Films
47 584
Membres
24 702

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de Cinenode

Robin Campillo

Réalisateur

467 spectateurs

Activité et points forts

Thèmes principaux

Classement dans les cinéthèques

Diamant
124 spectateurs
Or
131 spectateurs
Argent
81 spectateurs
Bronze
63 spectateurs
Vu aussi
71 spectateurs
Envies
208 spectateurs
Pas apprécié
20 spectateurs
PAV
116 spectateurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.89/10
Nombre d'évaluations : 114

0 Citations 34 Commentaires sur ses films

Dernier film
de Robin Campillo

Sortie France : 2017-08-23

Les derniers commentaires sur ses films

Commentaire ajouté par Dirlo26 2018-04-12T19:49:26+02:00
120 battements par minute

Ce film m'as pris carrément aux tripes, il faut dire que je suis sorti du cinéma en pleure! Il m'as vraiment touché, tout d'abord l'histoire est touchante, elle montre bien le combat d'Act Up dans les années 90! Puis il faut dire que les personnages sont vraiment bien joués et on s'attache vraiment à eux!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lee-Loo 2018-04-25T23:30:35+02:00
120 battements par minute

Un très bon film, émouvant, touchant, réaliste, poignant. Il ouvre les yeux sur des réalités trop souvent tues, nous plonge parmi les militants séropositifs ou non au VIH, nous fait comprendre leur vision de la société, leur indignation face à l'indifférence et au désintéressement général. Ce film mérite vraiment d'être vu et nous invite à réfléchir encore aujourd'hui, bien qu'il se passe dans les années 1990.

Bref, n'hésitez pas, je vous le conseille absolument !

Afficher en entier
120 battements par minute

je pense que ce film vaut toutes les campagnes de prévention du monde.

Il est poignant, les acteurs sont plus que crédibles, et la reconstitution est superbe. J'ai été plongé dans les années 80, je me suis sentie manifester avec eux.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par catherine 2018-07-31T14:27:42+02:00
120 battements par minute

pas aimé du tout, ce n'est pas parce que le sujet est grave que ça fait un bon film!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cellophane 2018-08-25T14:39:22+02:00
120 battements par minute

J’ai eu un peu de mal avec ce film.

Le propos, très bien, mais l’ensemble m’a gêné plusieurs fois.

D’abord, il y a trois « clips » musicaux qui cassent complétement le rythme pour moi, des longueurs ici et là qui font que le film aurait pu être un peu plus court et tout autant (voir plus) efficace.

Ensuite, j’ai mis du temps à entrer dedans parce que j’avais du mal à saisir où le film voulait en venir. En fait, il y en a deux : la présentation de la vie d’ActUp et la vie de Sean. Si les deux se mêlent, j’ai eu du mal à voir où ils voulaient en venir au début, voyant la présentation de l’association, me disant que finalement, ça n’était pas vraiment ça puisqu’on basculait ensuite quasi uniquement sur Sean… Et j’ai eu un peu de mal à me laisser entraîner…

Enfin, j’ai eu du mal au début parce que je trouvais que le film avait un côté documentaire auquel je n’accrochais pas trop. L’association ActUp est présentée pendant près d’une heure, sur son fonctionnement, et ça a beau être très bien joué, je voyais un documentaire plus qu’un film. D’autant qu’on nous montre pas mal de petites actions mais au final, pour nous dire qu’elles ne servent quasi à rien : pas de coup d’éclat qui font avancer les choses. A la fin, on se dit qu’ActUp (peut-être à juste titre) brassait de l’air pour exister…

Bon fond, bonne idée, bon comédien, mais ça n’a qu’à moitié fonctionné sur moi.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par nivaprer 2018-09-01T01:31:50+02:00
120 battements par minute

J'ai vu ce film il y a déjà quelques mois mais il m'a tellement marqué que je peux en parler comme si je l'avais vu hier.

