Commentaires de films faits par Vampilou

Citations de films par Vampilou

Commentaires de films appréciés par Vampilou

Citations de films appréciés par Vampilou

Les plus récents d'abord | Les mieux notés d'abord
Le Book Club
date : 19-07
Un film qui fait tout simplement du bien !

Quel plaisir de voir une comédie américaine qui a du sens, qui ne s’intéresse pas pour une fois à la jeune génération, mais plutôt à celle beaucoup plus mûre, qui n’a que peu voix au chapitre dans notre cinéma actuel. Et vous savez quoi, les sexagénaires vont nous prouver qu’ils peuvent être nettement plus revigorants que n’importe qui, ils vont nous donner une forme d’enfer, c’est impressionnant et je ne m’y attendais pas. C’est une belle leçon de vie qui nous sera partagée, le témoignage de toute une époque, qui va nous montrer que vieillir ne met pas un frein à vos projets, mais qu’au contraire, elle vous pousse à vous renouveler toujours plus. L’amour ne s’arrête pas, il prend de nouvelles formes, la retraite n’est pas une fin, mais un renouveau, le moment de faire enfin ce que l’on veut et surtout, ce qui nous passionne. J’ai beaucoup aimé la réalisation de Bill Holderman, il a réussi à faire quelque chose de très frais, de naturel, tout en sobriété, en simplicité et avec un réalisme saisissant, c’est plein de vie, c’est punchy, c’est une vraie bouffée d’oxygène. En ce qui concerne le scénario, rien de fou évidemment, c’est le parcours de ces femmes que nous suivons, alors si vous n’aimez pas ce genre, passez votre chemin, dans le cas contraire, vous allez vous régaler. L’amitié qui unit ces quatre femmes est incroyable, elle fait plaisir à voir, elle donne de l’espoir, elle nous rappelle que parfois, c’est plus fort qu’une famille, un noyau qui vous aide à traverser le pire, comme le meilleur. La franchise est également ce qui fait autant durer leur relation, elle leur permet de ne jamais se mentir, mais plus que tout, c’est ce qui les aide à ouvrir les yeux sur leurs propres erreurs, les poussant toujours vers le haut. C’est également grâce à ça que nous allons vivre de véritables fous rires, des scènes d’anthologie, avec un humour très subtil, souvent très ironique, mais qui touchera toujours au but. Et malgré cette véritable légèreté, cette histoire ne manque pas de profondeur, elle est d’ailleurs particulièrement émouvante et peut importe votre âge, elle trouvera inévitablement une résonance en chacun de vous. Quant au casting, c’est un sans faute, Diane Keaton, Jane Fonda, Candice Bergen et Mary Steenburgen font une équipe d’enfer, il y a une réelle alchimie entre elles.

En bref : Une comédie qui a su sortir du lot, intéressante, riche de messages sur la vie, elle nous fera mourir de rires par instants, mais plus que tout, elle réussira à nous faire revoir le sens de nos priorités !

Avis complet sur le blog : https://vampiloufaitsoncinma.com/2018/07/19/le-book-club/
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Jurassic World 2 : Fallen Kingdom
Une suite totalement à la hauteur !

Beaucoup ont dit que ce second opus n’avait rien d’innovant et sur de nombreux points, c’est bien le cas, pourtant, quelques éléments restent vraiment surprenants, mais plus encore, c’est dans son identité visuelle qu’il se détache de son prédécesseur. Alors bien sûr, on reprend sur les mêmes bases, les expériences génétiques pour avoir des dinosaures toujours plus impressionnants sont encore de mises et croyez-moi, celui-ci est particulièrement réussi et vraiment effrayant dans son attitude. Cependant, ça ne s’arrête pas là, ils vont plus loin dans l’horreur, toujours plus loin dans les modifications et là, ça en devient beaucoup trop réaliste, trop terrifiant. On en vient à penser que finalement, certaines choses seront bientôt possibles, éthiquement, ça pose de véritables cas de conscience et sans vouloir en rajouter, oui, ça fait peur de voir jusqu’où certains peuvent aller. Mais voilà, la véritable force de cette suite, c’est incontestablement la réalisation de Juan Antonio Bayona, chapeau l’artiste, il a entrepris un travail visuellement bluffant, dans lequel on retrouve inévitablement sa patte, tout en conservant l’âme de la saga. Certaines de ses scènes sont artistiquement sublimes, notamment son jeu d’ombres et de lumières, qui résonne telle une véritable prouesse, toute la partie finale prend également des accents du cinéma d’horreur qu’il maîtrise si bien. En voilà un qui n’a pas eu peur d’imposer son style, de donner du caractère, de se détacher de ce qui a été déjà fait, pour nous offrir un ensemble spectaculaire, avec des effets spéciaux non moins extraordinaires, qui nous en mettent plein les yeux. En ce qui concerne le scénario, effectivement, rien de trop nouveau sous le soleil, les méchants qui veulent gagner un maximum de pognon sont toujours présents, même s’ils sont toujours plus sournois. En revanche, c’est la direction qui est prise qui peut vraiment devenir intéressante, qui laisse planer une suite beaucoup plus originale et qui promet d’être assez passionnante, s’ils osent vraiment y aller. Quant au casting, je suis fan, Chris Pratt est toujours aussi parfait, Bryce Dallas Howard m’a d’autant plus plu et j’ai eu un vrai coup de cœur pour la jeune Isabella Sermon.

En bref : Un second opus qui a su imposer une véritable identité visuelle, quasiment artistique, elle garde évidemment l’identité de la saga, pour la faire évoluer vers le mieux et nous faire vibrer à travers une histoire toujours aussi captivante !

Avis complet sur le blog : https://vampiloufaitsoncinma.com/2018/07/17/jurassic-world-fallen-kingdom/
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Opération Beyrouth
date : 12-07
Un film marquant et percutant !

Je ne connaissais pas réellement l’histoire du Liban, ou dans ses grandes largeurs bien sûr, mais ici, je m’y suis immergée complètement et ce que j’ai découvert fait froid dans le dos. C’est une période trouble qui se dévoilera sous nos yeux, la guerre civile y est meurtrière, différents clans imposent leur joug sur le pays, ils se battent entre eux, ils imposent leurs lois, le tout, dans une violence terrifiante. Les attentats sont le meilleur moyen de se faire entendre pour eux, d’inspirer la peur, pour que tous marchent dans leur direction. Bien sûr, c’est la population elle-même qui souffre le plus, martyrisée de toutes parts, elle est tiraillée par les idéaux politiques et religieux qu’on lui impose, la menace de mort plane sur elle telle une épée de Damoclès. La réalisation de Brad Anderson a su parfaitement retranscrire ce chaos, à mettre en lumière ces conflits qui ont ravagé un si beau pays, à montrer ce travail de destruction qui a été mis en œuvre. Visuellement, c’est assez bluffant, c’est percutant et pour cela, aucun besoin d’effets spéciaux à gogo, tout est fait avec sobriété, rien n’est surdosé, c’est justement ce qui lui donne tout son réalisme. C’est une ambiance très particulière qui s’en dégage, très oppressante, où la violence est omniprésente, toujours là, à pouvoir frapper n’importe quand, c’est angoissant, cruel, effrayant et malheureusement entièrement vrai. Quant au scénario, il est très bien mené, superbement rythmé, un thriller géopolitique fascinant et angoissant, qui ne nous laissera aucun moment de répit, c’est incroyablement haletant. Les complots seront monnaie courante, on ne pourra se fier à personne, bons comme méchants, chacun a ses buts cachés, chacun fera en sorte d’en sortir vainqueur et il sera terriblement difficile d’assister à ces manipulations si inhumaines, qu’elles n’ont aucune pitié pour les vies mises en jeu. En ce qui concerne le casting, Jon Hamm est tout simplement excellent et je suis totalement fan du rôle de Rosamund Pike.

En bref : Un thriller politique sur fond de conflits civils extrêmement violents, une époque très sombre de l’Histoire, qui nous fera partager un instant non moins obscur et terriblement difficile !

Avis complet sur le blog : https://vampiloufaitsoncinma.com/2018/07/12/operation-beyrouth/
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Solo : A Star Wars story
date : 10-07
Un nouvel opus extrêmement intéressant !

