Films
43 610
Membres
21 542

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de Cinenode

Spike Jonze

Réalisateur

1 055 spectateurs

Activité et points forts

ajouté par Mayoune 2014-04-20T17:35:07+02:00

Biographie

Réalisateur de spots publicitaires (Nike, Coca-Cola, Sprite, Nissan,...) et de clips (Björk, Beastis Boys, Fat Boy Slim, Daft Punk, REM...) reconnu et récompensé, Spike Jonze signe son premier long métrage, Dans la peau de John Malkovich en 1999 sur un scénario de Charlie Kaufman. Aussi inventif qu'alambiqué, le film marque le public et les critiques et engrange trois nominations aux Oscars 2000, dont Meilleur réalisateur.

Vite établi dans le milieu, Spike Jonze prend alors son monde à contre-pied en se tournant vers... la comédie. Déjà apparu dans The Game de David Fincher en 1997, il tient ainsi l'un des rôles principaux des Rois du désert de David O. Russell aux côtés de George Clooney, Mark Wahlberg et Ice Cube en 1999, puis tient un petit rôle dans Hannibal de Ridley Scott en 2001.

Endossant une nouvelle casquette, il produit en 2001 Human Nature écrit par son scénariste Charlie Kaufman et réalisé par le Français Michel Gondry. Il connaît également le succès sur le petit écran en produisant la série Jackass sur MTV où il confesse son amour pour le skate et le white trash. En, 2003 il retourne derrière la caméra pour réaliser Adaptation, où il offre une nouvelle mise en abîme du septième art tout en affirmant une nouvelle fois son style décalé.

En 2005, il se lance dans l'ambitieuse adaptation du livre pour enfant Max et les maximonstres de Maurice Sendak. Véritable tournant de sa carrière, il se sépare de son fidèle scénariste Charlie Kaufman pour proposer sa vision personnelle du livre. "Je n'ai pas cherché à faire un film pour les enfants ; j'ai voulu faire un film sur l'enfance", affirme-t-il. Après un tournage de longue haleine et quelques remontages, le film sort finalement sur les écrans en 2009. Parallèlement, Spike Jonze continue de travailler pour le milieu de la musique en signant des clips pour Kanye West notamment.

Déjà producteur et scénariste des anciennes réalisations au cinéma des casse-cou Jackass, Spike Jonze remet le couvert en 2013 avec Bad Grandpa. Tandis qu'il passait ses nuits sur le plateau de cette comédie irrévérencieuse, il tournait la journée son quatrième long-métrage Her. Une histoire rétro-futuriste où Joaquin Phoenix tombe amoureux d'une intelligence artificielle interprétée par Scarlett Johansson.

L'année 2014 marque également les premiers pas du touche-à-tout sur une réalisation de Martin Scorsese. Dans Le Loup de Wall Street, Spike Jonze joue Dwayne, un courtier qui coach Leonardo DiCaprio dans la première partie du film.

Afficher en entier

Classement dans les cinéthèques

Diamant
136 spectateurs
Or
296 spectateurs
Argent
230 spectateurs
Bronze
214 spectateurs
Vu aussi
229 spectateurs
Envies
316 spectateurs
Pas apprécié
75 spectateurs
PAV
155 spectateurs

Dernier film
de Spike Jonze

Sortie France : 2014-03-19

Sortie USA : 2014-01-10

Les derniers commentaires sur ses films

Commentaire ajouté par bebone 2016-12-10T19:14:09+01:00
Her

Ce film est vraiment super. Le scénario est original. Je conseille de le voir en VO

Afficher en entier
Commentaire ajouté par DrunkenSailor 2017-05-11T13:54:17+02:00
Max et les Maximonstres

C'est vraiment pas ce à quoi je m'attendais et c'est une vrai bonne surprise. La faute à un titre français laissant supposer quelque chose d'assez enfantin, là où le titre original est bien plus parlant sur ce qu'est vraiment ce film.

