Lire la suite...
Activité récente
  • 01:30 ajouté par lovebook97 (Liste de diamant)
  • 30-03 ajouté par Tara-elephant (Liste d'Or)
  • 28-03 ajouté par Minouille (Mes envies)
  • 27-03 ajouté par Mizzy (Mes envies)
  • 27-03 ajouté par clem04 (Mes envies)
  • 22-03 commenté par phiila
  • 22-03 ajouté par phiila (Liste d'argent)
  • 22-03 ajouté par Eclairo (Ma PAV(pile à voir))
  • 14-03 ajouté par wingedseraph (Liste d'argent)
Films ayant des thèmes similaires
On en parle ici :
Evaluations
Critère Note Visuel
Globale 8.5
Scénario 8.3
Images 9.3
Emotions 8.7
Suspense 8
Musique 7.8
Acteurs 8.8
Originalité 8.5

Dans les listes de visionnage des Cinenautes
Vos favoris l'ont en cinéthèque

L'appel de la forêt

Date de sortie

France : 19 Février 2020

Apprécié pour

Studio

2020
Nationalité : Américain

Budget : 109.000.000$
Voir plus
Présent dans votre cinéthèque :

Synopsis

Ajouté par OceaneR le 25-03
La paisible vie domestique de Buck, un chien au grand cœur, bascule lorsqu’il est brusquement arraché à sa maison en Californie et se retrouve enrôlé comme chien de traîneau dans les étendues sauvages du Yukon canadien pendant la ruée vers l’or des années 1890. Buck va devoir s’adapter et lutter pour survivre, jusqu’à finalement trouver sa véritable place dans le monde en devenant son propre maître…
Source : AlloCiné

Citations et Répliques du Film

Ajouté par Vampilou le 12-03
« Je ne l’ai jamais vu croire en quoi que ce soit autant qu’il croit en toi. »

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés

Les commentaires les mieux notés

Les derniers commentaires ajoutés

Par phiila le 2020-03-22 22:53:03 Editer
Film visionné au cinéma, j'ai complètement adoré l'histoire. Comment dire ? C'est un film parfait pour les enfants qui se prennent très vite d'attache à Buck. Et pour les adultes c'est un très bon moment à passer en famille. Nous aussi on s'attache à ce gros toutou :)
Par Vampilou le 2020-03-12 13:53:20 Editer
Vampilou Or
Un film touchant et rafraîchissant !

De prime abord, je n’étais pas forcément rassurée que le film et le chien, personnage central, soient majoritairement reproduits en images de synthèse, mais c’est un élément que l’on oublie rapidement. Effectivement, très vite on passe totalement outre, notamment en ce qui concerne Buck, qui a absolument tout ce qu’il faut pour être tellement réaliste, les expressions sont notamment assez bluffantes, pour ceux qui ont un animal de compagnie, la ressemblance est à s’y méprendre. Alors, je ne m’attendais pas forcément à être aussi prise dans l’aventure, à sentir des liens immédiats se tisser, ce fut pourtant le cas, c’est une véritable osmose, un sentiment très fort qui s’installe, pour ne plus vous quitter jusqu’à la fin. Bien sûr, c’est un remake, l’histoire en elle-même n’a rien de révolutionnaire, elle ne réinvente rien, mais elle permet à la nouvelle génération de la connaître et pour une fois, elle le fait avec beaucoup de talent, ce qui ne gâche rien. C’est une aventure extraordinaire qu’il va nous faire partager, une aventure aux confins du monde, dans des lieux quasiment inconnus de l’homme, qui ont la chance d’être encore sauvages et libres de toute influence moderne. Mais comme toujours, ça ne va pas rester le cas longtemps, la cupidité va tout bouleverser, le rêve américain, la ruée vers l’or, autant d’éléments qui vont mettre en péril cette beauté naturelle et la sauvegarder va s’avérer essentiel. J’ai tout particulièrement aimé la réalisation de Chris Sanders, qui a fait de véritables merveilles, pour nous offrir un cadre tout simplement idyllique et nous immerger dans cet univers aussi hostile, que sublime. Visuellement, c’est un véritable petit bijou, les paysages notamment nous offrent un voyage assez époustouflant, on en prend plein les yeux, c’est saisissant, impressionnant et on en ressort avec un petit quelque chose en plus au cœur. En ce qui concerne le scénario, il n’y a pas de différence majeure avec les adaptations précédentes, l’intrigue reste à peu de chose près identique, pour nous livrer une histoire tout en intensité. On ne s’y ennuie pas une seconde, extrêmement prenante, nous serons totalement pris dans l’action, nous vivrons les rebondissements avec toutes nos tripes et je ne m’y attendais pas forcément, mais les émotions y seront complètement décuplées. Quant au casting, il a su me convaincre, quel bonheur de voir Omar Sy avec un rôle plus important, Harrison Ford est évidemment toujours aussi excellent et j’ai eu un vrai coup de cœur pour le rôle de Cara Gee.

En bref : Un film d’aventure extraordinaire, visuellement parfait, il nous offrira un voyage mémorable et nous fera partager l’histoire d’un chien aux multiples vies, qui saura incontestablement nous émouvoir !

Avis complet sur le blog : https://vampiloufaitsoncinma.com/2020/03/12/lappel-de-la-foret/
Par jess3swan le 2020-02-22 22:50:14 Editer
C'est très beau petit film, avec de jolies paysages et de l'aventure. Un film également très inspirant.

Le chien est, en effet, en 3D, mais ça ne lui enlève rien selon moi. Parfois, je n'arrivais pas à faire la différence tant ses yeux semblaient réels. Et les émotions qu'il projetait également. Il est peut-être CGI, le chien, mais il est réussis.

Harrison Ford excelle comme toujours. Je me suis épris de son personnage triste. Son âme vagabonde à la recherche d'un chez-soi, et il le trouve pratiquement en aidant Buck lui-même à retrouver sa nature et son instinct.

J'ai aimé que l'instinct de Buck soit représenté par un grand loup noir aux yeux brillants. Ça me faisait pensé à Balto, lorsqu'il voit son ancêtre (grand loup blanc).

C'est un beau film, insouciant et ressentis.