Lire la suite...
Activité récente
Films ayant des thèmes similaires
On en parle ici :
Evaluations
Critère Note Visuel
Globale 7
Scénario 6.8
Images 7.4
Emotions 6.5
Suspense 6.4
Musique 6.6
Acteurs 8.1
Originalité 7.5

Dans les listes de visionnage des Cinenautes
Liste Spectateurs Age moyen
Liste de diamant 10 19 ans
Liste d'Or 31 20 ans
Liste d'argent 35 20 ans
Liste de bronze 23 20 ans
J'ai vu aussi 35 21 ans
Mes envies 50 20 ans
Je n'ai pas apprécié 11 20 ans
Ma PAV(pile à voir) 13 20 ans
Vos favoris l'ont en cinéthèque

Sils Maria

Titres alternatifs

Anglais : Clouds Of Sils Maria

Date de sortie

France : 20 Août 2014

Apprécié pour

Studio

2014
Nationalité : français
Voir plus
Présent dans votre cinéthèque :

Synopsis

Ajouté par cdv25 le 27-02-2014
Vingt ans après avoir connu le succès en interprétant Sigrid, la toute jeune fille qui fascine et conduit au suicide Helena, une femme mûre, Maria Enders, au sommet d’une carrière internationale, est confrontée à cette même pièce, mais de l’autre côté de la barrière. Acceptera-t-elle d’être à son tour la victime, acceptera-t-elle de faire face à des doutes, des questions, des insécurités aussi, qui sont ceux de l’âge mûr, et qu’elle avait jusque-là esquivés ?

Citations et Répliques du Film

Ajouté par Rowan le 22-09-2014
C'est du théâtre. Une interprétation de la vie parfois plus vraie que la vie elle-même.

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés

Les commentaires les mieux notés

Par Eparm12 le 2015-07-07 22:33:31 Editer
Très bon film, j'ai bien aimé.

Avant de clamer la beauté de ce film, j'aimerai revenir rapidement sur ses défauts très peu nombreux, qui font que j'ai eu du mal à me passionner pour cette œuvre :
-J'ai parfois trouvé le temps très long. Au bout de 30 min à peine, je commençais déjà à m'agiter et je regrette de ne pas avoir été emportée par le film, qui prend le temps de mettre en place le contexte, de poser calmement son histoire, de nous présenter et développer ses personnages... Je n'ai pas su apprécier la lenteur du film, qui me parait pourtant nécessaire après réflexion, mais je pense qu'étirer à ce point certaines scènes nuit au rythme et à la qualité de l'ensemble. Le film dure 2 heures, ce qui est très conséquent par rapport aux propos qu'il tient, et j'aurais préféré qu'il soit plus dynamique.
-Il n'y a presque pas de bande-son. Les rares musiques que j'ai entendues sont très belles mais pas assez présentes et tout le film évolue dans un silence pesant, troué par les voix des acteurs et de bruits en tout genre. Pourtant, l'histoire s'y prêtait bien, je trouve cet aspect regrettable. Attention, je ne dis pas qu'il est raté, le réalisateur sait sans aucun doute ce qu'il fait et pourquoi il a fait le choix de ne pas mettre l'accent sur la bande-son, mais je pense qu'il aurait du au contraire s'inspirer de musiques pour son film. Elles auraient pu y ajouter une petite touche originale.
-Parlons sérieusement de Chloe Grace Moretz. Je ne sais pas pourquoi, je suis même incapable de justifier mon ressentiment vis-à-vis d'elle, mais je ne la supporte pas. Je la connais en tant qu'actrice depuis des années et je ne l'aime pas, ni sa tête ni son jeu. Je l'ai vue toute petite dans le remake d'Amityville avec Ryan Reynolds et dans Kick-Ass, puis dans Hugo Cabret, Dark Shadows et maintenant dans ce film. Je l'ai trouvée très quelconque dans tous ses précédents rôles. Le seul où je me souviens d'elle sans que j'ai une envie irrépressible de la frapper est la fille qu'elle incarne dans Hugo Cabret. Insupportable dans Amityville, sale gosse dans Kick-Ass et ado rebelle tête à claques dans Dark Shadows, difficile pour moi de l'apprécier. Dans ce film, je ne sais pas trop où me positionner, ce qui est paradoxal : autant j'ai toujours eu envie de lui en coller une, autant elle n'était pas si mal dans son rôle de starlette à grosse tête. Je crois qu'à force de la voir jouer des personnages que je déteste, j'ai fini par m'y habituer. Ici, son personnage est haïssable et n'est pas assez développé. Il fait même tâche parmi tous les autres, qui sont parfaitement construits. Au niveau de son jeu, je pense sincèrement qu'elle se débrouille bien mais rien à faire, mon côté antipathique ressort et j'ai énormément de mal à la reconnaître en tant que bonne actrice. Beaucoup la considèrent comme une des plus talentueuses de sa génération mais honnêtement, je ne comprends pas pourquoi, elle est tout ce qu'il y a de plus banal à mes yeux : elle n'est ni mauvaise ni transcendante, de mon point de vue.

