Films
50 671
Membres
25 568

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de Cinenode

George Lucas

Réalisateur

4 982 spectateurs

Activité et points forts

Thèmes principaux

ajouté par 29wendy 2016-12-05T18:49:16+01:00

Biographie

Elevé dans un ranch de Modesto en Californie, George Lucas se destine initialement à une carrière de pilote automobile. Après un terrible accident, il change d'orientation (mais conservera son goût pour les voitures, comme en témoigne son American Graffiti) et entre à l'université de Californie du Sud (USC), où il étudie le cinéma, ainsi que les contes, légendes et mythologies. Passionné par le montage et le documentaire, le jeune cinéaste impressionne en réalisant THX-1138 : 4EB (Electronic Labyrinth), un court métrage de science-fiction qu'il adapte en long métrage en 1970. Produit par Francis Ford Coppola -que Lucas avait rencontré en tournant le making-of de sa Vallée du bonheur (1968)- THX 1138 ne rencontre malheureusement pas le succès escompté.

Trois ans plus tard, George Lucas délaisse la SF pour tourner American Graffiti, comédie dramatique et nostalgique portée par de jeunes Ron Howard, Richard Dreyfuss et Harrison Ford. Les droits de Flash Gordon lui échappant, il planche parallèlement sur une saga intergalactique mêlant quête initiatique, mondes merveilleux, mythologie et combats spatiaux, véritable hommage aux sérials de eon enfance composé à l'origine de neuf épisodes : ce sera Star wars, ou le destin d'Anakin Skywalker et de son fils Luke au sein d'une galaxie déchirée par la guerre civile. Aucun studio ne semble toutefois prêt à s'investir dans le projet, et seule la Twentieth Century Fox, encouragée par le succès d'American Graffiti et ses cinq nominations aux Oscars, accepte de mettre à la disposition du metteur en scène un solide budget de 8 millions de dollars.

Lancé dans un véritable tournage marathon entre la Tunisie et l'Angleterre, George Lucas doit alors faire face aux doutes d'une équipe peu convaincue par ce qu'elle considère comme un "film pour enfants", et à la pression d'un studio inquiété par les dépassements de budget et les délais non tenus. Lucas et les techniciens d'Industrial Light & Magic (ILM, sa société d'effets visuels fondée en 1975 pour le film) travaillent alors jour et nuit pour terminer un film qui ne semble pas convaincre les producteurs de la Fox, persuadés que le film sera un échec. Le 25 mai 1977, La Guerre des étoiles sort sur quelques écrans américains. C'est un raz-de-marée sans précédent, et le film, véritable révolution technologique, devient en moins d'un an le plus gros succès de tous les temps et modifie profondément le monde du cinéma. Devançant le phénomène, George Lucas rachète les droits des suites à la Fox, ainsi que ceux des produits dérivés, créant un véritable empire via sa société Lucasfilm ltd.

Laissé très fatigué par le tournage de Star wars : Episode IV - Un nouvel espoir, George Lucas confie les rennes de Star wars : Episode V - L'Empire contre-attaque (1980) à Irvin Kershner, puis du Star wars : Episode VI - Le Retour du Jedi (1983) à Richard Marquand, mais reste néanmoins le seule et unique maître à bord du vaisseau Star Wars. Il devient par ailleurs l'un des producteurs majeurs d'Hollywood, et met en chantier la trilogie Indiana Jones, réalisée par son complice Steven Spielberg. Très intéressé par la technologie, George Lucas oeuvre parallèlement sur de nombreuses innovations majeures de l'industrie cinématographique via ILM, comme le son THX, les caméras assistées par ordinateur et l'utilisation des images de synthèses.

En 1994, convaincu par les dinosaures de Jurassic Park, Lucas décide de se repencher sur l'univers Star wars et de conter les trois épisodes précédant Star wars : Episode IV - Un nouvel espoir. En 1997, vingt-deux ans après son dernier film (!), il réalise Star wars : Episode I - La Menace fantôme (1999), suivie en 2002 par Star wars : Episode II - L'Attaque des clones et en 2005 par Star wars : Episode III - La Revanche des Sith. Par ailleurs, et souvent au grand désespoir des fans, il continue de modifier sa saga selon sa vision, en proposant notamment une version DVD retouchée du Star wars : Episode VI - Le Retour du Jedi dans laquelle il incruste le comédien Hayden Christensen, héros de sa nouvelle trilogie.

Tout en travaillant sur le futur de Star wars à travers la série animée Star Wars : Clone wars et un projet de série télé live, George Lucas envisage, une fois La Revanche des Sith sortie, de revenir au cinéma expérimental de ses débuts.