Le film parle avec beaucoup de force et de poésie de ce qui se passe dans la tête du petit Max, enfant souffrant de trouble du comportement. Le voyage initiatique qu'il va vivre est extrêmement prenant, émouvant, magnifié par la mise en scène de Spike Jonze, la musique, l'écriture ou encore le jeu d'acteur terriblement bon du gamin.

C'est blindé de symbolique tout au long du film et je suis persuadé de n'en avoir saisi qu'un quart, c'est extrêmement riche de sens et pose un regard plein d'empathie sur cet enfant et les "monstres" qui l'habitent.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sinette48 2017-11-25T18:58:22+01:00
Her

Theodore, un peu perdu au milieu d’une société pauvre en rapports humains, fait la connaissance de Samantha (un prénom qu’elle se choisit elle-même, trouvant qu’il « sonne bien ») . Comme lui, on est envouté par la voix vibrante de Scarlett Johansson, qui nous transporte. On a l’impression de la voir et de la sentir avec nous. Comme lui, on tombe sous le charme de Samantha et de son humour. On abandonne alors notre quotidien pour se laisser entraîner dans la douce et apaisante danse de ces amants qui ne se voient pas mais qui vivent intensément leur passion poétique. On oublie bien vite que Samantha est un programme pour ne bientôt voir que sa personnalité. Elle incarne la femme parfaite pour Theodore : confidente, amante, secrétaire, qu’on peut arrêter d’écouter simplement en retirant son oreillette. Elle comble le manque dans sa vie et, paradoxalement c’est grâce à Samantha, une OS, qu’il apprendra à vivre dans le présent. La performance de Joaquin Phoenix, personnage que l’on voit le plus à l’image, est toute empreinte d’une sensibilité merveilleusement adaptée à un personnage partagé entre l’authenticité de ses sentiments et l’immatérialité de son amour. Cet homme quarantenaire moustachu, dont le métier est d’écrire des lettres pour les autres, a un caractère attachant, on partage ses joies et ses peines. Pour accompagner la figure de Theodore, omniprésent à l’écran, on trouve des personnages secondaires dont Amy (joué par Amy Adams). Bien que peu présente, elle rend ses apparitions marquantes avec une prestance qui lui est propre.

Dans une société où beaucoup ont les yeux rivés sur des écrans et parlent à des intelligences artificielles, Samantha découvre le monde avec innocence et nous réapprend à voir la beauté qui nous entoure. Loin de toutes ces dystopies démoralisantes présentant de manière défaitiste un monde asservi par des progrès techniques et scientifiques, ce film pose brillement la question de la place des technologies dans quotidien avec une mélancolie profonde mêlée à optimisme apaisant et, bien sûr, une touche d’humour.

Ainsi, Spike Jonze ne fait pas tourner son long métrage autour d’une romance niaise et idéalisée mais aborde à travers ses personnages les étapes d’une relation amoureuse avec force de réalisme et de poésie.

Les images du film sont très belles avec des jeux de couleurs (notamment sur les costumes) et de lumière, qui rendent le film apaisant à regarder : des intérieurs baignés de lumière naturel, des plans de la ville et de ses grattes ciel…

Certes, on pourra trouver le film lent, et il est vrai que certains plans sont un peu longs, mais cela ne permet que de mieux de se poser, réfléchir, et apprécier la sublime bande son, composée par le groupe Québécois Arcade Fire, qui a su retranscrire brillement en musique l’ambiance du film (le groupe a d’ailleurs reçu plusieurs récompenses pour cette B.O). Ces musiques sont alternées avec des silences et de beaux dialogues qui accompagnent très bien l’intrigue.

