Lire la suite...
Les plus récents en premier
Les plus appréciés en premier
Par Rowan le 2014-10-09 21:16:30 Editer
Je suis allée voir "Mommy" avec une très grande impatience et une très grande peur d'être déçue. Il recevait tellement d'éloges que je craignais d'en attendre trop. Et puis non. C'est un film monumental, terriblement humain, drôle et déchirant. Xavier Dolan a toujours eu un style bluffant, mais il atteint là un accomplissement. Entre "J'ai tué ma mère" (qui était déjà excellent) et "Mommy", il y a un pas de géant tant il a appris à maîtriser sa caméra, ses effets, son rythme, tout. Le trio d'acteurs et leurs personnages sont d'une force magnifique. Les conflits sont vifs et tranchants, les moments de bonheur des respirations, des instants d'infinité qui nous chamboulent,
Spoiler(cliquez pour révéler)
la séquence sur "Wonderwall" avec l'ouverture de l'écran m'a scotchée, mais j'ai aussi adoré celles sur "On ne change pas" et "Vivo per lei"
, la musique a vraiment un rôle important.
Spoiler(cliquez pour révéler)
Et ces moments magiques sont toujours trop courts. J'ai été bouleversée lorsque Diane imagine la vie dont elle rêve pour Steve. Mais la réalité rattrape les personnages, et finira par les séparer, jusqu'à cette dernière scène, où l'espoir de se retrouver renaît
. Il faut parler de l'amour, partout, dans chaque plan, qui afflue juste comme il faut, qui étreint le spectateur sans tomber dans le pathos. "Mommy" est un film qui se vit, se ressent au plus profond de soi, toujours dans la sincérité, qui partage ses sensations et ses personnages avec son spectateur. Le silence qui plane dans la salle à la fin de la séance ne trompe pas. J'ai vu "Mommy" de Xavier Dolan. Et c'était très grand.
Par Moutt-moutt le 2014-10-01 01:16:54 Editer
On ne sort pas de la salle de cinéma indemne après avoir vu ce film. Je vais essayer de trouver les bons mots pour expliquer, mais c'est pas gagné, car "Mommy" est plus que bien, plus que majestueux. En tout cas, il m'a littéralement impressionnée.
Au début, j'ai eu du mal à m'habituer au format du film, mais après je me suis laissée emporter par l'histoire, et les personnages, donc je n'y ai plus fait attention. Jusqu'à ce que...
Spoiler(cliquez pour révéler)
C'est la première fois que je vois un film où le format vidéo change, et je trouve ça génial. Ça signifie tellement de choses en lien avec ce qu'il s'y passe que je me suis dit : quel coup de génie !

Il y a eu des moments "ralentis" qui m'ont émue, parce que c'est filmé d'une façon magnifique, et que la musique est très bien choisie. Puis il y a des moments où c'est le drame, et j'ai encore pleuré parce que c'est joué d'une façon crue et que ça m'a pris par la gorge.
Spoiler(cliquez pour révéler)
Il y a même un énorme moment de faux-espoir où je n'ai rien pu faire que de rester bouche-bée, avec mes larmes qui continuaient de dégouliner, et de me dire "Ce n'est pas vrai. Ce n'est pas possible. Ça ne peut pas être ça la réalité. Le film ne peut pas continuer. Je ne veux pas que ça se termine d'une autre façon.". Non, la vie n'est pas un rêve. Parfois il faut savoir assumer ses actes, ou assumer ce qu'il va se passer et ce qu'il doit se passer. Voilà ce que je me suis dit un peu après avoir vu le film.

