Lire la suite...
Les gens aiment aussi
Activité récente
Films ayant des thèmes similaires
On en parle ici :
Evaluations
Critère Note Visuel

Dans les listes de visionnage des Cinenautes
Vos favoris l'ont en cinéthèque

Scary Stories to Tell in The Dark

Date de sortie

France : 21 Août 2019

Apprécié pour

Studio

Présent dans votre cinéthèque :

Synopsis

Ajouté par Mercer le 19-06
Dans un manoir abandonné, un groupe de jeunes trouve un livre qui raconte des histoires terrifiantes. Mais cette trouvaille n’est pas sans conséquence : la lecture du livre permet à ses effroyables créatures de prendre vie… La petite ville va alors faire face à une vague de morts particulièrement atroces, et chacun devra affronter ses pires peurs pour sauver les habitants et arrêter ce carnage.

Citations et Répliques du Film

Ajouté par Vampilou le 19-09
« Les histoires blessent, les histoires guérissent. »

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés

Les commentaires les mieux notés

Les derniers commentaires ajoutés

Par Vampilou le 2019-09-19 14:03:28 Editer
Vampilou Or
Un film entre horreur et poésie !

Ne vous fiez surtout pas à la bande-annonce, ce n’est pas un énième « Chair de Poule », ce n’est absolument pas un film pour les enfants, ça ne peut pas en être plus éloigné même et c’est bien pour ça qu’il est aussi génial. Alors bien sûr, ça peut y faire penser, des histoires écrites qui prennent vie, c’est effectivement très ressemblant, mais ici, elles s’écrivent en temps réel et lorsque vous en êtes le héros, la mort vous attend au bout. C’est typiquement le genre de chose que l’on se raconte pour faire peur, ces courts récits qui animent les soirées au coin du feu et qui deviennent finalement beaucoup moins amusants lorsqu’ils se réalisent. Elles prennent forme en manipulant nos angoisses les plus ancrées, que se soit simplement les araignées ou plus profond, la peur de l’abandon, elles savent frapper là où ça fait mal. Et même si vous n’êtes pas forcément touchés par la personnification de ces peurs, elles vous feront invariablement frissonner, elles vous pousseront à vous interroger sur les vôtres, vous faisant immanquablement froid dans le dos. Cependant, l’ensemble de l’univers ne s’arrête pas à ça, il est également question de vengeance, d’un passé dramatique, violent, d’un secret de famille terrible, qui a engendré un mal, qui n’est fatalement que souffrances. J’ai beaucoup aimé la réalisation de André Øvredal, alliée aux idées de Guillermo Del Toro, c’est un duo qui fait des merveilles et qui nous propose une identité unique. On sent d’ailleurs bien la patte de l’espagnol, cet univers onirique, qui, bien qu’effrayant, est toujours aussi poétique, toujours à cette frontière entre rêve et réalité, que j’apprécie tant. Visuellement, c’est absolument sublime, les créatures de cauchemar sont effroyablement réalistes, les effets spéciaux sont d’ailleurs assez impressionnants et glauques à souhait. Il est évident que ce n’est pas pour les âmes sensibles, bien que nous soyons très loin des effusions de sang, certaines scènes peuvent être choquantes et nous laisser avec une peur assez intense. En ce qui concerne le scénario, je l’ai trouvé particulièrement bien construit, pour moi, il a même plusieurs sens de lecture, c’est une véritable intrigue à tiroirs, qui nous offre une histoire finalement très riche. Bien plus que surmonter ses propres peurs, il va falloir résoudre un véritable mystère, se délivrer soi-même, mais aussi cette force qui les entoure, affronter ses épreuves et vaincre tous ensemble. Parce que oui, la vraie force, c’est aussi d’aller au-delà d’un simple film de genre, nous livrant des messages forts, ainsi qu’une morale finale pleine d’espoir, peut-être trop ouverte pour certains. Personnellement, c’est un point qui m’a tout particulièrement plu, l’émotion qui s’en dégage est plus bouleversante encore, nous permettant aussi de croire en un avenir meilleur pour ces jeunes héros. Quant au casting, j’ai eu un véritable coup de cœur pour Zoe Margaret Colletti qui tient quasiment le film par sa présence et j’ai aussi beaucoup aimé la prestation de Michael Garza.

En bref : Bien plus qu’un simple film d’horreur, c’est un univers à part entière, une identité propre, entre terreur et poésie, qui nous livrera une aventure, certes, angoissante, mais dotée d’une réelle humanité !

Avis complet sur le blog : https://vampiloufaitsoncinma.com/2019/09/19/scary-stories/