Films
53 967
Membres
28 091

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de Cinenode

Michael Bay

Réalisateur

Né(e) le 1965-02-17 ( 57 ans )
5 023 spectateurs

Activité et points forts

Thèmes principaux

ajouté par Mayoune 2015-05-10T15:34:57+02:00

Biographie

Diplômé de la Wesleyan University et de l'Art Center College of Design de Pasadena, Michael Bay se lance à 24 ans dans la réalisation de clips vidéos, parallèlement à ses études. Rapidement engagé par Propaganda Films après un clip pour Donny Osmond, il travaille pour des artistes comme Aerosmith, Tina Turner, Meat Loaf et Lionel Richie. En même temps, il aborde la mise en scène de spots publicitaires et réalise des campagnes pour la Croix Rouge, Nike, Budweiser, Coca Cola ou encore Reebok. Ce statut de "clippeur" inspire son style visuel à venir : montage rapide, mouvements de caméra visibles, images esthétisées (filtres, saturation des couleurs, etc.).

En 1995 il exporte son savoir-faire au cinéma en dirigeant Will Smith et Martin Lawrence dans son premier long métrage, Bad boys, un buddy movie survitaminé qui redynamise le genre. Avec près de 160 millions de dollars de recettes à travers le monde, ce succès inespéré perche Michael Bay dans les hautes sphères des artistes rentables. C'est aussi le point de départ d'une collaboration fructueuse avec le producteur Jerry Bruckheimer, d'où naîtra un grand nombre de films lucratifs.

Michael Bay s'engage dans la voie de la surenchère budgétaire et pyrotechnique, faisant de l'action la matière même du film, et inventant sans cesse de nouvelles façons de filmer. The Rock, en 1996, ainsi que Armageddon deux ans plus tard, redéfinissent les limites de l'action movie. Prenant pour décor la prison désaffectée d'Alcatraz ou pour prétexte la menace d'un astéroïde voué à s'écraser sur Terre, Michael Bay en profite pour dynamiter les formes habituelles de mise en scène, et transforme au passage Nicolas Cage et Ben Affleck en icônes du cinéma d'action. Même principe pour Pearl Harbor en 2001 qui, sur fond de reconstitution historique, révèle Josh Hartnett et Kate Beckinsale.

Après Bad boys 2 en 2003, pour lequel le réalisateur retrouve les deux compères du premier volet, Michael Bay change radicalement de genre avec The Island. Mettant entre parenthèses sa collaboration avec Jerry Bruckheimer, il produit également ce film de science-fiction avec Scarlett Johansson et Ewan McGregor. Le succès relatif de ce dernier n'empêche pas le cinéaste de retenter sa chance dans le genre : avec, Transformers, adaptation du dessin animé, il transforme un rêve d'enfant en réalité. Triomphe au box-office (plus de 300 millions de dollars de recettes aux Etats-Unis), ce blockbuster, qui révèle Shia LaBeouf, se voit doté de deux suites, Transformers la revanche, en 2009, et Transformers 3, en 2011. Deux ans plus tard, il change de registre avec No Pain No Gain, un film à "petit" budget qui ne comporte ni robots ou autres météorites géantes, mais qui est centré sur les véritables activités criminelles d'un gang de bodybuilders ayant sévi à la fin des années 1990.

En parallèle, Michael Bay a créé deux sociétés de production : Bay Films, qui reste l'une des premières entreprises hollywoodiennes en termes de rentabilité, ainsi que Platinum Dunes, lancée en 2001 avec Andrew Form et Brad Fuller, vouée au financement de jeunes talents sur des projets à budgets moindres. C'est avec cette dernière qu'il a produit les remakes à succès de séries B fantastiques, type Massacre à la tronçonneuse, Amityville et Hitcher. Il s'essaie en 2013 au slasher movie et à la SF en produisant American Nightmare et Project Almanac, jouant sur le found footage et, de nouveau, sur un budget réduit par rapport à ceux dont il profite pour ses réalisations.

Continuant à profiter des franchises, il réalise en 2013 le quatrième volet de Transformers : l'âge de l'exctinction alors qu'il avait initialement prévu de passer la main à un autre cinéaste pour ce nouvel opus. Il y retrouve Mark Wahlberg qui avait déjà joué dans "No Pain no gain" et qui remplace dès lors Shia LeBeouf dans le rôle principal. De même, il est annoncé comme réalisateur sur Bad Boys 3, qui doit sortir en 2015. Du côté de la production, on le retrouve au volant de l'adaptation de la série animée Tortue Ninja, ainsi que sur la suite d'American Nightmare : Anarchie.

(Allociné)

Afficher en entier

Classement dans les cinéthèques

Diamant
1 689 spectateurs
Or
3 715 spectateurs
Argent
3 166 spectateurs
Bronze
2 344 spectateurs
Vu aussi
3 719 spectateurs
Envies
978 spectateurs
Pas apprécié
393 spectateurs
PAV
585 spectateurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.44/10
Nombre d'évaluations : 1 582

0 Citations 390 Commentaires sur ses films

Dernier film
de Michael Bay

Sortie France : 2022-03-23

Les derniers commentaires sur ses films

Transformers, Episode 5 : The Last Knight

Comment ce cinquième film peut-il avoir 3,5/5 sur cinenode, dommage que ça ne soit pas du tout représentatif du travail réalisé pour créer ce film, il mérite beaucoup moins...

