Films
45 740
Membres
22 860

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de Cinenode

Bernardo Bertolucci

Réalisateur

358 spectateurs

Activité et points forts

ajouté par sylvains7 2014-10-29T03:27:37+01:00

Biographie

Fils d'Attilio Bertolucci, poète et critique de cinéma, Bernardo Bertolucci se voit offrir à l'âge de quinze ans une caméra 16 mm avec laquelle il réalise ses premiers courts métrages. C'est en 1961 à l'université de Rome, où il étudie la littérature, qu'il fait la rencontre d'un ami de son père, Pier Paolo Pasolini, qui lui propose d'être son assistant sur Accatone. Fort du succès du film, Bernardo Bertolucci est contacté par le producteur Antonio Cervi pour porter à l'écran son propre scénario, La Commare secca, l'histoire d'une enquête policière sur l'assassinat d'une prostituée.

En 1963, il enchaîne avec le tournage de Prima della rivoluzione, auréolé du Prix de la Jeune Critique au Festival de Cannes 1964. Une fois passé derrière la caméra, Bernardo Bertolucci n'en oublie pas moins ses fonctions de scénariste. Il écrit notamment le script de Il était une fois dans l'Ouest (1968). Adhérant par ailleurs au Parti Communiste Italien, il impreigne de son engagement politique plusieurs de ses films comme Partner (1968), La Stratégie de l'araignée (1970) et Le Conformiste (id.).

En 1972, Bernardo Bertolucci remporte son plus gros succès commercial avec le sulfureux Dernier tango à Paris, interprété par un monstre sacré de l'époque, Marlon Brando. Cette réussite lui permet de réaliser trois ans plus tard 1900 (1976), une fresque, portée par un prestigieux casting international (Robert De Niro, Gérard Depardieu ou encore Burt Lancaster), sur l'itinéraire de deux Italiens nés dans un même village au début du XXe siècle. Revenant à une thématique plus intimiste, le cinéaste dirige Jill Clayburgh en mère d'un fils drogué dans La Luna (1979), un film qui aborde le thème de l'inceste. Il convoque ensuite Ugo Tognazzi dans La Tragédie d'un homme ridicule, un drame familial qui vaut au comédien le Prix d'interprétation masculine au Festival de Cannes 1981.

En 1987, Bernardo Bertolucci fait son grand retour au cinéma en évoquant le destin du Dernier empereur de Chine. Neuf Oscars, dont ceux du Meilleur film et du Meilleur réalisateur, récompensent ce film à grand spectacle. Changement de décors pour ses deux longs métrages suivants : le Sahara pour Un thé au Sahara (1990), l'adaptation du roman de Paul Bowles, et le Tibet pour Little Buddha (1993), fresque dans laquelle Keanu Reeves tient le rôle titre.

Le réalisateur italien effectue ensuite un retour aux sources avec Beauté volée (1995), une comédie dramatique se déroulant en Toscane et qu'illumine le doux visage de la révélation féminine Liv Tyler. Quatre ans après Shandurai (1999) qu'interprète Thandie Newton, il renoue avec un certain idéal de gauche en mettant en scène The Dreamers (2003), un drame sur l'effervescence révolutionnaire de mai 1968.

Afficher en entier

Classement dans les cinéthèques

Diamant
47 spectateurs
Or
98 spectateurs
Argent
90 spectateurs
Bronze
86 spectateurs
Vu aussi
139 spectateurs
Envies
87 spectateurs
Pas apprécié
16 spectateurs
PAV
43 spectateurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.26/10
Nombre d'évaluations : 76

0 Citations 15 Commentaires sur ses films

Dernier film
de Bernardo Bertolucci

Sortie France : 2013-09-18

Les derniers commentaires sur ses films

Commentaire ajouté par Belette2228 2015-10-31T21:49:36+01:00
Le dernier empereur

Film super émouvant qui retrace la vie du dernier empereur de Chine ! A voir ! ^^

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Black32 2015-12-16T11:33:04+01:00
Innocents - The Dreamers

J'aime beaucoup Eva Green, l'histoire est prenante, on passe un bon moment

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Brodette 2016-02-05T00:57:25+01:00
Le dernier empereur

But she is not my wet nurse. She's my butterfly.

Très émouvant !

J'agrandis un peu ma culture asiatique. Quelques longueurs sur la fin

Afficher en entier
Commentaire ajouté par arwen 2016-05-31T15:18:50+02:00
Innocents - The Dreamers

après ce film on ne vois plus la chanson "la mer" de charles Trenet de la même façon

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Virgile 2016-08-29T03:28:43+02:00
Innocents - The Dreamers

Quel choc ce film! Emotions et finesse, je suis absourdi par ce film, abasourdi par l'audace, abasourdi par la beauté d'Eva Green. Quel film! Je partais avec un à priori négatif et là c'est juste un film incroyable que j'ai vu. Emotions fortes et bonnes musiques au programme, je ne sais que rajouter, c'est un film qui se ressent autant qu'il se regarde

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Galeria51 2016-09-10T20:23:30+02:00
Innocents - The Dreamers