Il est vrai que j’avais quelques a priori concernant ce film, ils se sont d’ailleurs amplifiés avec la multitude d’avis négatifs que j’ai pu voir, alors j’avoue avoir eu de vraies appréhensions, pourtant, je l’ai adoré. Pour tout vous dire, j’ai même beaucoup de mal à comprendre le déchaînement médiatique qui a suivi, il a beaucoup de qualités et plus important encore, il respecte totalement l’identité de cette saga que l’on aime tant. Quel plaisir de retrouver cet univers et plus particulièrement, de faire connaissance avec des personnages que l’on connaît si bien, mais dont on ne sait pourtant quasiment rien de leur jeunesse. Pour moi, l’intérêt principal de ce film est justement d’être les témoins privilégiés de ces rencontres, de ces amitiés qui sont déjà bien solides dans les opus que nous avons vus, de voir comment elles se sont construites, c’est vraiment agréable. Un grand bravo à la réalisation de Ron Howard, qui n’a plus rien à prouver, mais qui montre une fois de plus tout son talent, visuellement, c’est absolument parfait. Les effets spéciaux sont de qualité, certaines scènes de combats sont tout bonnement sublimes, quasiment artistiques même, on en prend plein les yeux, c’est un véritable spectacle. Quant au scénario, il peut être assez prévisible dans le fond, néanmoins, dans la forme, il nous réserve quelques surprises très inattendues, qui viendront ajouter le piment que l’on espérait tant. Le déroulement de l’intrigue est vraiment parfait à mon sens, joliment rythmé, on ne s’ennuie pas une seconde, on ne voit pas le temps passer, entre scènes d’action, humour et émotions, le cocktail est très justement dosé. Nous allons découvrir un tout nouveau pan de l’histoire, des ennemis inconnus, d’autres beaucoup plus emblématiques que l’on ne s’attendait absolument pas à voir et d’autres encore qui cachent finalement un but bien plus louable, se battant pour la liberté des peuples opprimés. En ce qui concerne le casting, j’ai adoré l’interprétation d’Alden Ehrenreich, j’ai beaucoup aimé le rôle d’Emilia Clarke, Donald Glover est tout simplement excellent et Woody Harrelson est parfaitement crédible.

En bref : Un nouvel opus qui a vraiment des qualités, qui a su apporter un plus à la saga, que l’on prend beaucoup de plaisir à découvrir et qui parviendra même à nous surprendre sur quelques points !

Avis complet sur le blog : https://vampiloufaitsoncinma.com/2018/07/10/solo-a-star-wars-story/
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
No dormirás
date : 05-07
Un film aux frontières du rêve et de la folie !

J’étais très intriguée par ce film, j’y suis allée par pure curiosité et j’ai passé un excellent moment.

Alors, passons à mon avis.

Le vrai talent de ce film est de nous faire douter de la première, à la dernière minute, jusqu’au bout, nous aurons l’impression de ne pas vraiment savoir et même après, on ne saura pas vraiment définir ce que l’on vient de vivre. Croyez-moi, c’est une expérience extrêmement intense dans laquelle nous serons immergés, quelque chose de très particulier, pour laquelle il faudra être très ouvert, pour pouvoir y adhérer. Ici, nous allons plonger dans un univers entre la folie, le rêve ou le paranormal, impossible de mettre le doigt sur la réalité des choses, on oscillera constamment entre chaque concept. Jusqu’à la fin, nous n’aurons aucune vraie réponse, mais l’avantage, c’est que chacun pourra y voir sa propre hypothèse, hallucinations, simples conséquences d’un manque cruel de sommeil ou bien possession, à vous de décider. J’ai eu un vrai coup de cœur pour la réalisation de Gustavo Hernandez, il a su insuffler le mystère dans chacune de ses scènes, son style est presque artistique, visuellement, c’est vraiment sublime. Il va nous plonger dans une atmosphère très oppressante, où l’angoisse sera omniprésente, à tel point que nous allons créer notre propre peur, nous allons nous-mêmes l’alimenter, avec tout ce que nous pensons voir. Il y a évidemment quelques scènes propices à vous faire faire des bons, mais là n’est pas l’essentiel, c’est justement un point fort du film, ne pas choisir la facilité pour nous faire stresser, mais au contraire, le faire plus subtilement, pour parler à nos instincts les plus primaires. Quant au scénario, j’ai beaucoup aimé son originalité, l’écriture de cette histoire est à mon sens vraiment parfaite, son déroulement est fascinant, une fois dedans, on veut juste savoir. Alors, on se laisse porter par la vague, on se fait surprendre à de nombreuses reprises, on se perd dans ses méandres psychologiques et on attend la délivrance, dans un état de nerfs inimaginable, c’est incroyablement intense. En ce qui concerne le casting, j’ai eu un vrai coup de cœur pour Eva de Dominici, que j’ai trouvé aussi sublime, que convaincante et Belén Rueda est toujours aussi bluffante.

En bref : Un film avec lequel nous marcherons sur un fil, navigant entre folie et phénomènes étranges, nous ne saurons jamais vraiment vers quel camp se tourner, mais c’est là tout l’intérêt de cette obscure histoire !

Avis complet sur le blog : https://vampiloufaitsoncinma.com/2018/07/05/no-dormiras/
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Deadpool 2
Deadpool 2 réalisé par David Leitch
date : 03-07
Un second opus plus sombre et plus émouvant !

À mes yeux, cette suite a réussi le tour de force d’être tout aussi bonne, voire peut-être meilleure, pourtant, le premier avait déjà placé la barre très haut, étant devenu carrément mon Graal. Mais ici, ils sont parvenus à innover, à ne pas tomber dans une certaine routine, tout en gardant l’âme de cet antihéros extraordinaire, poussant un peu plus sa personnalité, pour en découvrir toujours plus de facettes. Parce que oui, n’en déplaise à certains, ce n’est pas toujours un connard fini, oui, il a du cœur quand il le veut, il l’a maintes fois prouvé dans les comics, il sait faire le bien, à sa façon peut-être, mais ça reste un fait. C’est justement ce que j’ai aimé dans ce second opus, voir que ce n’est pas qu’un mercenaire, qu’il peut être profondément meurtri, qu’il est capable de bonté, même si c’est à sa sauce. C’est une suite terriblement plus humaine, plus éprouvante émotionnellement, qui a su aller plus loin et passer outre ce mur d’ironie qui caractérise tant ce personnage. Un grand bravo à la réalisation de David Leitch, qui a su reprendre le flambeau avec talent, même si on reconnaît vraiment son style, il a conservé tous les codes de cet univers, lui donnant encore une fois formidablement vie. Âmes sensibles s’abstenir, évidemment, c’est violent, je dirai même qu’il est sûrement plus gore, certaines scènes sont d’ailleurs bien sanglantes, mais c’est également une des particularités de ce héros, on sait tous ce qu’on va voir, alors on y plonge gaiement. Quant au scénario, là encore, je l’ai trouvé plus abouti, plus intéressant, il permet de découvrir une histoire plus large, qui nous fait voyager à travers plusieurs aventures, qui se regroupent toutes vers une même destination. C’est rythmé, intense, les scènes d’action s’enchaînent délicieusement, on prend plaisir à faire connaissance avec de nouveaux personnages, à en retrouver d’autres, on se régale de la première à la dernière minute. Bien sûr, l’humour est toujours aussi présent, honnêtement, chaque vanne est absolument culte, on peut passer des heures à se les refaire, que les fous rires seront toujours aussi nombreux. Mais cette fois, ce n’est pas seulement drôle, c’est également bouleversant, eh oui, c’est possible, la preuve, les larmes que j’ai versées durant ces moments bourrés d’émotions, tellement naturels, que l’on y croit de toute notre âme. En ce qui concerne le casting, Ryan Reynolds est toujours aussi excellent, Josh Brolin fait un formidable ennemi, je suis totalement fan de Zazie Beetz et encore une fois, j’ai adoré le rôle de Brianna Hildebrand.

En bref : Un second opus qui a su parfaire son image, qui est resté dans la veine de son prédécesseur, tout en sachant aller plus loin, nous livrant une histoire beaucoup plus profonde !

Avis complet sur le blog : https://vampiloufaitsoncinma.com/2018/07/03/deadpool-2/
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Monsieur Je-sais-tout
Un film tendre qui fait du bien !