Le jeu d'acteur est vraiment, vraiment incroyable. Splendide.
Je ne dirai pas que ce film m'a choquée. Bon, oui il y a de la violence, mais aussi des moments doux, presque suspendus, et des sentiments si forts que je n'ai pu que rester blottie sur mon fauteuil rouge et entrer entièrement dans l'histoire de ces personnages.
Je suis sortie de la salle en pleurant, et j'ai pleuré en rentrant chez moi. Ce film m'a comme embrouillé l'esprit. Malgré le thème qui n'est absolument pas gaie, j'ai trouvé ce film très beau. Je ne le regarderai pas une deuxième fois. Je veux rester sur cette impression, et ne pas gâcher tous les sentiments qui m'ont traversés lors de la séance. Ce film sort du lot, et ça fait du bien de voir un BON film. Un TRÈS BON film.
"Mommy" est pour moi un chef d'oeuvre, que je ne suis pas prête d'oublier.

Attention à ceux, qui, comme moi pleurent pour un rien, de ne pas oublier son paquet de mouchoir.
Par Corentin17 le 2014-11-09 22:33:14 Editer
Je n'avais encore jamais vu de film de Xavier Dolan, je n'avais même jamais entendu parler de lui avant le festival de Cannes. Pour dire que ce film fut un véritable choc. Je suis ressorti de la salle complétement retourné, le film m'est resté longtemps dans la tête.

La première chose qui me vient à l'esprit est le trio d'acteur tout simplement grandiose. Ils sont parfaits dans leur rôle respectif alors que leur personnages n'étaient vraiment pas faciles à jouer.

Le format choisi est déroutant au début mais on s'y habitue vite et on voit que ce n'est pas juste un effet de style, il sert au film. Les personnages sont comme enfermés dans ce cadre, on se concentre sur eux on oubliant le reste.
Spoiler(cliquez pour révéler)
La scène où Steve élargie l'écran sur Wonderwall de Oasis est magnifique, l'une des plus belles que j'ai vu de ma vie.


En ce qui concerne le scénario, il se déroule parfaitement. Je n'ai rien à redire dessus, il n'y a aucuns défauts. Chaque action a un sens et des conséquences qui conduisent à la scène finale aussi horrible qu'exaltante.

Si Xavier Dolan a réussi a faire un film aussi maîtrisé a 25 ans, j'ai hâte de voir ce qu'il pourra faire par la suite.

Par minir le 2016-09-24 14:05:54 Editer
Mon commentaire va être différent des trois quarts des personnes mais chacun son avis ;)
J'ai apprécié le film, les personnages sont intéressants, les relations aussi et la façon de tourner est superbe. Mais je sais pas, je n'ai pas du tout réussi à m'attacher aux personnages, j'ai trouvé que tout était un peu "trop". Je comprends que des gens ont été touché par ce film mais pour moi c'est un bon film mais pas un chef-d'oeuvre. J'ai peut-être eu des attentes trop hautes après avoir vu ce que les gens disaient sur ce film.
Par Thog11 le 2014-10-22 23:05:38 Editer
Véritable chef d'oeuvre mené d'une main de maître par Xavier Dolan qui est juste incroyable. Il apporte un regard si nouveau et frais au cinéma que cela ne peut qu'être plaisant. Les acteurs sont exceptionnels, Anne Dorval est incroyablement juste à chacune de ses interventions, elle brille complètement dans ce rôle complexe, Antoine-Olivier Pilon est une découverte totale et son jeu est très juste et agréable et Suzanne Clément est également superbe dans le rôle de Kyla. Les trois savent habilement varié l'intensité de leurs jeux et épatent durant toute la durée du film. Les personnages sont très bien écrit et sont très complexes. L'histoire est prenante et fait passer par toutes sortes de sensations (j'ai eu des frissons à de nombreuses reprises). Tout est subtiles. Certaines images sont de réelles œuvres d'arts qui nécessiterait presque des arrêts sur image. Ce film est une totale réussite, un vrai succès, une claque, courrez-y !
=19/20
Par yanglol le 2014-10-21 20:08:56 Editer
Je m'excuse d'avance, car je vais avoir du mal à faire une critique objective.
Je viens d'aller le voir au cinéma. Je pense que je vais avoir du mal à m'en remettre complètement tant ce film est beau.
Il y a des films, parfois, qui vous touchent tellement qu'ils nous donnent l'impression de faire partie d'un "tout". Cela peut sembler maladroit dit comme ça, mais on se sent juste "vivant", de façon heureuse et à la fois mélancolique.
Mommy est de ces films là. Une oeuvre magistrale, qui se vit si profondément que ça en devient presque douloureux, tant c'est beau.
Rien que d'en reparler me donne le coeur battant.
Ce film, CE FILM ! est tellement... grand.
Il nous emporte dans un flot d'émotions brutes, il nous brûle littéralement. On suit des personnages qui vivent, qui se déchirent, qui s'aiment et c'est juste beau à en pleurer.
Tout est si bien amené, la façon dont le film est tourné est douce, très poétique, presque en "suspens".
La scène où Steve fait de la longboard sur Wonderwall me donne encore des frissons.
Spoiler(cliquez pour révéler)
ladite scène où l'écran s'ouvre est à couper le souffle