Un film philosophique et poétique, qui n'a rien de pervers malgré ce qu'on pourrait croire. Tout est filmé dans la délicatesse et dans l'amour, la douceur et la poésie. Les dialogues sont rondement bien menés, c'est une histoire touchante et prenante, je ne voulais plus que le film finisse. Le naturel et le mystère d'Isabelle, la naïveté enfantine et l'impulsivité de Théo et la pudeur et l'innocence pacifique de Matthew font de ce trio le plus délicieux dont j'ai suivi l'aventure de toute ma vie. Avec en plus de ça des musiques excellentes (Janis Joplin, Bob Dylan, The Doors...) et des petits parallélismes avec des extraits de vieux films en noir et blanc... Un bijou.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Elodu17 2016-09-21T16:31:13+02:00
Le dernier empereur

Un très beau film qui nous immerge immédiatement dans la culture chinoise. On a de belles interprétations, une belle mise en scène et de superbes costumes. La musique laisse à désirer, mais le scénario est très bien.

La culture chinoise est très particulière, elle peut parfois mettre mal à l'aise (tout comme notre culture peut paraître étrange parfois). De plus, la fin est très rapide, trop rapide et un peu incohérente.

Une petite chose parfois gênante: on a du mal à s'y retrouver niveau personnages, il y a trop de noms différents et qui se ressemblent. Pour le côté biographique, je ne sais pas si c'est fiable puisque je connais mal l'histoire du Pu Yi. Mais cela semble assez cohérent.

C'est un film à voir au moins une fois.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Paulinette11 2017-01-15T18:22:53+01:00
Le dernier empereur

Une découverte culturelle et historique vraiment très intéressante. Y a certain passage que je n'ai pas vraiment compris mais globalement les heures de visionnage ne sont vraiment pas une perte de temps.

Afficher en entier
Le dernier tango à Paris

Évacuons tout de suite le moment pénible de ce commentaire : oui, ceci est un film essentiellement basé sur la relation charnelle des deux personnages principaux, qui ont plus de 20 ans d'écart. Oui ce film a une sacrée réputation. Mais non, c'est bien loin d'être un porno, ni même un film érotique. D'ailleurs, je trouve sa réputation un peu surfaite. On sent vraiment que les temps ont changé. Ce film était surement sulfureux dans les années 70, mais aujourd'hui, on sort des dizaines de films plus crus que celui-ci chaque année en prenant bien moins de pincettes. Je rappelle que, par exemple, le volume 1 de Nymphomaniac était que -12 en salle en France, et est 1000000000 fois plus explicite que celui-ci.

Reste la fameuse scène dite "de la plaquette de beurre", tournée, indéniablement, dans des conditions très éprouvantes, discutables, voire choquantes pour Maria Schneider, qui ne s'en est jamais remise, dont réalisateur et acteur principal ont clairement abusé de la jeunesse et de la naïveté. Faut-il détester le film pour autant ? Honnêtement, je ne sais pas. C'est vraiment un débat qui me dépasse. Vous vous êtes mis à détester Le Seigneur des anneaux, Kill Bill ou Happiness Therapy suite à l'affaire Weinstein ? Vous vous êtes mis à détester Kevin Spacey alors que c'est et ça restera un acteur génial ? Pour ma part, si je peux comprendre le point de vue inverse, sans pardonner ou minimiser à aucun moment ce qui s'est passé pendant ce tournage, j'essaye de cloisonner et de ne juger que l'artistique ; et quel film, qui pour ma part me bouleverse totalement.

Je trouve que c'est un film d'une grande justesse, à la fois finement écrit, finement joué et finement réalisé. On arrive totalement à faire comprendre au spectateur le mal-être et la solitude, dus à des motifs diamétralement opposés, des deux personnages principaux ; qui vont tout naturellement tomber dans les bras l'un de l'autre. La relation est incongrue, brutale, silencieuse, charnelle plus que sentimentale, simplement pour oublier, ne plus penser, combler un vide. Ces deux personnages m'ont touché, je m'y suis attaché même si on ne sait pas quasiment rien d'eux. C'est aussi ça la magie de l'image, qui arrive à véhiculer un demi-million de choses qui ne sont jamais formulées verbalement.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mathyllde 2018-11-02T23:26:47+01:00
Beauté volée

Je ne sais même plus où j'ai vu ce film mais je m'en souviens très bien.Et pas dans le bon sens du terme malheureusement...

En soit, le jeu d'acteur reste bon, mais le vrai problème est le film en lui-même. C'est long, c'est plat, l'intrigue n'est pas accrocheuse du tout... En bref, je l'ai trouvé d'un ennui mortel... Et je trouve ça vraiment dommage...

Afficher en entier

Dédicaces de Bernardo Bertolucci
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Studios

UFD : 1 film

Fiction Cinematografica S.p.a. : 1 film

Bac Films : 1 film

Tamasa Distribution : 1 film

Les Acacias : 1 film

Ital-Noleggio Cinematografico : 1 film

Columbia Pictures : 1 film

Ciby 2000 : 1 film

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de Cinenode
Array