Vous utilisez un bloqueur de publicité

Cher Cinéphile,

Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (AdBlock) pendant votre navigation sur notre site. Bien que nous comprenions les raisons qui peuvent vous pousser à utiliser ces outils, nous tenons à préciser que notre plateforme se finance principalement grâce à des publicités.

Nos publicités sont spécifiquement choisies pour être en harmonie avec notre contenu, centré sur le cinéma. Elles sont non intrusives et peuvent vous connecter avec des opportunités pertinentes et passionnantes dans le monde du cinéma. En bloquant ces publicités, vous limitez non seulement une source de revenus essentielle pour nous, mais vous risquez également de manquer de précieuses informations de l'industrie cinématographique.

Pour que vous puissiez continuer à profiter de nos articles, revues et nouveautés du monde du cinéma, nous vous demandons de bien vouloir désactiver votre bloqueur de publicités spécifiquement pour notre site.

Une fois que vous avez désactivé votre bloqueur de publicités, veuillez cliquer sur le bouton ci-dessous pour recharger la page et poursuivre votre exploration de l'univers cinématographique.

Recharger la page

Nous vous remercions pour votre compréhension et votre soutien.

Cordialement,

L'équipe CineNode

Films
59 847
Membres
42 843

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de Cinenode

Steven Spielberg

Réalisateur

Né(e) le 1946-12-18 ( 77 ans )
9 212 spectateurs

Activité et points forts

ajouté par Mayoune 2016-01-10T16:22:31+01:00

Biographie

Sans doute une des personnalités les plus emblématiques et influentes du Septième Art, Steven Spielberg se montre très précoce. Enfant, il réalise quelques petits films amateurs puis abandonne rapidement ses études pour tenter sa chance à Hollywood. Assistant monteur sur la série La Grande caravane en 1957, il apprend son métier sur le tas dans les années 60 en réalisant des courts-métrages (tel que Amblin', dont il gardera d'ailleurs l’appellation pour sa future maison de production) et même un long métrage (Firelight), puis travaille pour le petit écran, dirigeant notamment des épisodes de Les Règles du Jeu, Night Gallery et Columbo.

Son talent de mise en scène se révèle au grand jour en 1971 avec le téléfilm Duel, oppressante course-poursuite entre un employé de commerce et un camion fou, qui remporte le Grand Prix du Festival d'Avoriaz. Le cinéaste réalise ensuite Sugarland express (1974), road-movie effréné et sanglant porté par Goldie Hawn. Prix du scénario à Cannes, ce drame confirme les belles aptitudes de l'Américain, dont la carrière va prendre un fantastique virage dès l'année suivante.

Car il y aura un avant et un après 1975 pour Steven Spielberg. A cette époque, il terrifie le monde entier avec Les Dents de la mer, une référence dans le cinéma d'épouvante qui le propulse star internationale de la mise en scène à seulement 29 ans. Ses films suivants remporteront le même succès, atteignant pour la plupart les cimes du box-office international et s'inscrivant dans l'imaginaire de millions de spectateurs. C'est d'ailleurs à lui, ainsi qu'à son ami George Lucas avec sa Guerre des étoiles, que l'on doit les premiers films de toute l'histoire du box office américain capables de pulvériser les 100 millions de dollars de recettes sur le seul territoire national. Une manne colossale pour les majors, qui permet aux deux cinéastes de revendiquer par la suite une totale autonomie ou presque vis-à-vis des studios.

En 1977, Rencontres du 3e type initie son rapport étroit avec la science-fiction, un intérêt qui se traduit en 1982 avec E.T., en 2001 avec A.I., d'après une idée de Stanley Kubrick, et en 2002 avec Minority report, une adaptation de l’œuvre de Philip K. Dick interprétée par Tom Cruise. Les deux hommes se retrouveront d'ailleurs en 2005 sur le tournage du classique La Guerre des mondes. Le goût de Spielberg pour l'aventure lui permet par ailleurs de donner naissance à la légendaire saga des Indiana Jones : Les Aventuriers de l'arche perdue (1981), Indiana Jones et le temple maudit (1984) et Indiana Jones et la dernière croisade (1989) associent ainsi à jamais Harrison Ford au personnage du valeureux Indy. La suite de ses aventures, Indiana Jones et le Royaume du Crâne de Cristal, qui a les honneurs d'une présentation cannoise en avant-première mondiale, s'est pourtant faite attendre pendant 19 ans, notamment en raison de l'insatisfaction de George Lucas sur les multiples moutures du scénario. Relevant les paris les plus fous, Spielberg ira jusqu'à ressusciter, grâce à une combinaison novatrice de maquettes animées et d'images de synthèse, plusieurs espèces de dinosaures pour Jurassic Park (1993) et sa suite Le Monde perdu (1997).