Rotten tomatoes et Imdb sont des sources sûr pour pouvoir évaluer un film avant de le regarder.

Micheal Bay m'a très déçu sur ce film, les monteurs de ce cinquième volet étaient complètement bourrés lors du montage, c'est pas possible de faire ressentir une sensation de remonté gastrique aux spectateurs lors du visionnage de certaines scènes...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ame_Reader 2021-06-29T19:21:13+02:00
Commentaire ajouté par Eli_sa_vln 2021-08-15T11:42:47+02:00
6 Underground

Le film nous tient en haleine du début à la fin, il est rempli d'action et d'aventure. De loin un de mes films préférés !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Eastwood 2021-08-16T11:37:37+02:00
Pearl Harbor

Très beau et bien raconté. Les effets spéciaux grandioses. Du grand spectacle.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par laulau1796 2021-08-24T11:13:34+02:00
6 Underground

Un film d'action bien mené, notamment grâce à de bons acteurs. L'histoire est intéressante et originale, les scènes de bagarre sont pleines d'entrain, et le tout amène à sourire par moment.

En somme, un film plein de testostérone qui ravira les amateurs de films d'action.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Koukai77 2021-09-28T23:33:45+02:00
13 Hours

Un film typique du genre action qui n'apporte rien de nouveau. Action, émotions, héros et musique dramatique....

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Celola 2021-12-01T20:17:20+01:00
Armageddon

Comme toujours, Bruce Willis va sauver le monde ! Un film pas très original qui n'est pas épargné par un patriotisme plus qu'insupportable. Les prouesses techniques sont tout de même assez impressionnantes, et le film arrive à être parfois très drôle et même émouvant même s'il est le prototype du blockbuster qui déménage.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Celola 2022-02-01T14:18:05+01:00
Bad Boys

Le cocktail humour/action fonctionne a la perfection, et l'action est omniprésente tout au long du film. Cependant, cela reste un film policier classique.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LauraPalmer 2022-04-04T22:18:53+02:00
Ambulance

Un film de course poursuite efficace, au montage dynamique.

Les personnages sont hyper clichés et au service de situations improbables mais en même temps personne ne demande à ce genre de film d'être réaliste.

Ambulance est un pur divertissement qui ravira les amateurs du genre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Vampilou 2022-04-12T10:37:31+02:00
Ambulance

Un film d’action ultra prenant !

Le film de braquage est un genre que j’apprécie beaucoup, alors forcément, je ne pouvais pas passer à côté de celui-ci et je dois dire que ce fut sûrement le coup le plus raté de toute l’histoire, le parfait exemple du foirage le plus complet, quand tout part en cacahuètes. Effectivement, c’est peut-être même le point négatif du film, quand vous êtes censés être face à un braqueur aux multiples réussites, il est très étonnant de voir un plan aussi mal fichu, qui s’écroule au bout de quelques secondes, même si tout n’est pas forcément de leur fait et que les circonstances exceptionnelles vont s’accumuler. À mon sens, le plus intéressant réside essentiellement dans ce qui se déroule ensuite, une fuite aux allures de dernière chance, une immense course poursuite, sûrement l’une des plus longues que j’ai pu voir et incontestablement, l’une des plus mémorables également. Presque un huis clos par la force des choses, dans cet espace exiguë qui roule à tombeau ouvert, qui permet une certaine proximité et une intimité pour le moins intéressante, qui nous place dans une psychologie bien particulière. La réalisation de Michael Bay est à l’image de ce qu’il fait habituellement, mais lorsque l’on va voir ses œuvres, on sait tout à fait à quoi s’attendre et pour ma part, ça fonctionne toujours à merveille, débrancher son cerveau, se laisser prendre au jeu, un régal du cinéma d’action. Visuellement, c’est percutant, les effets spéciaux sont excellents, peu nombreux, tout a été misé sur le réalisme, sur la brutalité des scènes, la vitesse et il faut bien l’avouer, c’est assez violent, point auquel je ne m’attendais pas spécialement, mais qui vient amplifier la noirceur de l’univers. En ce qui concerne le scénario, comme je le disais plus haut, ce n’est pas la panacée, on ne va pas se mentir, rien de très neuf sous le soleil, ça ne va pas chercher très loin, cousu de fil blanc, on sait à quoi s’attendre, mais pour autant, c’est terriblement efficace. L’intrigue, bien que simple, nous tient dans ses filets, le rythme est incroyablement haletant, soutenu d’un bout à l’autre, on ne s’ennuie pas une seconde, on se prend pleinement au jeu et on en prend plein les yeux, nous faisant également surprendre par une dimension émotionnelle tout à fait touchante. Quant au casting, il est tout simplement parfait, Jake Gyllenhaal y est extraordinaire, tout en nuances, j’ai beaucoup aimé le rôle de Yahya Abdul-Mateen et j’ai eu un vrai coup de cœur pour l’interprétation très sensible d’Eiza Gonzalez.

En bref : Un film d’action qui ne va clairement pas révolutionner le genre, qui ne cherche pas à faire dans l’original, mais qui tient clairement ses promesses et qui le fait même à merveille, avec une intrigue, si ce n’est surprenante, qui nous tient clairement en haleine, nous faisant vibrer à travers une immense course-poursuite, violente, ultra prenante, qui ne nous laisse pas une seconde de réflexion !

Avis complet sur le blog : https://vampiloufaitsoncinma.com/2022/04/12/ambulance/

Afficher en entier

Dédicaces de Michael Bay
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de Cinenode