il a fait des choses incroyables, très physiques mais pour moi il n'a pas incarné son personnages.

Au dessus de ça, le film a énormément de longueurs. Enlever un demi heure aurait beaucoup aidé, d'autant qu'il y a beaucoup de scènes inutiles ou trop longues.

La fin du film est en revanche excellente et m'a fait partir de la salle sur un bonne note.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kyriaan 2016-02-25T23:12:12+01:00
Or

Je me suis pris une énorme claque. Visuellement le film est magnifique, j'ai jamais été autant éblouie par la beauté des paysages dans un film. Musicalement, la B.O. est géniale. Elle s'accorde parfaitement à l'atmosphère du film, rend certains passages forts et elle nous emporte complètement. Mais le mieux ce sont les mouvements de la caméra qui suit les protagonistes et qui semble se balader comme si c'était un personnage de l'histoire. J'ai trouvé les plans très fluides et super agréables.

Les acteurs? Sérieusement? Incroyables! Que ce soit Di Caprio, Tom Hardy, Domhnall Gleeson, Will Poulter, etc. ils sont tous à la hauteur, aucun n'écrase la prestation de l'autre. Et d'ailleurs Will Poulter m'a impressionné, je ne l'avais vu joué que dans Le Monde de Narnia et le Labyrinthe et le voir dans The Revenant m'a fait super plaisir parce qu'il est excellent.

Au niveau de l'histoire, le scénario n'est pas d'une grand originalité mais nous emporte complètement grâce aux points cités plus haut. De plus, certaines scènes d'actions sont très impressionnantes Spoiler(cliquez pour révéler)notamment celle où Glass et l'ours se battent.

Je ne reproche rien au film, j'ai adoré du début à la fin. J'ai hâte de voir le prochain film d'Inarritu.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Eparm12 2016-02-25T08:53:25+01:00
Argent

Que l’on se mette tous d’accord dès le départ, les cocos, autrement, on ne sera pas copain : si DiCaprio remporte l’Oscar du Meilleur Acteur cette année, il ne l’aura clairement pas volé, d'autant plus qu'il détient ici un rôle à Oscar avec tout ce que cela implique comme transformation physique, conditions extrêmes vécues sur le plateau et tout le toutim. Je dirai même plus : amen. S’il ne l’obtient pas dans le cas contraire face à la concurrence pour le moins facile, je vous jure, oui, je vous jure que j’écrirai une lettre destinée à l’Académie elle-même pour lui demander (une gamine qui ordonne quelque chose à plus gros et plus important qu’elle est ridicule, alors je tempère en en faisant solennellement la demande) d’arrêter de prendre DiCaprio pour un con et de nous prendre tous pour des cons, accessoirement. Excusez-moi pour le terme, mais c’est exactement cette impression que me renvoie l’Académie des Oscars depuis plusieurs années maintenant, que je considère à présent comme hypocrite. Pas besoin d’être calé en cinéma ou d’avoir seulement les bases en tant que matières cinématographiques sur lesquelles s’appuyer pour reconnaître que l’on est face du début jusqu’à la fin de The Revenant à une performance exceptionnelle livrée par un excellent acteur connu au moins de nom, qui n’a désormais plus rien à prouver et ce depuis des années déjà, voire bientôt deux décennies entières.

...Désolée, il fallait vraiment que je pète mon câble avant le déroulement de la 88ème cérémonie, auquel cas j’aurais été tendue comme un string jusqu’à dimanche. Ceci n’est pas une tentative d’humour ratée mais la réalité, alors soyez gentils et ne vous moquez pas, s’il vous plait. Maintenant que c’est dit, que l’on a mis les points sur les I une bonne fois pour toute et blablabla, je pourrais peut-être essayer de commenter The Revenant, car c’est un peu beaucoup pour poster une critique sur ce film que je l’ai commencée en rouvrant le dossier DiCaprio pour la quatrième fois en dix-sept ans, mais il n’y a trop rien à ajouter à ce propos : The Revenant est un très bon film. Point à la ligne. Et il est inutile d’en débattre puisqu’il est tout simplement très bon, voire excellent sans exagération aucune de ma part (nous passerons bien au-dessus du délire mystico-religieux du réalisateur pour nous concentrer sur le reste, car il s'agit d'un aspect « minime » du film).

