Films
45 481
Membres
22 682

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de Cinenode

Jean Becker

Réalisateur

746 spectateurs

Activité et points forts

ajouté par Gallearde 2016-02-10T11:31:59+01:00

Biographie

Jean Becker est un réalisateur et scénariste français, né le 10 mai 1933 à Paris.

Fils du réalisateur Jacques Becker, il est le frère d’Étienne Becker et de Sophie Becker (épouse de Pierre Vaneck). Jean Becker commence sa carrière en tant que stagiaire dans le film de son père, Touchez pas au grisbi en 1953, film qui contribue à relancer la carrière de Jean Gabin. Il reste assistant-réalisateur des films de Jacques Becker pour Montparnasse 19 (1958) et Le Trou (1959). Il est aussi assistant-réalisateur pour Julien Duvivier et Henri Verneuil.

Son père meurt juste après avoir fini Le Trou, et Jean Becker se lance dans l’aventure de la réalisation avec Un nommé La Rocca avec Jean-Paul Belmondo (1961), qu’il emploiera dans Échappement libre et Tendre Voyou. Ces films obtiendront des succès commerciaux.

Après avoir réalisé les épisodes de la série télévisée à succès Les Saintes chéries et Pas de caviar pour tante Olga, incursion inattendue dans le comique farfelu, il fait une pause de près de vingt ans avant de revenir derrière la caméra pour réaliser L’Été meurtrier avec Isabelle Adjani et Alain Souchon (1983).

Le film obtient un énorme succès et est nommé au Festival de Cannes pour la palme d’or et aux Césars.

En 1986, Jean Becker obtient le César du meilleur film publicitaire pour Le Clemenceau.

Depuis le succès public et critique d’Élisa avec Vanessa Paradis et Gérard Depardieu, Becker tourne régulièrement avec les mêmes acteurs, entre autres, Jacques Villeret, Suzanne Flon et André Dussollier pour les succès Les Enfants du marais (avec Michel Serrault), Un crime au Paradis (avec Josiane Balasko), inspiré du film La Poison de Sacha Guitry, et Effroyables jardins (avec Thierry Lhermitte et Benoît Magimel) d’après le livre éponyme de Michel Quint.

Il a fait tourner Daniel Auteuil et Jean-Pierre Darroussin dans Dialogue avec mon jardinier, sorti en 2007. Puis c’est au tour d’Albert Dupontel de tenir le rôle principal de Deux jours à tuer où il partage l’affiche avec Marie-Josée Croze et Pierre Vaneck.

En septembre 2009, il tourne La Tête en friche, dans sa patrie de Charente-Maritime, avec Gérard Depardieu et Gisèle Casadesus.

Une constante dans ses films est de montrer une France non-parisienne, qu'elle soit France des petites villes, rurale ou maritime.

Il est le président d'honneur d'Un réalisateur dans la ville, en 2010 à Nîmes, festival parrainé par Carole Bouquet et Gérard Depardieu.

Il est le grand-oncle d'Aurélie Vaneck et de Thibaud Vaneck

Afficher en entier

Classement dans les cinéthèques

Diamant
101 spectateurs
Or
289 spectateurs
Argent
230 spectateurs
Bronze
237 spectateurs
Vu aussi
401 spectateurs
Envies
114 spectateurs
Pas apprécié
31 spectateurs
PAV
65 spectateurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.44/10
Nombre d'évaluations : 186

0 Citations 62 Commentaires sur ses films

Dernier film
de Jean Becker

Sortie France : 2018-03-28

Les derniers commentaires sur ses films

Commentaire ajouté par laulau1796 2018-02-07T09:43:00+01:00
Bon rétablissement!

Un film court et divertissant, qui nous permet d'esquisser un sourire à quelques moments. L'évolution des personnages est intéressante, et nous permet de mieux nous plonger dans le film.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par alienor57 2018-04-20T04:36:20+02:00
Le collier rouge

Un excellent film qui traite bien des problèmes de la guerre. Un François CLUZET toujours excellent dans son rôle. Grâce à son enquête et les témoignage, il arrive à faire la part des choses et laisse en liberté le prisonnier.

J'ai vraiment aimé ce film.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cellophane 2018-10-22T15:50:41+02:00
Bon rétablissement!