La scène où Die rêve m'a fait pleurer tant elle est amère. (et la musique, "Experience" de Ludovico Einaudi, y est pour beaucoup).
Et la fin... mon dieu la fin ! Le sentiment d'injustice que j'ai ressenti est trop vif pour en faire une pensée cohérente.
Les acteurs sont sublimes, leur interprétation est tellement juste, tellement belle... Antoine-Olivier Pilon est bouleversant.
J'avais envie de courir, de pleurer, de rire et de me tirer les cheveux.
Xavier Dolan, tu es un génie. Merci.
Par lalaye69 le 2017-06-09 19:05:51 Editer
J'ai vu pour la première fois "Mommy" quand il est sorti, en 2014. Mes parents avaient hésité avant de m'emmener le voir, car il semblait être trop "dur" pour mon âge. Il y a eu des scènes que je n'ai pas bien comprises la première fois. Mais déjà à 14 ans, j'étais emballée par la manière dont Xavier Dolan filmait! Les images sont juste incroyablement belles! J'étais beaucoup plus admirative par ce que je voyais, que l'histoire en elle-même.
Je l'ai revu récemment, alors 3 ans après, en cours de français, avec ma classe. Avec du recul, cela m'a permis de le redécouvrir et de l'apprécier, encore plus!
J'étais heureuse de le revoir après un long moment. Je me rappelais de certaines scènes, comme celle où Steve fait du skate et où il "agrandit" le cadre, ça m'avait complètement scotchée!!! La musique c-de cette scène est aussi superbe! "Wonderwall" d'Oasis.
J'adore vraiment ce film! Les personnages sont très attachants! Nous passons par toutes les émotions, peur, colère, joie, tristesse...
Vers la fin, je me suis mise à pleurer, au moment où Steve téléphone à sa mère mais qu'elle ne répond pas; il lui laisse un message très triste.
J'attendrai encore pour pouvoir le revoir et l'apprécier davantage!!!
Je recommande vivement ce film à ceux qui aiment la photo et la musique!
Pour moi, Xavier Dolan est un vrai prodige du cinéma!!
Par pwachevski le 2018-08-15 18:51:50 Editer
Bon film. Pas mon préféré de Xavier Dolan (pas celui que j'aime le moins non plus), mais bon film quand même.

J'aime le beau cinéma et impossible pour moi de rester insensible devant une réalisation si soignée, si séduisante... Et en plus, à la différence peut-être des précédents films de ce real', non pas si mature, puisqu'on n'utiliserait jamais ce mot pour un réalisateur plus âgé, mais plutôt si équilibrée. Je n'ai pas du tout eu cette impression de singe savant qui nous fait le catalogue de tout ce qu'il sait faire, comme j'ai pu l'avoir avec Laurence Anyways notamment. On a un esthétisme et une recherche artistique qui s'intègrent parfaitement dans l'histoire qu'on a entendu raconter, qui la sert et la met complètement en valeur. Et que dire de cette direction d'acteur ? L'interprétation est juste sublime. Cerise sur le gâteau, BO bien réfléchie et bon sens du rythme. Parfait.