Tout d’abord, The Revenant est un western, un western crépusculaire qui plus est, donc qui s’avère être à l’opposée d’un western classique dans la tradition la plus pure du genre des années 30-40. Il faut savoir que j’adore les westerns et sans vouloir me vanter, suis dans la mesure du possible de critiquer ce film comme je le peux, car le western est un de mes genres de prédilection, sachant que j’en regarde des tonnes depuis toute petite. Simplement pour préciser que je sais à peu près de quoi je parle et m’aventure en terrain connu pour ceux qui en douteraient et croiraient que je raconte n'importe quoi. Tout avis est bon à prendre, après tout.

En soi, ce film est un très bon film à tous les niveaux, hormis celui du scénario si l’on veut chipoter et encore, cet argument ne tient pas debout ici car il s’agit d’un western, et qui dit western dit forcément vengeance par tous les moyens, quitte à en crever : la réalisation est sobre, contemplative mais parfaitement maîtrisée, les sites que dépeignent les images sont époustouflants et d’une beauté à couper le souffle, la photographie est par conséquent splendide, la bande-son fait monter la tension et accroît le stress instauré dès le début du film lors de la sanglante mais magistrale bataille opposant les Américains aux Indiens, et se révèle inspirée. Le thème musical du film est magnifique et s’accorde aux scènes avec une justesse rare. Le travail effectué sur la bande-son intégrale est à prendre en compte et saluer chapeau bien bas car le ou les compositeurs ont fait de l’excellent boulot.

Je reviens rapidement sur le jeu des acteurs, qui sont donc très performants, chose tout à fait impossible de dénigrer ou de nier, voire de démentir de quelque façon que ce soit : DiCaprio est en tête de liste mais je me suis déjà attardée plus que de raison sur son cas, en revanche, l’autre grosse surprise de The Revenant (enfin, pas tant que ça), est Tom Hardy (l'un de mes chouchous), qui s’approprie les rôles de personnages très éloignés de lui en ce moment, ce qu'il fait à merveille. Il est excellent dans ce film et tient tête à DiCaprio avec une rage de vaincre, une hargne que je ne lui connaissais pas jusqu’à ce que je le vois jouer dans Mad Max Fury Road puis Warrior. Figurez-vous qu’Eustache de Narnia joue dans The Revenant lui aussi, aux côtés de prestigieux acteurs tels que DiCaprio et Tom Hardy, et si on m’avait dit avant que je n’aille voir le film que ce gosse jouait dedans, je ne l’aurais certainement pas cru sans l’avoir vu de mes propres yeux. En définitive, je ne peux pas dire qu’il joue dans The Revenant : il incarne son personnage de jeune homme bon, loyal mais terrifié par la simple pensée de mourir, et c’est sans aucun doute son meilleur rôle à compter de ce jour à marquer d’une pierre blanche. Je l’aime bien, ce gamin, sincèrement. Il est un peu plus âgé que moi (bon allez, carrément plus mais vingt-trois ans, ce n’est pas si loin, non ?), et se paie déjà le luxe de travailler avec d’aussi bons acteurs et un réalisateur renommé, quelle chance. Bien évidemment, Eustache ne livre pas encore une prestation irréprochable mais il est certainement devenu un très bon acteur entretemps, sachant que je l’ai toujours trouvé quelconque voire mauvais dans ses précédents rôles. Le Capitaine, interprété par le dictateur nazi dans Star Wars 7, se démarque également, et les acteurs secondaires ne font pas tâche par rapport au jeu des acteurs principaux. En somme, le casting est extraordinaire et tient toutes ses promesses. Vivement la 88ème cérémonie, que j’aille me plaindre plus tard du résultat.

Le scénario, bien que léger pour n’importe quel film de n’importe quel genre, ne peut décemment pas être qualifié de mauvais ici car nous regardons un western, et qu’il est très élaboré contrairement à d’autres films du même genre, étant donné que nous pouvons le prendre à un premier degré puis à un second un peu plus difficile à percevoir mais qui reste néanmoins très accessible, même pour ceux ne connaissant pas bien l’histoire du genre du western : donc en terme de western, ce scénario est bon.