Le film est agréable. Mais ça ne va guère plus loin…

D’accord, Gérard Lanvin remplit bien l’écran (en donnant toutefois l’impression que Bacri n’était pas dispo…).

Certes, tous les autres comédiens sont justes et plutôt pas mal.

Ok, on a une trame du type qui se fait une place et s’ouvre aux autres.

Mais pour apprécier, il ne faut pas trop se pencher sur l’histoire et les interrogations qu’elle laisse (d’où on reste aussi longtemps dans un hôpital pour ce qu’il a, que devient la jeune fille, où sont ses parents, pourquoi elle resterait à l’hôpital plutôt qu’en famille d’accueil).

Pas plus qu’il faut s’interroger sur les histoires pas totalement finie (le frère, c’est quoi la finalité ? Le vieux type qui passe une nuit dans la chambre, c’est quoi le but ? L’histoire des cendres du grand-père, de la gamine et ce qu’elle va devenir, du copain et son opération ?).

Ça m’a donné le sentiment d’un Amélie Poulin qui ne va pas au bout. D’une relation où d’habitude la carapace se fend mais qui ne va pas jusqu’au bout, ça se fendille à peine ici (pis la carapace n’était pas si dure que ça au début).

Quelques répliques ici et là qui sont très bonnes dans le film ; quelques scènes qui sont un poil sans réel intérêt…

Bon, le film est agréable (y’a quand même un moment où j’avais l’impression d’être devant depuis une heure et ça faisait pas trente minutes) mais manque d’un peu de punch, de tension, de folie… Une sorte de guimauve pas assez cuite mais suffisamment sucrée pour être sympa…

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Maelle8313 2019-02-01T15:09:56+01:00
Bon rétablissement!

Un film complétement déjanté avec de super bons acteur une vrai partie de plaisir

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Noone 2019-03-22T05:59:58+01:00
Les enfants du marais

Une histoire simple de moments simples portée par un excellent casting, de beaux paysages et une musique de Pierre Bachelet qui porte bien le tout.

Le film commence par la voix de Suzanne Flon, et on retrouve très vite deux acteurs que j'aime beaucoup. Le duo Jacques Villeret et Jacques Gamblin marche vraiment bien. André Dussollier et Michel (Pépé la reinette) Serrault complètent bien cette bande d'hommes libres qui vivent de petits boulots et de liberté.

Le seul qui fait un peu tâche, c'est Eric Cantona, il va, il vient et n'a pas trop d'importance dans l'histoire.

Un excellent film pour passer un bon moment.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par sylvains7 2019-05-27T01:22:13+02:00
Le collier rouge

Jean Becker, spécialiste des films qui fleurent bon le terroir, était le réalisateur rêvé pour l'adaptation du roman (moyen) de Ruffin. Le passage du papier à l'écran reste d'une facture ultra classique, un cinéma de papa qui arrive tout juste à passer le cap du téléfilm moyen. Heureusement, le jeu des acteurs reste tout de même appréciable, malgré le fait qu'ils n'aient pas grand chose à jouer.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par i_reine 2019-07-10T11:08:37+02:00
Deux jours à tuer

Magnifique film, très poignant. On ne s'attend pas à la fin. Albert Dupontel est incroyable, comme toujours.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par FanDeGlee 2020-01-05T10:55:23+01:00
Bon rétablissement!

Un film passable, un peu drôle, avec des personnages émouvants.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Noone 2020-03-09T06:06:45+01:00
Dialogue avec mon jardinier

Un film bien tenu par Auteuil et Darroussin mais qui m'a laissé tout le long du visionnage et encore après, une impression de manque dans la relation entre les deux, même si leur amitié retrouvée est sympathique à suivre.

Jean-Pierre Darroussin est un acteur vraiment agréable à suivre dans chacun de ses films et celui-là lui donne encore matière à travailler les émotions de son personnage.

Encore un film de Becker que j'ai apprécié.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Puma_Mystique 2020-04-14T02:14:49+02:00
La tête en friche

Le génies d'acteurs pour un ode à la finesse, pour faire revivre en nous l'homme bléssé en chacun de nous, dans nos "têtes en friches".

Afficher en entier

Dédicaces de Jean Becker
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de Cinenode
Array