Il est vrai que je ne suis pas spécialement une grande amatrice de cinéma français, j’ai fait une exception pour ce film, parce qu’il m’a immédiatement touché et je vous confirme qu’il mérite d’être vu, c’est une vraie pépite. Il n’est jamais facile d’aborder l’autisme, bien que ce soit un sujet nécessaire, dont il faut absolument parler, il faut trouver la juste dose, être réaliste, sans tomber dans le pathos pour autant. Celui-ci, le fait à merveille, même s’il aborde le syndrome d’Asperger, un autisme plus spécifique, il a su brosser un tableau très vrai de cette maladie, de ses effets secondaires, mais également de ses forces. Parce que bien sûr ce n’est pas toujours simple, que ces enfants sont souvent mis à l’écart, incompris, pourtant ils ont également de grandes capacités et si chacun s’en donne la peine, ils pourraient accomplir de grandes choses. Je suis tombée sous le charme de la réalisation de François Prévôt-Leygonie et Stephan Archinard, ce duo a su faire de ce film un véritable feel-good, sans être totalement niais pour autant, c’est simplement frais, maîtrisé, pour notre plus grand bonheur. Visuellement, il n’y a rien à dire, c’est absolument parfait, ça reflète la luminosité qui se dégage de cette histoire, c’est naturel, c’est une immense bouffée d’oxygène. Quant au scénario, il est évidemment assez facile, tiré du roman « La Surface de Réparation », il en suit le déroulement, mais cette simplicité est justement ce qui en fait sa force. Ne pas chercher à avoir fait trop compliqué est ce qui lui donne toute son humanité, avec ses forces et ses faiblesses, ses erreurs, ses blessures, en un mot, la vie, la vraie. C’est une leçon, une claque pour chacun de nous, une tranche de l’existence, avec de véritables fous rires, mais également beaucoup de larmes, parce que le quotidien c’est toujours un juste milieu entre les deux. En ce qui concerne le casting, un énorme bravo à Max Baissette de Malglaive qui est bluffant, Arnaud Ducret est tout aussi excellent dans cet aspect plus dramatique et j’ai beaucoup aimé le rôle d’Alice David.

En bref : Une comédie dramatique qui allie à la perfection ces deux genres, qui nous fera partager une magnifique histoire, d’un réalisme saisissant, sans tomber dans la tristesse absolue, mais au contraire, toujours dans l’espoir et la joie !

Avis complet sur le blog : https://vampiloufaitsoncinma.com/2018/06/28/monsieur-je-sais-tout/
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Death Wish
Death Wish réalisé par Eli Roth
date : 26-06
Un film d’action très intense !

Avant d’aller voir ce film, j’avais tout de même quelques appréhensions, j’avais peur de voir un énième film d’action, tout ce qu’il y a de plus classique, voire peut-être un navet, c’est pour vous dire. Mais finalement, ce fut tout le contraire, un vrai bon film du genre, une excellente histoire de vengeance, qui a su aller plus loin que ça, pour être incroyablement plus émouvante que ce que nous pouvions imaginer. Alors certes, le fond reste assez typique, c’est d’ailleurs le remake du film « Un Justicier dans la Ville », mais il reste bien maîtrisé et nous immerge totalement dans cet univers. Cette revisite a vraiment la particularité d’être plus forte émotionnellement, je l’ai trouvée plus percutante, peut-être mieux jouée, mais c’est également une autre époque et un tout autre cinéma. J’ai eu un vrai coup de cœur pour la réalisation d’Eli Roth, une fois de plus, j’aime beaucoup sa façon de voir les choses, je suis une grande fan de son travail et ici aussi, j’ai reconnu sa patte. C’est un visuel très incisif, un côté particulièrement brutal, vif, c’est incontestablement violent bien sûr, presque insupportable dans les premières minutes et je ne vais pas vous cacher que plusieurs scènes sont évidemment très sanglantes. Cependant, je tiens vraiment à le signaler, rien n’est gratuit dans cette situation, il ne faut pas oublier ce profond sentiment de justice qui en découle, dans une société où la police n’a pas toujours les moyens nécessaires, parfois agir soi-même semble la seule option. Bon, il faut être honnête, le scénario reste tout à fait classique, rien de véritablement neuf dans son déroulement, si ce n’est sa fin, qui est un peu plus surprenante que ce à quoi je m’attendais et qui vient ajouter une vraie originalité. Mais comme je l’ai dit, si cette histoire est si intense, c’est pour les émotions que l’on nous fait partager et j’étais particulièrement étonnée de cette profondeur, je ne m’attendais pas à être aussi bouleversée, mais ce fut le cas. En ce qui concerne le casting, Bruce Willis est absolument parfait dans ce rôle, Vincent D’Onofrio tient un second rôle que j’ai adoré et j’ai beaucoup aimé la prestation de Camila Morrone.

En bref : Un film d’action classique dans ses faits, mais qui fait les choses bien, une histoire de vengeance bouleversante, non dénuée de violence, mais qui a su toujours rester juste !

Avis complet sur le blog : https://vampiloufaitsoncinma.com/2018/06/26/death-wish/
Avez vous apprécié ce commentaire ? +1
Gringo
Gringo réalisé par Nash Edgerton
date : 21-06
Un film finalement extrêmement cynique !

Avant toute chose, je pense qu’il faut absolument souligner que ce film est très loin de n’être qu’une comédie, la bande-annonce était effectivement assez drôle, mais je pense qu’elle est justement légèrement trompeuse et qu’elle mettait trop l’accent sur cet aspect. Alors bien sûr, l’humour est bel et bien présent, on a quelques fous rires, certaines situations sont très cocasses, voire totalement déjantées, mais dans sa majeure partie, le ton est beaucoup plus cynique, c’est presque une véritable satire sociale. On se rendra rapidement compte que c’est beaucoup plus sombre que ce que nous pouvions imaginer, terriblement plus corrosif et que l’image de l’humanité y est terriblement écornée. C’est un univers très particulier qui s’ouvre nous, où barons de la drogue, petits dealers, groupe pharmaceutique et grosses arnaques, vont se mêler dans un imbroglio qui va faire très mal. Je ne vous cache pas que c’est assez violent, ce milieu l’est toujours par définition et il n’y a pas d’exception à la règle ici, certaines scènes sont vraiment sanglantes, mais elles ne sont pas omniprésentes pour autant, on ne tombe jamais dans l’outrance. J’ai beaucoup aimé la réalisation de Nash Edgerton, très vive, elle est percutante, incisive, presque brutale, mais elle est extrêmement attractive et paradoxalement très naturelle, avec d’ailleurs très peu d’effets spéciaux. Les scènes d’action sont parfaitement réussies, là encore, rien n’est surdosé, ou trop gros, c’est extrêmement réaliste, rien de plus que ce qui existe bien malheureusement. Quant au scénario, je l’ai trouvé vraiment original, peut-être un peu brouillon dans son écriture, ça part peut-être dans tous les sens, mais c’est très riche et finalement, ça conforte le côté déjanté de l’ambiance. On ne s’ennuie pas une seconde, l’intrigue est vraiment bien ficelée, elle nous entraîne dans une aventure haletante, où trahisons et manipulations vont rythmer son déroulement, pour nous livrer une histoire pleine de rebondissements, parfois très surprenants. Au cours des minutes, nous pourrons douter de la bonté humaine, au vu de la violence et de la morale douteuse qui règnent, pourtant, il y a aussi du bon, de la justice et de l’espoir, quelque chose de très touchant. En ce qui concerne le casting, il est excellent, Charlize Theron est bluffante en véritable garce, Joel Edgerton est toujours aussi génial, David Oyelowo est extraordinaire et j’ai un vrai coup de cœur pour Amanda Seyfried.

En bref : Un film beaucoup plus sombre que nous le laissait présager la bande-annonce, non dénué d’humour, il sera surtout extrêmement sarcastique, très violent dans ses sujets et dans le fond très réaliste !

Avis complet sur le blog : https://vampiloufaitsoncinma.com/2018/06/21/gringo/
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Everybody knows
date : 19-06
Un thriller lourd et oppressant !

Ce film, c’est avant tout une atmosphère très particulière, une certaine légèreté dans un premier temps, dû à ce sublime voyage en Espagne, ainsi qu’à ces grandes retrouvailles en famille, une réelle joie de vivre s’en dégage, mais très rapidement, c’est la désillusion qui s’impose. Va s’en suivre une ambiance extrêmement lourde, terriblement oppressante, presque à l’image d’un huis clos, même si nous ne sommes pas enfermés dans un lieu précis, ici, c’est par les secrets familiaux que nous serons prisonniers. Parce que malgré les apparences, cette famille est littéralement rongée par le passé, par les conflits de voisinage, par les problèmes d’argent, chacun gardant des rancœurs, qui vont se voir éclatées au grand jour. Il ne faut pas oublier le contexte dans lequel tout cela se déroule et qui a une importance cruciale, cette Espagne rurale, qui s’enfonce toujours plus dans la crise économique, le manque de travail et la pauvreté qui gagne du terrain. La réalisation d’Asghar Farhadi est absolument sublime, d’un naturel magnifique, il saura nous délivrer avec une précision millimétrée toute la complexité de cette situation, toutes ses nuances et surtout toutes ses fêlures. Visuellement, je suis sous le charme de son travail, la beauté des paysages, la nature qui nous entoure, se verront opposés à la rudesse du cadre social, c’est un paradoxe très brutal, parfois difficile à supporter, c’est ce qui le rend d’autant plus percutant. Quant au scénario, je suis assez bluffée, il est parfaitement écrit, superbement mis en scène et, disons-le extrêmement surprenant, tous les éléments d’un bon thriller seront présents. Peut-être que beaucoup le trouveront trop long, mais cette lenteur est à mon sens très justement étudiée, elle permet vraiment de mettre les indices en place, d’exposer les faits dans leur entièreté, pour pouvoir être le plus immersif possible. Même si nous pouvions avoir quelques doutes sur le coupable, nous resterons sous le choc lorsque la vérité entière nous sera dévoilée, c’est inattendu et c’est finalement tristement réaliste. La trahison qui en découlera sera ce qui nous paraîtra le plus destructeur, un secret de plus, qui viendra faire souffrir encore, qui laissera des cicatrices et qui fera s’effondrer plusieurs vies, telle une déflagration, dont il sera difficile de se relever. En ce qui concerne le casting, il est magistral, le duo Penélope Cruz/Javier Bardem porte véritablement le film, ils sont sublimes, bouleversants, d’une intensité exceptionnelle.