Malgré ces deux gros défauts (car le dernier n'en est pas vraiment un), j'ai beaucoup aimé ce film pour son histoire, sa construction, sa réalisation et ses acteurs.
-L'histoire est d'une étonnante subtilité, c'est épatant. Le scénario est fin, bien pensé et original. On découvre l'envers du décor d'Hollywood : loin derrière les artistes l'univers des strass et des paillettes, place aux coulisses de leur vie privée, des relations qu'ils entretiennent avec les autres, des paparazzis envahissants et de la préparation que requiert chaque spectacle. Dans ce film, tout sonne juste. Rien n'est grossi ou semble caricaturé, tout est traité de manière réaliste et cohérente. Je le répète encore une fois mais les personnages sont parfaitement construits et surtout, je me suis attachée à eux. La relation Maria/Valentine est très plaisante à suivre, parce qu'elle est authentique. On ressent une réelle complicité entre les deux actrices, leur relation devient même ambiguë au fur et à mesure que l'on avance dans le film, et se calque sur celle qu'entretiennent Helena et Sigrid dans la pièce.
-La construction même du film est très agréable car tout est sous-entendu. Il faut pouvoir lire entre les lignes, entendre les non-dits et essayer de comprendre le sens de chaque geste, chaque regard. Cela apporte un charme de fou et un peu de mystère au film, j'aime beaucoup quand tout n'est pas clairement défini, que les frontières restent floues. Je pense aussi que plusieurs visionnages s'imposent et qu'il faudrait regarder ce film au minimum deux fois avant de pouvoir bien le saisir. Sur le plan technique, le film est divisé en deux parties avec un épilogue qui le prolonge à la fin, et j'ai adoré ça car ce découpage théâtral est raccord avec le thème principal du film.
-Bien que la réalisation soit sobre et n'ait pas vraiment d'effet de style, je l'ai tout simplement adorée. Les cadrages sont excellents, ajustés au millimètre près, les paysages sont grandioses (les sites choisis où le film a été tourné sont splendides) et les images sont lumineuses, les couleurs vives. Le réalisateur use de beaucoup de plans fixes et les mouvements de caméra sont souvent latéraux et lents. J'ai adoré cette façon de faire et je comprends que peu de gens y aient adhéré, cependant, elle est très bonne et je pense qu'il faudrait juste que le réalisateur se définisse un style, qu'il y appose sa patte pour qu'elle soit parfaite.
-Enfin, les acteurs sont excellents, le casting est remarquable. Juliette Binoche est extraordinaire. Juliette Binoche est extraordinaire. J'ai dit qu'elle était extraordinaire? Parce que Juliette Binoche est extraordinaire. Je ne sais pas quoi dire de plus, Juliette Binoche est une actrice extraordinaire que j'admire et dans ce film, elle est juste extraordinaire. Contrairement à la moitié de la planète, j'aime bien Kristen Stewart et je trouve qu'elle joue bien dans ce film. Son visage est plus expressif, sa tenue élégante, bref j'ai apprécié son interprétation tout en retenue, parfois un peu trop. Les autres acteurs tirent leur épingle du jeu comme Lars Eidinger dans le rôle de Klaus (non, pas celui de Vampire Diaries).

