Lire la suite...
Les gens aiment aussi
Activité récente
  • 14-02 ajouté par Sersei (J'ai vu aussi)
  • 20-01 commenté par Noone
  • 18-01 ajouté par Noone (Ma PAV(pile à voir))
Films ayant des thèmes similaires
On en parle ici :
Evaluations
Critère Note Visuel
Globale 8
Scénario 7.3
Images 6.3
Emotions 6.7
Suspense 8
Musique 6
Acteurs 7
Originalité 6.7

Dans les listes de visionnage des Cinenautes
Vos favoris l'ont en cinéthèque

A l'ombre de la haine

Date de sortie

France : 20 Mars 2002

Apprécié pour

Studio

2002
Nationalité : Américain
Voir plus
Présent dans votre cinéthèque :

Synopsis

Ajouté par bazinga le 22-12-2013
Dans une petite ville du sud des Etats-Unis, Hank Grotowski, comme son père Buck avant lui, travaille au quartier des condamnés à mort au sein de la prison locale. Son fils Sonny y fait également ses débuts. Hank a depuis longtemps appris à être distant et froid, tandis que Sonny fait preuve d'une grande sensibilité.
Tous deux sont en charge de l'exécution capitale de Lawrence Musgrove, un Noir dont le passe-temps favori est de dessiner des portraits. Sa femme Leticia et son fils Tyrell viennent régulièrement lui rendre visite.
A la suite de tragiques événements, Hank et Leticia vont être amenés à faire connaissance. Cette rencontre va bouleverser leur existence.

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés

Les commentaires les mieux notés

Les derniers commentaires ajoutés

Par Noone le 2020-01-20 06:48:24 Editer
Je m'attendais, au vu du résumé de l'histoire, à trouver quelque chose de bon, à la fois triste mais avec de l'espoir pour la fin mais soit je n'étais pas pris par l'histoire, soit c'est vraiment trop flagrant pour que je puisse y entrer.
Là, du début à la fin, c'est l'autoroute du prévisible et je ne ressens pas grand chose à l'évocation du condamné à mort, de son fils, de la mère qui perd tout mais se reconstruit avec celui qui a un lien avec elle, l'homme même qui a un père spécial et un fils qui est bien différent de lui... Il y a du potentiel partout mais c'est resté au niveau du potentiel et c'est bien dommage parce qu'Halle Berry et Billy Bob Thornton, ça donnait un duo intéressant.
Des scènes de sexe un peu moins longues pour un peu plus de développement des personnages, ça aurait donné un meilleur film.