Lire la suite...
Activité récente
Films ayant des thèmes similaires
On en parle ici :
Evaluations
Critère Note Visuel
Globale 8
Scénario 0
Images 0
Emotions 0
Suspense 0
Musique 8
Acteurs 8
Originalité 0

Dans les listes de visionnage des Cinenautes
Vos favoris l'ont en cinéthèque

Docteur Sleep

Date de sortie

France : 30 Octobre 2019

Apprécié pour

Studio

Présent dans votre cinéthèque :

Synopsis

Ajouté par Mystic_love le 03-12-2018
Danny Torrance, le petit garçon, qui, dans Shining, est devenu un adulte. Alcoolique et paumé comme l’était son père, il est maintenant aide-soignant dans un hospice où, grâce aux pouvoirs surnaturels qu’il n’a pas perdus, il apaise la souffrance des mourants. On le surnomme Docteur Sleep.
Lorsqu’il rencontre Abra, une fillette de 12 ans pourchassée par un étrange groupe de voyageurs, Danny va retomber dans l’horreur.
Commence alors une guerre épique entre le bien et le mal.

Citations et Répliques du Film

Ajouté par Vampilou le 21-11
« Le monde est un immense centre de soins palliatifs à ciel ouvert. »

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés

Les commentaires les mieux notés

Les derniers commentaires ajoutés

Par jess3swan le 2019-12-03 21:38:43 Editer
Suite très décevante pour ma part.

Je n'ai pas apprécié beaucoup d'aspect qui à mon goût étaient trop prévisibles, peu mature, peu profond et visuellement désagréable.

Je m'attendais à quelque chose de plus effrayant et bien entendu, lorsqu'on va au cinéma avec des attentes, ça finit souvent mal. C'est pourquoi j'essaie souvent de ne pas regarder la bande annonce avant d'aller en salle et de me fier à l'image ou aux acteurs (parce que j'aime beaucoup les acteurs et ils ont une grande influence dans mes choix cinématographique. Mettez par exemple Kristen Stewart dans n'importe quel film, peu importe de quoi il s'agit je l'écouterais. Parce que je suis, oui, aussi facilement vendue)

Bref, le suspens n'était pas à la hauteur. Très prévisible, surtout lorsqu'on représente un jeune personnage. Les enfants, nous connaissons, l'on sait ce qu'ils vont dire et ce qu'ils vont faire. Aucune surprise.

Un détail m'a chicoté grave,
Spoiler(cliquez pour révéler)
je n'ai pas trouvé nécessaire ou pertinent de mettre des verres de contact bleu à la jeune fille lorsque Danny prend possession de son corps.


Le film est très long en soit pour rien. Inutilement long, je crois qu'ils ont voulu reproduire le fait que le premier Shining dure 2h30.

D'ailleurs, je n'ai pas vu ni compris le lien avec le premier film. Puisque cette réalisation date d'aujourd'hui, soit 2019, il y avait beaucoup trop d'écart entre celui qui à été produit en 1980. Soit, il y avait beaucoup trop d'effets spéciaux, ce qui contraste grandement sur sa base première étant The shining.

J'aurais préféré que le film soit concentré sur le drame et l'horreur que sur l'action/faux thriller et l’héroïsme.

En somme, ce n'est pas un film d'horreur.

La seule scène que j'ai apprécié est celle où Danny et la jeune fille pénètre l’hôtel. La caméra se concentre sur les murs, les couloirs, les éclairages et l'ambiance se fait lourde. Mais cette séquence ne dure que 3 minutes.

Par Vampilou le 2019-11-21 13:41:22 Editer
Vampilou Or
Une suite à l’univers aussi bluffant que passionnant !

Ah « Shinning », sûrement le film qui a traumatisé une génération entière, voire plusieurs, immensément culte pour beaucoup, il reste une référence actuellement et en faire une suite n’était pas chose aisée. Cependant, ce qui a justement fonctionné ici, c’est d’avoir su s’émanciper de ce monstre sacré, pour en faire une œuvre unique et à part entière, un film qui a sa propre identité, tout en conservant de vraies références. Effectivement, c’est bien plus qu’une suite, c’est un prolongement, un approfondissement incroyable de l’univers, qui devient ainsi plus complet et bien plus riche. On va plus loin, on en apprend plus sur le Shinning, sur les différents dons extrasensoriels qu’il regroupe et on comprend surtout qu’il y a bien pire que les fantômes. Un certain mythe du vampire nous sera alors exposé, pas celui qui se nourrit de sang, mais plus d’énergie, de celle qui se dégage de ces êtres d’exception. Néanmoins on n’en n’oublie pas le fameux hôtel et ses effrayants habitants, il représente le point qui relie tout, l’endroit où tout commence et où tout prend fin, le symbole idéal qui fait le pont du passé, au présent. J’ai littéralement adoré la réalisation de Mike Flanagan, il a eu l’intelligence de ne pas copier le génie de Stanley Kubrick et de satisfaire les envies de Stephen King à la fois, tout en gardant son propre style. Le défi était complexe, mais le résultat est clairement au rendez-vous, son travail est saisissant, visuellement, c’est une petite pépite, certains plans étant tout simplement sublimes. L’univers est particulièrement sombre, c’est un fantastique presque horrifique qui nous est présenté et je dois bien avouer que l’ambiance fait froid dans le dos, tout en étant paradoxalement hypnotique, c’est presque déstabilisant. Certaines scènes sont d’ailleurs assez percutantes, les victimes étant majoritairement des enfants, une scène en particulier pourra vous paraître choquante, mais son utilité majeure en fait quasiment un élément clé. Au-delà de ça, les effets spéciaux sont absolument bluffants, peu nombreux, ils sont manœuvrés avec une véritable intelligence, pour nous livrer des instants plus percutants encore. En ce qui concerne le scénario, il est également de qualité, c’est une vraie bonne intrigue qui nous est partagée, qui se tient du début à la fin. Le mystère est entier durant une bonne partie, on se demande même où tout cela va nous mener, mais plus ça avance, plus la vérité se dévoile, pour nous scotcher littéralement. Le puzzle prend forme peu à peu, il devient incroyablement fascinant, on ne s’ennuie pas une seconde, nous serons totalement pris dans l’action, sans jamais pouvoir en décrocher. C’est une histoire à la fois effrayante, mais qui véhicule également bon nombre de messages, que ce soit sur la vie après la mort ou le courage dont il faut parfois faire preuve, au risque de se sacrifier. J’y ai d’ailleurs trouvé beaucoup d’émotions, je ne m’y attendais pas forcément, mais j’ai été cueillie à quelques reprises, par des instants vraiment forts et qui dégagent une profonde humanité. Quant au casting, il est parfait, Ewan McGregor est absolument génial dans ce rôle, Rebecca Ferguson y est époustouflante et j’ai adoré l’interprétation de la jeune Kyliegh Curran.

En bref : Une suite qui parvient à se détacher de son prédécesseur, pour nous offrir un univers plus étendu, plus complet, tout en conservant les éléments majeurs et ainsi nous faire partager une histoire aussi prenante, que fascinante !

Avis complet sur le blog : https://vampiloufaitsoncinma.com/2019/11/21/doctor-sleep/