Lire la suite...
Les gens aiment aussi
Activité récente
Films ayant des thèmes similaires
On en parle ici :
Evaluations
Critère Note Visuel
Globale 5.7
Scénario 5.8
Images 6.3
Emotions 5.8
Suspense 6.2
Musique 8
Acteurs 8.2
Originalité 6

Dans les listes de visionnage des Cinenautes
Vos favoris l'ont en cinéthèque

Cherrybomb

Réalisateurs

Réalisateur

Réalisateurs

Date de sortie

Thèmes

Apprécié pour

Studio

Présent dans votre cinéthèque :

Synopsis

Ajouté par beckygirly le 19-12-2013
Malachy et Luke sont d'excellents amis bien qu'ils soient issus de milieux très différents. Malachy est un écolier modèle, élevé au sein d'une famille intacte, et a un boulot dans le centre de loisirs du coin. Luke vit avec son père alcoolique et écoule de la drogue pour son frère Chris. Les deux amis passent un été parfait ensemble... Jusqu'au jour où débarque Michelle, une beauté captivante mais dérangée, qui met leur amitié à l'épreuve. Pour lui plaire, elle encourage les deux garçons à effectuer des paris de plus en plus dangereux et illégaux, qui auront des conséquences mortelles.

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés

Les commentaires les mieux notés

Les derniers commentaires ajoutés

Par seve61300 le 2018-12-02 23:01:13 Editer
Rhalala, si seulement je ne succombais pas à l'appel d'un bon casting aussi facilement, ça m'éviterais sûrement de tomber sur tout un tas de navet plus ou moins nul les uns que les autres. Mais bon au moins, la prestation des acteurs est là, on ne peut pas leurs retirer ça. J'ai pas réussis à m'attacher aux personnages même si j'ai eu quelques moments d'empathies mais c'était tellement bref que ça s'oubli vite.

Et certes il y a message sur l'amitié mais qu'est-ce que j'me suis fais chier. Oui, oui, y a pas d'autre mot. Pourtant il dure pas bien longtemps le film !!! La BO est pas mal aussi.

En même temps je ne sais pas à quoi je m'attendais au vu de la synopsis mais même si je n'aime pas ce genre de film (en général), j'aime leurs laisser une chance car on sait jamais. J'ai toujours espoir qu'il y en est un qui sorte du lot ou qu'il soit juste bien.
Mais ce n'est pas le cas ici. Après, c'est à vous de voir ou pas. Après tout, ce n'est que mon avis, même si apparemment je ne suis pas la seule à penser ça.
Par Sheldie le 2014-12-29 19:46:28 Editer
Cherrybomb c'est l'histoire d'un triangle amoureux entre ados, un roux, un brun, une blonde, tout ça mélangé, ça donne un meurtre, de qui, de quoi, pour quoi, au début on ne sait rien (bien qu'on le devine vite au final).

Le scénario est plus que banal, les portraits des ados a déjà été peint et dépeint dans des tonnes de films/séries auparavant (mais ça, ça me gène en aucun cas). Le vrai problème c'est la monotonie du scénario, un peu trop basique, un peu trop "je sais ce qu'il va se passer à la fin", et c'est vraiment dommage parce que les acteurs sont brillants.

Parce que c'est plus un secret pour personne Rupert Grint joue bien (et ceux qui en sont pas encore convaincus, ils ont qu'à regarder autre chose qu'Harry Potter). A chaque film, il arrive à jouer des personnages totalement différents avec brio, et ça m'épate à chaque fois et me fais regretter que beaucoup trop de gens ne le connaissent qu'en "Ron Weasley", ce qui est vraiment dommage.
Pour ce qui est de Robert Sheehan, je peux pas trop juger, car sorti de Cherrybomb et Misfits, où il tient exactement le même rôle (y'a que le nom qui change) je ne l'ai vu nulle part ailleurs. Mais faut dire qu'il est tellement convaincant dans le rôle du fouteur de merde, grande gueule, et dandy frimeur, qu'on a du mal à le voir jouer autre chose.
Et pour ce qui est du reste du casting, notamment Kimberly Nixon, tout le monde est juste brillant notamment le paternel de Luke (dont j'ai pas réussi à trouver le nom), qui est juste phénoménal en plus d'avoir une "pure gueule" comme on dit.

Cherrybomb c'est donc un scénario un peu bidon pour des acteurs vraiment bons ce qui rattrape un minimum... À noter, quand même, une BO extrêmement bien choisie.
Par beckygirly le 2013-12-19 11:02:26 Editer
On retrouve ici notre Ron Weasley international qui troque sa panoplie de sorcier pour celle d'un ado un peu rebelle sur les bords. L'histoire est de première abord sympathique: une fille, deux potes, une rivalité naissante. Sauf que finalement, tout ça reste bien gentillet (à mon goût) jusqu'à la toute fin. Après avoir vu la bande annonce, je m'attendais à autre chose. On a un trailer sur fond de rock&roll, de l'alcool, un peu de drogue avec de jeunes ados.... je m'attendais donc à un film assez trash dans la lignée d'un Trainspotting ou Requiem for a Dream. Mais pas du tout. Il n'a pratiquement pas d'action, sauf à la toute fin. La rivalité entre les deux potes ne se ressent pas tellement; les moyens utilisés pour attirer le regard de Michelle sont simples. Finalement, ce qui transparaît le plus dans ce film ce sont les relations enfants-parents.
Spoiler(cliquez pour révéler)
D'un côté on a Luke, avec un père drogué qu'il tente de raisonner, sans succès. De l'autre c'est Malachy qui lui fait tout pour rester le petit garçon sage auprès de ses parents. Quant au père de Michelle, c'est un égoïste qui ne se sent pas vraiment concerné par sa fille. Par ailleurs, il préfère coucher avec une de ses amis plutôt que de passer du temps avec elle. Ce qui expliqe son comportement de vouloir se faire remarquer. Et cela va passer à travers sa rencontre avec les 2 amis.
On a donc affaire a des ados un peu rebelles, piusqu'ils se droguent (mais qu'en soirée) et boivent. Et bien sûr ce mélange va créer un drame qui clôturera le film.

La réalisation semble plus poussée pour la dernière scène qui se passe daus un centre de sport. Les réalisateurs ont joué avec une lumière plus jaune sur les personnages, afin de montrer leur plongée dans la drogue et l'alcool. Ce la donne une lumière plus vive, qui se floute à un moment pour conférer cette impression de perte de la réalité éprouvés par les héros. La bande sonore qui accompagne le film est très bien.


C'est plus un petit film à voir comme ça, si on n'a pas trop envie de réfléchir. Si on aime Rupert, c'est l'occasion de le voir dans un rôle à l'opposé de celui qui l'a fait connaître, et le résultat est époustouflant. Les deux autres aussi nous offre une excellente prestation.