En bref : Un thriller d’une efficacité redoutable, d’un réalisme saisissant, au contexte incroyablement percutant, il nous fera partager une histoire difficile, poignante et superbement émouvante !

Avis complet sur le blog : https://vampiloufaitsoncinma.com/2018/06/19/everybody-knows/
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Action ou verité
date : 14-06
Un film d’horreur bien décevant !

Bon, pour être honnête, la bande-annonce ne m’attirait absolument pas, j’avais de gros doutes avant même de le voir et j’ai vite compris que malheureusement, j’avais raison d’avoir peur, que rien n’irait en s’arrangeant. Et pourtant, le postulat de départ était extrêmement prometteur, très original, il aurait pu nous proposer quelque chose de vraiment novateur, mais voilà, ce n’est pas abouti et ça reste très superficiel, en résumé, c’est un film d’horreur pour adolescents. En réalité, j’ai eu la sensation de voir un opus de la saga « Destination Finale » bas de gamme, quasiment même concept, même enchaînement dans les morts successives, mais qui manque clairement de gore pour être au moins aussi fun. Pour tout vous dire, mon avis sera sûrement bien plus sanglant que ce film, il doit y avoir une scène avec un petit peu d’hémoglobine, le reste n’en contient tellement pas, que finalement, il n’y a aucune crédibilité, ça en devient même ridicule. Si on met cet aspect de côté, la réalisation de Jeff Wadlow reste tout à fait correcte, les effets spéciaux sont vraiment de qualité, c’est punchy, vif et vraiment réussi visuellement. En revanche, le scénario lui, n’est évidemment pas à la hauteur, en plus d’être horriblement prévisible, on devine absolument tout, de la première, à la dernière minute, c’est presque insupportable. Le déroulement de l’intrigue est tellement évident que l’on en vient à s’ennuyer profondément, le rythme est trop lent, c’est mou, les réactions des uns et des autres sont exaspérantes, sans compter leurs situations amoureuses abracadabrantesques, qui prennent finalement toute la place. C’est tellement lourd et pesant que nous ne parvenons pas à ressentir quoique ce soit, pas la moindre émotion, si ce n’est un énervement grandissant, qui finira par gâcher un peu plus ce film. En ce qui concerne le casting, il y a du bon et du moins bon, j’aime beaucoup le duo féminin Lucy Hale/Violett Beane, qui est vraiment crédible, mais Tyler Posey est d’une platitude absolue.

En bref : Un film d’horreur qui avait un véritable potentiel, mais qui se crashe en beauté, par manque d’approfondissement et de crédibilité, il reste en surface, nous offrant une histoire bien trop fade !

Avis complet sur le blog : https://vampiloufaitsoncinma.com/2018/06/14/action-ou-verite/
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Rampage : Hors de contrôle
date : 12-06
Un film d’action délicieusement spectaculaire !

Alors oui, il ne faut pas s’attendre à un film d’auteur, tout le monde s’en doutera et je pense qu’il est honnête de dire que ce n’est même pas pour cette raison que l’on y va, mais bien pour se divertir tout simplement. En cela, c’est une réussite totale, c’est un excellent film d’action, qui vous en met plein la vue, plein de punch, il est explosif, impressionnant et franchement, c’est un pur régal de la première, à la dernière minute. On peut saluer le travail de Brad Peyton, j’aime beaucoup sa façon de voir les choses, visuellement, c’est superbe, certaines vues sont exceptionnelles, certains paysages époustouflants et ne parlons pas de son utilisation des effets spéciaux, d’une qualité irréprochable. Accrochez vous, vous allez en prendre plein les yeux, c’est grandiose, c’est monumental, c’est hallucinant, les combats entre ces monstres génétiquement modifiés seront littéralement extraordinaires, nous laissant scotchés à nos sièges. Inutile de vous préciser qu’il est impossible de s’ennuyer, les scènes d’action s’enchaînent à un rythme incroyable, elles ne nous laissent aucun moment de répit, mais ce n’est que pour notre plus grand bonheur. Quant au scénario, on ne va pas se leurrer, ce n’est pas très surprenant, c’est assez prévisible et simple, mais ça passe totalement au second plan, parce que l’histoire en elle-même est en revanche extrêmement intéressante. Mais moi ce qui m’a tant plu dans ce film, c’est qu’il a su ne pas seulement être qu’un concentré de testostérone, c’est également beaucoup d’humour, des vrais fous rires, mais aussi beaucoup d’émotions. Il y a un beau message sur la question de l’environnement, des espèces animales en danger sur notre planète, braconnées sans aucun scrupule, une réflexion elle aussi très touchante, qui ne laissera personne indifférent. En ce qui concerne le casting, Dwayne Johnson est fidèle à lui-même, j’ai adoré le rôle de Jeffrey Dean Morgan et j’ai eu un vrai coup de cœur pour Naomie Harris.

En bref : Un très bon film d’action, qui saura vous en mettre plein les yeux, visuellement bluffant, il nous offre un spectacle époustouflant et une histoire pleine d’humour, étonnamment forte en émotions !

Avis complet sur le blog : https://vampiloufaitsoncinma.com/2018/06/12/rampage-hors-de-controle/
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Avengers : Infinity War, Partie 1
date : 07-06
Un nouvel opus intense et terriblement sombre !

Voilà, après toutes ces années dans l’univers Marvel, c’est la confrontation que nous attendions tous, ce moment fatidique qui faisait peur à tous les fans, impossible de reculer l’échéance, on y est enfin. Tous les héros que nous avons appris à connaître, que nous avons apprivoisés, que nous aimons plus ou moins, vont se regrouper ici, pour combattre l’essence même du mal, un ennemi plus puissant que ce qu’ils ont connu jusque là. Les voir tous ensemble a quelque chose d’extrêmement impressionnant, mais c’est surtout incroyablement beau et fort, à tel point, que les frissons ne nous lâcheront pas une seconde, tant la solidarité qui s’en dégage est bouleversante. Mais ce nombre pharaonique de personnages augmente également notre angoisse, celle des cibles potentielles, des morts qu’il y aura peut-être et ça, croyez-moi, ce n’est pas une partie de plaisir à gérer. On peut évidemment saluer le travail de Joe et Anthony Russo, qui ont montré tout leur talent à travers cette réalisation, c’est incontestablement sublime, visuellement extraordinaire, totalement bluffant dans la qualité des effets spéciaux, c’est quasiment magique à mes yeux. Clairement, de nombreuses scènes sont tout bonnement grandioses et resteront sans aucun doute dans les annales du cinéma, notamment cette scène de bataille finale, aussi impressionnante que dans les plus grands films de fantasy. En ce qui concerne le scénario, il faut bien avouer qu’il est tout particulièrement riche, c’est une intrigue plus poussée qui nous sera livrée, plus complexe aussi, elle fait partie de loin des plus abouties et pour le coup, ça fait beaucoup de bien. C’est une véritable course contre la montre dans laquelle nous allons plonger, une quête pour le pouvoir ultime, une aventure où les enjeux seront cruciaux, puisqu’il s’agit de sauver l’univers entier. Inutile de vous dire qu’émotionnellement parlant, c’est incontestablement l’un des opus les plus difficiles, il est intense et dès les premières minutes, nous serons soumis à très rude épreuve, absolument rien ne nous sera épargné, surtout pas le pire. Même si les fous rires seront toujours aussi présents, il sera difficile de les savourer, parce que les larmes seront plus nombreuses et que la peur nous tenaillera les entrailles, il faudra s’accrocher, pour pouvoir garder espoir. Quant au casting, il est juste royal, chacun a sa place, ils ont tous un rôle primordial, mais bien sûr, j’ai mes préférences, Robert Downey Jr évidemment, mais également Chris Pratt, ainsi qu’Elizabeth Olsen, parmi tant d’autres, qui ont une place particulière dans mon cœur.