En conclusion, j'ai bien aimé ce film qui m'a agréablement surprise mais sa lenteur et son propos, bien qu'il soit intelligent et traité à merveille, ne m'ont pas forcément emballée. Cependant, je le conseille car il s'agit d'un très bon film à la qualité indéniable, et dont l'interprétation atteint des sommets.

Les derniers commentaires ajoutés

Par Lysou83 le 2018-04-04 18:35:44 Editer
Par où commencer... Le film est beau visuellement, mais d'une longueur atroce et son sujet sonne creux avec l'écho entre la pièce et la réalité, en voulant démontrer rapidement l'envers du décor impitoyable du star system. Et je pense qu'en ayant eu un peu de mal à me plonger dedans j'ai du louper le pourquoi du comment de la mer de nuage dans la montagne...
Par EmmaB le 2016-12-22 10:13:29 Editer
Le film raconte quoi ? Une comédienne qui répète une pièce avec son assistante et qui voit la trame de ladite pièce devenir réalité ? Une comédienne qui voit le temps passer et qui comprend qu'elle ne peut plus jouer les jeunes premières ? En fait, on ne sait pas trop, tant le sujet est vaguement traité.
Un film bien joué mais long, beau mais sans réel intérêt.
Par OnlyLola le 2016-06-23 22:06:56 Editer
Il y a du très bon dans Sils Maria, à commencer par l’interprétation du trio d’actrices qui sont excellentes. Juliette Binoche montre une véritable fragilité, Chloë Grace Moretz incarne l’arrogance de la jeunesse tandis que Juliette Stewart dégage beaucoup tout en restant parfaitement naturelle, troublante. Quelque part, elles transcendent le film et font une belle mise en abyme mais en même temps, j’ai l’impression que leurs personnages n’ont pas vraiment pris vie dans le sens où j’ai trouvé que les ambiguïtés de chacune sont restées parfois aseptisées, insistant perpétuellement sur un même état. De plus, le temps est long, comme « égaré », avec ce rythme lent qui s’étire en longueur. Une certaine platitude s’installe, ce qui fait que le film n’a jamais réussi à susciter une émotion intense. Il n’a réussi qu’à m’effleurer. Je lui trouve pleins de qualités mais cela n’a malheureusement pas suffit pour m’embarquer pleinement.

Pourtant, j’ai souvent été intrigué. Le monde du cinéma et du théâtre peut être un thème qui m’absorbe vite. Les dialogues sont plutôt brillants mais à cause du rythme ou de l’absence d’une véritable trame dramatique, j’ai trouvé qu’il manquait une certaine force au propos. Même si c’était pertinent, voire captivant, j’étais un peu frustrée car je voulais ressentir plus par rapport au sujet. Les tergiversations des héroïnes ressemblaient un peu au serpent de Maloya, symbole au cœur du film : des nuages lents, zigzaguant lyriquement, mais difficiles à capturer, à ressentir, car trop brumeux et cotonneux. Quant à l’atmosphère dégagée, je la trouvais un peu froide, feutrée et anxiogène.

En fait, je suis à peu près sûre que ce qui m’a dérangé ici sert totalement au service de l’interprétation du film et de son sujet. Du coup, je n’arrive pas à considérer les points nommés comme des défauts mais cela ne change rien au fait que ce film ne me marquera pas car l’émotion était sur le bas-côté. Ainsi, certains trouveront certainement que c’était un régal de subtilité et d’intelligence… je le comprends mais je ne l’ai pas du tout ressenti. Sils Maria ne m’a pas aspiré dans sa masse nuageuse. Je suis restée sur la montagne, tentent de délier la psychologie nébuleuse pour goûter une émotion qui n’est pas venue. Je suis déçue de ne pas avoir ressenti la force du film. Peut-être qu’à l’occasion, si je le revois une seconde fois, je le cernerai mieux.
Par ikram18 le 2016-02-07 13:35:43 Editer
C'était ni bien ni mauvais. l'idée de base est sympa, mais je me suis ennuyé (je me suis même endormi vers la fin pour tout vous dire!)

