Films
45 564
Membres
22 723

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de Cinenode

Spike Lee

Réalisateur

700 spectateurs

Activité et points forts

ajouté par biline 2014-01-02T14:21:12+01:00

Biographie

Né à Atlanta au sein d'un famille nombreuse, fils de jazzman, Spike Lee fait d'abord ses études au College Universitaire de Morehouse avant d'intégrer l'Ecole du Cinéma de New-York, dont il sort diplômé en production cinéma. Un des courts métrages qu'il y réalise lui permet de remporter, entre autres prix, l'Oscar du meilleur film étudiant : Joe's bed-study barbershop : we cut heads (1982), qui connaîtra une diffusion sur les ondes et pour lequel il fonde sa maison de production 40 Acres and a Mule.

Quatre ans plus tard, il réalise Nola Darling n'en fait qu'à sa tête, premier long métrage réalisé en douze jours avec une équipe réduite. Couronné par le prix de la jeunesse lors du Festival du Film de Cannes 1986, le film connaît un succès critique et public des deux côtés de l'Atlantique, et fait de son auteur le nouveau porte-parole du cinéma afro-américain. School Daze (1988), Do the right thing (1989), Mo' Better Blues (1990) – film musical qui reflète sa passion du jazz - et Jungle Fever (1991) viennent confirmer sa popularité, tandis que Malcolm X (1992), biographie du célèbre et controversé leader noir américain, provoque quelques réactions critiques.

Multipliant ses prises de position répétées contre la communauté WASP (White Anglo-Saxon Protestant), Spike Lee voit alors sa renommée quelque peu entamée. Il continue malgré tout à écrire et tourner ses propres sujets, essentiellement situés à Brooklyn, le quartier où il vit depuis son enfance, comme Crooklyn ou Clockers. Aussi à l'aise dans le registre de la comédie en explorant l'univers des opératrices de téléphone rose dans Girl 6 (1996) que dans le drame avec Summer of Sam (1999), qui reprend pour toile de fond les meurtres perpétrés en été 1977 à New York. Il s'implique dans les hommages à la ville de New York suite aux attentats du 11 septembre, et tourne parallèlement plusieurs documentaires à succès comme 4 little girls ou The Original Kings of Comedy.

Spike Lee reprend la caméra en 2002 pour raconter la dernière journée d'un dealer avant son emprisonnement dans La 25e heure. Deux ans plus tard, il réalise She hate me une comédie de moeurs sur fond d'homosexualité et de scandale financier où l'on retrouve Anthony Mackie, Kerry Washington au côtés de Monica Bellucci et Jamel Debbouze. Toujours proche des évènements qui touchent l'Amérique, il tourne pour la chaîne HBO un documentaire sur l'ouragan Katrina intitulé When the levee broke. En 2006 il revient en force avec Inside man - l'homme de l'intérieur, film de braquage à gros budget comptant au générique des pointures comme Denzel Washington, Clive Owen, Willem Dafoe ou Jodie Foster. 3 ans plus tard, il tournera un autre documentaire sur l'une de ses idoles de basket, Kobe Bryant des Los Angeles Lakers. (bien qu'il soit un fan ardent des New York Knicks)

Entre-temps, il tourne 1 an plus tôt son 21ème long métrage, Miracle à Santa Anna. Adaptation du roman éponyme de James McBride, il évoque l'histoire d'un ancien soldat afro-américain qui aurait servi en Italie durant la Seconde Guerre Mondiale. Le film est un échec commercial et multiplie les controverses, lorsque l'Anpi (Association Nationale des Résistants d'Italie) dénonce des erreurs historiques dans le film.

Après 2 nouveaux documentaires, (If God Is Willing and Da Creek Don't Rise en 2010 et Michael Jackson : Bad 25th anniversary en 2012 pour fêter l'anniversaire de l'album mythique d'MJ) Spike Lee tourne un nouveau long-métrage intitulé Red Hook Summer. Composé d'acteurs quasi-inconnus, le film est un nouvel échec pour lui. En Juillet 2011, Mandate Pictures contacte Spike, afin qu'il puisse relancer le projet avorté de Steven Spielberg de faire un remake du film coréen Old Boy. Ce dernier accepte. Avec Josh Brolin en personnage principal, le film sort en France le 1er Janvier 2014.

Afficher en entier

Classement dans les cinéthèques

Diamant
92 spectateurs
Or
226 spectateurs
Argent
191 spectateurs
Bronze
127 spectateurs
Vu aussi
214 spectateurs
Envies
187 spectateurs
Pas apprécié
20 spectateurs
PAV
103 spectateurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.53/10
Nombre d'évaluations : 156

0 Citations 41 Commentaires sur ses films

Dernier film
de Spike Lee

Sortie France : 2018-08-22

Les derniers commentaires sur ses films

Commentaire ajouté par Shaynning 2019-01-23T17:07:27+01:00
Inside man

L'informateur est sans aucun doute mon film de bracage de banque préféré.