En bref : Un nouvel opus de l’univers Marvel qui envoie sacrément du lourd, plus sombre que tous ses prédécesseurs, il nous immergera dans une aventure éprouvante, visuellement exceptionnelle et plus émouvante que jamais !

Avis complet sur le blog : https://vampiloufaitsoncinma.com/2018/06/07/avengers-infinity-war/
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Game Night
date : 05-06
Une comédie hilarante et gentiment décalée !

Ce film, c’est l’exemple même d’une situation normale, voire tout à fait banale, qui va complètement partir en cacahuètes et dérivée en un moment totalement ubuesque, déjanté, improbable, mais juste absolument jouissif. Ce contexte sera évidemment propice aux quiproquos et c’est justement là que l’humour est le plus corrosif, nous faisant mourir de rires durant certaines scènes qui resteront tout simplement cultes à mes yeux. Il est agréable de voir que pour une fois, rien n’est trop vulgaire, pas de blagues de mauvais goût, même si parfois ça ne vole pas très haut, ça reste tout à fait soft et surtout, l’objectif est atteint, c’est divertissant, ça fait beaucoup de bien. Cependant, ce film est très loin de se réduire à une simple comédie, c’est également un film d’action tout à fait correct, bien qu’il n’explose pas dans tous les sens, on ne s’ennuie pas une seconde. On peut saluer le travail de réalisation de Jonathan Goldstein et John Francis Daley, ils ont réussi à créer un véritable univers, à utiliser justement les effets spéciaux, ne pas en faire trop, mais assez pour que se soit agréable. Il y a de vraies bonnes scènes d’action, des courses-poursuites, des combats et même quelques fusillades, c’est extrêmement bien rythmé, on est totalement embarqué dans le mouvement, c’est quasiment jouissif. Quant au scénario, je ne m’attendais pas forcément à grand chose et pendant une grande partie du film, ce fut effectivement assez simple, voire carrément prévisible, mais ce n’était pas désagréable en soi. En revanche, plus on avance et plus l’intrigue parvient à nous surprendre, j’en étais d’ailleurs assez étonnée, pourtant plusieurs éléments m’ont vraiment prise au dépourvu, notamment à la fin. En ce qui concerne le casting, il n’y a rien à dire, le duo Jason Bateman/Rachel McAdams fonctionne à merveille et je suis totalement fan de la prestation de Jesse Plemons, qui est extraordinaire d’auto-dérision.

En bref : Une comédie qui atteint parfaitement son but, qui nous fera délicieusement rire, qui nous fera tout simplement du bien, en nous offrant un excellent divertissement, sans prise de tête et parsemé d’une bonne dose d’action !

Avis complet sur le blog : https://vampiloufaitsoncinma.com/2018/06/05/game-night/
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Escobar
date : 31-05
Un biopic percutant et très réaliste !

Bien sûr, des films sur ce baron de la drogue mondialement connu, il y en a déjà eu beaucoup, on connaît son histoire, mais ce qui fait la force de celui-ci, c’est incontestablement son point de vue. Ici, c’est une femme qui va nous conter cette histoire, c’est elle qui va nous parler tout du long, c’est par sa voix que nous serons accompagnés et ça ajoute un véritable paradoxe. Sa douceur est à l’exact opposé de la violence de cet univers, elle paraît tellement déplacée dans ce monde, tellement fragile, pourtant, ça fonctionne parfaitement, d’autant plus qu’elle a une véritable légitimité dans cette affaire. Il est extrêmement intéressant d’être témoin de cette confrontation, c’est ce qui fait toute l’originalité de cette nouvelle version, c’est ce qui la rend unique et plus inspirante. J’ai beaucoup aimé la réalisation de Fernando León de Aranoa, elle est très brute, très incisive, il a décidé de tout nous montrer, ne nous cachant aucune des réalités de cette époque. Alors oui, c’est extrêmement violent, mais il ne faut pas oublier que ce fut malheureusement bien vrai, les meurtres gratuits, les vengeances dans le sang, les scènes sont dures, parfois insoutenables, c’est d’une cruauté sans nom et on se demande inévitablement comment ça a pu se passer. J’ai beaucoup aimé le scénario, il a su mettre en évidence l’inévitable escalade de violence de cet homme, qui s’est pris à son propre piège et qui a causé sa perte. On assistera impuissant à ses actes, mais également à sa déchéance, nous aurons vraiment l’impression qu’il s’enfonce dans ses délires, que la folie va le gagner peu à peu, qu’il sera de moins en moins lucide, que le peu d’humanité qu’il lui restait vole en éclats. Croyez moi, émotionnellement, ce n’est pas une partie de plaisir, nous serons partagés entre le choc, la tristesse et la colère, nous serons bouleversés pour les victimes, pour ce pays meurtri dans l’âme après tant d’années sous le joug d’un monstre assoiffé de pouvoir. En ce qui concerne le casting, il est absolument parfait, Javier Bardem est excellent et Penélope Cruz est délicieusement crédible.

En bref : Un biopic qui tient son originalité dans son point de vue féminin, qui nous fera partager une histoire maintes fois abordée et pourtant d’autant plus intéressante, c’est violent, intense, mais toujours tristement réaliste !

Avis complet sur le blog : https://vampiloufaitsoncinma.com/2018/05/31/escobar/
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
The Strangers: Prey at Night
date : 29-05
Un slasher classique mais divertissant !

On connaît tous le principe de ce genre particulier, celui-ci ne déroge pas à la règle, à ceci près qu’avec quatre protagonistes, contre trois tueurs redoutables et sans pitié, le calcul est vite, c’est rapide, d’ailleurs trop rapide. C’est bien là le plus gros défaut de ce film, tout va beaucoup trop vite, tout est plié d’avance, ça commence dans un bain de sang et ça se termine dans un bain de sang, mais ça s’arête exclusivement à ça, rien de plus intéressant malheureusement. Ne vous méprenez pas, j’aime quant le rythme est rapide, mais là, on a simplement l’impression d’assister à des meurtres à la chaîne, c’est trop linéaire, trop simple, trop attendu, ça en devient monotone et quasiment ennuyeux. De plus, il n’y a rien pour relever notre intérêt, c’est simplement gratuit, il n’y a aucune raison, pas de vraies réponses à nos questions, ce petit quelque chose en plus, qui aurait pu faire la différence. En revanche, j’ai beaucoup aimé la réalisation de Johannes Roberts, c’est vif, c’est brut, ça correspond évidemment au style, c’est très sombre, mais c’est justement maîtrisé, c’est ce qui donne toute la qualité à ce film. Inutile de vous dire que c’est bien sûr très violent, très sanglant, le gore est au rendez-vous, sans être trop poussé ou vraiment désagréable, ça va avec le genre, donc ça reste assez fun en soi. Le scénario est quasiment inexistant, soyons honnêtes, tout est prévisible dès la première minute, si ce n’est la fin, qui parvient légèrement à remonter le niveau. En dehors de ça, aucune surprise pour apporter un peu de piquant, des réactions exaspérantes, qui vous feront lever les yeux au ciel, à croire qu’ils n’ont jamais vu de films d’horreur, pour prendre des décisions aussi déplorables. Alors oui, malheureusement, l’ennui, le dépit et les clichés seront de mises, rien de très folichon, aucune véritable émotion, on y croit pas tout simplement. Le casting est plutôt correct dans l’ensemble, Christina Hendricks, Martin Henderson et Lewis Pullman, font le job, mais mention spéciale pour Bailee Madison, qui se dégage un peu du lot.

En bref : Un slasher tout ce qu’il y a de plus basique, sans aucune surprise, qui va beaucoup trop vite dans son déroulement, laissant finalement place à la morosité et ne nous offrant aucun véritable intérêt !

Avis complet sur le blog : https://vampiloufaitsoncinma.com/2018/05/29/the-strangers-prey-at-night/
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Red Sparrow
date : 24-05
Un film violent et psychologiquement intense !