Her nous renvoie un peu de nous-même et fait rêver, en rendant possible une multitude d’interprétations. Theodore et Samantha évoluent et grandissent au fil du film et en même temps on grandit, nous aussi, dans ce monde pas si éloigné du nôtre. Une love story atypique pleine d’émotions qui fait du bien et qui, pour se voir apprécier pleinement, est à voir en version originale. On en ressort avec une douce mélancolie…

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Dirlo26 2018-04-12T23:59:11+02:00
Her

Excellent film! Un vrai petit bijou qui montre ce que c'est que l'amour virtuel ainsi que ses dangers et ses difficultés, j'ai adoré et je le conseil vivement.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mimi92 2018-05-09T23:29:47+02:00
Her

Voilà un alien dans ma collection de films.

Her présente un univers quelque peu absurde pour des observateurs extérieurs tels que nous, mais tout à fait cohérent dans ses contradictions. Theodore, toujours plus isolé, décide après un étrange expérience de téléphone rose de tenter plutôt sa change avec un programme d'IA.

Ce programme informatique intelligent est très différent de ceux habituellement présentés à l'écran. La voix désincarnée est plus charmante et humaine que jamais, nous guidant au cours de cet apprentissage sensible de la vie à plusieurs.

Ce visionnage a été une bonne expérience, avec une fin originale et des moments mémorables, Spoiler(cliquez pour révéler)tels que la rédaction des lettres aux clients ou l'appel au téléphone rose du début du film. Quelle scène tout de même !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par WeakGirl 2018-06-14T14:24:46+02:00
Her

Un film poétique en tout point magnifique.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par SimplePau 2018-07-24T23:20:08+02:00
Her

Un très beau film qui amène à réfléchir

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Noone 2019-05-26T07:44:07+02:00
Max et les Maximonstres

Une histoire très bien écrite, avec une psychologie et une imagination du personnage de Max très bien travaillée et une amitié entre lui et ses "maximonstres" attachante.

Il faut se faire à la forme des monstres, qui rappellent un peu certains mauvais films (lorgne vers L'histoire sans fin 3 et bien d'autres) mais comme le lien qu'ils ont entre eux et avec Max est bien travaillé, ça passe quand même. Avec leur personnalité propre, ils sont attachants chacun à leur manière, même ceux qui ne parlent quasiment pas, comme l'espèce de minotaure.

Une balade en psycho-imagination très bien faite pour un petit garçon solitaire, sensible et imaginatif.

Une bonne découverte.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par jess3swan 2019-10-31T01:16:41+01:00
Her

Oui, c'est un film extra.

Je ne supportais pas à la fin de le voir souffrir. Souvent la souffrance me fâche parce que je ne l'accepte pas, et j'étais très fâchée contre lui d'aller seul dans le froid de l'hiver en pleurant. Je ne cessais de lui dire (même s'il ne m'entendais pas) NE VA PAS DANS LE FROID, NE FAIS PAS ÇA, POURQUOI VAS-TU DANS LE FROID.

Ce que j'ai également moins appréciée, c'est lorsque Samantha lui révèle avoir développé des sentiments amoureux pour 600 personnes et par la suite elle agit soudainement différemment avec lui. J'étais très mécontente parce qu'en fait, Samantha est un ordinateur et son rôle, du moins selon moi, c'est de satisfaire Théodore. Elle n'avait aucunement à le traiter différemment, s'il voulait lui parler, elle devait lui parler et non dire ''je te rappel plus tard''.

Ce sont les scènes qui m'ont fait fortement réagir. Pour l'ensemble du reste, c'est magnifique. JE pourrais tomber amoureuse d'un ordinateur et je le sais, alors je pouvais m'identifier.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Chaerin-L 2020-01-09T20:42:37+01:00
Her

J'ai pas les mots pour décrire ce film ! Je m'attendais pas du tout a ça en premier lieu. Theodore est attachant, j'ai eu de la peine pour lui. Ce film est une vraie surprise et un coup de cœur.

Afficher en entier

Dédicaces de Spike Jonze
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de Cinenode
Array