Le cinéma de Spielberg, qui revisite souvent les thèmes de l'enfance et de la famille, se porte également vers la comédie (burlesque avec 1941, plus légère avec Arrête-moi si tu peux et plus romantique avec Le Terminal), mais il sait aussi prendre ses distances vis-à-vis du pur divertissement pour aborder des sujets plus graves. L'Holocauste (La Liste de Schindler, 1993), l'esclavage (Amistad, 1997), la Seconde Guerre mondiale (Il faut sauver le soldat Ryan, 1998), le conflit israélo-palestinien (Munich, 2005) sont autant de thèmes délicats qui prouvent l'éclectisme et la sensibilité du cinéaste. Trois ans après son dernier Indiana Jones (2008, une éternité pour le cinéaste qui tourne jusqu'à deux films par an), Steven Spielberg propose coup sur coup au public deux nouvelles productions familiales : Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne (sa première incursion dans le monde de l'animation, pour un film qui est promis à devenir le premier volet d'une trilogie, menée avec son ami Peter Jackson) et Cheval de guerre, un drame classique sur une histoire d'amitié entre un jeune homme et son cheval, pendant la Première Guerre mondiale.

Réalisateur de légende ayant travaillé avec les plus grands acteurs, bénéficiant d'une cote de popularité jamais égalée, Steven Spielberg est également producteur à succès via sa société Amblin Entertainment (Poltergeist, Gremlins, la saga des Retour vers le futur, Les Goonies, Qui veut la peau de Roger Rabbit ?, Twister, Men in black, Super 8). En 1994, il crée avec David Geffen et Jeffrey Katzenberg les studios DreamWorks qui s'imposent rapidement comme l'un des poids lourds de la production cinématographique aux côtés des plus grandes majors. En 2013, il intègre la 20th Century Fox, qui s'occupe de la distribution de leur films.

En 2012, Steven Spielberg met fin à un rêve de longue date avec Lincoln, long-métrage sur le 16ème président des Etats-Unis et sa défense de l'abolition de l'esclavage. Transfiguré comme à son habitude dans son personnage, Daniel Day-Lewis décroche avec ce rôle son troisième Oscar du meilleur acteur. Après de nombreux projets non conclus, le réalisateur revient en 2015 avec Le Pont des Espions, quatrième collaboration avec l'acteur Tom Hanks devant la caméra. On y suit le parcours de James Donovan, avocat chargé de défendre un Américain soupçonné d'espionnage pendant la Guerre Froide. D'ores et déjà plannifié pour l'été 2016, Le bon gros géant, adaptation de Roald Dahl, mettra une jeune fille aux prises avec le Pays des Géants alors que ces derniers envahissent le monde des humains.

(Allociné)

Afficher en entier

Classement dans les cinéthèques

Diamant
5 207 spectateurs
Or
11 107 spectateurs
Argent
9 422 spectateurs
Bronze
7 092 spectateurs
Vu aussi
11 116 spectateurs
Envies
3 661 spectateurs
Pas apprécié
880 spectateurs
PAV
2 291 spectateurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.72/10
Nombre d'évaluations : 5 102

1 Citations 1 346 Commentaires sur ses films

Dernier film
de Steven Spielberg

Sortie France : 2023-02-22

Sortie USA : 2022-11-23

Les derniers commentaires sur ses films

Indiana Jones et les aventuriers de l'Arche perdue

Revu par envie de regarder quelque chose pendant que je cousais, j'ai eu du mal à suivre. Je me rappelais plus des découvertes de lieux secrets, au final il y avait énormément de scènes de course poursuite. La présentation des personnages prend également beaucoup de pellicule. Au final j'ai préféré le deuxième épisode, qui selon moi est plus intrigant.

Afficher en entier
Indiana Jones et le temple maudit

J'ai regardé ce film tout de suite après le premier. Bien que les personnes sont plus stéréotypés que pour l'épisode précédent (notamment la madame un peu trop nunuche), l'action était continue, l'atmosphère très particulière et tendue, l'enjeu assez attrayant. J'ai apprécié le fait que ça n'hésite pas à verser dans le bizarre et dans l'absurde pour bien capter les spectateurs.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par sylvains7 2024-04-04T10:53:52+02:00
The Fabelmans

La tendance est aux cinéastes qui se penchent sur leurs souvenirs d'enfance. A son tour, Spielberg suit le mouvement pour nous offrir l'un de ses films les plus touchants. Ici, pas d'extra-terrestres, ni de dinosaures mais une foule de sentiments. Les relations familiales, la passion du jeune garçon, tout est propice à nous faire ressentir beaucoup d'émotions. Malgré quelques longueurs, on se passionne pour ce début du destin de l'un des plus grands réalisateur actuel.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Evavouva 2024-04-15T18:01:55+02:00
Les Dents de la mer