On le sait, l’espionnage est un genre particulier, qui peut vite devenir trop complexe et indigeste ou au contraire, trop simple, dans tous les cas, ça peut rapidement être très ennuyeux. Mais celui-ci parvient à trouver le juste milieu, à allier une juste dose de complexité, sans pour autant être difficile à suivre, on ne se perd jamais, pas de mal de tête en sortant, parce que l’on n’a rien compris. Non, ici le genre est parfaitement respecté, sublimé dans ses points les plus captivants, c’est bon, c’est bien fait, c’est passionnant, bref, on se régale du début à la fin. J’ai beaucoup aimé la réalisation de Francis Lawrence, son travail est tout en finesse, très naturel, très brut, il n’a pas utilisé les effets spéciaux à outrance, privilégiant le réalisme, d’autant plus percutant dans ce qu’il veut nous fait passer. Alors oui, je ne vous cache pas que c’est très violent, le sang n’en est pas forcément omniprésent, mais certaines scènes sont particulièrement choquantes, elles sont éprouvantes, mais jamais gratuites ou sans intérêts. Cependant, c’est la violence psychologique qui sera la plus marquante et d’ailleurs, la psychologie est véritablement le point d’orgue de ce film. C’est un combat, une guerre des nerfs, tout est question de manipulations, c’est un duel moral constant, tout se joue dans la tête, une partie d’échecs où chacun avance ses pions, dans une partie imaginaire, dont nous sommes les témoins. Le scénario est absolument bluffant, ça fait très longtemps que je n’en ai pas vu un d’aussi bonne qualité et bon sang que ça fait du bien, de voir quelque chose d’aussi bien ficelé, de maîtrisé et de parfaitement écrit. Ne vous inquiétez pas, en soi, il vous suffira de vous laisser porter, l’intrigue prendra corps au cours des minutes, elle va évoluer devant nos yeux, nous livrer ses secrets, mais ce n’est qu’à la fin, que son plein potentiel explosera. Et là, c’est une vraie claque, la surprise sera totale, on verra tout le film sous un tout autre angle, on voit tous les détails qui nous avaient échappé et on comprend comment nous en sommes arrivés là, c’est absolument magistral. En ce qui concerne le casting, il est exceptionnel, pas un rôle n’est à jeter, Jennifer Lawrence est absolument bluffante, je suis irrémédiablement fan de Joel Edgerton et Matthias Schoenaerts est tout simplement excellent.

En bref : Un film d’espionnage totalement maîtrisé, qui va nous faire vivre une histoire intense psychologiquement, difficile, violente, mais ô combien captivante et incroyablement palpitante !

Avis complet sur le blog : https://vampiloufaitsoncinma.com/2018/05/24/red-sparrow/
Avez vous apprécié ce commentaire ? +1
Dans la brume
date : 22-05
Une expérience aussi oppressante que captivante !

Pas une grande fan du cinéma français en règle générale, pourtant, je peux vous dire que si tous sont au même niveau que celui-ci, je vais très rapidement le devenir, parce que oui, c’est une vraie et superbe pépite. Les films catastrophes ne sont habituellement pas l’apanage de notre pays, souvent plus américains, pourtant, celui-ci est une parfaite réussite du genre et surtout, il est d’un réalisme saisissant. Oui, son véritable point fort est incontestablement sa réalisation, le travail de Daniel Roby est littéralement bluffant, là où habituellement les effets spéciaux sont utilisés à profusion, ici, ils sont quasiment inexistants. Un choix qui donne un visuel totalement épuré, sans faux-semblant, pour nous immerger dans un environnement extrêmement réaliste, qui nous paraîtra effroyablement vrai. Sa vision d’un Paris touché par une catastrophe sans précédent est époustouflante, terrifiante évidemment, avec cette impression de fin du monde, elle a presque quelque chose de lyrique, une beauté irréelle et pourtant bien présente. C’est un véritable film d’atmosphère, quasiment un huis clos, même si c’est une ville, la solitude qui en ressort, cette sensation d’apocalypse, c’est un ensemble qui nous plonge dans quelque chose d’extrêmement oppressant. Tout se joue avec cette ambiance, le mystère qui entoure l’apparition de cette brume, ses effets sur la population, c’est ce qui va nous tenir en haleine du début à la fin. Et pour le coup, on peut absolument souligner l’écriture de ce scénario, son intrigue est parfaitement menée, ni trop simple, ni trop compliquée, elle nous entraînera vers une histoire ô combien palpitante. Quelques pistes nous seront données, quelques indices seront distillés ici ou là, mais pas de véritables réponses en soi, de quoi attiser un peu plus notre imagination, une certaine ouverture, qui m’a tout particulièrement plu. Mais il ne faut pas oublier que cette histoire est également extrêmement difficile, elle ne nous épargnera rien, elle nous fera traverser des instants bouleversants, si inattendus, que l’on sera pris au dépourvu et que les larmes seront incontrôlables. En ce qui concerne le casting, le duo Romain Duris/Olga Kurylenko est exceptionnel et j’ai beaucoup aimé le rôle de Fantine Harduin.

En bref : Un film catastrophes absolument parfait, qui va à contre courant de ce que l’on peut voir habituellement, qui ne cherche pas l’explosif à tout prix, mais le naturel, le réalisme, nous faisant vibrer et nous livrant une expérience hors du commun !

Avis complet sur le blog : https://vampiloufaitsoncinma.com/2018/05/22/dans-la-brume/
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Marie Madeleine
date : 21-05
Un film absolument passionnant !

Comme je vous l’ai dit, pas besoin d’y croire, pour le voir, au-delà de toutes considérations religieuses, ce film est terriblement intéressant en lui-même, il nous apprend beaucoup, y compris sur notre propre génération. Parce que oui, je ne m’y attendais pas et pourtant, il est extrêmement d’actualité, à travers de nombreux sujets, il saura pointer du doigt certains des problèmes de notre société, c’est aussi déstabilisant, que fascinant, voire peut-être triste également. Puisque c’est principalement sur la vision de la femme que les vérités font mal, on aura cette impression douloureuse que finalement peu de choses ont changé, que les questions d’égalité sont toujours les mêmes. À une époque où les femmes étaient sous le joug d’un patriarcat très extrême, faisant tous les travaux possibles, n’ayant aucun libre arbitre, ne pouvant évidemment pas choisir de se marier ou non, ou même avec qui, cette femme et ses idées avant-gardistes, bien que naturelles, ont littéralement été diabolisées par ses pairs. Voir ce qu’elle a subi, les violences physiques et morales dont elle a été victime, la réputation qui l’a poursuivi des centaines d’années après, c’est difficile à admettre et à pardonner. La réalisation de Garth Davis est tout simplement sublime, très sobre, très épurée, il met l’accent sur la lumière, sur les paysages, c’est d’une beauté à couper le souffle, presque irréelle. Visuellement, j’ai eu l’impression de plonger dans un rêve, dans quelque chose de presque lyrique, c’est une sensation particulière, mais extrêmement agréable, on se sent comme dans un cocon, c’est vraiment palpable. Quant au scénario, il est assez original, il prend cette histoire connue et reconnue, à contre-courant de ce que l’on a déjà pu voir, d’un point de vue quasiment inédit, qui ne plaira peut-être pas à certains, mais qui aura le mérite de dire quelques vérités nécessaires. Et pour tout vous dire, l’histoire qui va nous être partagée sera absolument passionnante, intéressante du début à la fin, elle saura nous émouvoir profondément, nous pousser à la réflexion et nous apprendre tout simplement. En ce qui concerne le casting, il est absolument bluffant, Joaquin Phoenix est littéralement extraordinaire, Rooney Mara est époustouflante, Chiwetel Ejiofor est très crédible, bien qu’assez antipathique et j’ai eu un vrai coup de cœur pour Tahar Rahim, dans ce rôle pourtant si complexe.

En bref : Un film incroyable, d’une beauté brute et sublime visuellement, qui nous livrera une histoire millénaire, que l’on va pourtant totalement redécouvrir, aussi émouvante, que puissante !

Avis complet sur le blog : https://vampiloufaitsoncinma.com/2018/05/17/marie-madeleine/
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Les dents, pipi et au lit
date : 15-05
Une comédie hilarante et attendrissante !

En soi, cette comédie peut paraître un peu classique, elle l’est certainement dans son contexte, mais très honnêtement, on passe très rapidement au-delà, tant l’on se régale du début à la fin. Il est particulièrement actuel dans ce qu’il aborde, dans les phénomènes de société dont il est question, la colocation à l’âge adulte, les mères célibataires, autant d’éléments tout à fait réalistes et parfaitement mis en scène. Nous verrons à quel point la liberté que l’on pensait acquise peut très rapidement tourner à l’enfer et que la guerre qui va s’ensuivre est d’autant plus jubilatoire. Ce n’est pas deux enfants qui seront présents dans ce film, mais trois, tans cet homme peut être immature, leur relation sera littéralement destructrice, à basse de petites crasses, de mauvais coups et de blagues, une guerre des nerfs, qui va nous faire mourir de rires. Autant vous dire que certaines scènes sont absolument mémorables, voire quasiment cultes à mes yeux, les gags sont constants, les fous rires sont omniprésents, c’est tout simplement un pur moment de rigolades. J’ai beaucoup aimé la réalisation d’Emmanuel Gillibert, tout en sobriété, c’est simple, c’est bien fait, c’est agréable, on se laisse porter par sa vision des choses, qui sait mettre le doigt sur ce qui fait notre époque. Il est vrai que le scénario est très simple en soi, on voit très rapidement où il va nous emmener, on en devine bien sûr sa finalité et effectivement, il n’y aura que peu de surprise, mais là n’est pas l’essentiel. On prend tellement de plaisir à suivre cette histoire, on passe tant de temps à rire, mais c’est également plein de tendresse, d’un amour sincère, qui se construit peu à peu et qui se montrera finalement, très émouvante. En ce qui concerne le casting, totalement fan d’Arnaud Ducret, il est toujours aussi génial, alors que j’ai un peu de mal à apprécier Louise Bourgoin, je l’ai beaucoup aimé, un grand bravo à Timéo Bolland et Saskia Dillais de Melo, des enfants littéralement adorables.