Afficher en entier

Classement dans les cinéthèques

Diamant
3 560 spectateurs
Or
4 858 spectateurs
Argent
3 142 spectateurs
Bronze
2 121 spectateurs
Vu aussi
2 758 spectateurs
Envies
269 spectateurs
Pas apprécié
223 spectateurs
PAV
309 spectateurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 8.01/10
Nombre d'évaluations : 1 580

0 Citations 412 Commentaires sur ses films

Dernier film
de George Lucas

Sortie Dvd France : 2005-11-30

Les derniers commentaires sur ses films

Star Wars, Épisode II : L'Attaque des Clones

J'ai préféré ce film au I car, pour moi, le II est meilleur tant par son visuel et ses effets spéciaux que par des personnages mieux représentés et plutôt crédibles, ainsi qu'une bonne histoire dans la continuité du I et précédent bien la trilogie originelle. On comprend mieux comment le personnage d'Anakin a évolué et comment la politique et la guerre se sont mises finement en place.

Cependant le film a bien sûr quelques défauts : les scènes d'amour entre Anakin et Padmé sont un peu niaises et rapides (dans le sens où ils tombent amoureux vite et que ça se finalisent rapidement) ; l'épisode avec la mère d'Anakin est aussi très touchante mais peut-être pas assez exploitée...

Afficher en entier
Star Wars, Épisode II : L'Attaque des Clones

J'ai vraiment bien aimé cet épisode. Notamment la relation entre Anakin et Padme, et la petit enquête d'Obi-Wan. Très bon jeu d'acteur en tout cas. Dommage que le film vieillit mal, les effets spéciaux laisse un peu à désirer.

Afficher en entier
Star Wars, Épisode 3 : La revanche des Sith

Des 3 films de cette première trilogie, c'et le film avec lequel j'ai le moins accroché, bien que je reconnaisse ses mérites scénaristiques et visuelles. J'y ai moins adhéré car même si côté narration de l'histoire c'est la suite logique de l'histoire, j'ai trouvé cela trop précipité, moins crédible dans le rôle des protagonistes principaux (Anakin et Padmé principalement) et dans le jeux de leurs acteurs.

Le personnage d'Anakin est moins agaçant que dans le II, peut-être plus mature mais toujours aussi tiraillé entre le bien/son devoir et l'immoralité/sa puissance. Mais malgré cela, j'ai trouvé son changement du côté obscur a été amené trop directement, trop vite ici, son personnage est moins dans la subtilité pour moi, même si la situation globale du III est la conclusion directe du I et du II.

Padmé a un rôle ici plus mineur que dans les films précédents, ce qu'on peut déplorer mais qui est normal car il n'est question ni de sa planète ni de son rôle politique (qui ne peut plus rien face à la situation politique actuel du film, contrairement au précédent). Égale à elle-même et à ses croyances tout au long du film, elle semble presque croire à la prétendue rébellion des Jedis et s'accroche à la fin à Anakin, avant de revenir à elle-même à la fin du film. J'ai alors moins accroché avec son personnage dans cette œuvres que dans les 2 précédentes. Obi Wan, quand à lui, reste égal à lui-même et continue à croire en Anakin et à le soutenir, et sa relation à son apprenti reste touchante.

Les scènes de combat, même si visuellement belles et nécessaires, ont été pour moi trop longues, notamment à la fin du film.

Connaissant en partie la trilogie originelle qui suit celle-ci, j'ai tout de même pensé à plusieurs reprise dans le film : et si, et si...Et si Anakin avait été nommé maître, et si Anakin avait accompagné Obi Wan, et si on les membres du conseil lui avaient montré un eu moins leur méfiance (même en la ressentant tout de même). Spoiler(cliquez pour révéler) Et si Obi Wan au moins vérifié à la fin de leur combat qu'Anakin était bien mort au lieu de penser qu'il n'avait pas survécu, ou si il l'avait achevé (genre décapité) pour être sûr qu'il soit bien mort . En conclusion, j'ai moins bien accroché à ce film mais il est la conclusion logique des films précédents, il permet de bien clôturé la saga, met bien en place les films qui suivront tout en permettant de bien les comprendre.

Afficher en entier
Star Wars, Épisode 3 : La revanche des Sith

Bouleversant et agaçant, une succession de mauvais choix, je n'ai jamais été autant en colère devant un film. Tout les personnages se liguent contre Anakin, aucune confiance, aucune estime, comme si tout ce qu'il avait fait pour prouver sa loyauté n'avait servie à rien, et après les Jedi font les choqués, quand ils le voient choisir le côté obscur. Ils l'ont pourri avec leur arrogance. Je suis très déçue par cette tournure de l'histoire. La séquence de l'Ordre 66 m'a arraché le cœur, je n'avais jamais vu une scène aussi bouleversante. Un très bon film.

Afficher en entier
Star Wars, Épisode 3 : La revanche des Sith

Le film des révélations ! On découvre comment Anakin est devenu Dark Vador, et la naissance de Luke et Leia! J'ai beaucoup aimé !

