Lire la suite...
Activité récente
Films ayant des thèmes similaires
On en parle ici :
Evaluations
Critère Note Visuel
Globale 8.4
Scénario 8.4
Images 7.9
Emotions 8.2
Suspense 8.1
Musique 9
Acteurs 9.3
Originalité 8.3

Dans les listes de visionnage des Cinenautes
Vos favoris l'ont en cinéthèque

Z

Date de sortie

France : 26 Février 1969

Apprécié pour

Studio

1969
Nationalité : français
Voir plus
Présent dans votre cinéthèque :

Synopsis

Ajouté par CharlieHolmes le 17-11-2018
L'action se déroule dans les années 1960, dans un pays méditerranéen. La gendarmerie et la police cherchent à tout prix à réprimer le communisme et tout mouvement qui lui serait affilié. Une réunion pacifiste animée par « le docteur », un député progressiste est programmée. Tandis que les forces de l'ordre laissent les partisans du pouvoir attaquer physiquement les participants à la réunion, « le docteur » est violemment agressé dans la confusion et meurt de ses blessures. Le juge d'instruction chargé de l'enquête va alors découvrir que les plus hautes autorités de l'État cherchent à camoufler ce décès en simple accident.

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés

Les commentaires les mieux notés

Les derniers commentaires ajoutés

Par Biquet le 2013-12-25 14:55:27 Editer
Les films critiques politiques efficaces sont rares. On ne demande même pas qu'ils soient objectifs mais que la thèse du metteur en scène soit claire. Un autre critère me paraît devoir être que la toile de fond répercute des événement historiques réels, pas de la fiction.
J'en citerai deux qui remplissent ces conditions: "Z" et "Le Dictateur".
A l'encontre de Charlie Chaplin visionnaire dans "Le Dictateur", Costa-Gavras a banni l'humour mais utilise le scalpel de faits historiques. Il nous déroule donc un thriller palpitant soutenu dans son action par la superbe musique de Théodorakis. La paire Montand-Trintignant fonctionne à merveille. Les seconds rôles sont également à leur meilleur niveau: Irène Papas, Charles Denner, Bernard Fresson et Jacques Perrin.