La façon dont le film a été filmé est particulier, on est loin des films hollywoodiens où on sait ce qu'il va se passer à l'avance, par contre certaines scènes sont trop longues.
Et j'ai pas compris la fin.
Par Bellatrix le 2016-01-29 10:54:55 Editer
Bellatrix Or
Une claque.
On est baigné dans l'univers cinématographique et théâtrale. On découvre une autre facette de la vie , et de la société à travers Maria , Valentine.
Les acteurs sont incroyables , les dialogues époustouflants.
La fin est dure. Je suis encore choquée par la fin et perplexe.
Tout de même un immense film.
Par FiftyShadesDarker le 2016-01-20 18:38:09 Editer
Un film que je voulais voir, car j'aime beaucoup Juliette Binoche. Puis Kristen Stewart m'avait surprise dans le film 'Camp X-Ray', donc je voulais voir ce qu'elle pouvait donner dans un autre film.

L’histoire est celle d'une comédienne de stature internationale, Maria Enders, qui a la quarantaine. Dans le train qui la mène à Zurich avec son assistante personnelle, Valentine, elle apprend la mort de son ami, le dramaturge Wilhelm Melchior. Elle allait justement recevoir à sa place un prix qui lui était décerné, avant de le rejoindre chez lui près de Sils-Maria, dans l'Engadine. Jeune comédienne de 18 ans, elle avait été révélée en jouant, magnifiquement, dans une de ses pièces, Sigrid, une jeune fille ambitieuse qui pousse au suicide sa patronne, Helena, une femme d'âge mûr, blessée par la vie. Un jeune metteur en scène qui l'admire, Klaus Disterweg, se propose de remonter la pièce à Londres et la convainc, difficilement, de prendre le rôle d'Helena, le rôle de Sigrid devant être confié à une jeune starlette branchée, Jo-Ann Ellis. Maria se retire avec son assistante dans la maison de Wilhelm Melchior au pied du col de la Maloja pour apprendre son rôle. Valentine lui donne la réplique, arpente la montagne avec elle, et les relations ambiguës entre les deux femmes se confondent, dans un écho troublant, avec celles des personnages de la pièce.

J'ai été prise dans le film dès les premières minutes. Je voulais savoir comment elle allait évoluer pour changer et accepter la quarantaine, même si l'on voit qu'elle ne l'acceptera vraiment jamais. C'est franchement une belle réflexion sur la vie, sur le fait de passer la moitié de sa vie, sur ce que l'on devient quand on vieille.

A la fin, il y a une réelle morale, que je trouve magnifique : Il faut profiter de la vie quelque soit notre âge et ne pas regarder en arrière. Cela résume bien la vie, mais c'est aussi une philosophie de vie.

Maria Enders est une femme de la quarantaine, qui doit reprendre un rôle d'une femme de son âge dans une pièce de théâtre où elle jouait une jeune fille, star de la pièce, à dix-huit ans. Il va avoir une drôle parallèle entre cette femme de la pièce, qui ne croit plus en la vie et qui va se suicider et notre chère Maria. On va voir comment elle va pouvoir remonter la pente ou pas...

Valentine est l'assistante de Maria Enders. Elle est jeune et pleine de vie. Dés qu'elle a un moment, elle va en profiter pour faire la fête, voir ces copains. Dans la pièce, elle serait la fille jouée par Maria Enders à dix-huit ans. Du coup, elle joue un rôle important pour Maria, elle est un pilier de sa vie, quelqu'un qui lui tient compagnie. Je l'ai beaucoup aimé, surtout qu'elle a de la joie de vivre, puis elle est très généreuse.

Le jeux d'acteur de Juliette Binoche et Kristen Stewart es juste merveilleux. Je trouve qu'elles font un magnifique duo. Elle nous transporte à chaque instant du film. Mais on voit que les personnages sont dans leur peau, on voit vraiment qu'il y a une complicité entre les deux personnes.