En bref : Une comédie d’un humour hilarant, jamais vulgaire, jamais trop lourd, toujours justement dosé, pour tout simplement nous faire rire et nous faire vivre une histoire tout à fait réaliste, pleine de tendresse !

Avis complet sur le blog : https://vampiloufaitsoncinma.com/2018/05/15/les-dents-pipi-et-au-lit/
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Blue
Blue réalisé par Keith Scholey
date : 10-05
Un documentaire magnifique et ludique !

Second documentaire signé Disney Nature que je vais voir au cinéma et une fois de plus, ce fut une magnifique expérience, toujours empreinte de beauté et non moins extrêmement intéressante. Notre voyage précédent nous avait emmenés vers les paysages de Chine, ici, c’est dans les fonds marins que nous allons plonger, à la découverte de leurs faunes et de leurs flores, d’une richesse incontestable. Un immense bravo à Keith Scholey et Alastair Fothergill, ainsi qu’à toutes les équipes, qui ont dû travailler de nombreux mois à la recherche des plus belles images, autant dire que le résultat est absolument au rendez-vous. Effectivement, visuellement, c’est tout simplement sublime, une explosion de couleurs, pour un monde d’une diversité incroyable, on pourra remarquer que les océans recèlent de vie, que chaque recoin est différent l’un de l’autre, qu’il puisse être sombre ou au contraire extrêmement lumineux. Nous serons témoins que la vie s’adapte à tout, que malgré les difficultés, elle grandit, elle s’accroche, pour former un écosystème aussi simple, que complexe. Chaque espèce a son utilité, de la plus petite, à la plus énorme, elles font toutes partie d’une chaîne, où chaque maillon peut mettre en dangers tous les autres et ainsi créer un déséquilibre quasiment fatal. Et c’est là que ce documentaire est le plus intéressant, il sait se montrer ludique, il nous apprend beaucoup, mais avec subtilité, sans nous donner l’impression d’assister à un cours ennuyeux. Nous verrons à quel point chaque végétaux ou animaux auront une importance cruciale, ils sont les ouvriers du monde sous-marin, ils construisent, ils réparent, ils font pousser, ils désherbent, chacun à un rôle et tous y travaillent en équipe, naturellement. Et évidemment, on ne peut pas passer sous silence les menaces environnementales qui planent sur ces paysages, on le comprend aisément, on voit à quel point la situation est critique, que la vie se meurt peu à peu et qu’il serait urgent d’agir.

En bref : Un documentaire encore une fois superbement réussi, d’une beauté époustouflante, il nous saura nous livrer la vie d’un monde caché de la plupart d’entre nous, mais qui a pourtant un rôle primordiale pour notre planète !

Avis complet sur le blog : https://vampiloufaitsoncinma.com/2018/05/10/blue/
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Ready Player One
date : 10-05
Un film absolument bluffant visuellement !

Bien sûr, toute la force de ce film réside dans son univers, de la science-fiction, une pointe de dystopie, pour nous immerger dans un monde bien difficile, où la pauvreté est partout et où la grande majorité de la population fuit son quotidien dans un monde virtuel, dans lequel tout est possible. On comprend aisément pourquoi un tel choix, c’est le seul refuge possible lorsque la vie vous offre si peu de possibilités d’avenir, lorsque ce qui vous entoure n’est que tristesse, violence ou déchéance. Ce monde entre imaginaire et réalité est l’identité même de cet univers, ce qui en fait toute sa complexité, toute sa richesse, ce qui va nous captiver du début à la fin, pour nous faire découvrir un environnement fascinant. Amateur de pop culture, vous ne serez pas déçus, films, séries, jeux vidéo, musiques, les références fourmillent, elles sont partout, dans les moindres détails, tout y est absolument culte, vous rappelant irrémédiablement de nombreux souvenirs. Mais ne vous inquiétez pas, il est évidemment agréable de les retrouver, de les comprendre, simplement, elles ne sont pas forcément nécessaires à la bonne compréhension de l’histoire, ainsi, personne ne sera perdu et tout à chacun pourra en apprécier le déroulement. Quel plaisir de retrouver le travail de Steven Spielberg dans une aventure aussi grandiose, visuellement, c’est tout simplement exceptionnel, une fresque incroyable, littéralement extraordinaire, presque proche d’un univers de fantasy. Les scènes de combats, notamment celle de la fin, sont magistrales, terriblement impressionnantes, elles sauront vous faire frissonner, elles sont sublimes, formidablement orchestrées, sans compter les effets spéciaux, qui sont juste époustouflants. Le scénario est parfaitement maîtrisé, pas forcément très complexe en soit, il peut être assez prévisible, mais cela ne dérange en rien, on se prend facilement au jeu, on se laisse porter et on prend plaisir à suivre cette aventure extraordinaire. Mais voilà, cette histoire n’est pas seulement celle d’un monde futuriste, c’est également un portrait assez réaliste de notre société actuelle, des dangers de notre addiction aux réseaux sociaux et de l’égocentrisme de plus en plus présent. Oui, on relativise vraiment sur notre façon de consommer, nous serons immanquablement touchés par l’humanité qui se cache derrière ce message et l’émotion sera omniprésente. En ce qui concerne le casting, j’ai adoré le rôle de Tye Sheridan, j’ai eu un vrai coup de cœur pour Olivia Cooke et j’ai beaucoup aimé le second rôle de Simon Pegg.

En bref : Un film absolument bluffant, un spectacle visuel extraordinaire, un univers addictif, qui vous entraînera dans une aventure incroyablement rythmée, durant laquelle on ne s’ennuiera jamais !

Avis complet sur le blog : https://vampiloufaitsoncinma.com/2018/05/08/ready-player-one/
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Pacific Rim 2 : Uprising
date : 01-05
Une suite plus que correcte !

Ce qui me plaisait tant dans le premier opus, c’était avant tout son univers et j’étais très heureuse de le retrouver, d’autant plus que ce n’est pas simplement un copié/collé, je dirais même qu’il parvient à s’enrichir. Ici, on découvrira vraiment pas mal de nouveautés, des éléments que nous ne connaissions pas et qui viennent apporter un tout autre regard sur ce monde. Nous allons comprendre à quel point ces monstres venus d’ailleurs sont encore plus intelligents que ce que nous pouvions imaginer, qu’ils ont réussi à envahir notre planète bien plus profondément. Bien que Guillermo Del Toro ne soit plus aux commandes, Steven S. DeKnight a parfaitement réussi à prendre la relève, il a su garder l’identité de cet univers, tout en lui apportant un véritable vent de fraîcheur. Visuellement, c’est un sans faute, c’est toujours aussi impressionnant, les combats sont toujours plus explosifs, plus énormes que jamais et autant dire que les effets spéciaux nous en mettent plein les yeux. Quant au scénario, même si c’est dans l’ensemble relativement prévisible, j’étais assez étonnée de voir qu’il nous reste quelques surprises, des rebondissements que je n’avais absolument pas vus venir et qui donneront le piquant nécessaire à cette intrigue, pour la rendre plus intéressante encore. Inutile de vous dire que l’on ne s’ennuie pas une seconde, les scènes d’action sont délicieusement rythmées, stressantes à souhait, elles sont également légèrement plus violentes que pour le précédent opus. Il se dégage quelque chose de beaucoup plus sombre, peut-être plus mature, un côté plus obscur, qui est extrêmement agréable, qui participe à le rendre beaucoup plus adulte. Cependant, l’humour est toujours aussi présent et c’est pour le mieux, c’est également le cas de l’émotion, qui n’est pas en reste, loin de là, pour nous livrer un cocktail détonnant de rires et de larmes. En ce qui concerne le casting, j’ai adoré le rôle de John Boyega, très charismatique et crédible pour le coup, Scott Eastwood reste tout à fait correct, j’ai également un vrai coup de cœur pour Cailee Spaeny.

