Films
43 610
Membres
21 542

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de Cinenode

Bernard Borderie

Réalisateur

793 spectateurs

Activité et points forts

Thèmes principaux

ajouté par CharleyDavidson 2017-01-28T09:29:04+01:00

Biographie

Bernard Borderie est un réalisateur français né le 10 juin 1924 à Paris où il est mort le 28 mai 1978.

(à l'âge de 53 ans)

Fils du producteur Raymond Borderie, il devient assistant réalisateur et tourne quelques courts métrages.

Il connaît le succès au cours des années 1950 en mettant en scène Eddie Constantine dans le rôle de Lemmy Caution, un agent de la CIA, et en lançant la série des "gorilles" avec Lino Ventura. Puis, entre 1964 et 1968, il tourne les cinq films de la série "Angélique" avec Michèle Mercier qui deviendront des classiques multi-diffusés. Les dernières années de sa carrière sont consacrées à la télévision avec des feuilletons historiques tels que les Mohicans de Paris ou Gaston Phébus. Il est décédé d'une cruelle maladie à 54 ans et son père, Raymond devait lui survivre quatre ans.

Afficher en entier

Classement dans les cinéthèques

Diamant
394 spectateurs
Or
617 spectateurs
Argent
483 spectateurs
Bronze
445 spectateurs
Vu aussi
992 spectateurs
Envies
56 spectateurs
Pas apprécié
42 spectateurs
PAV
48 spectateurs

Dernier film
de Bernard Borderie

Sortie France : 1972-07-05

Les derniers commentaires sur ses films

Angélique 5 : Angélique et le Sultan

Un opus toujours plus osé qui tient en haleine. Bien qu'il soit légèrement décevant (surtout la fin, qui arrive bien trop vite à mon goût), j'aime tellement cette saga que je ne peux pas lui en tenir rigueur. Mon seul reproche, c'est que j'aurais aimé qu'elle dure encore longtemps !

Afficher en entier
Angélique 2 : Merveilleuse Angélique

Contraste de vie d'Angélique entre ce film et le premier : d'une vie de luxe elle passe à une vie dans la rue, avec toujours des amis et des appuis.

Angélique... bah c'est Angélique quoi. Belle, forte, ne se laissant pas abattre, elle rebondit...

J'adore.

Afficher en entier
Angélique 3 : Angélique et le Roy

Un de mes préférés de la saga !

Afficher en entier
Angélique 4 : Indomptable Angélique

Changement de décors pour la Marquise des Anges. Un des films de la saga que j'apprécie le moins mais en même temps, on retrouve Geoffrey !

Afficher en entier
Angélique 5 : Angélique et le Sultan

Le final... un de mes préférés. J'aime l'ambiance qu'il apporte et aussi le suspens : Angélique va-t-elle réussir enfin à retrouver Geoffrey pour de bon ? :)

Afficher en entier
Angélique 1 : Angélique, Marquise des Anges

Je me souviens que ma mère était une grande fan et pendant la sieste de ma sœur, je regardais les cassettes.

Que dire d'Angélique sinon qu'elle m'impressionne, qu'elle est l'héroïne qu'on aime voir et revoir... belle, forte, indépendante, piquante, amusante... c'est une saga culte, le truc qu'on remet de temps en temps avec le sourire. Moi en tout cas, je ne me lasse pas de les revoir.

Afficher en entier
Angélique 1 : Angélique, Marquise des Anges

Très théâtral, mais magistralement réalisé et interprété. La musique est sublime, tout comme le sont décors et costumes qui nous plongent dans l'intrigue, très intéressante et entraînante. On a de la romance, comme on en fait plus, mais les personnages sont tels qu'il y a de la passion, pas seulement cette amour naïf que l'on voit parfois dans les vieux films. Chacun avec son caractère apporte quelque chose à l'histoire, et les rôles sont superbement distribués et joués.

Afficher en entier
Angélique 2 : Merveilleuse Angélique

Angélique devient plus rebelle qu'elle ne l'était déjà, elle devient manipulatrice dans l'espoir de se venger et de retrouver une place au sein de la bourgeoisie. Les hommes semblent êtres son point faible mais aussi le bon filon pour arriver à ses fins. Mr de Peyrac semble loin dans ce deuxième volet, tellement Angélique se montre sûre d'elle et indépendante.

Toujours magistralement interprété et réalisé. L'introduction de nouveaux personnages permet à l'histoire de ne pas s'essouffler.

Afficher en entier
Angélique 3 : Angélique et le Roy

Intéressant de voir une autre facette du Roi. Le rebondissement sur De Peyrac apporte beaucoup à ce volet. Dommage qu'on ne sache pas grand chose de sa vie avec le marquis Plessis de Belliere mais ce n'est pas gênant dans le film. L'intrigue poison/complot est rondement menée. Je me répète, mais excellente réalisation et interprétation.

Afficher en entier
Angélique 4 : Indomptable Angélique

Cet Angélique a quelque chose de différent. On est moins dans le Paris Bourgeois et davantage dans la violence du commerce maritime du 17ème siècle, dont Angelique est violemment victime. On retrouve avec bonheur De Peyrac, qui se bat pour celle qu'il aime plus que les autres.

Afficher en entier

Dédicaces de Bernard Borderie
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de Cinenode
Array