Films
43 610
Membres
21 542

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de Cinenode

Jacqueline Sauvage c'était lui ou moi

Réalisateur



Description ajoutée par Johan.Mest 2018-10-01T00:07:28+02:00

Synopsis

Le lundi 10 septembre 2012, Jacqueline Sauvage tue son mari de trois balles dans le dos. Ainsi commence l'affaire judiciaire la plus médiatisée de ces dernières années. À travers son parcours en prison et les deux procès qui ont défrayé la chronique, cette histoire relate le calvaire qu'ont enduré cette femme et ses enfants, les polémiques autour de la personnalité de la meurtrière et les rebondissements de cette affaire

Afficher en entier

Classement en cinéthèque - 50 spectateurs


Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

Ce film m'a bouleversée.

Une histoire qui m'a faite frissonner, donné mal au cœur, frustrée, m'a énervée, m'a donné envie de vomir, de pleurer....

Je ne suis pas fane des films français mais j'adore Muriel Robin et j'aime les histoires inspirées de faits réels.

Je n'ai pas été déçue...Ce film est immersif, on ressent la peine, la colère, la douleur.....

Muriel et tout les autres acteurs et actrices jouent très bien.

Si vous êtes trop sensibles peut être évitez ce film....

Il y a encore trop d'hommes et de femmes qui battent leurs conjoints, leurs enfants, leurs animaux....Je ne comprendrais jamais la violence, il n'y aucune excuse pour faire ça, aucune.....

Afficher en entier
Bronze

Si j'ai habituellement tendance à fuir les téléfilms comme la peste, je me suis laissée tenter par celui-ci, de par son thème assez fort. Au final, je dirais sur c'est un téléfilm sans grande originalité, mais malgré tout très efficace.

Clairement, aussi bien la réalisation passe-partout, que la construction trop scolaire de l'intrigue ne vont pas vous marquer. Par contre, on distille très bien le suspense et les émotions, ce qui rend l'ensemble captivant. Les bonnes interprétations à la fois de Muriel Robin, qui à la différence d'autres humoristes est totalement crédible dans des rôles dramatiques, que d'Olivier Marchal, qui hérite d'un rôle très difficile, finissent de nous séduire.

Le thème du film est sous certains aspects parfaitement traité. On fait notamment ressortir la peur dans laquelle vivent les femmes battues, et leurs enfants, ainsi que l'emprise qui les empêche de répliquer pendant des années.

Je regretterais par contre, non pas le côté orienté : on savait dès le départ que ce film cherchait à réhabiliter Jacqueline Sauvage (et tant mieux !) ; mais le fait que le propos soit, à mon sens, tronqué, et entraine une mécompréhension totale de certains aspects de cette affaire. Et notamment du point de vue inverse, celui de la justice. En droit, il existe une vraie raison à la condamnation, à deux reprises, de cette femme : une loi mal foutue sur la légitime défense, qui ne prévoit pas cette hypothèse. Ce ne sont pas les juges qui créent les lois, ils se contentent de les appliquer. Et au vu de la loi, ils sont OBLIGÉS de condamner. Je pense que cet aspect des choses aurait du être mieux traité, justement pour faire bouger les lignes sur ce point.

Au-delà de ce cas précis, au-delà de la libération ou non de Jacqueline Sauvage, il y a un vrai problème de mécompréhension et de traitement par la loi de tous les cas de ce genre. Au lieu d'expliquer cela, on a choisi la facilité. On a choisi de faire passer les juges pour des gens incompétents et sans aucune empathie (notamment la première juge), alors qu'ils sont en fait tout aussi désarmés que nous face à ce type de cas.

Afficher en entier
Or

Film issu de l'histoire vrai de Jacqueline Sauvage, histoire qui a bouleversé la France entière. Le rôle de l'héroïne est merveilleusement joué par Muriel Robin.

Un film à voir absolument et qui traite du difficile thème de la violence conjugale.

Afficher en entier
Diamant

J'avais signé la pétition pour qu'elle soit graciée car la justice n'est pas capable de faire son boulot. Et même si il y a des part d'ombre dans le comportement de Mne Sauvage (comme expliqué dans le documentaire après), ça n'en reste pas une victime et le syndrome de Stockholm existe, et sachant que de base elle était très amoureuse, ça n'aide pas.

Et même si elle n'avait pas eu de regret ça n'en fait pas moins une victime.

Le petit village entier aurait pu faire bouger les choses mais même eux avait peur, et ce soir là quand elle a réalisé l'horreur de sa situation elle a eu le bon réflexe, je trouve.

Dans le documentaire, ils ont aussi dit que ce n'était pas logique qu'elle soit entourée d'arme m'enfin si son "mari" a laissé ça comme ça c'est qu'il savait amplement l'emprise qu'il avait sur elle et c'est encore pire que de ne rien avoir car il amplifie le pouvoir qui a sur elle et il doit aimer ça.

Pareil pour celui du club de chasse c'est pas parce que c'est elle qu'il semble porter la culotte en public que ça l'est forcément en privé.

Bref, heureusement qu'elle est libre maintenant car ce genre d'histoire me révolte. Et après on déplore que les victimes ne portent pas plaintes ou qu'elles meurent.

Ce téléfilm c'est les montagnes russes niveau émotions. Et je recommande à tout le monde de le voir, car chaque homme, et chaque femme est concernés par le sujet.

Afficher en entier

Annonce publicitaire

Activité récente

Évaluations

Les chiffres

spectateurs 50
Commentaires 4
Répliques 0
Evaluations 11
Note globale 8.27 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de Cinenode