En bref : Une suite à la hauteur de son prédécesseur, toujours aussi sublime visuellement et qui va nous livrer une intrigue plus surprenante que ce à quoi nous pouvions penser !

Avis complet sur le blog : https://vampiloufaitsoncinma.com/2018/05/01/pacific-rim-uprising/
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Tomb Raider
Tomb Raider réalisé par Roar Uthaug
date : 26-04
Un renouveau parfaitement réussi !

Comme beaucoup, j’ai grandi avec la première saga et avec les jeux vidéos, alors, bien sûr, j’avais quelques doutes concernant ce reboot, mais ils se sont très rapidement envolés, devant cette version bien meilleure à mes yeux. Je sais que beaucoup ne sont pas d’accord, que nombreux ont été déçus et encore une fois, j’avoue ne pas bien comprendre certains points de vue. Pour ma part, je suis sous le charme du naturel de cette nouvelle héroïne, ce n’est pas une bimbo, Dieu merci j’ai envie de dire, elle est bien plus à l’image de notre époque et même du dernier jeu vidéo, pas besoin de gros seins pour être soi-disant plus fun, je ne vois pas le rapport. Ce nouvel angle met l’accent sur le réalisme, que ce soit sur son parcours de vie, sur les cascades, tout est bien plus simple, moins dans l’exagération et franchement, c’est beaucoup plus agréable à regarder. Je l’ai également trouvée beaucoup plus humaine, dans ses relations, dans ses envies, c’est une héroïne beaucoup plus simple, plus à fleur de peau, elle est beaucoup plus touchante à mon sens. J’ai beaucoup aimé la réalisation de Roar Uthaug, encore une fois, on garde un côté beaucoup plus vrai, bien sûr, c’est un film d’action, mais rien n’est en trop, c’est fait avec goût, les effets spéciaux ne sont pas surdosés et surtout, ils sont de très bonnes qualités. Visuellement, l’ensemble est absolument sublime, les paysages sont notamment magnifiques, certaines scènes d’action sont terriblement impressionnantes et resteront dans ma mémoire pour longtemps. Quant au scénario, évidemment, il reste assez prévisible, il n’y a pas de réelle surprise dans son déroulement, en revanche, il est extrêmement intéressant. L’histoire qui sera au centre de l’intrigue nous immergera aux frontières du fantastique, mais là encore, l’intelligence est dans ce qu’ils ont voulu nous faire croire, pour finalement, nous dévoiler une vérité assez bluffante et surtout totalement réaliste. En ce qui concerne le casting, un grand bravo à Alicia Vikander qui est absolument parfaite et totalement légitime dans ce rôle, j’ai beaucoup aimé l’interprétation de Dominic West, ainsi que de celle de Daniel Wu.

En bref : Un excellent reboot pour cette franchise, un nouveau souffle beaucoup plus frais, beaucoup plus réaliste, qui a le mérite d’être bien plus émouvant, tout en restant un superbe film d’action !

Avis complet sur le blog : https://vampiloufaitsoncinma.com/2018/04/26/tomb-raider/
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Un Raccourci dans le Temps
date : 24-04
Un film visuellement sublime et très émouvant !

Pour être honnête avec vous, j’ai un peu de mal à comprendre ce que j’ai pu lire sur ce film, oui, c’est gentillet, en même temps, c’est signé Disney, mais à l’image de « À la Poursuite de Demain », il n’est pourtant pas dénué d’intérêt, bien au contraire, et il ne méritait pas ce déchaînement médiatique. Dans un monde où l’on pense que nos enfants sont trop entourés de violences, je pense sincèrement que ce genre de films est nécessaire et surtout qu’il peut nous fait beaucoup de bien. Il est vrai qu’il un peu naïf, mais ce n’est pas pour autant que son fond n’est pas d’une richesse incroyable et qu’il est transmetteur de nombreux messages, à retenir pour chacun d’entre nous. Ne pensez pas que cet univers est trop complexe, pas besoin d’être scientifique pour le comprendre, il suffit de se laisser porter et de s’immerger dans un fabuleux monde de magie et de sensibilité. Visuellement, c’est une petite bombe à mes yeux, la réalisation de Ava DuVernay est tout simplement sublime, ultra colorée, d’une vivacité incroyable, elle est surtout magnifiquement poétique, nous livrant quelques scènes mémorables, qui m’ont apporté énormément de frissons. Lumière et obscurité vont se confronter, le bien et le mal prendront vie à travers ces images, c’est spectaculaire, les effets spéciaux sont assez bluffants, l’ensemble est à mon sens, d’une beauté à couper le souffle. Quant au scénario, il est vrai qu’il est plutôt simpliste et qu’il reste assez prévisible en soit, mais ce n’est pas un point essentiel, puisque l’aventure qu’il nous fera vivre, mérite clairement le coup d’œil. Toutes les épreuves que nos jeunes héros vont traverser vont représenter une véritable quête initiatique, ils vont apprendre sur eux-mêmes, sur les autres, ils vont grandir, ils vont surmonter leurs blessures et plus important encore, ils vont retrouver espoir. Parce que oui, cette histoire est une belle leçon de vie, il nous fera immanquablement réfléchir, il saura nous bouleverser lorsqu’il nous parlera de la force de l’amour et je n’ai clairement pas honte de dire qu’il m’a beaucoup touché. En ce qui concerne le casting, un immense bravo à Storm Reid que j’ai trouvé extraordinaire, le rôle de Chris Pine est assez particulier, mais il l’incarne à merveille et j’ai eu un vrai coup de cœur pour Reese Witherspoon qui est aussi drôle, qu’émouvante.

En bref : Un film qui peut paraître trop naïf, mais qui saura préserver cette part d’innocence que nous avons tous, nous délivrant une histoire bouleversante par la force de ses messages !

Avis complet sur le blog : https://vampiloufaitsoncinma.com/2018/04/24/un-raccourci-dans-le-temps/
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Hostiles
Hostiles réalisé par Scott Cooper
date : 19-04
Un western dans la plus pure tradition !

Je suis une grande fan de westerns depuis quelques années, j’ai appris à aimer ce genre au fil des ans et je dois bien dire que celui-ci fait clairement partie du haut du panier, d’une qualité irréprochable, il compte parmi les meilleurs que j’ai pu voir. Ici, on ne cherche pas à moderniser ce genre, quasiment intouchable à mes yeux, on veut plutôt en garder toute la substantifique moelle, lui laisser un aspect traditionnel, ce qui en fera toute sa force. En revanche, je préfère vous le signaler immédiatement, ce film est très loin d’être facile, il est très dur, psychologiquement très intense et surtout, il est extrêmement violent. Je ne vous cache pas que certaines scènes seront parfois au-delà du supportable, il sera difficile d’en être témoin, pourtant, il ne faut pas oublier que c’était la réalité d’une époque et il est particulièrement important de ne pas minimiser ce qui a pu se passer. La réalisation de Scott Cooper est absolument bluffante, sa reconstitution est tout bonnement sublime, les paysages que nous allons traverser seront aussi hostiles, que magnifiques, c’est un ensemble visuellement extraordinaire. En ce qui concerne le scénario, il est d’une intelligence remarquable, son écriture est absolument parfaite, le déroulement de son intrigue est superbement maîtrisé, on ne s’ennuie pas une seconde et le rythme y est incroyablement intense. La véritable force de cette histoire est d’avoir su nous montrer que les monstres pouvaient être dans les deux camps, indiens ou militaires, chacun d’eux a perpétré des horreurs, les massacres ont eu lieu d’une part et d’autre. Peu de films ont montré cet aspect, pourtant, je pense qu’il est nécessaire de prouver qu’il y a du bon chez chacun, que parfois, il faut savoir laisser ses préjugés de côté, pour faire passer l’humain avant tout. Alors, inutile de vous dire à quel point ce film sera bouleversant, malgré les moments difficiles, les horreurs qui jalonneront ce voyage, nous apprendrons beaucoup sur la nature humaine, les relations qui s’y tissent sont d’ailleurs d’une sensibilité incroyable. À de nombreuses reprises, les larmes seront au rendez-vous, mais il y aura également beaucoup de colère et un sentiment d’injustice absolument percutant, qui ne laissera personne indifférent. Quant au casting, il est tout simplement exceptionnel, Christian Bale y est encore une fois bluffant et Rosamund Pike est incroyablement touchante dans ce rôle, tout en étant d’une force époustouflante.

En bref : Un western dans tout ce qu’il a de meilleur, dans la veine des plus traditionnels du genre, il est percutant, violent, mais également humainement sublime et terriblement émouvant !

Avis complet sur le blog : https://vampiloufaitsoncinma.com/2018/04/19/hostiles/
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0


  • aller en page :
  • 1
  • 2