Afficher en entier
Star Wars, Episode IV : Un nouvel espoir

Un film culte, avec un fameux trio de personnages principaux et une histoire narrative qui marche bien, malgré des effets spéciaux un peu dépassés et le peu de moyens utilisés.

Afficher en entier
Star Wars, Episode IV : Un nouvel espoir

On voit que c'est le premier Star Wars, parce que c'est bien le seul qui ne se prend pas la tête. L'histoire est racontée simplement, il n'y a pas de temps mort, les personnages sont présentés sans chichi et sans longueur. Pour le coup le film vieillit mieux que la trilogie prequel, malgré l'âge. J'ai longtemps été réticente à regarder la trilogie originale, mais j'ai eu bien tord car ce premier film m'a bien convaincu. Par contre, on repassera sur le doublage ^^

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ldi-maria 2020-12-23T14:21:26+01:00
American Graffiti

En situant l'action quelques mois avant le début de la guerre du Vietnam et de l'assassinat de John Fitzgerald Kennedy, George Lucas signe un excellent film rétro sur l'Amérique des années cinquante-soixante.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par sylvains7 2021-01-07T02:54:49+01:00
American Graffiti

Film culte aux USA, la caméra suit les errances sur une nuit de quelques ados à l’aube de basculer dans la vie adulte. Il n’y a pas véritablement d’histoire, juste des tranches de vie, des successions de scènettes qui finissent par nous sembler bien longues, n’ayant pas la même nostalgie nationale de cette époque . Heureusement, le casting permet de nous faire découvrir de jeunes acteurs dont la célébrité allait bientôt éclore.

Afficher en entier
Star Wars, Episode IV : Un nouvel espoir

Qu'est-ce que j'en ai en entendu parler de cette saga ! A chaque sortie de film, c'est toujours la même chose : un engouement d'une ampleur que ça inonde tous les réseaux sociaux. Alors forcément, on se pose des questions quand, comme moi, on a jamais vu un seul de ces films.

Je me suis fait chier devant le visionnage du début à la fin. Pour commencer Spoiler(cliquez pour révéler)Luke accepte trop rapidement la proposition d'Obi Wan alors que ça fait seulement CINQ MINUTES qu'ils se sont rencontrés, qu'est-ce que cette histoire encore de suivre un parfait inconnu dans une bataille contre le Mal ?! Ca aurait pu être un espion, il l'aurait suivi quand même !.

Ensuite, Spoiler(cliquez pour révéler)Luke et Obi Wan font confiance aveuglément à deux robots, sans se demander si les mecs en blanc n'ont pas mis de traceur ou trafiquer le systèmes des deux robots ; OK C3PO contient un message de la princesse Leïa, mais quand même, tester le robot c'est trop demander pour éviter de tomber dans un potentiel piège ?! Ah oui, en parlant de la princesse Leïa, ça se voit qu'elle est littéralement traumatisé par sa séquestration (ironie) et elle a plus l'air de s'ennuyer qu'autre chose alors qu'elle a été ENLEVEE PAR DARK VADOR (aka son père, je sais, c'est sympa les réunions de famille chez les Skywalker) !

C'est une blague aussi que Luke est hyper triste de voir Spoiler(cliquez pour révéler)Obi Wan se faire tuer par Dark Vador alors que ça fait seulement DEUX JOURS qu'ils se connaissent ? Sans oublier qu'ils font confiance au premier tueur à gage venu (oui Han Solo a l'air vraiment fiable vu sa réputation dans le film), qui hésite pas à tirer sur le premier mec qui vient réclamer je-ne-sais-quoi.

Et cette fin !!!!!!!! Mais c'est une grosse blague !!! Spoiler(cliquez pour révéler)La rébellion fait littéralement CONFIANCE à un tueur à gage super fiable (ironie encore une fois), à un gamin que personne ne connaît, à Choubaka (ami du tueur à gage) et à la princesse (qui rappelons-le a été séquestré par Dark Vador, son gentil papounet, et qui aurait pu être une espionne pour l'Etoile Noire), et laisse UN ETRANGER TEL QUE LUKE PILOTER UN VAISSEAU POUR COMBATTRE LES ENNEMIS DONT DARK VADOR !!!!!!!! Mais c'est quoi cette m*rde !!!!!

Pour résumer, je suis dégoûtée. Je n'ai trouvé AUCUNE cohérence dans ce premier film, mis à part la peur de l'oncle et de la tante de voir leur neveu Luke partir... ET CE FILM EST CULTE ??????

Je ne compte pas regarder la suite vu ce que j'ai pu penser et écrire ci-dessus.

Afficher en entier

Dédicaces de George Lucas
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Studios

Lucasfilm : 3 films

20th Century Fox : 1 film

Universal Pictures : 1 film

Warner Bros : 1 film

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de Cinenode
Array