Ce film est réellement bouleversant, criant de réalisme et les acteurs qui y jouent sont excellents. Lors de son visionnage, on côtoie la maladie et la mort, on s'indigne en même tant que les personnages contre la société et on vit à travers Nathan et Sean une histoire d'amour au jour le jour. En effet, on encourage Sean dans son combat contre la maladie et la société et dans sa lutte pour la vie et l'amour.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Elodu17 2018-09-09T19:13:25+02:00
120 battements par minute

Malgré de bons acteurs, vrais, et un sujet grave qu'il est important de mettre en lumière, le tout ne m'a pas beaucoup attiré. C'est très long, et lorsqu'on a peu de connaissances sur la lutte contre le sida, certaines infos nous manquent pour bien appréhender le film.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Floc1018 2018-10-07T20:19:50+02:00
120 battements par minute

Par où commencer ?

En plaçant ce film dans ma liste de diamant, j'ai enlevé tous les autres, enfin presque. Pour moi, il faudrait inventer une liste au dessus, rien que pour lui.

Un chef d'œuvre ? Oui, et plus encore. Poignant. Bouleversant. Troublant. Émouvant. Choquant. Violent. Angoissant. Mais aussi : Beau, Fort, Puissant. Je n'ai jamais vu un film qui me pénètre à ce point. Et je choisis mes mots. Comme l'a si bien dit Nahuel Perez Biscayart (alias Sean) dans une de ses interviews, « le film continue de vivre [en moi] de manière très intime ». Je l'ai regardé une fois, il a tourné en boucle dans ma tête pendant 5 jours et, ni tenant plus, je l'ai regardé une seconde fois. Spoiler(cliquez pour révéler)J'avais besoin de faire revivre Sean. Et je pourrais continuer, encore et encore. Jamais un film ne m'avait autant prise à la gorge. Jamais je ne m'étais sentie ainsi prise au piège par un film. C'est simple, il vibre d'authenticité, à tel point que j'ai fini par être incapable de faire la différence entre la fiction et la réalité.

Voilà, donc, pour moi, il mérite mieux que d'être dans ma liste de diamant.

Parlons du film maintenant.

Déjà, les acteurs. Nahuel et Arnaud Valois (alias Nathan), sont époustouflants. Je sais aujourd'hui que le casting a été long, que Robin Campillo cherchait LE couple qui marchait bien. Mission réussie. Tous les deux, ils nous transportent dans leur(s) histoire(s). L'amour, la maladie, la peur, l'angoisse, l'envie de se battre, la rage, la folie et j'en passe. Nahuel est tout simplement incroyable, il nous fait vivre son personnage à 200%. Cela a été éprouvant pour lui, ce n'était pas un rôle facile et Campillo était exigeant. Néanmoins — il le dit lui même — cela sert le film et avec une telle force ! Arnaud, quant à lui, nous offre un personnage plus discret, un peu comme lui finalement (aller donc voir son parcours). Son regard, parfois bienveillant, parfois douloureux, retient notre attention et nous kidnappe. On vit le film avec lui. Un acteur (et un personnage ?) simple et authentique.

Ensuite, le film. J'ai lu que certains le trouvaient long et ne comprenaient pas l'existence de certaines scènes, pourtant, tout est là. On est au cœur d'Act Up, on est dans le corps de tous ces militants et on vit à leur rythme (à l'instar de La Horde Du Contrevent pour ceux qui connaissent). Un rythme que Campillo a su trouver parfaitement au montage. Dans la vie il n'y a pas que des actions coup de poing, il y a aussi les moments où on essaie juste de vivre. Je trouve que Robin Campillo a su trouver le juste équilibre entre le collectif et l'intime, entre l'action et l'inaction, cette pause que l'on se doit de s'accorder de temps en temps. Vous savez quoi ? Je me suis plus ennuyée en regardant le dernier Avengers. Étrange hein ? Et bien c'est exactement à cause du fait qu'ils en font trop. Trop de surprise, trop d'action, trop de bagarre, trop de morts, trop de Trop. Ici, dans 120 BMP, on nous laisse le temps de souffler, de réfléchir, de pleurer. Et, merci M. Campillo, parce que cela fait un bien fou ! (C'est aussi, à mon avis, ce qui nous aspire autant dans ce film).