Dans les westerns classiques que plus personne ne prend la peine de réaliser aujourd’hui en les remettant au goût du jour (snif), l’intrigue se limitait à une histoire de vengeance aboutissant à un duel final de flingues entre le gentil et le méchant, souvent épique car se voulant grandiloquent, et je caricature à peine. Dans The Revenant, à savoir un western crépusculaire qui par définition est bien plus sérieux, violent et nuancé qu’un western classique, les personnages sont donc travaillés, ambigus, et dont les limites morales incertaines s’amincissent à mesure qu’il y a confrontation entre eux. The Revenant nous dévoile le parcours éprouvant d’un homme consumé par la vengeance, qui souhaite tuer l’assassin de son fils, mais le scénario ne s’arrête pas là et met en lumière le comportement indigne des Américains et des Européens au travers des Français (des petits clichés sont véhiculés sur nous dans ce film mais il ne faut pas mal les prendre, simplement les voir comme une facilité scénaristique, seule chose que je reproche au film), mais également celui des Indiens, qui ne sont pas oubliés ou mis de côté. Dans la tradition classique, les Indiens sont assimilés à des sauvages, des êtres non civilisés, dangereux et mauvais ; diabolisés, ils restaient méchants et les ennemis à battre à tout prix, quoiqu’il arrive. Incapables d’évoluer, ils se trouvaient dans la même case que celle des bandits, cantonnés à agir comme tels sans foi ni loi jusqu’à la fin. Ceux de The Revenant apparaissent sous cet angle car se révèlent être des tueurs sanguinaires, mais là où ils n’ont aucun motif particulier de faire couler le sang dans les anciens westerns, ici, ils désirent retrouver la fille du chef, qui a été enlevée par le groupe en cavale de Français, symbolisant la conquête européenne. Je ne dis pas qu’il est honorable d’agir de la sorte, loin de là, d’ailleurs, aucun personnage n’est un tant soit peu noble dans ce film hormis peut-être Eustache, mais la raison des Indiens de s’attaquer à leurs plus vieux ennemis est justifiée et c’est un point que j’ai adoré.

Les personnages sont bien développés au travers de leurs longues discussions cinglantes, ses cauchemars pour DiCaprio, d'ailleurs, sa relation fusionnelle avec son fils est très touchante, et chacun a ses raisons de se comporter de telle ou telle manière dans telle ou telle situation, que ce soit pour survivre, l’argent ou la vengeance. Ils ont chacun des choses auxquelles se raccrocher, même pour ceux que l’on croirait sans attache, morts et enterrés, et qui les poussent à évoluer dans un sens comme dans l’autre. Personne n’est plus diabolisé que quelqu’un d’autre, Fitzgerald étant à part, et ils sont pratiquement tous mis sur un même pied d’égalité, qu’ils soient Américains (bon, ils se placent ENCORE et TOUJOURS au-dessus des autres mais on en a l'habitude, maintenant), Français et plus largement Européens ou encore Indiens. Cet aspect est plutôt bien abordé, maladroit mais tenté et m’a énormément plu, car ce n’est pas que je le reproche aux westerns classiques, c’est juste que je n’aime pas spécialement lorsque le traitement de quelque chose ou de quelqu’un est manichéen, car il y a forcément des nuances à apporter suivant les différents personnages, exactement comme dans The Revenant : rien n'est toujours tout blanc ou tout noir, seul un gris plus ou moins prononcé domine.

Enfin, je ferai tout de même remarquer que The Revenant pourrait être assimilé à un guide de survie que ça ne me surprendrait pas plus que cela. Honnêtement, après avoir vu ce film, vous pouvez me lâcher en Alaska que je pourrais y survivre, sauf si je me faisais attaquer par un grizzli parce que j’expirerais sur le coup. Non, sérieux, si vous comptez partir en expédition dans la forêt, en montagne ou que sais-je encore, vous n’avez qu’à regarder The Revenant et vous serez parés pour la survie en cas d’attaque d’animaux sauvages, du manque de nourriture et d’eau, etc… Il faut simplement se payer un film pour acquérir toutes ces connaissances et un bon film qui plus est, si ça ce n’est pas ludique. The Revenant adopte carrément une forme plus ou moins pédagogique, what else ?

En revanche, je pense qu’un petit signalement s’impose, et je préviendrai d’ores et déjà les âmes sensibles de s’abstenir de le regarder, car il est très dur, certaines scènes crues retournant l’estomac et donnant envie de vomir. De plus, il épuise réellement le spectateur : sous tension de la première minute jusqu'à la dernière, le mental et le cœur sont mis à rude épreuve et pour cause, on a l'impression d'être avec DiCaprio, de vivre son calvaire en même temps que lui, et de subir les mêmes atrocités. En définitive, si vous ne vous sentez pas de supporter ces horreurs, ne le regardez pas car vous souffrirez tout le long du visionnage, d'autant plus que le ressenti est décuplé au cinéma.

En conclusion, The Revenant est un très bon western, voire mieux encore, un très bon film, et je le conseille impérativement à tout le monde sauf aux âmes sensibles, donc, d’aller le voir au cinéma car l’ensemble rend magnifiquement bien à l’écran. Maintenant, j’attends de pied ferme cette foutue cérémonie des Oscars et advienne que pourra.