Subsiste tout de même quelques points scénaristiques qui m'ont déplu, et qui m'empêchent de m'emballer. Autant les personnages sont chacun individuellement bien écrits, autant la relation entre Steve et Kyla est hyper touchante, autant j'ai trouvé la relation entre Steve et Diane trop... "extrême" pour qu'on puisse réellement s'y reconnaitre et s'y plonger.
Spoiler(cliquez pour révéler)
L'internement de Steve m'a semblé une évidence dès la première minute du film, quand on nous présente cette loi fictive. Tout simplement car il n'y avait aucune raison de créer cette loi fictive si on ne s'en sert pas à un moment ou à un autre du film. Je suis tellement déçu que Xavier Dolan ait eu recours à une ficelle scénaristique si grossière. Ça ne colle tellement pas à la finesse habituelle de son écriture. Il y avait tellement d'autres façons d'aboutir à un résultat final similaire et réaliste.

La fin m'a semblé trop précipité, avec trop de questions en suspend
Spoiler(cliquez pour révéler)
Diane n'était pas supposée aller au tribunal ? Qu'en est-il du verdict et des conséquences sur sa vie ?

Précisons tout de même que ces défauts n'empêchent en rien l'émergence d'un joli et touchant message global ; ainsi que la transmission d'un certain nombre d'émotions fortes aux spectateurs.
Par Eparm12 le 2015-08-26 19:36:05 Editer
Euh... Bah... Je pressens que mon commentaire ne va pas être très apprécié mais... Même si j'ai bien aimé Mommy (je ne déroge pas à la règle, c'est déjà ça), je ne vais pas pour autant n'en faire que des éloges contrairement à la moitié de la planète, visiblement, alors ne me tapez pas, soyez indulgents.

En premier lieu, je crois qu'on est tous d'accord pour affirmer que c'est un très bon film. Je voulais le voir depuis longtemps parce que j'en avais entendu parler comme si c'était la huitième merveille du monde (exactement comme pour le film Her, que je n'ai toujours pas vu, shame on me). Alors oui, c'est un très bon film qui se rapproche de l'excellence, mais qui reste très éloigné de ce titre de huitième merveille du monde (il est cher payé). Bref, si je replace mon visionnage dans le bon contexte (à savoir que ce matin, je cherchais un film à regarder en replay et que je suis tombée dessus totalement par hasard), bah je ne peux pas dire que je ne sois pas un tout petit peu déçue car j'en attendais énormément, peut-être trop.

Je ne vais pas faire le perroquet puisque tous les commentaires avant moi résument parfaitement ce film, à savoir le fait que l'interprétation est exceptionnelle, les personnages sont assez complexes et très aboutis, les liens qui les unissent sont parfaitement travaillés et enfin, la bande-son est sublime (j'adorais déjà Céline Dion mais l'entendre dans un film autre que Titanic m'a beaucoup plu, et la séquence avec Wonderwall en fond est ma préférée de tout le film). Donc je me concentrerai sur ce que je reproche à l'ensemble. Déjà, la réalisation. Nul doute que Dolan n'est pas un tocard et qu'il sait très bien se servir d'une caméra. Le problème n'étant pas là, il se situe au cœur de cette même réalisation.

J'ai une sainte horreur du format carré et il y avait beaucoup trop d'effets de style. Quand je dis beaucoup trop, c'est beaucoup trop et je ne pense pas que j'exagère. Et que je floute par ici, et que je fasse des mouvements lents et latéraux avec ma caméra pour styliser cette scène alors que ce n'était pas franchement nécessaire, et que je glisse un ralenti là (je déteste ça), pour la faire courte, oui, ok mon petit Dolan, tu es un bon réalisateur mais ça va, les chevilles? J'aime beaucoup quand la réalisation reste sobre ou lorsqu'elle bénéficie d'une patte caractéristique, mais même si Dolan a clairement son propre style (haha, le gars veut être original, c'est bien), sa réalisation transpire de prétention, à tel point que c'en est effarant.

