Lire la suite...
Activité récente
Films ayant des thèmes similaires
On en parle ici :
Evaluations
Critère Note Visuel
Globale 6.7
Scénario 7.3
Images 6.8
Emotions 7
Suspense 6.8
Musique 6.8
Acteurs 7.3
Originalité 6.5

Dans les listes de visionnage des Cinenautes
Liste Spectateurs Age moyen
Liste de diamant 11 23 ans
Liste d'Or 18 22 ans
Liste d'argent 21 25 ans
Liste de bronze 13 21 ans
J'ai vu aussi 31 25 ans
Mes envies 21 20 ans
Je n'ai pas apprécié 3
Ma PAV(pile à voir) 18 23 ans
Vos favoris l'ont en cinéthèque

Blow

Date de sortie

France : 19 Septembre 2001

Apprécié pour

Studio

2001
Nationalité : Américain

Budget : 30 000 000 $
Voir plus
Présent dans votre cinéthèque :

Synopsis

Ajouté par CannL le 19-12-2013
A la fin des années soixante, sur la côte Ouest, le commerce des stupéfiants connaît un véritable essor. C'est dans ce contexte que George Jung, un Américain moyen, souhaite mener une vie trépidante et divertissante. George voyage alors en Californie, Etat du soleil et de la nonchalance. La marijuana étant lucrative et facile à revendre, il compte tirer profit de ce commerce florissant. Avec un sens inné des affaires et la complicité de Barbara et Derek Foreal, il met sur pied le premier réseau californien de drogues douces. La soif de richesse le gagne rapidement, mais la réalité le freine aussi vite : il est arrêté et mis en prison.
Derrière les barreaux, il fait la connaissance de Diego Delgado, un détenu qui se vante d'être régulièrement en contact avec d'importants trafiquants colombiens. Diego lui prouve qu'il ne mentait pas et le présente à Pablo Escobar, chef du cartel de Medelin.
C'est également grâce à Diego que le trafiquant américain fait la connaissance de Mirtha, une ravissante jeune femme dont il tombe aussitôt amoureux.

Citations et Répliques du Film

Ajouté par morrigan le 20-12-2013
Au bout du compte, est-ce que ça valait la peine ? Bon dieu comme ma vie a changé de manière irréversible. C’est le dernier jour d’été et moi je resterai à jamais dans le froid. Je reconnais que j’ai eu plus que ma part de moment intense. La plupart des gens n’ont pas la vie dont ils rêvaient. Moi, durant la mienne, j’ai éparpillé mon cœur par-ci, par-là, et il ne m’en reste pas assez pour vivre maintenant. Mais je m’efforce de sourire car je sais que mon ambition a de loin dépassé mes talents. Il n’y a plus de chevaux blancs, ni de jolies femmes devant ma porte.

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés

Les commentaires les mieux notés

Les derniers commentaires ajoutés