PS : ils parlent quelle langue, les Indiens ? Parce que je l’ai trouvée très jolie et à la consonance poétique, même si elle sonnait de manière agressive dans leurs bouches.

Re-PS : DICAPRIO A REMPORTE L'OSCAR ! ENFIN ! Ma réaction : https://www.youtube.com/watch?v=9c6FQ2F-Bgk

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Laurelyn 2016-02-28T16:51:55+01:00
Pas apprécié

Je suis allée voir ce film par curiosité car les critiques étaient très élogieuses et j'adore Dicaprio.

Mais ce film... je crois que je n'ai jamais vécu d'expérience aussi dérangeante au cinéma. Je suis même sortie de la salle 1h avant la fin tellement je ne supportais plus l'ambiance.

Le film est lourd et oppressant, en + d'une histoire banale de cowboys et d'indiens, le fait qu'il n'y ai ni suspens ni dialogues (ou presque) rend le film interminable.

Mais le pire ce n'est pas cet aspect la, j'avais l'impression de suffoquer dans la salle, on passe notre temps à regarder des humains ou des animaux se faire déchiqueter de façon bien explicite toutes les 5 min, s'en était trop pour moi. Ce n'est vraiment pas le genre de film que je trouve agréable à regarder mais je reconnais volontiers que les prises de vue et le jeu des acteurs est époustouflant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Iliade 2016-04-15T23:56:55+02:00
Bronze

Coucou juste un petit mot avant de donner mon avis sur le film: n'oubliez pas de prévenir des spoils, certains internautes ne veulent pas forcément déjà savoir toutes les scènes à l'avance.

Ceci étant dit, que dire du film!? ... qu'est-ce qu'il ne faut pas faire pour obtenir un Oscar de nos jours! Spoiler(cliquez pour révéler)c'est quand même dingue de survivre à un grizzly, un torrent, un sapin, aux "sauvages", à une oreille arrachée et j'en passe. Quelle accumulation mon vieux Léo, tu le mérites cet Oscar! malgré quelques scènes très peu crédibles, avec parfois une surdose de fiction, le film se maintient grâce à la performance extraordinaire de Léonardo DiCaprio. Une lutte pour la survie dont la fin ultime n'est au départ que synonyme de vengeance avant d'atteindre la libération. Beaucoup de suspens, un film bien rythmé, un scénario émouvant et captivant à la fois. La bande son m'a tellement stressée que j'étais aux aguets sans arrêt de peur d'une embuscade ou d'un nouvel obstacle sur le long chemin entrepris par Glass. Seul point négatif Spoiler(cliquez pour révéler)on se demande si le scénario n'a pas un peu forcé la dose sur les péripéties de Glass. Parfois certaines scènes sont en longueur, le film en perd crédibilité ou efficacité: la lutte finale contre l'homme qui a tué son fils semble sans fin. Il va lui falloir un coup de couteau en plein coeur, deux doigts coupés et un coup de hache dans le genou pour qu'il se rende. Et encore! Le coup final n'est même pas porté par Glass. Un peu poussé selon moi et c'est dommage car le film est très bon en soi pour son intrigue, le suspens, le cadre magnifique, le cadrage qui nous propulse aux côtés du personnage principal et bien entendu pour la performance de Leonardo DiCaprio à voir!!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par sophinette3000 2016-04-02T11:30:16+02:00
Bronze

Ce film est merveilleusement bien fait. Di Caprio joue son rôle vraiment bien, heureusement qu'il a eu oscar. La musique et les paysages sont aussi à couper le souffle. Rien à dire de ce film malgré sa longueur qui ne se vois pas.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Veronica 2016-03-02T13:34:12+01:00
Or

A la fois horrible et magnifique.

Animal et tellement humain.

Dès la première scène, la tension est à son apogée ; C'est cruel, sanglant, réaliste, la loi du plus fort règne partout. On en veut plus. Par la suite, l'horreur des scènes nous choque plus encore, nous fait monter en adrénaline. La rage de survivre qui transparaît dans tous les personnages, toutes les actions, est absolument fascinante.

Les performances des acteurs qui sont toutes très justes. Autant DiCaprio pour sa performance tellement sauvage (on jurerait qu'il a été contaminé par la férocité de l'ours), que Hardy pour toute la force et la haine qu'il dégage, mais aussi pour les caractères plus humains de Poulter, Gleeson ou Goodluck .

Les plans, les images et les paysages sont absolument magiques et donnent une dimension quasi irréelle parfois.

Bref, un long métrage dur mais très beau ou tout est parfaitement illustré.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de Cinenode