Lire la suite...
Activité récente
Films ayant des thèmes similaires
On en parle ici :
Evaluations
Critère Note Visuel
Globale 6.5
Scénario 7
Images 6
Emotions 8
Suspense 8
Musique 6
Acteurs 5.5
Originalité 0

Dans les listes de visionnage des Cinenautes
Vos favoris l'ont en cinéthèque

D'après une Histoire Vraie

Date de sortie

France : 1 Novembre 2017

Apprécié pour

Studio

2017
Nationalité : France

Budget : 10 000 000 €
Voir plus
Présent dans votre cinéthèque :

Synopsis

Ajouté par littlesparrow le 30-10
Delphine est l’auteur d’un roman intime et consacré à sa mère devenu best-seller.
Déjà éreintée par les sollicitations multiples et fragilisée par le souvenir, Delphine est bientôt tourmentée par des lettres anonymes l'accusant d'avoir livré sa famille en pâture au public.
La romancière est en panne, tétanisée à l'idée de devoir se remettre à écrire.
Son chemin croise alors celui de Elle. La jeune femme est séduisante, intelligente, intuitive. Elle comprend Delphine mieux que personne. Delphine s'attache à Elle, se confie, s'abandonne.
Alors qu’Elle s’installe à demeure chez la romancière, leur amitié prend une tournure inquiétante. Est-elle venue combler un vide ou lui voler sa vie ?

Source: Allociné

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés

Les commentaires les mieux notés

Les derniers commentaires ajoutés

Par dacotine le 2017-11-14 23:27:11 Editer
Très proche de l'œuvre littéraire de Delphine de Vigan, une copie en fait qui permet de visualiser le roman que j'ai adoré. Une histoire qui finalement m'a fait penser aux Diaboliques.
J'ai aimé Emmanuelle Seigner en femme faible et perdue, naturelle. Je ne connaissais pas Eva Green : superbe femme mais la mise en scène de son personnage m'a semblé risible : ses attitudes, et surtout sa diction alors qu'ils devaient me glacer m'ont paru ridicules, exagérés . Alors oui, elle illustre parfaitement la folie froide du personnage mais je n'ai pas apprécié cette interprétation sans vie. Bref pour ceux qui ont apprécié le roman pour les autres, ce film s'oublie vite.