Ici, nous avons un génie du crime, méticuleux, ingénieux et patient. Un personnage qu'on aime presque autant que le héro du film, le négociateur.

Il y a vraiment pas grand chose de négatif à dire de ce film: pas de longueurs, des éléments surprenants à chaque détours, des émotions fortes, un suspense parfois insoutenable et des personnages réalistes et complexes menés par des acteurs compétant.

L'élément qui m,a plu le plus est le butin convoité par le voleur: Spoiler(cliquez pour révéler)voler le trésor d'un ex-nazi en plus de le dénoncer, wow.

Une mention à la chanson "Chaiyya chaiyya", qui était agréablement originale comme chanson d'entrée.

Afficher en entier
BlacKkKlansman: J'ai infiltré le Ku Klux Klan

Ce film est terrifiant. Tout au long du film, on est pris par le suspense de leur double jeu et écœuré par tant de haine. Les images finales parlent d'elle-même : ce n'est pas fini aujourd'hui... Une très bonne construction du film qui nous fait vraiment comprendre la tension qui anime les personnages et le découpage lui-même délivre un message. Je conseille vivement.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Amok 2019-04-25T18:00:16+02:00
Inside man

Très bon film. Quelques rebondissements sont prévisibles, mais on finalement quand même par être surpris par le film. C'est malin, c'est rythmé, on a envie de connaître la suite... que demande le peuple ?

Afficher en entier
BlacKkKlansman: J'ai infiltré le Ku Klux Klan

Malgré de bonnes interprétations, l'ennui nous gagne vite. Il y a une bonne histoire en fond, bonne idée mais qui n'a pas été assez creusée ; ça manque de rebondissements et d'action. Par contre les acteurs sont convaincants et les vidéos à la fin amène en plus (question émotion et impact sur le spectateur).

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cellophane 2019-07-29T19:39:31+02:00
Inside man

Pendant les 4/5ème du film, j’ai été pris.

Bon, entre la sortie du film et le moment où je l’ai vu, la Casa de Papel est passé. Forcément, mon ressenti n’est pas le même que si je l’avais vu avant…

Mais ayant réussi à mettre la série de côté, j’ai bien apprécié le film.

Sauf la fin.

(et Jodie Foster qui n'est vraiment pas bonne cette fois)

Des idées originales, de bonnes astuces et ça retombe. On se dit « tout ça pour ça » ?

Un film sympa mais qui manque de panache final.

Afficher en entier
BlacKkKlansman: J'ai infiltré le Ku Klux Klan

Les Plus :

- Les acteurs/trices qui livrent tous une prestation excellente, je pense en particulier à John David Washington bien sûr mais et surtout à Adam Driver,Spoiler(cliquez pour révéler) dont le personnage doit jouer la comédie pour se faire intégrer du Klan.

- Très bon scénario qui tient la route, basé sur le livre et l'histoire vraie de Ron Stallworth, qui montre de manière réaliste les agissements sordides du KKK.

- Les décors, les costumes qui nous immergent bien en 1978.

Les Moins :

- J'ai trouvé la fin un peu rapide et peu explicite sur l'avenir de Ron Stallworth, dommage ! :/

- La Musique même si elle est bien, est parfois trop forte par rapport aux dialogues.

Quoiqu'il en soit, "BlackKkKlansman" est un film dont on ne ressort pas indifférent, c'est impossible ! Comment rester impassible devant la bêtise et la cruauté dont font preuve les membres du Klan Spoiler(cliquez pour révéler)surtout quand on voit les images de l'attaque de Charlottesville en 2017 à la fin du film c'est terrifiant et choquant !

Afficher en entier
BlacKkKlansman: J'ai infiltré le Ku Klux Klan

Je me débarrasse de ce qui ne va pas maintenant : un peu long.

J'ai du mal avec ce thème. Je ne comprend pas et ça me rend dingue...je suis à 100 lieux de m'imaginer que le racisme existe encore. Comment c'est possible ?!? Et malheureusement, des années après la réalisation, ce film est toujours d'actualité.

(Bon par contre la vision de la femme blanche est vraiment nase, mais ce n'est pas le sujet)

Afficher en entier
BlacKkKlansman: J'ai infiltré le Ku Klux Klan

Un film d'une terrifiante actualité, où j'ai été un peu déçue car je m'attendais à plus d'action et moins d'ambiance. Les acteurs sont excellents.

Afficher en entier
BlacKkKlansman: J'ai infiltré le Ku Klux Klan

le début n'était pas fou du tout mais j'ai bien aimer la fin, les acteurs sont top et le message qu'essaye de faire passer le film est très bon.

Afficher en entier
BlacKkKlansman: J'ai infiltré le Ku Klux Klan

l'histoire est pas mal bien que le début ne soit pas ouf, le jeu d'acteur est très bon et le message que veux nous faire passer le film est très bon

Afficher en entier

Dédicaces de Spike Lee
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de Cinenode
Array