Films
43 610
Membres
21 542

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de Cinenode

Otto Preminger

Réalisateur

107 spectateurs

Activité et points forts

ajouté par Biquet 2014-01-01T14:42:45+01:00

Biographie

Otto Ludwig Preminger est un réalisateur américain d'origine autrichienne, né le 5 décembre 1905 à Wiznitz (en Autriche-Hongrie, aujourd'hui en Ukraine), et mort le 23 avril 1986 à New York (États-Unis).

Otto Preminger naît à Wiznitz en 1905 dans une famille juive de la Galicie austro-hongroise1,note 1. En 1915, le père d'Otto Preminger installe sa famille à Vienne, pour plus de sécurité. Dès l'adolescence, le jeune Otto se passionne pour le théâtre.

Il travaille d'abord dans la troupe de Max Reinhardt. Il en prend la direction en 1933, et y monte une cinquantaine de pièces.

Il réalise son premier film, Die grosse Liebe (Le Grand Amour) en 1931 en Autriche2.

En 1934, Joseph Schenck, président de la 20th Century Fox, venu chercher de nouveaux talents en Europe, l'invite à Hollywood. Preminger accepte l'invitation et débarque à New York le 26 octobre 19352.

Il fait ses débuts à Hollywood, comme réalisateur (Under Your Spell, 1936), puis comme acteur (The Pied Piper, 1942), pour la 20th Century Fox. Lorsqu'il joue, son accent autrichien le cantonne souvent dans des rôles d'espions ou d'officiers nazis.

Parallèlement, il mène une importante activité de metteur en scène à Broadway de 1935 à 1940.

En 1945, Preminger connaît le succès comme réalisateur avec Laura (1944), film noir et psychologique. C'est son sixième film, mais c'est le premier sur lequel il considère qu'il a exercé un contrôle artistique total. Le film est un classique du film noir3. Gene Tierney y est superbe, et le film est devenu une référence. C'est l'époque des polars aux atmosphères troubles : Le Mystérieux docteur Korvo (Whirlpool, 1949) et Un si doux visage (Angel Face, 1952) confirment le talent de ce réalisateur qui devient un pilier de la Fox.

Mais las du système hollywoodien et des concessions artistiques à Darryl Zanuck, patron de la Fox, il décide de produire seul ses films, grâce aux Artistes associés, ce qui est un pari audacieux au début des années cinquante. Son premier film en indépendant est La Lune était bleue (The Moon Is Blue, 1953), adaptation d'une pièce à succès de Broadway. Mais la Ligue de décence et les tenants du Code Hays veulent en interdire certaines répliques. Preminger refuse : c'est un triomphe.

Suivent une série de films sur des sujets sensibles :

• La drogue dans L'Homme au bras d'or (The Man with Golden Arm) ;

• Un procès pour viol dans Autopsie d'un meurtre (Anatomy of a Murder) avec James Stewart et Ben Gazzara ;

• La création de l'État d'Israël dans Exodus.

Parmi ses films les plus connus on trouve aussi Tempête à Washington (Advise and Consent) avec Charles Laughton et Bonjour tristesse avec David Niven, Deborah Kerr, et Jean Seberg.

Le critique François Truffaut fait l'éloge de Bonjour tristesse à sa sortie. Pour lui, l'actrice Jean Seberg incarne une « forme de sex-appeal inédite à l'écran »4.

Avec l'actrice Gypsy Rose Lee, il a eu un fils devenu scénariste, Erik Lee Preminger (en).

Otto Preminger meurt en 1986 et repose dans le célèbre cimetière de Woodlawn Cemetery dans le Bronx à New York.

Les cinéphiles, notamment depuis les articles de François Truffaut ou de Jacques Rivette, lui portent une grande admiration3 fondée d'abord sur la beauté, la précision et la finesse de sa mise en scène (grâce à son expérience théâtrale et à sa pratique élégante des mouvements de caméra).

Afficher en entier

Classement dans les cinéthèques

Diamant
11 spectateurs
Or
39 spectateurs
Argent
32 spectateurs
Bronze
20 spectateurs
Vu aussi
33 spectateurs
Envies
46 spectateurs
Pas apprécié
3 spectateurs
PAV
9 spectateurs

Dernier film
de Otto Preminger

Sortie Dvd France : 2001-07-03

Les derniers commentaires sur ses films

Commentaire ajouté par Camille83500 2014-05-18T15:22:53+02:00
Rivière sans retour

Vu étant petite, j'ai beaucoup aimé ! Une histoire entraînante.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par jeanne1410 2014-07-12T16:46:53+02:00
Exodus

Ce film est vraiment génial !! Les acteurs sont très bons et le scénario génial! Sa durée (3h19) n'est pas du tout dérangeante. J'ai aussi apprécié d'apprendre l'histoire des Juifs rescapés de la première guerre mondiale.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Rowan 2014-09-12T15:17:38+02:00
Laura

Un film intrigant, assez captivant. L'intrigue est assez classique mais je n'ai pas su deviner l'issue du film avant un bon moment car les indices ne sont donnés que subtilement tout au long des 1h28. Le personnage de Laura est très mystérieux et saisit parfaitement l'attention du spectateur. J'ai apprécié ce film pour son obscurité vivace, son très beau visuel et le soin qui a été apporté à sa création.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Camille83500 2015-05-02T08:46:36+02:00
Rivière sans retour

Revu tout récemment, j'aime bien ce film - et notamment les chansons.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cellophane 2016-05-30T13:19:33+02:00
Laura

La réalisation est très bonne : chaque plan est parfaitement filmé pour mettre en valeur les comédiens, le texte ou la situation. Les comédiens (Clifton Webb et Gene Tierney en tête) sont charismatiques et on a plaisir à les suivre. Les textes sont assez ciselés et les personnages fonctionnent bien, les relations entre eux étant assez étoffée pour donner envie de les suivre. Les situations aussi (ce type imbu de lui-même qui se croit toujours supérieur, ce flic qui tombe amoureuse de la défunte...) sont bien trouvées et développées. Il n'y a (hélas pour un film noir) que l'intrigue policière à ne pas m'avoir convaincu avec tous ces gens potentiellement coupables comme dans un Agatha Christie et ces alliances ou retournements improbables (faudra qu'on me réexplique comment il a l'idée de retrouver l'arme, le flic...)...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Wolfenshun 2016-10-10T13:35:09+02:00
Autopsie d'un meurtre

Un excellent film de plaidoirie où L'avocat Paul Biegler, incarné par un très bon James Stewart, tente de reconstituer le puzzle du crime en démêlant le vrai du faux des témoignages; mais la tâche n'est pas aisé entre son client peu amène, la victime du viol qui fait du rentre-dedans à tous les hommes qu'elle croise ou la victime du meurtre qui n'était pas aussi propre que veulent bien faire entendre ses proches.

A tous les amateurs de Perry Mason, ce film est pour vous.

Afficher en entier

Dédicaces de Otto Preminger
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de Cinenode
Array