Enfin je découvre ce grand classique presque 50 ans après sa sortie. Il n'y a pas à dire, j'adore cette atmosphère et le cachet que l'on trouve dans les films des années 70/80. Après pour être tout à fait honnête je trouve que le scénario manque un peu de profondeur mais après tout c'est un film ''d'horreur'' de l'époque et il n'avait pas d'autres vocation que de faire peur. Alors évidemment avec un oeil moderne aujourd'hui le film ne m'a sûrement pas donné autant les chocottes que ce qui était attendu à l'époque. Mais, il est indéniable que le travail de John Williams apporte énormément à l'œuvre. Suspense et d'angoisse, c'est incroyable l'effet que peut produire cette mélodie alors que la plupart du temps nous ne voyons pas le requin mais sommes de son point de vue.

Un grand classique qui mérite d'être vue !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ravenis50 2024-04-17T19:21:27+02:00
E.T. L'Extra-Terrestre

Très bon film ;) une référence en la matière à voir absolument :)

Afficher en entier
Indiana Jones et la dernière croisade

Pour moi la Dernière croisade c'est la madeleine de Proust ultime. Un pur récit d'aventures divertissant et entraînant. Des personnages fantastiques et extrèmements attachants. Des situations et des relations qu'on prend goût à regarder et surtout. Surtout! Un thème très loin d'être idiot! J'ai grandi avec ce film plus que les autres de la saga. L'aventure m'appelle, l'humour m'accroche mais le fond m'y ramène avec toujours autant de plaisir. Au cinéma, à la maison, sur un écran gonflable au Louvre (vraie anecdote) ou juste en bande son sur mon téléphone, le sacré infuse toute l'histoire de son vertige ésotérique, la relation père-fils plante les graines de quelque chose de complèxe qui te suit. J'adore ce film de manière déraisonnable et même après l'avoir découvert pour la première fois il y a plus de 20 ans, il me fait toujours autant plaisir que le gardien du XIe siècle qui regarde avec approbation le choix judicieux fait par cet étrange chevalier.

Afficher en entier
Il faut sauver le soldat Ryan

Un beau film mais assez lent.

Afficher en entier
Les Aventures de Tintin : Le Secret de La Licorne

Le talent de Spielberg, l'aventure de Tintin, de belles images, de quoi passer un moment agréable. Techniquement, c'est bien, c'est fidèle aux souvenirs que j'ai de la bande dessinée mais il me manque un je ne sais quoi pour ne pas ressentir un côté plat à l'histoire, une vie propre par rapport au support d'origine que je ne trouve pas ici malgré le bon travail d'adaptation.

Un bon film tout de même.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Evavouva 2024-04-29T18:02:58+02:00
Arrête-moi si tu peux

Je savais pas en commençant mon visionnage que ce film était inspiré d'une histoire vrai. Cela apporte une tout autre saveur au récit. J'ai dans l'ensemble passé un bon moment mais je dois admettre que le film comporte quelques longueurs quand même.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Germania 2024-04-29T23:36:23+02:00
Empire du soleil

Je suis surprise par le nombre de spectateurs qui ont vu ce film selon Cinénode ? Je pensais qu'il s'agit d'un film très connu comme La Liste de Schindler ou E.T. Ce film est, selon pour ma part, un des meilleurs films de Spielberg que je n'ai jamais vu.

L'histoire est très intéressante et impossible de se montrer impassible durant cette période d'Histoire. Le jeune Christian Bale nous offre une magnifique interprétation tout au long du film. Spoiler(cliquez pour révéler)C'est assez curieux mais la scène où j'ai été très ému est au moment où James découvre de plus près les avions des kamikaze et les kamikaze arrivent alors que James est à deux doigts de mourir.. La vie des prisonniers dans les camps est terrible, mais pire que ceux du camp de concentration d'Auschwitz mais avoir vécu dans un camp est terrible. James parvient à dynamiser sa vie tout remplissant ses missions pour obtenir une place auprès de Basie.

Il est vrai que dans ce film, les Japonais se sont montrés cruels et très rudes envers les prisonniers, mais à quel moment James considère les Japonais comme ses ennemis ? Je suis agréablement surprise comment Spielberg essaie de traiter le film tout en restant neutre face aux Japonais, sans vraiment se montrer qu'ils sont les "méchants" stéréotypés de l'histoire.

C'est un très beau film à voir parce qu'il mérite d'être reconnu par le public.

Afficher en entier

Dédicaces de Steven Spielberg
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de Cinenode