La réalisation est juste extraordinaire ! Les paysages sont à couper le souffle. Puis, j'adore le parallèle entre la pièce de théâtre et la vie actuelle de Maria Enders.

En général, j'ai bien aimé ce film, qui nous fait réagir sur notre façon de penser, notre façon de vivre.

>>http://fifty-shades-darker.blogspot.fr/2016/01/sils-maria.html
Par paraty62 le 2015-09-19 11:58:38 Editer
beau mais loooong , les actrices sont excellentes
Par sylvains7 le 2015-08-19 00:31:20 Editer
Même s'il parait très bavard, le film reste prenant et apporte matière à réflexion sur le métier de comédienne et du temps qui passe. L'interprétation est remarquable, les paysages superbes et l'on est très souvent touché par ce que l'on ressent.
Par Kyriaan le 2015-08-13 16:36:24 Editer
Difficile de ranger ce film dans une catégorie. Et encore plus difficile de le noter. D'un côté il est parfait, il n'y a pas de fausse note et mieux encore il m'a captivé. Captivé parce qu'il se déroule à notre époque et l'exploite parfaitement. En effet pendant tout le film Valentine (Kristen Stewart) est sur son portable et Maria (Juliette Binoche) regarde l'actualité des peoples et notamment se fait une image de Jo-Ann à travers les médias. Donc ce film est à l'image de notre société. Au début du film Valentine lit des commentaire sur la mort de Wilhelm Melchior et un des commentaire dit un truc dans le genre : "on s'en fiche qu'il soit mort, des milliers de gens meurent chaque jours et personne n'en parle". Et c'est totalement vrai et c'est ce que je ressens un peu parfois. Donc voilà j'ai vu ce film comme une critique de notre société sans cesse médiatisée et où tous les magazines essayent de faire le buzz avec n'importe quel sujet. Donc ça j'ai beaucoup aimé.

Ensuite il y a toute une réflexion sur le théâtre : y a-t-il plusieurs façons de jouer une pièce? D'interpréter un personnage? Et ça aussi j'ai bien aimé parce que ces questions sont posées de façons subtiles.

Spoiler(cliquez pour révéler)
Et puis la disparition de Valentine est parfaite, mystérieuse et au bon moment. C'est super bien pensé.
Évidement on va faire le parallèle entre l'histoire réelle entre Valentine et Maria et celle fictive de la pièce de théâtre qui est plutôt gros mais bien fait.

Les acteurs jouent bien et Kristen Stewart est convaincante, je suis contente de la voir dans ce genre de films. Mais j'ai pas beaucoup aimé le jeu de Juliette Binoche sauf à la fin où je la trouve plus juste. Au début du film j'ai trouvé qu'elle n'était pas très naturelle et en faisait un peu trop. Je l'ai même trouvé agaçante.

Donc voilà il y a tous ces points positives. Alors pourquoi je suis mitigée? Parce que le film ne m'a pas pris au tripe. Tout simplement. Je pensais qu'il serait plus intense. Et aussi je l'ai trouvé un peu long au milieu.

En bref, j'ai aimé, j'ai été captivé par les réflexions proposées sur le théâtre, la frontière qui sépare le théâtre et la réalité (le "quatrième mur" comme on dit), sur notre société, sur les évènements anodins trop médiatisés et sur le temps qui passe. En tout cas c'est un bon film, intelligent, subtil et beau.
Au final je le met donc en argent et lui attribue la note de 7/10.
Par Echo-Engoulevent le 2015-08-10 12:47:58 Editer
Je trouve que c'est un bon film bien qu'il soit assez lent et long. Il suscite constamment la réflexion en jouant avec les parallèles des deux histoires (puisqu'il y a au moins une histoire dans l'histoire). Je n'ai pas trouvé le sujet vraiment passionnant bien qu'il soit intéressant et les personnages sont difficiles à cerner, ce qui n'empêche pas de les apprécier. Quoi qu'il en soit, ce film m'a vraiment réconciliée avec Kristen Stewart qui est une bien meilleure actrice que ce qu'elle avait laissé paraître dans Twilight...