Passé cet aspect que j'ai eu du mal à avaler, revenons au format carré. Bien sûr qu'il a une utilité ici, bien sûr que c'est voulu, pensé et mûrement réfléchi, mais qu'est-ce que je n'aime pas ça. Alors oui, il permet de montrer dès le départ l'état de Steve (c'est Steve, hein? Je crois que j'ai oublié son prénom), qui est comme prisonnier, enfermé, à l'étroit dans cette vie étriquée et qu'il ne rêve que de liberté mais voilà, étant donné que je n'aime pas ça, cet aspect n'est pas passé de mon côté. Je précise qu'il s'agit de mon avis personnel et que ceci n'est pas un défaut, simplement un mode de fonctionnement qui n'a pas su se révéler à mon goût (mais il reste du goût de Dolan, chuut). Par contre, il y a certaines choses que j'ai trouvées vraiment gênantes.

L'arrivée de Kyla dans le film, bien qu'introduite de manière assez maladroite deux scènes auparavant, m'est apparue comme un cheveu sur la soupe (un peu trop facile en somme), la famille de Kyla est reniée au second plan (normal mais quand même) alors qu'il y avait de quoi faire autour du mari et de leur fille, la sous-intrigue avec le petit Kevin Julien reste une interrogation (on nous bassine avec dès le départ, on voit tout ce qu'entreprend Diane pour y mettre un terme et puis pouf, plus rien), et la fin est prévisible, plutôt ambiguë et m'a laissé une désagréable sensation d'inachevé à l'instar de tout le travail accompli. Et puis je suis désolée, mais j'ai énormément de mal avec l'accent québécois, alors entendre parler un gloubi-boulga de français et d'anglais alors que c'était sous-titré sous mon nez, juste non, ça me bloque.

Enfin, le défaut qui m'a achevée : la longueur. Je ne dis pas qu'il y a des scènes qui ne servent à rien ou quoi (si, celle du début mais chuut), mais ce film est beaucoup trop long. Je regardais l'heure toutes les trente minutes, je faisais carrément des pauses pour me laisser le temps de me préparer psychologiquement à la suite et j'ai même failli m'endormir vers la fin
Spoiler(cliquez pour révéler)
lorsque Diane a sa vision du futur où elle voit l'évolution de Steve avant que la réalité ne la rattrape.
Il y en a qui n'ont pas vu le temps passer, bah moi je l'ai bien senti, à partir de la première demi-heure, en fait, et c'est pour cela que je ne mettrais pas Mommy en liste d'or. Pas uniquement à cause de cela, les autres points que j'ai mentionnés plus haut s'y ajoutent également.

Pour conclure, oui, Mommy est un très bon film mais ne sera jamais pour moi un grand film que l'on devrait voir au moins une fois dans sa vie. Le message d'amour qu'il transmet néanmoins est existentiel et au-delà du fait qu'il respire la vanité, il réussit à rester sincère dans son propos et sa démarche. Ah oui, au fait : bizarrement, les scènes de crise sont les scènes que j'ai préférées de tout le film, même si elles se révèlent too much au bout d'un moment.
Par ginny2002 le 2016-01-04 20:28:25 Editer
Alors on me demande un commentaire. De ce film. Que je n'ai pas beaucoup apprécié. Comment être constructive ? J'ai adoré le cinéma, l'art de filmer, les musiques. Mais l'histoire ? Elle était (pour moi) un peu (trop) triste, mais j'ai aimé qu'on parle de ce sujet.

Tout le monde, dans les commentaires, parle d'un "chef- d’œuvre". N'y connaissant rien, je ne peux pas juger si ce film est excellent ou si c'est un navet. J'ai néanmoins beaucoup ressenti de petits sauts, dans mon bidon. C'était les émotions qui se manifestaient.

Mais l'intrigue ? Face à une manière de réaliser PARFAITE, je n'ai pas apprécié l'histoire. Une fin trop horrible.

Mais je considère ce film comme une œuvre d'art. pas comme un film.

Ajouter un commentaire

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4