Et puis, si l'on regarde plus en détail, on parvient à comprendre comment le film est articulé Spoiler(cliquez pour révéler)— la mort de Jérémy qui marque un basculement par exemple — et l'on se rend compte que chaque scène à sa place, sa raison d'être.

Les scènes de sexes (parlons-en), pour une fois, ressemblent un peu plus à la réalité. Spoiler(cliquez pour révéler)Il faut sortir le préservatif, ça ne marche pas, on s'arrête, on se parle, on reprend. On s'en fout de partout (cf la scène de l'hôpital, une des plus belles et des plus touchantes scènes du film à mon goût).

Et puis il y a l'avant dernière scène. Spoiler(cliquez pour révéler)La mort de Sean. La plus touchante et la plus violente. Elle dure 10min (presqu'autant que les scènes de sexes, 12min en tout) et personne n'en parle — je n'ai trouvé qu'une seule interview qui en parlait, une interview de Arnaud, qui le fait aussi remarquer. Pourtant, c'est cette scène là qui m'a achevée et qui a réveillé tous mes cauchemars tapis dans l'ombre. Peut-être que c'est même la meilleure scène du film. Pourquoi ? Parce que c'est probablement la plus authentique. Spoiler(cliquez pour révéler)Parce que Robin Campillo montre la mort, juste telle qu'elle est. La main de Nathan sur cette poitrine vide et silencieuse. La mère de Sean qui a une réaction complètement incongrue. Et puis il faut habiller le mort, ses amis viennent le voir. Est-ce qu'il reste du café ? Je préfère à manger. Et qu'est-ce qu'on fait des cendres ? La vie continue. Voilà, c'est comme ça. Sean meurt, simplement. Pas de cris, pas de hurlement, pas de surprise — et en même temps, bien que la mort de Sean soit prévisible, qui s'attendait à ça ? Son cœur arrête de battre. Point. Et c'est finit. Mais de l'autre côté, du côté des vivants — très bien mis en scène d'ailleurs, quand on voit d'un côté du mur les membres d'Act Up qui discutent et de l'autre côté le corps sans vie de Sean — la vie continue. C'est cette authenticité, cette cruelle vérité, mise à nue, et cette extrême simplicité qui font toute la force, la beauté, la puissance et la violence de cette scène.

Spoiler(cliquez pour révéler)Et enfin, le film finit comme il a commencé. Act Up qui débarque avec ses coups de sifflets, son cri de détresse plus fort que jamais. Scène entrecoupée avec celle de Nathan et Thibault. Les larmes, enfin, de rage et de désespoir de Nathan. Des larmes qui vous touchent, au plus profond du cœur. Et cette danse, cette musique, à 120 bpm, qui résonne... et qui s'arrête, remplacée par le son sourd de nos propres battements de cœur. Un générique silencieux, comme une minute de silence à la mémoire des morts.

Voilà. J'ai parlé longuement, j'ai dit beaucoup de chose, mais je ne parviens toujours pas à dire l'essentiel. Il n'y a pas de mot pour décrire ce que je ressens et pourquoi j'ai le ventre noué. Si. Peut-être une phrase.

« Il y a des livres qui décoiffent, qui dérangent, dont on sort troublé et même chamboulé. » (Bernard Pivot dans Lire ! )

J'ai connu quelques livres comme ça. 120 Battements Par Minute est le premier film qui me secoue à ce point.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Gaali 2019-01-21T17:06:01+01:00
120 battements par minute

Très dur, très beau, très touchant.....

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Clary76 2020-06-01T20:45:10+02:00
120 battements par minute

Un film bouleversant, très beau, avec un sujet très intéressant qui vaut bien une campagne de prévention. Je ne pense pas le revoir mais je suis contente de l'avoir vu.

Afficher en entier

Dédicaces de Robin Campillo
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de Cinenode
Array